RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Un billet pas très doux. [Cavalier, Catgirl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sadako Morgan

avatar

Localisation dans Gotham : Trouves

MessageSujet: Un billet pas très doux. [Cavalier, Catgirl]   Mar 6 Nov - 10:53

Sadako réajustait la ceinture retenant son sabre. Elle aurait préféré un vrai katana, mais le sabre était déjà pas mal. Pour ne pas jurer, elle portait tout une tenue traditionnelle asiatique. Son déguisement était peaufiné des pointes de cheveux aux orteils. Okita Souji, personnage peu connu d'un manga tout aussi peu connu, du moins en Amérique. Ce genre de manga l'arrangeait beaucoup. Elle s'observa une dernière fois dans la glace avant de sortir. Elle était toujours dans son minable appartement, avec sa mère légume. Sadako passa devant sans lui prêter attention et sortit le plus vite possible de l'immeuble. La photo de sa cible était dans la poche intérieure de sa tenue. Kitrina Falcone... Il n'était pas question de la laisser se reposer tranquillement. Sadik avait bien trop hâte de faire passer son "message". Un premier travail assez simple dans sa réalisation, plus ardu dans le concret.

L'adolescente marcha calmement, droite, jusqu'à Amusement Mile. C'est là que le dossier lui conseillait d'aller, bien que les Falcone habitait à East Side. Il ne fallait pas chercher à comprendre pour l'instant. Quand sa position lui permettrait, elle penserait au moindre détail. Son rang était bien trop maigre, il fallait donc qu'elle se concentre sur les faits et sur eux uniquement pour débuter. De toute façon, avant de s'en prendre à sa cible, elle devait rencontrer le partenaire que le Pingouin lui avait assigné. Il serait une sorte de tuteur pour elle, exactement ce qu'elle désirait. Pour une simple élève, un pion encore tout neuf, elle se sentait gâtée. Mais passons. Amusement Mile était enfin en vue. Elle avait rendez-vous à l'entrée, et personne n'était la pour l'instant. La jeune fille profita donc de ce répit pour s'allumer une cigarette. Une main restait en permanence sur la garde du sabre, les sens à l'affut. Ses pensées se concentraient toute sur sa mission... Et sur son Destin.

*Je suis un vrai investissement. Il l'a su, et il a voulu être le premier à en bénéficier...*

Des bruits résonnèrent. Quelqu'un s'approchait. Sadik éteignit sa cigarette et se tourna vers la provenance du son, prête à dégainer le sabre.

"Qui est là ? Z'etes l'envoyé de Monsieur Cobblepot ?"

Etrange question, mais si ce n'était pas lui... Il n'y avait qu'à éliminer la personne. Ce sera rapide et simple, surtout si c'est un civil comme un autre. Il n'y avait rien dans le contrat qui lui interdisais de faire des dégâts collatéraux après tout. Ce sera toujours un bon échauffement pour faire passer son message aux Falcone.
Revenir en haut Aller en bas
Le Cavalier

avatar


MessageSujet: Re: Un billet pas très doux. [Cavalier, Catgirl]   Mer 14 Nov - 1:43

Cela faisait quelque temps que la situation était au point mort, il y avait un bon moment maintenant que le Cavalier avait reçu un appel de Cobblepot. Sans faire de mauvais jeu de mots, les emplois étaient sur la glace. Il est vrai qu'il avait fait quelques vols à gauche et à droite, question de garder un peu la main et de ne pas être dépassé par les différents systèmes de sécurité. Mais voilà qu'il venait tout juste d’appel, c'était Cobblepot qui lui offrait un boulot et tout un. Le Cavalier venait de se faire offrir la supervision et l'enseignement de ses connaissances envers une petite nouvelle que son patron venait tout juste d'engager. Cela représentera un très beau défi pour le voleur, jamais telle offre ne s’était présentée à lui. Ce serait le moment idéal de transmettre ses connaissances et d'aider une jeune à atteindre un niveau supérieur dans son art.

Il avait reçu quelques informations auparavant, mais rien de plus, en même temps cela convenait parfaitement au Cavalier, il était plus du genre sociable, il voulait apprendre à connaître lui-même ce personnage et ce au fur et à mesure de leurs diverses interactions. Pour ce qui en est de la mission il n'en pas trop certain de ce que la jeune adolescente devait faire.

Citation :
Qui est là ? Z'etes l'envoyé de Monsieur Cobblepot ?

Oui en effet c'est moi. Vous devez être la jeune Morgan, je me présente : Mortimer Drake ou le Cavalier c'est au choix, les deux me conviennent. J'ai été envoyé par monsieur Cobblepot pour vous supervisez et vous guidez dans votre mission. Justement à ce niveau, j'ai brièvement été mis au courant de ce que vous aurez à faire, mais serait-il possible de m'en faire part à nouveau, je pense que vous êtes la meilleure personne pour me guider. J'en profiterais aussi pour vous demander de me parler un peu de qui vous êtes et quelles sont vos aptitudes, question que je puisse savoir quoi surveiller et quoi vous montrez.

Mortimer espérait juste avoir fait une bonne première impression envers sa jeune élève. Resterait plus qu'à savoir si cette relation et cette attitude seraient réciproques et durera tout au long de ladite mission. De plus, il s'était engagé à faire quelques rapports à l'endroit de Cobblepot question de le tenir au courant de l'évolution de sa dernière employée engagée. Mortimer n'avait aucun doute que le tout se passera super bien, et ce dans l'environnement le plus convivial qui soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitrina Falcone/Catgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Partout où vous ne voulez pas me voir

MessageSujet: Re: Un billet pas très doux. [Cavalier, Catgirl]   Mer 14 Nov - 16:25


«I hear your heart beat to the beat of the drums
Oh what a shame that you came here with someone
So while you're here in my arms
Let's make the most of the night like we're gonna die young»


Les écouteurs dans les oreilles, ses vêtements habituels, son sac avec le médaillon de chat et des souliers assortis, la jeune héritière des Falcone chantait faux. Elle n'avait pas à être subtile dans un tel rayon, la place était toujours vide ou presque. Le pire serait ses amis, mais aucun ne chantait réellement mieux ou se taisait. Il n'y avait rien à faire un dimanche soir sinon se rendre le plus malade possible afin d'éviter l'école le lendemain. La jeune fille avait donc enfilé sur ses épaules des morceaux de linge amples et confortables en cas de vandalisme. Ce n'était pas si méchant que de dessiner des grandes formes sur les murs à l'aide de peinture en vaporisateur. Ça décorait même le secteur en annonçant sa bande d'amis. Suffirait d'un gros point d'interrogation vert pour les calmer un peu.

Elle s'arrêta au milieu d'une rue peu passante et ajusta le son. Elle redémarra la chanson dans ses oreilles sans se douter que des gens la cherchaient cette nuit. L'innocence même comme si tout était sécuritaire. Et pourtant, la jeune femme savait pertinemment que sa ''famille'' était l'une des plus chiantes de la ville. Ils ont essayé de la tuer, ils ont voulu la faire disparaître vivante, ils la cherchent encore pour la tuer. Elle faisait gaffe à ne pas trop se montrer, mais elle tenait avant tout à sa liberté personnelle et son moi compulsif.

Sa marche ne reprit pas immédiatement. Elle tourna la tête pour mieux entendre le son et resta ainsi immobile. Puis elle secoua la tête de plus en plus fort, laissant ses cheveux vagabonder autour de son visage comme une rock star. Kitrina finit par avancer tout bonnement en écoutant la musique. Le son était audible à plusieurs mètres autour. En tant que bonne adolescente, elle se devait de faire tout ce qui n'était pas permis pour expérimenter. Elle avait bien fait le grand saut de la tour Wayne un jour. Cette pensée la ramena vers Tatters. Le pauvre succombait dans son goût vestimentaire affreux et ses règles à la con. Une chance que sa mentore prisait d'autres opinions que la justice et l'honneur, sinon elle en aurait vomi tout son savoir sur l'asphalte.

Ce soir, elle allait vivre comme si c'était sa dernière nuit. Comment une chanson pouvait influencer les pensées d'une jeune. Ça n'affectait pas qu'elle, mais beaucoup rêvaient de la puissance d'un tel party. Autant faire comme le film où tout le quartier ou presque avait fini en feu. Elle souri puis recommença sa marche sourde vers un des antres. Ses copains devaient déjà y être ou seraient présent plus tard. Au moins, il y avait des bouteilles de Soda pour patienter et quelque bande-dessinés sur le sol. Elle avait dû les lires une centaine de fois, mais quand on n'avait rien d'autre à faire...

Le pire qu'elle espérait ce soir était les flics. Ils avaient l'art d'arrivé au moment critique où on se faisait le plus plaisir. Il y en a surement un qui va avoir une idée pour aujourd'hui. Elle, la seule chose qui l'inspirait ce soir, était une autre course par immeuble en revêtant le costume de la criminelle peu connue. Au moins, ainsi, la seule limite dans ses gestes étaient ses propres contraintes physiques.

Revenir en haut Aller en bas
Sadako Morgan

avatar

Localisation dans Gotham : Trouves

MessageSujet: Re: Un billet pas très doux. [Cavalier, Catgirl]   Sam 1 Déc - 13:53

La silhouette approchant encore se révéla et se présenta : c'était bien lui. Sadako ne relâcha pas la garde de son sabre pour autant, jamais très rassurée avec ce genre de types. Certains vous plantent un couteau dans le dos toutes les dix minutes, parfois au sens propre du terme. Il était primordial de rester concentrée quand on faisait ce genre de boulot. Le type se présenta sou le nom de Mortimer Drake, alias le Cavalier. Ce nom lui disait vaguement quelque chose, mais pas moyen de se souvenir du moindre petit détail. Il ne devait pas être très important donc, mais Sadik se jura de relire ses notes personnelles dès la mission finie. Le gars avait une tenue très étrange, genre Vieille France -sérieux on aurait dit qu'il sortait tout droit de "Sous le Signe des Mousquetaires" un vieil animé japonais complétement pourri, ce qui n'avait pas empêché Sadako de regarder chaque épisode. Mais bon, il y avait tellement de costumes bizarres dans le monde du Crime, il était pas le pire. Mortimer demanda à la jeune métisse ce qu'elle avait à faire, ainsi que quelques renseignements personnels. C'était normal après tout, comment savoir si elle progressait sans rien savoir d'elle. Sadako soupira donc et regarda à nouveau l'étrange de tenue du Cavalier.

"J'm'appelle Sadako Morgan, mais je préfère qu'on m'appelle Sadik en mission. Mon truc c'est les déguisements et le jeu d'acteur. Sans vouloir me vanter, je pense être la criminelle -du moins l'apprentie criminelle- avec le plus de costumes possibles. Je m'entraine au sabre, bon ça c'est pas encore au point mais dur de faire du bon boulot en étant autodidacte. Quoi d'autre... ah ouais la mission."

Sadako regarda autour, s'assurant que personne d'autre n'était dans le coin. Pour l'instant ça allait. Elle remonta un peu son Haori, une sorte de longue veste sans anche très large.

"Hum... Je dois faire passer un message aux Falcone. Pour cela, il me faut un peu abimer, Kitrina Falcone, fille du feu Alberto Falcone et tout.... Une histoire de contrat selon le truc, bref c'est un cadeau du Pin... de M.Cobbelpot. Faut m'excuser autrefois j'étais chef d'une organisation, me retrouver employée me fait un peu bizarre. De toute façon, M.Cobblepot a dit que pour cette mission vous deviez juste m'observer et vérifier que le travail était fait."

Il n'y avait rien d'autre à dire, mais elle espérait que l'autre n'allait pas la juger comme une simple gamine ou une ado en mal de sensations. Il n'y avait rien de plus dégradant pour elle que d'être vu comme un pion sans ambition. Car elle en avait, et s'accrochait toujours à l'appel de son Destin. Par contre, pas de démonstration de force avant l'arrivée de sa cible. C'est là qu'il fallait sortir le grand jeu, donc autant économiser son énergie. Et bon, il faut avouer que l'idée de se retrouver avec une cervelle fondue ne lui plaisait pas franchement. Raison de plus pour faire passer le message et en vitesse -douloureusement pour la Falcone, se serait absolument parfait, mais pour débuter on va se contenter de le passer. Être gourmande d'accord, mais finement et avec modération. Telle était la recette pour franchir le maximum d'étapes avec le maximum de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un billet pas très doux. [Cavalier, Catgirl]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un billet pas très doux. [Cavalier, Catgirl]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Café très doux
» Un automne très doux...
» Temps très doux et...?
» le billet doux
» Quels sont les mots doux que vous utilisez?!?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Otisburg :: Amusement Mile-
Sauter vers: