RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Ven 15 Juin - 17:59

Comme a chaque début de patrouille, Michael partait prier à la Cathédrale avant d'enfiler son armure, selon un rituel très ancien, pour pouvoir juguler un peut sa colère. Et au moment présent, c'était la prière à Marie que récitait le jeune homme.

Je Vous salue Marie, pleine de grâces,

le Seigneur est avec Vous,

Vous êtes bénie entre toutes les femmes

et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,

priez pour nous pauvre pêcheurs,

maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.


Suite à ses quelques mots, le héros se releva et commença à placer l'armure sur son corps. Il enfila sa cotte de maille, puis commença à accrocher ses jambières en prononçant des mots latins en attachant et en laçant chaque jointure. Devoir, honneur, mort, les 3 mots sacrés d'Azrael. La partie la plus difficile de son travail venait à présent. Car en ayant accroché son plastron et son masque, il devrait faire un effort surhumain pour contenir la personnalité vengeresse et furieuse de l'Ange de la mort. Il enfila son tabard, accrocha ses fourreaux dans son dos, et enfila finalement ses gantelets. Un mauvais pressentiment l'avait poussé à enfiler la cotte des Douleurs, et non pas son simulacre. Et effectivement au moment où il sentait la colère l'investir, il entendit un bruit de vitre qui se cassait. Se retournant rapidement, Michael aperçut 3 ninjas qui venait de passer par le vitrail principal. Il ignorait qui il était, ce qu'il faisait, mais il s'en fichait. L'ange de la colère et de la mort ne se posait pas ce genre de question.

Que faites vous ici, Infidèles ! Craignez ma colère sacrée !

Ne se laissant pas envahir par sa terrifiante colère mais tentant quand même d'intimider ses assaillants, l'Ange exterminateur dégaina l'épée du Péché et l'empoigna à deux mains. Il n'avait même pas besoin de ses deux armes pour vaincre ses adversaires. Il se précipita rapidement vers le 1er homme et frappa un grand coup latéral ayant pour but de lui trancher son bras directeur. Mais le ninja n'était pas aussi faible qu'il aurait pu l'être. Et en un fragment de seconde il sortit un grand katana du fourreau accroché à son flanc et recula dans le même mouvement. L'arme fut violemment brisé en deux mais l'homme avait échappé au pire. Ne le laissant pas le temps de se remettre en place, il reçut un grand coup de pommeau en plein visage. Il n'était pas mort mais cela laisserait quelques minutes de répit à Azrael. Le deuxième guerrier pour sa part lança une volée de shurikens vers l'Ange et le 3eme guerrier, une femme, se jeta vers Michael et lui donna un grand coup de pied. Les shurikens se plantèrent dans son tabard et le coup de pied le repoussa vers l'arrière. Mais la partie était loin d'être fini. Chaque coup n'était qu'une insulte de plus envers Azrael, qui se retint toujours au prix d'un énorme effort, de céder à la colère. Dégainant sa deuxième épée, son prochain coup fut une attaque en ciseau mais la femme n'eut aucun problème à esquiver. Elle recula mais profitant de son élan, Azrael la faucha d'un coup de pied dans les jambes. Une fois au sol, l'épée du Salut fut planté dans son estomac. Une fois de plus il ne tuait pas mais la ralentirait longuement. Enfin pour finir le 3ême l'Ange lança une volée de couteaux de jets sur le guerrier. Et celui ci fut touché en pleine poitrine. Celui la ne survivrait malheureusement pas.
Posant un genou au sol, le jeune homme improvisa une nouvelle prière.

Pardonnez moi, Seigneur, car j'ai péché. Mais ses hommes avaient violé votre demeure et méritaient leur chatiments. Tel est le rôle de l'Ange Exterminateur.

Amen.


Se redressant, Azrael rangea ses épées. La nuit était loin d'être fini, d'autres allaient venir, il le sentait.


Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Sam 16 Juin - 5:39

Un vrai ennemi ne te laissera jamais tomber

Talia chercha de l'oeil une serviette mais il n'y en avait, bien évidemment pas. Elle secoua donc un instant ses mains humides pour se débarrasser du maximum d'eau et regarda la coupe se remplir à nouveau grâce à un robinet intérieur. Selon les rites, elle était "purifiée" mais aucune espèce d'eau, même bénie de Dieu ne pourrait rendre ses mains blanches, tant elles étaient rougies par tout le sang qu'elle avait elle même versé ou celui dont elle avait donné l'ordre de couler. A l'intérieur de la cathédrale, ses hommes rencontraient apparemment une résistance très corsée tant les bruits de combat s'entrechoquaient dans la pierre résonnante. Pour eux, un combat de plus de cinq secondes était un combat contre un ennemi très coriace et pour elle, un combat que ses hommes ne remportaient pas était forcément contre un ennemi digne d'elle. Pensive, elle caressa la garde de son cimeterre mais le contact rendu froid par l'eau lui assurait une prise moins confortable que prévu. Dans son dos, le grognement d'Ubu lui fit tendre l'ouîe et elle entendit un hurlement étouffé, signe de mort, qui venait de toucher leurs rangs. Elle y répondit par un soupir mais prit le temps de terminer les autres rites obligatoires, aussi curieuse qu'amusée avant de pousser la porte de la nef. Il était véritablement étrange que la cathédrale de Gotham City soit vide, même à cette heure insensée. Probablement les habitants de cette ville, après s'être longtemps tourné vers Dieu pour les protéger de l'incroyable menace qui planait sans cesse sur eux avait finis par perdre leur foi au fil des massacres.

Talia se retourna et passa devant ses quatre sujets, trois membres de la Ligue des Ombres, dotés pour deux d'entre eux d'un daisho et d'un bô, et pour l'autre de deux pistolets mitrailleurs, ainsi qu'Ubu, doté de ses muscles et d'un bô qui paraissait presque futile, alors qu'un shamshir brillait à sa ceinture. L'homme était très probablement très talentueux pour avoir mis fin à la vie de trois assassins, mais il aurait du mal à continuer longtemps, qui qu'il soit. En parlant de son identité, l'héritière du Démon eut une surprise modérée lorsqu'elle aperçut, agenouillé auprès des trois corps décharnés et abandonnés sur le sol de Dieu de ses hommes, la silhouette d'un Azrael. L'homme était tellement équipé qu'il était impossible de savoir s'il s'agissait d'un nouveau vengeur ou de l'ancien mais elle reconnut formellement la manière de se tenir de Michael Lane et ordonna à ses hommes de se tenir à ses côtés, deux à l'est et deux à l'ouest. Brulée par une idée très tentante, elle promena ses yeux sur le costume du chevalier et se rendit compte qu'il possédait non seulement les deux épées qu'elle recherchait - dont celle qu'il lui avait volé il y a des années - mais aussi le Suit of Sorrow. Sa rencontre était une excellente nouvelle. S'il ne fuyait pas, elle comptait bien le briser sans détruire les équipements et récupérer ces merveilles de reliquats pour son propre Ordre, qui serait des atouts de plus dans la croisade qu'elle menait. Lorsqu'Azrael se rendit compte qu'elle était là, elle hôcha la tête et chargea son regard de dégout, avant de lancer ses paroles.

- Azrael. Aurais-tu changé de quête depuis notre dernière rencontre ? Je te croyais le défenseur ferme de la justice et de la Foi et que vois-je ? Un homme qui tue sans raisons dans la Maison de Dieu ? Voyons voir.. Ces trois hommes voulaient peut être simplement prier, tu n'as aucune preuve de tentative d'attaque. Tu n'étais donc - arrête moi si je me trompe - pas en position de légitime défense et pas en position de défendre les intérêts que tu défends. Tu les a massacrés comme les monstres que tu pourchassais, et tout cela dans une cathédrale, honte sur toi.

Comme elle l'avait fait pour le Pingouin quelques jours auparavant, Talia marqua une pause pour souligner sa dernière phrase, qu'elle écrivit dans sa tête avec pour encre un formidable venin.

- Tu as failli, Azrael.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Sam 16 Juin - 6:13

Tu as failli, Azrael
Je n'ai pas failli Talia.

Réprimant un cri de rage animale, Michael repoussa la conscience d'Azrael un instant. Pour pouvoir ainsi s'exprimer clairement. Mais vu le danger que représente Talia le jeune homme allait devoir se servir de toute la puissance de sa rage. Le jeune homme remarqua que non contente d'être seule, Talia était accompagné d'Ubu, son fidèle garde du corps, ainsi que de 3 autres soldats. L'un était armé de deux pistolets mitrailleurs, les autres de bâtons et de daisho. Il ne pouvait se permettre de les affronter tous ensemble.

Si ils voulaient prier, ils seraient passé par la porte. De plus, toute la Ligue des Ombres sont mes ennemis. Vous semez la peur et le chaos, et mon rôle est de vous arrêter. Si tu garde encore un peu d'honneur tu m'affrontera dans un combat singulier !
Si tu le désire, Azrael.

La femme, jeune en apparence, s'avança visiblement prête au combat. Pour sa part Michael, les yeux dans le vague, plongeait au plus profond de sa conscience. Et dans son esprit, son petit corps se trouvait devant une figure a la fois terrible et majestueuse. Et il lui demandait de prendre le contrôle de son corps, il demandait à Azrael de combattre et de vaincre. Le jeune homme plongeait au plus profond de la rage enfouie en lui. Quand il rouvrit les paupières, ses yeux étaient injectés de sang. La terrible colère l'habitant lui permettrait de vaincre. Dégainant ses deux épées, l’Épée du Salut dans la main gauche, et l’Épée du Péché dans la main droite le guerrier plaça ses deux armes au niveau de sa poitrine, l'une tendue vers la droite, l'autre placé perpendiculairement à lui dans une posture de défense. Il ne se plaçait même pas dans une réelle posture de défense, la colère suffirait à le maintenir en vie et suffisamment en forme pour remporter l'affrontement.

Et le jeune homme lança l'offensive : il sauta, tournant sur lui même, ses deux lames frappant coup après coup vers Talia. Et celle ci, de ses deux cimeterres n'eut aucun problème a bloquer l'attaque. Et comme il le présageait elle contre attaqua d'un coup de pied. Lâchant son arme, le fanatique guerrier attrapa le pied de la guerrière et la projeta violemment au sol, avant de la frapper d'un grand coup de pied dans les cotes, la faisant valser sur plusieurs mètres. La force augmenté procuré par la cotte des Douleurs l'aiderait mais ne suffirait pas à vaincre cette adversaire sur entraînée. Il rattrapa son arme et se remit en position de combat. Talia se releva très rapidement et lançant une série de coups, Azrael, propulsé par sa colère, ne se souciait même plus de parer les coups ou de les esquiver continuait de frapper encore et toujours, et ceci toujours plus rapidement et violemment ! Il devait la vaincre ! Ses coups auraient tué et brisé n'importe quelle homme non entraîné. Mais Talia n'était pas n'importe qui, et Azrael ne tolérait pas la défaite. Elle ne pouvait récupérer la cotte des Douleurs et ses épées pour les donner à son sale gosse arrogant ! Suite à une série de coups le guerrier sauta et frappa de ses deux jambes en ciseaux directement vers la tête de Talia !Si ce coup touchait n'importe qui, même elle, serait instantanément vaincu !
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Sam 16 Juin - 7:12

Celui qui recherche la vengeance devrait commencer par creuser deux tombes - Mark Twain

L'Azrael avait toujours été un acrobate. Peut être dans son enfance, Michael Lane avait il été un casse-cou, le genre d'enfants assez téméraires pour sauter du haut du muret de l'école comme le grand Superman. Il avait depuis eu largement le temps et les moyens d'aiguiser son agilité et c'est contre un véritable trapéziste contorsionniste que Talia se retrouva. Un contorsionniste d'une violence inouîe avec un style de combat urbain, le combat des ruelles et des cours où le but est de faire le plus de mal à son adversaire et de le briser. Depuis toujours, Lane avait un profil d'homme de main et de policier violent, voir de videur. Mais le port du Suit of Sorrow développait, triplait, décuplait sa violence et sa colère le rendant totalement dévoué à sa cause, et surtout aveuglé par elle. Cela avait beaucoup de désavantages mais son talent tout comme sa force s'en trouvaient très largement augmentés. Etaient-ce cependant assez pour vaincre Talia ? Sans son armure, Lane n'était pas au niveau, et il l'avait emporté de justesse lorsqu'accompagné de Nightwing, il était venu voler son épée des années plus tôt. Mais depuis, beaucoup de choses s'étaient passées et Talia, touchée par l'éloignement de Batman, s'était elle aussi abandonnée à une certaine colère, maîtrisée pour sa part.

Dans un coin de la pièce, Ubu grogna en voyant sa maîtresse ainsi traitée et confondue avec un paillasson par l'aveugle en armure. Ses armes lui grattaient et il avait grande envie d'ordonner à ses hommes de transpercer l'Azrael d'un coup de katana ou de le mitrailler fatalement, après tout où était l'honneur quand son ennemi venait de massacrer sans raison trois de ses congénères ? Mais Talia n'aurait pas apprécié et il savait trés bien que la colère du Démon n'avait pas de communes mesures avec celle du Suit of Sorrow. Et Azrael allait lui aussi bientôt l'apprendre. Pour esquiver le bond armé de son ennemi, l'immortelle se baissa simplement et le laissa passer au dessus d'elle puis lui administra un coup de pied sous la moelle épinière, au niveau de l'échine. Paralysé un instant, l'Azrael ne put que tomber à terre et si Talia aurait pu se jeter sur lui pour le décapiter, elle ne le fit pas, consciente que les deux épées levées du Vengeur avait peut être fait fi de la faiblesse. Elle se contenta alors de planter un cimeterre au millieu de la cape de Lane, en faisant attention à ce que la lame s'insère dans la pierre. A moins d'un effort physique très important qui le fatiguerait largement, Azrael aurait beaucoup de mal à s'en sortir et il restait ainsi agenouillé à la merci des attaques de Talia.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Sam 16 Juin - 8:08

Comme il s'en doutait déjà, Talia allait esquiver son attaque et bien entendu contre attaquer. Aveuglé par sa colère, le guerrier avait tenté une attaque bien trop facile à esquiver. Il voulait en finir pour pouvoir calmer sa rage. Et la femme lui avait placé un coup de pied dans l'échine, au niveau de la moelle épinière, ce qui le bloqua au sol pendant de longues minutes. Et ceci permit à Talia de prendre un peu de repos, ainsi que de bloquer sa cape avec un de ses cimeterres. Michael possédait un style très agressif et extrêmement violent, très loin du style fluide et gracieux de Talia. Une fois revenu avec lui, et se servant de son épée, le Vengeur coupa une grande partie de sa cape pour pouvoir ainsi se relever. Une fois remis sur ses pieds, Azrael rangea l’Épée du Salut et ne garda que l’Épée du Péché. Il se battrait d'égal à égal avec Talia, qui avait un cimeterre planté dans le sol. Tenant son épée à deux mains, il en enflamma la lame. Une simple question d'intimidation. Il se servit cependant de la chaleur de son arme pour faire fondre le cimeterre de Talia. Elle ne pourrait plus lui refaire ce coup la. Le guerrier venait de trouver une nouvelle technique qui se révelerait totalement dévastatrice. Sortant son grappin, il tira dans un pilier du mur et bloqua manuellement le ré-enroulement de la corde.

Le Héros se mit à courir en direction de Talia, tenant toujours la corde dans sa main, et frappa d'un grand coup de poing dans l'estomac de Talia. Et celle ci n'eut pas le temps réagir, plié en deux par la douleur du à l'étonnante puissance procuré par la cotte des Douleurs, quand Azrael l'enroula dans sa corde et la bloqua. Il ne savait pas si la guerrière réussirait à se dégager de cette terrible étreinte mais il se plaça dans son dos et la bloqua dans ses bras. Et son coup suivant fut encore plus violent. Toujours plus de violence, c'était un réel cycle de violence et de colère. Comprimant encore plus Talia il se plia en arrière pour écraser la femme au sol. Un coup excessivement agressif, le German Suplex. Maintenant qu'elle était bloqué au sol et juste en dessous de l'orgue, Azrael pouvait en finir. Se servant de son grappin, pour monter au plafond, le vengeur se servit de son épée en frappant coup sur coup, sur chaque attache de l'orgue. Et quand la dernière se cassa, le jeune homme plongea vers le sol en laissant le gigantesque piano chuter vers le corps bloqué de Talia ! Se laissant dépasser par sa colère, il allait peut être tué une personne de plus. Mais celle la l'avait mérité !
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Sam 16 Juin - 9:05

Lane était un monstre. Une brute assoifée de sang, le genre d'humains corrompus et brisés par leur histoire que Ra's Al Ghul et sa fille tentaient d'éradiquer depuis de si longs siècles. Non content de briser tout ce qu'il pouvait briser et d'abattre sur Talia une force brute et déchainée sans traces de respect ni de peur, il mettait aussi en scène son combat et tentait de faire durer les actions de façon spectaculaire, peut être afin d'impressionner l'assemblée, alors qu'il aurait pu achever Talia à plusieurs reprises, bien que cette dernière soit censée dominer le combat. Il avait même enroulé sa proie autour d'une chaîne et l'avait placée à un endroit précis de la pièce, un luxe que l'on ne s'offre pas normalement lorsqu'on combat un adversaire aux réactions surhumaines.

Mais dans l'état que lui laissait le port du Suit of Sorrow, Azrael n'avait que faire des conditions du combat et des chances de réussite, il se contentait de calmer son appêtit destructeur et à première vue, cela marchait. Mais Talia n'avait pas qu'un puits à vie, elle était un puits à surprise et avait la volonté de bouger des montagnes de talents. Quelques coups rapides sur ses liens lui permirent, en faisant appel à sa souplesse, de se glisser hors des chaînes et de bondir sur le côté sans trop de blessures. L'acier lui mordit le bras et les côtes mais son costume était bien plus résistant que son air fait le laissait penser et elle put se relever avec seulement quelques vertiges, le shamshir levé pour se protéger des éclats de l'Orgue qui ne manqueraient pas de tomber. Une fois sa respiration redevenue normale, elle regretta de ne pas avoir achevé Azrael tout à l'heure et chercha ce dernier des yeux. Il était tombé avec l'orgue et venait de percuter le sol violemment, comme à son habitude. Avant qu'il ne puisse reprendre ses esprits, elle lança avec adresse son arme dans ce qui restait de son costume et courut vers lui avant de se projeter en avant, les pieds à 90 degrès. Elle percuta son abdomen et effleura méthodiquement son visage masqué du coude, visant le nez, facilement cassable. Après avoir récupéré son arme, elle posa sa main libre sur la lame mystiquement enflamée de l'ancien policier enragé, sachant que ce n'était que du feu et que l'arme était assez grosse pour supporter sa main. D'une pression, elle la repoussa sur le coté et utilisa son propre cimeterre pour griffer à trois reprises l'armure de l'Azrael, avant de dégrafer son gant du bout de la pointe.

Ce n'était pas terminé. Elle aussi doté d'agilité, l'immortelle sauta sur les épaules de l'homme qui combattait tel un catcheur, décidée à le battre à son prore jeu et attendit qu'il lève son arme afin de la dégager pour attraper son poignet, le tordre et l'obliger à s'asseoir, en pressant le point de pression de sa main, ce qui expliquait pourquoi elle l'avait dénudée. Une fois l'homme une nouvelle fois à sa merci, elle toucha le sol, en fit le tour sans lâcher sa domination physique et laissa la douleur s'ajouter à la colère d'Azrael pour le rendre fou, le fatiguer. Une fois complètement déchainé par ces deux facteurs, il deviendrait totalement incontrôlable et il suffirait d'une erreur pour le transpercer. Elle aurait pu le tuer dèja mais elle voulait récupérer le Suit of Sorrow et il lui fallait trouver la position adéquate pour le retirer.

Ubu leva son bâton et empêcha un ninja qui tentait de rejoindre Talia d'y aller, tout en gardant une main levée. Le sourire aux lêvres, la jeune femme nota la première erreur de son adversaire : ranger l'une de ses armes. Elle tira l'arme de grande taille de son fourreau, repoussa Azrael au sol d'un coup de pied et lança l'arme du Salut qu'on lui avait volé à son plus fidèle serviteur. Azrael résistait fort bien à la pression et risquait de se relever d'un moment à l'autre, d'autant qu'elle venait de le mettre au sol, ou il pouvait plus facilement s'extirper en se débattant, sans grâce mais il n'était plus à cela près.

Talia recula d'un pas et changea sa lame de main, elle qui avait été entrainée pour devenir ambidextre. Le fracas du combat ne manquerait pas d'appeler les membres du clergé et elle voulait s'éloigner du massacre pour inculper Azrael comme il lui en revenait de droit. A condition qu'il ne meurre pas avant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Dim 17 Juin - 16:30

La tentative effroyablement agressive d'Azrael n'avait pas marché. N'avait aucunement marché. Et la réplique de Talia fut a la fois efficace et humiliante. Dans sa bêtise sans bornes et poussé par sa colère, les actions du guerrier devenaient de plus en plus spectaculaires alors qu'il aurait déjà pu finir le combat depuis longtemps. Une fois sur terre, chutant avec l'Orgue, la contre attaque ne tarda pas à arriver. D'une façon qu'il ignorait, la fille du Démon s'était libéré de ses liens et une lame volait vers lui, suivi aussitôt par 50 kilos de guerrière. Plié en deux par le choc au niveau de l'abdomen, le second coup qui toucha son visage lui fit l'effet d'un coup de tonnerre. L'horrible bruit de craquement d'os et la douleur s’enchaînèrent. Sa rage sans limite l’empêchait de ressentir cette douleur mais quand sa colère se dissipera, il souffrirait atrocement. Il était au sol, et les coups ne cessèrent de pleuvoir. Repoussant d'abord la lame du Péché, la demoiselle griffa son tabard de son cimeterre, avant de lui retirer son gantelet droit.

Une fois remis sur ses pieds, faisant preuve d'une grande agilité, Talia sauta sur les épaules du fanatique. Rattrapant son arme pour pouvoir faire chuter Talia, l'épée fut levé pour une nouvelle offensive, offensive malheureusement contré par la terrible tueuse, qui pressa un point de pression terriblement douloureux sur la main. La colère d'Azrael ne s'estompait pas mais la douleur apparaissait tellement il souffrait. C'était une sensation vraiment terrible. De plus, la demoiselle l'avait bloqué au sol. Ce qui le rendait d'autant plus déchaîné. Il s'agitait, se débattait, et cela ne faisait qu'en rajouter au pathétique de la scène. Et être bloqué faisait revenir toujours plus de colère. Hurlant de rage, l'épée du Salut fut dérobé au guerrier. Foutu sens de l'honneur pour se mettre au niveau de Talia. Et cette épée fut lancé à Ubu, le fidèle garde du corps de la famille Al Ghul.

Talia Al Ghul, la terrifiante guerrière de la Ligue des ombres, se remit en place. Elle recula de quelques pas et se remit dans une position plus neutre. Se redressant, et hurlant, le guerrier s'élança a nouveau vers Talia, qui faisait mine de partir pour laisser la violence de l'affrontement et ainsi inculper l'Ange Exterminateur. Il ne devait pas mourir mais son devoir était de récupérer son épée. Stoppant brusquement sa charge, Azrael se ressaisit. Talia était beaucoup trop dangereuse et avait montré qu'elle était clairement capable de l'humilier. Il choisit à la place de lancer des couteaux de lancer sur la jeune fille pour la distraire avant de partir affronter Ubu !
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Lun 18 Juin - 8:26

De la lâcheté ? La sage décision de laisser tranquille un adversaire plus haut que lui dans la chaîne de la prédation ? Azrael ne demanda pas son reste une fois délesté de son arme et choisit de tourner les talons vers l'entrée de la cathédrale où les trois membres de la Ligue de L'Ombre assistaient toujours silencieusement aux spectacles. Toutes armes dehors, au pas de course et dans une position clairement offensive, il avala à une vitesse effroyable malgré le poids de son armure les mètres qui le séparaient des compagnons de ses trois proies tuées plus tôt dans la soirée. Peut être à cause d'une erreur de calcul ou dans la précipitation, il se contenta d'envoyer à Talia une volée de shurikens récupurés dans ses soutes. Cette dernière attrapa le vaste bout de tissu que l'Azrael s'était arraché pour échapper à la mort, le roula rapidement en boule tout en esquivant les premiers artifices de métals puis s'en servit pour repousser les suivants à grands coups amples. Le tissu vite déchiré frappa le plat d'une bonne partie des shurikens et les envoya valser au loin mais quelques uns passèrent et Talia dut les attraper avant des les lâcher. La capture de shurikens en l'air faisait partie des exercices les plus simples de l'entraînement dit ninja et c'était encore plus simple avec une tunique et des gants à l'épreuve des lames. Une fois délestée de cette formalité, elle releva la tête et jeta un regard à la course effrénée de Michael Lane, sans oublier de commencer elle aussi à courir pour le poursuivre et empêcher la fuite de son adversaire. Elle détestait ne pas finir un combat, ni rester sur une fuite sans forfait.

Aux abords de la porte de la cathédrale, l'homme aux deux katanas fit un pas de côté pour se retrouver devant Ubu, anticipant la volonté d'Azrael de récupérer sa lame et plaça ses deux propres armes sur le côté de façon à ce que les cinquate centimètres d'acier empèchent un passage et surtout protègent son cou et son torse, pour ne pas qu'Azrael le décapite au passage. Ubu lui, assura sa propre défense et plaça un deuxième obstacle sur la fuite d'Azrael en plaçant son bô à l'horizontale, prêt à défendre corps et chemins, dévoilant ses muscles saillants et sa constitution difficilement visible comme vulnérable. Il avait rangé l'épée du Salut à sa ceinture et planté un shuriken dans le fourreau, histoire de bien acceuillir la main de Lane s'il arrivait malgré tout à toucher l'arme. Dans un second temps, l'assassin aux fusils mitrailleurs, sa dague et son cimetterre toujours dans son dos, prêt à être sorti très rapidement si l'ancien policier s'approchait, il leva ses deux canons et voyant dans l'approche d'Azrael une attaque désespérée, il fit feu en légitime défense, brisant le combat en solo qu'Azrael venait de quitter la queue entre les jambes.

Les balles volèrent, précises et mortelles, en direction de sa tête, de ses bras et de ses jambes, car il avait pour ordre de ne pas endommager le Suit of Sorrow. Si l'armure d'Azrael, heuresement pour lui complète, était résistante, elle ne tiendrait pas longtemps devant une salve nourrie, ni sous la morsure d'un katana et le choc d'un bô. Talia étant une coureuse de talent, endurante et rapide comme tout ses hommes, il n'avait que quelques secondes avant son retour pour soit tenter de reprendre son épée malgré toutes les difficultées qui s'annonçaient et le haut risque de ne pas s'en sortir, soit fuir en se débattant pour ne pas être coupé en deux ou repoussé à l'intérieur par le bâton chinois du garde spécial de la famille Al'Ghul. Les mots de l'imortelle semblèrent résonner dans la salle immense et propice à l'écho, ou le cadavre de l'orgue gisait lamentablement.

"- Tu as failli, Azrael"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   Lun 18 Juin - 17:03

Porté par toute sa colère, et aucunement handicapé par les kilos d'armure sur son dos, Azrael galopait de toutes ses forces vers ses adversaires qui avait pris une position défensive. Il avait dégainé son épée mais avait cependant remarqué que les ninjas étaient prêt à l'arréter. Et l'un d'entre eux, celui à l'arrière commençait à lui tirer dessus au fusil mitrailleur. Son armure arrètait la plus part des coups mais du sang commençait à couler le long de son corps, rendant celui ci poisseux. Faisant fi de la colère et pour changer de stratégie, l'Ange exterminateur lança ses 110 kilos de muscles, pieds en avant directement dans les genoux du ninja. Surpris par l'attaque, celui ci n'eut pas le temps de réagir, et fut contraint de recevoir d'énormes bottes de fer dans ses fragiles articulations. Articulation qui se brisèrent violemment, projetant l'homme au sol. Continuant sur sa lancée, Azrael se redressa et plaça un uppercut monumental capable de renverser un cheval sur Ubu. Bien que celui ci recula, cela ne sembla pas trop l'affecter car il frappa dans la seconde sur Azrael. Le puissant coup le projeta au sol mais quand la montagne de muscle avança vers le guerrier pour le finir, l'homme a terre se laissa redresser par les bras du monstre. Et celui ci semblait l'avoir bloqué pour de bon. Et il semblait également capable de lui briser la nuque dans la seconde.

Suite à leur courte confrontation, Talia avait réapparu à leur coté. Et Azrael connaissait la suite, elle allait lui prendre la cotte des Douleurs, ses épées et le laisser pitoyable a son propre sort. Il allait s'endormir comme à chaque fois que la personnalité du guerrier le quittait puis il se réveillera faible et fatigué. Et surtout vulnérable. Il ferma les yeux. Il n'avait plus qu'a attendre son sort. Il avait attaqué bien trop dangereux pour lui. Mais au moins, il aurait appris l'humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affrontement à l'Eglise-15 Janvier 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MONTMARTRE - Mercredi 4 Janvier 2012
» Sorties Janvier 2012
» Bélier - Janvier 2012.
» Crop du 14 janvier 2012
» Taureau - Janvier 2012.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Old Gotham :: Cathédrale-
Sauter vers: