RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 The Reaper

Aller en bas 
AuteurMessage
The Reaper

avatar


MessageSujet: The Reaper   Mer 13 Juin - 10:46

Nom et Prénom : Variables, de nombreux témoignages font état d'un criminel déguisé en faucheur. Les enquêtes menées ont aboutis à différents noms, mais cela n'est resté que théorie et légende urbaine, puisqu'aucun corps ne fut jamais retrouvé.
Les fichiers d'enquête, classés depuis le temps, font mention de trois hommes: Judson Caspian, Chill Joe Jr. et Dr. Isaac Gruener.
Les souvenirs du Faucheur tendent à prouver que sa personnalité originelle est celle d'Isaac Gruener, mort en camps de concentration.

Âge : Impossible à définir compte tenu du fait qu'on ne connait pas l'identité du Faucheur et que l'hypothèse qu'il soit déjà mort n'est pas exclue. Isaac est mort à l'âge de 36 ans. S'il on compte les deux ans passés depuis sa résurrection, le Faucheur à 38 ans.

Sexe : Probablement masculin.

Nationalité : Encore une fois, le flou sur les origines du Faucheur rend la nationalité de ce dernier tout à fait théorique. Il est probable qu'il ait été Allemand et certainement de confession Juive.

Alias : On l'appelle The Reaper (le Faucheur) ou simplement la Mort. Ce surnom lui vient des légendes urbaines qui nourrissent son aura sinistre et terrorisent le commun des mortels.

Affiliation : Les services de pompes funèbres?

Orientation sexuelle : Nécrophile. Non je plaisante. Hétérosexuel, bien que le désir semble être une valeur ridicule chez "l'incarnation" de la mort.

Statut : Mort?

Profession : Aucune. Criminel à plein temps.

Description physique : Le Faucheur porte une immense cape avec capuchon, couvrant l’intégralité de son corps. Seul son visage émacié est parfois visible, entre deux coups de faux.
The Reaper est en perpétuelle décomposition. Son cadavre (et celui de beaucoup d'autres) ayant été exposés à des rejets d'une usine de Ace Chemicals, a été ramené à la vie par le truchement de nombreux produits chimique sur les restes d'ADN. Si l’assimilation du produit lui procure une régénération hors du commun et la vie éternelle, l'effet s'éclipse quelques semaines plus tard et la décomposition reprend lentement son droit. Pour palier à cela, The Reaper doit régulièrement ingérer le produit.
Sa régénération n'enlève en rien son aspect cadavérique au Faucheur, ce qui lui donne un aspect squelettique et terrifiant.
En général, il ressemble à s'y méprendre à l'incarnation de la Mort sur Terre et son aspect seul fait fuir la plupart de ceux qui le voient. Le Faucheur suit un cycle d'existence physique particulier. Juste après l’acquisition de la substance de chez Ace Chemicals, il possède une force surhumaine et ses capacités de régénération sont à leur paroxysme, le rendant presque invincible. Au fur et à mesure du temps, cette forme retombe et en un peu plus d'un mois, il retombe à l'état de cadavre vivant. C'est pour cela que le Faucheur cherche en permanence à accéder aux locaux d'Ace Chemicals ou a toute source qui pourrait le préserver de la pourriture.

Description psychologique : Contrairement à ce que peuvent dire les gens et les colporteurs, le Faucheur est humain. Peut être pas au sens physique du terme, cela fait longtemps qu'il n'est plus qu'un monstre, mais il reste sujet aux émotions, à sa conscience et à ses souvenirs. Ainsi, mélange confus de différentes personnalités et empilement de vécus contradictoires, issus des cadavres du charnier, sa personnalité est instable. Il est parfois sujet à la mélancolie et à la tristesse quand les souvenirs de sa vie en Allemagne lors de sa déportation remontent. Il se rappelle alors sa famille qui, comme lui, est morte exécutée, mais ne s'est jamais relevée.
A d'autres émotions correspondent d'autres souvenirs, tous de personnes entassées dans le fossé qui ont laissé un bout de leur ADN et de leur souvenirs dans le corps du Faucheur.. Cet empilement d'images lointaines, surgissant de la mémoire du Faucheur, ne l'empêchent pas de se questionner sur lui même. Qui était il? Que faisait il là? N'était il qu'un conglomérat de différents hommes, un zombi créé par quelque savant fou? Ou était il mut par le destin, était il le bras fantomatique de la mort, envoyé sur Terre pour exécuter ceux dont l'heure était venue?
Cette incertitude perpétuelle torture le Faucheur et le poussent à suivre cet objectif absurde, seule lumière à laquelle il avait put se raccrocher: Il est un envoyé divin, dépêché pour combattre le Mal par le Mal. Il est la Grande Faucheuse dont la volonté dépasse celle de tous mortels.
The Reaper n'a que faire des lois et des règles de Gotham, Il va au hasard, n'agissant que la nuit, caché dans des endroits sombres le jour à la recherche de victimes. Les cadavres qui parsèment son chemin ne manque pas d'attirer l'attention des justiciers, de la police et des autres criminels. Certains chercheront à le combattre, d'autre à le comprendre, et d'autres encore à le manipuler. N'oublions pas que malgré tout, Le Faucheur possède une psyché humaine, et est de ce fait, influençable, raisonnable et même impressionnable. Ajoutez à cela la peur de disparaître et une dépendance avancée a certains produits chimiques et vous obtenez plusieurs moyens d’interagir avec lui.


Histoire :

***

Camp de Sachsenhausen, Allemagne, 1943.

Issac tendit la main pour saisir la manche de son voisin. Celui ci lui jeta un regard lourd de reproches et agita le bras pour se libérer.
"Silence! Ils vont encore nous retirer le repas du soir si on parle! Creuse!"
Isaac se renfrognât et souleva sa pioche avec difficulté. Elle se faisait plus lourde chaque jour, et ce n'est pas les rations données par les nazis qui allaient lui redonner des forces. Au contraire. Il aurait put jurer qu'elles l'épuisaient petit à petit. Sûrement une invention tordue de leurs scientifiques. On racontait qu'il faisaient des tests sur les prisonniers.
Il frissonna. Cette idée lui faisait froid dans le dos, mais la fine bruine qui tombait sur le camps n'était pas non plus étrangère à sa chaire de poule. Sans s'arrêter de creuser la terre rendue glissante par la pluie, il releva la tête avec difficulté vers la palissade en bois. Derrière se trouvait le camp réservé au femmes et aux enfants. Au moins, ils ne creusaient pas, eux.
Il n'aurait pas supporté de voir Grechä et Klara creuser.
Isaac baissa de nouveau la tête et continua de piocher. Même s'il devait mourir ici, les savoir en sécurité le rassurait.

Quelques heures plus tard, alors que la lune dominait les dortoirs et que seuls les rires des officiers perçaient le silence pesant et l'obscurité, Issac se retourna sur la paillasse. Ses vêtements trempés pendaient au bord de son lit de pierre. Son voisin, à quelques centimètres de lui, grelottait et geignait doucement. La nuit allait être longue et ne serait pas plus reposante que le jour qui allait la suivre. Les yeux grands ouverts, Isaac se mit à pleurer doucement.

Le lendemain, juste après le réveil et le passage des gardes pour compter les prisonniers, Isaac empoignât sa pioche et repartit vers le bords du camps pour continuer de creuser. La colonne d'hommes fut vite arrêtée par un petit groupe d'officiers nazis qui attendaient près de la porte Sud. On les fit de nouveau former un rang et le plus gradé du groupe prit la parle après les avoir fixé pendant quelques instant.

"Mes amis! J'ai une bonne nouvelle pour vous tous! Vous avez consacré beaucoup de votre temps à creuser cette fosse. Vos efforts ont portés leur fruit, elle est désormais assez profonde pour être utilisée!"

Un murmure de soulagement parcouru le rang. Isaac se réjouissait aussi. Finit les coups de pioche! Plusieurs petits camions passèrent à côté d'eux, et disparurent par la porte Sud.

"Les camions que vous venez de voir transportent le matériel nécessaire à la construction de l'édifice que vous avez entamé! Pour vous remercier de votre participation motivée, nous vous invitons à passer la porte Sud pour assister au début de la construction. Peut être que certains d'entre vous voudront même prendre part au chantier?"

Une proposition? On leur donnait le choix? Tous y virent le résultat de leurs efforts. Dès que l'ordre de dispersion fut donné, ils se ruèrent sur la porte Sud pour assister au début du chantier.
Ce qui les attendaient différait bien de ce qu'ils avaient imaginés.
Alors que les camions, arrivés au bord de la fosse dévoilaient leur contenu, les gardes chargés de conduire et ceux qui les accompagnaient se saisirent de pelles et commencèrent à déverser les cadavres qui remplissaient les camions dans le trou béant.
Tous les hommes restèrent tétanisés. Sans voix, face à l'horreur qui s'offrait à leurs yeux, il fixèrent les torrents de femmes et d'enfants qui s'empilaient au fond de la fosse.
Isaac ne pouvait pas bouger, ses yeux fixaient les corps, pour finir par tomber sur un visage. LE visage.

"Grechä?"


***

Le Faucheur hurla vers la lune. Sa main libre saisit la tête de l'homme au chapeau. Son cri de douleur se joignit à ceux de sa victime quand il lui trancha la cage thoracique et le sépara du bas de son corps.

"Grechä!!!!!!!!!!"

***

Quelque part en Allemagne.

Le goût de la terre. Quelque chose ne pouvait pas bouger. On murmurait. Isa..... Qui? On bouge. L'éternité dans la terre. La main perce le plafond sombre. Qui? Sur le ciel, les lumières clignotent, entrecoupées de terre.
On se relève. Au sol, les pieds. Déchirés, pourris. Les mains aussi. mortes.
Il voit et sens, la mort l'a touché mais la douleur n'est plus là. Qui?
Après quelques pas, difficiles, il tombe. Quelque chose lui touche le visage. C'est froid. Plus froid que la terre de l'éternité.
De l'eau. Une mare.
Il regarde. Un visage horrible. Déchiré, pourri. Il recule hébété. Qui? Que? Il lève la tête pour voir de nouveau les étoiles. Le vent souffle, il l'entend maintenant. Un gargouillis s'échappe de sa bouche. Le son.
Vivant? Au sol, l'herbe lui caresse les pieds. Ou suis je? Je? Qui suis je?
Vide, profond et intense. Qui, suis je? Le gargouillis est plus fort et remonte des entrailles qui se reforment.
"QU...."
Les pieds s'agitent, les mains frappent le sol. Des lambeaux s'échappent pour repousser aussitôt. Le visage est moins pourris.
Le gargouillis est plus fort.
"QU..SSSUU.....EEERR"
Dans le ciel, la lûne tangue et le corps tombe. La tête se cogne sur une chose dure.
Il se retourne. Un crâne humain.
Il le saisit et demande au crâne.
"CRÂNE, QUI SUIS JE?"
Il parle mais le crâne ne répond pas.
Dans un geste de rage, il le jette au loin et le reste d'humain explose sur un tronc couché. Il regarde de nouveau le reflet dans l'eau.
Silence. Le corps se reconstruit mais reste mort. Il le sent, il le sait. Il ne comprends pas. Il ne se rappelle pas.


***

Le Faucheur regarda le sang qui coulait sur le sol, entre les deux morceaux du cadavre. Il aurait voulu mourir ce jour là avec Grechä. Il était mort ce jour là d'ailleurs, abattu d'une balle dans la tête par un garde alors qu'il courait vers la fosse.
Il avait été enterré avec les autres. Mais lui, il était revenu. Et son calvaire n'aurait pas de fin.

"Grechä" murmura-t'il.

***

Nu, cadavre animé, il courait dans le champs. Derrière lui, les lumières et les cris s'intensifiaient.

"Il est part là! Mort au démon!"

Les villageois n'avaient cessé de le poursuivre depuis qu'il avait tenté de s'introduire dans une des maisons de leur village. Il ne pouvait pas être essoufflé mais son corps encore hésitant ne pouvait distancer ses poursuivants. Il fallait trouver un abri.
Le bâtiment qui se dressait au milieu de la plaine semblai être son meilleur espoir. En s'approchant d'avantage, il put lire le sigle géant qui couvrait un pan du mur de l'énorme bâtiment: Ace Chemicals.
Sans plus attendre, il fonça vers le mur blanc le plus proche et en enfonça la porte. Des bouts de chaire s'envolaient alors qu'il s'étalait de tout son long sur le sol carrelé.
Au dehors, les cris se rapprochaient.
Il se releva et se remit à courir: Ils ne devaient pas le trouver.
S'enfonçant dans les entrailles de l'usine, il passa plusieurs portes battantes qui claquèrent à son passage.
Alors que plus un son ne se faisait entendre, il pénétra dans une salle sombre et spacieuse, juste éclairée par des lumières de secours.
De gigantesques réservoirs s'alignaient le long de la pièce et chacun portait un nom différents. Oriciape, Ethestinole, Vadrantisse, produits en test, produits dangereux, etc...
Rien de tout cela n'éveilla d'intérêt à ses yeux.
Toujours pressé par la peur, il continua sa course à travers la grande salle.
Ses pas ne s'arrêtrent que face à un panneau indiquant: "pompe d'évacuation".
N'ayant aucune idée du rôle de la chose mais attiré par le mot "évacuation", il se précipita dans la direction indiquée.
Il déboula sur une passerelle de métal qui surplombait une petite pièce carrée. En bas, un réservoir ouvert recevait des liquides étranges de plusieurs tuyaux puis déversait le tout par un conduit unique.
Une porte claqua derrière lui et les vociférations des hommes se firent entendre.

"Il est part là, il a laissé des morceaux de lui partout!"

Il se regarda. C'était vrai, il perdait des bout et son corps qui s'était recomposé partait désormais en lambeaux.
Sans réfléchir, devant l'urgence qui le pressait, il sauta dans la cuve, espérant s'échapper par le conduit d'évacuation.


***

Reportage Allemand rédigé en 2010 par Freda Mechwik.

C'est encore un coup dur pour Ace Chemicals qui voit ses locaux allemand accusés de non respect des règles d'hygiène.
En effet, après la mort d'un petit groupe de villageois et de scientifiques dans l'usine de traitement numéro 132, le comité d'inspection sanitaire à mené l'enquête sur place. Preuve à vite été faite que les produits inutiles étaient évacués dans le sol même et qu'une nappe phréatique entière avait été contaminé, allant jusqu'au sous sol même du site touristique de l'ancien Camp de Sachsenhausen.
L'usine a été fermée et son gérant inculpé de meurtre involontaire et de crime écologique.
Plusieurs questions restent en suspens: D'où viennent les traces de lacération sur les corps des victimes, se sont ils entre-tués, sous l'effet des produits chimiques? Que faisaient ils là? Étaient ils au courant des activités illégales d'Ace Chemicals?
Quand au site touristique, va-t'il rouvrir? Le produit représente t'il un danger pour la population locale?
Nous allons en savoir plus tout de suite, avec ce reportage de James Vemer.

"Et oui Freda, comme vous le voyez ici, le temps est à l'orage entre les ressortissants de l'état Allemand qui veulent protéger le site classé monument historique et les agents de sécurité de l'ONU qui doivent forer pour extraire le produit chimique.
Admettons que cela fournit tout de même au site une publicité bienvenue, après la chute de visites de l'an dernier.
N'oublions pas la mise à jour d'un nouveau charnier, plus loin dans la forêt! On y a retrouvé de nombreux restes humains qui feront l'objet d'études poussées. Pourquoi cela? Hé bien, ces charnier à été exposé au produit et on a peur que les laisser exposés aux commun des mortels ne puisse être dangereux!
Etude à suivre!"

Merci James, c'était très instructif. Ne manquez pas notre dossier web sur l'affaire, édité en ligne sept jour sur sept.
Tout de suite l'actualité sport avec [...]


***

Le Faucheur toussa. La décomposition reprenait déjà? Il lui fallait une fois de plus faire un tour à Ace Chemicals. Le siège de l'entreprise, situé dans Gotham n'avait pas manqué, au cours des derniers mois, de lui fournir le mélange dont il avait tant besoin.
Pour continuer sa mission divine, il lui fallait s'assurer de survivre.
Se procurer l'élixir de vie, c'est ainsi qu'il l'avait baptisé, n'avait pas été aisé.

Depuis l'Allemagne, sa préoccupation principale avait été de retrouver la même substance que celle de la cuve. Elle lui avait permis de se reconstruire, comme lors de son éveil et de profiter de la nuit pour exécuter les villageois uns à uns. Après avoir prit les habits de l'un d'entre eux, et dans un élan d'inspiration, gardé la faux de son dernier assaillant, il n'avait eu aucun mal à trouver une bouteille d'alcool vide sur un cadavre et à la remplir du contenu du réservoir: Ce liquide le garderait en vie pour un moment.
Jusqu'à ce qu'il connaisse les raisons de sa conditions.
Il lui fallait des réponses et seul Ace Chemicals pouvait lui en procurer. Il avait donc attendu le jour et capturé les scientifiques qui venaient travailler là. Terrifiés, ils se soumirent à lui immédiatement. On était en l'an 2010, ère de progrès technologiques et de découvertes. Ils lui en dirent autant qu'il pouvaient sur leur époque, leur situation. Le Faucheur, c'est ainsi qu'ils l’appelaient, leur demanda ce qu'ils lui avaient fait avec le produit chimique. Ils l'ignoraient bien sûr, ce n'était qu'un accident. Mais le Faucheur ne voulait pas être le résultat d'un accident et décida d'être celui du destin. Porté par cette nouvelle idée, il leur demanda où se trouvaient les plus grandes réserves de produits chimiques d'Ace Chemicals et après les avoir massacré, il mit le cap sur Gotham City.

Il n'avait pas été compliqué, une fois sur place, de terrifier l'un des ouvriers de l'usine et de le convaincre de lui apporter le mélange qu'il demandait. Aujourd'hui serait sa dernière visite du Faucheur. Il avait décidé de lui prendre une dernière fois l'élixir de vie puis de le tuer. Son heure était venue, The Reaper trouverait un autre moyen de se procurer l'élixir...



Famille : Tous décédés depuis longtemps.

Alliés : Aucun

Ennemis : Ace Chemicals.

Compétences : Le Faucheur possède une faux qui lui sert d'arme principale. Elle est plutôt solide et parfaitement aiguisée.
Il possède également un force incroyable ainsi qu'une régénération physique fulgurante. Cela dit, son corps reste celui d'un mort et est de ce fait en perpétuelle décomposition. Si sa régénération le protège de beaucoup de blessures, le Faucheur doit régulièrement boire le composé chimique produit par Ace Chemicals.
Il est au paroxysme de sa force au début de chaque mois et dans un état de faiblesse à la fin de chaque mois.
(j'ai pensé qu'un tel cycle serait intéressant pour le rp.)

Enfin, son apparence terrifiante joue souvent en sa faveur face à des esprit non avertis.

En résumé: -Force, capacités de régénération et vitesse étonnantes.
-Capacités variables selon le temps. Plus fort au début des mois et faible en fin de mois.
-Apparence effrayante
-Porte une faux tranchante mais basique.
-Instable psychologiquement. Sujet à des sautes d'humeur et des baisses de tension.

Notes: Le passage du Faucheur dans les locaux de Ace Chemicals n'est pas passé inaperçu. De nombreuses caméras ont enregistré le massacre perpétué dans les locaux. Pourtant, personne, en dehors des hautes pontes de l'entreprise, n'a jamais eu vent de l'existence du Reaper... Ace Chemicals a eu tout intérêt à étouffer l'affaire pour garantir la pérennité de l'entreprise. Ils n'auront de cesse, une fois le Faucheur à Gotham de se débarrasser de lui par tous les moyens.

Hors Jeu

Présentation : Je m'appelle Maxime, j'ai 20 ans et je suis étudiant en lettres! j'apprécie les forums de rp pour leur ambiance conviviale, leur univers parfois très poussé et pour l'occasion qu'ils me donnent d'exprimer mon imagination!

Disponibilités : Très souvent! Je préviendrai lorsque je serai en vacances ou indisponible!

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage? J'aime pouvoir avoir le champ libre. Ici, le personnage est mystérieux, parfois fort, parfois faible et possède un côté psychologique très particulier! Que demander de plus?

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points? Oui bien sûr!


Dernière édition par The Reaper le Ven 15 Juin - 12:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: The Reaper   Mer 13 Juin - 14:16

Bienvenue encore une fois,

Tu as édité ce que je t'avais demandé. Le plan orthographique est en bonne partie réglé, c'est suffisant pour passer. On a désormais de la cohérence, mais à part mon puits de Lazare ou une intervention d'un Dr.Death et autres Freeze, tu vas avoir du mal à survivre. Cela fait un défi RP intéressant après tout.

Je répète : attention à la concordance des temps. Bon, donc comme je l'ai dit, j'aime beaucoup la multiplicité des points de vue. Le personnage est psychologiquement et historiquement TRES intéressant mais du fait : c'est un zombie, une sorte de méta. Donc vu qu'il est dèja mort, impossible de le tuer ?

Et ta régénération et ta force fulgurante risquent de poser problème. Si tu les atténue, et ne tue pas des groupes de villageois en quelques minutes seul avec une faux, je pense que ça devrait passer. Cependant : une dernière chose : Ace Chemicals a des caméras ? Elles auraient vu ton personnage effectuer son massacre et devenir un zombie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
The Reaper

avatar


MessageSujet: Re: The Reaper   Mer 13 Juin - 14:24

Pour la question de la force de mon personnage, est il impossible de le voir comme très fort juste après une séance de régénération (comme dans la fiche) et très faible plusieurs semaines après?
Cela pour montrer à quel point son corps est instable.
Il tout à fait "tuable" bien sur, mais il se régénère très vite au début du mois (cela dit, s'il à la tête coupée, début du mois ou pas, il est mort!)
En fait, s'il n'est pas mortel, il reste destructible.

Les villageois avaient non seulement le dessous au niveau physique mais ont dut faire face à ce qu'ils appellent eux même "un démon". Imaginez leur état psychologique quand ce dernier leur à foncé dessus, de nouveau au sommet de sa forme! Et puis, ils n'étaient pas plus de dix. Mais je ne voyais pas comment le préciser dans l'histoire.
J'ai tout de même atténué la chose en précisant que l'obscurité me couvrait et que je les ai tués uns à uns, à la façon Batman.

Pour la concordance des temps, j'ai beau me relire, je ne vois pas. Tu pourrais me montrer les endroits qui te gênent?

Enfin, pour les caméras, sûrement, s'il y a des personnages affiliés à Ace Chemicals, ils seront au courant. Cela dit, je ne trouverait pas étonnant que l'entreprise veuille étouffer l'affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: The Reaper   Mer 13 Juin - 14:55

En effet. Vue ainsi, la cohérence est donc bonne.
Ne t'inquiète pas, ta fiche est à l'abri des fautes ^^ Et c'est une bonne chose. Je te valide donc, en attendant l'avis d'un autre modérateur. Bon probable jeu Smile
Revenir en haut Aller en bas
The Reaper

avatar


MessageSujet: Re: The Reaper   Mer 13 Juin - 16:04

Merci Smile

je sais que vous voulez à tout prix éviter les persos trop puissants et pas intéressants à affronter. Je ne compte pas mettre l'accent sur la force ou la rapidité du Faucheur. Je veux mettre l'accent sur sa quête de lui même et ses questions sur la vie et la mort.
Ses capacités de combat ne seront usés que rarement et très franchement, la force brute ne bat jamais la technique et les arts de combat alors...
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Crane/Scarecrow

avatar

Localisation dans Gotham : Arkham Asylum

MessageSujet: Re: The Reaper   Mer 13 Juin - 16:07

Ce fut une merveilleuse lecture et j'ai hâte de voir comment tu vas t'en sortir pour trouver à nouveau ton serrum. Je compte sur toi pour bien décrire ton aspect (ou odeur) à chacun de tes débuts de rps pour signifier ta puissance à ce moment là. Je crois que Talia a posé toutes les questions pertinentes.

Je valide!

Bienvenue sur Univers Gotham!

N’oublie pas de tenir à jour une fiche rp!

_________________
La peur, c'est le pouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
The Reaper

avatar


MessageSujet: Re: The Reaper   Mer 13 Juin - 16:53

Bien sur! Je serai aussi appliqué (voir plus) que dans le forum NGC. Comptez sur moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: The Reaper   Mer 13 Juin - 18:42

J'ai hate de voir comment tu vas jouer ce perso.

Approuvé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: The Reaper   Jeu 14 Juin - 11:14

Bienvenu sur Univers Gotham !

Personellement la force du personnage ne me fait pas peur, car elle est couplée à une grande faiblesse psychologique. Le personnage est tourmenté.

Certains personnages de Batman sont naturellement plus fort que la normale. Notamment les zombies (dois-je rappeler le cas Grundy ?).
Ce que j'aime moins, c'est un personnage inventé plus fort que la normale, justement parce que l'intérêt de l'inventé c'est de le dévelloper au fur et a mesure. Mais ce personnage existe, et je me souviens d'une scène où on voit une trentaine de mafieux tués pas sa faux. De plus, sa dégénérécence est intéressante. En bref, cela ne me gène pas. On verra ce que ça donne en rp, mais ça c'est tous les personnages qui peuvent être abusé (parfois sans mauvaise volonté Smile )

En outre, c'est une belle fiche.

Je te valide également. Bon jeu, Reaper Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
The Reaper

avatar


MessageSujet: Re: The Reaper   Jeu 14 Juin - 11:52

Merci Robinet :3 (non ne me tue pas!)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Reaper   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Reaper
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE REAPER
» Kuvar Reaper
» Reaper Miniatures
» Preview Reaper
» ohayo mina - tobias white-reaper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Salle d'attente :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: