RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Un Pot pour un Penny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Un Pot pour un Penny   Sam 3 Nov - 19:27

Les évènements des derniers jours avaient donné à réfléchir à Oswald. La rencontre de Crane à l'Halloween et ça presque mort des mains de la ligue le lendemain étaient deux situations qui lui avait fait prendre conscience de quelque chose. Son monde n'était pas l'idéal pour élever un enfant. Ce n'était pas une surprise, mais plutôt une confirmation de ce qu'il savait déjà. Il devait introduire quelqu'un dans son entourage pour s'occuper de Wilkes. Quelqu'un de droit et de fort, quelqu'un qui avait l'expérience et le talent de s'occuper d'un enfant comme Wilkes. Il connaissait se quelqu'un.

Il lui avait d'ailleurs donné rendez-vous au chic resto Fox Gardners. C'était un restaurant que Cobblepot connaissait bien. C'était son principal concurrent dans le domaine de la restauration dans Diamond District. Mais il en était venu à l'évidence, le Fox Gardners devait rester. Il ratissait la clientèle que lui ne voulait pas dans son restaurant 5 étoiles du Casino. Bref il fidélisait, ceux qui n'avaient pas les moyens de venir manger aux Icebergs Restaurant. Pas que la nourriture, ou l'ambiance n'était pas bonne, mais Cobblepot était très sélectif et excepté la crème de la crème... personne ne mangeait chez lui. Il avait choisi le Fox Gardners, car il devait rencontrer son contact dans un lieu neutre. Il ne cherchait pas à l'intimider ou rien, il voulait simplement lui offrir quelque chose. D'ailleurs, il était venu seul pour une fois. Enfin presque seule, sa limousine était stationnée en avant du restaurant et Dereck et deux autres hommes veillaient au grain.

Oswald avait le menu dans les mains, mais ne commanderait pas tant que son invité ne serait pas là. L'étiquette serait très importante ce soir et il devrait se montrer à la hauteur. L'homme qu'il rencontrait ne s'en laisserait pas imposer, et devait apprécier sa soirée. Oswald s’était même préparé à recevoir un non. Il avait dû se préparer psychologiquement très longtemps. Il n'était pas du genre à se faire dire non, mais là on parlait de l'éducation possible de son fils. Si le "maître" ne venait pas de son plein gré, ça serait inutile d'espérer le meilleur de lui. Oswald voulait le meilleur et rien de moins. Il avait donc seulement un verre d'eau (avec une paille vue la difficulté de boire dans un si petit verre quand ont à un si grand nez) Et attendait patiemment. Il savait que son contact n'arriverait pas en retard. Il n'était jamais en retard. Oswald lui qui l'était souvent, c'était pris d'avance pour cette fois. C'était important.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Pot pour un Penny   Dim 4 Nov - 8:24

.


Dernière édition par Alfred Pennyworth le Mer 5 Déc - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Un Pot pour un Penny   Dim 4 Nov - 8:58

La brutalité verbale d'Alfred avait un peu déconcerté Cobblepot. Il s'attendait à devoir parler de la pluie et du beau temps avant d'entrer dans le vif du sujet. Pour être honnête, ça lui aurait plus. Le temps utilisé pour les banalités aurait permis à Oswald de préparer son sujet et de l'amener tranquillement. Mais il fut pris de court par les manières brusques, mais distingué de son invité. Décidément la vie chez les Wayne lui avait fait perdre toute convenance. Oswald décida donc d'aller sur cette lancée.

Hé bien! Pennyworth, vous n'y allez pas de main morte. Mais vous savez ce que vous voulez et c'est quelque chose que je respecte chez les hommes. Tout d'abord j'aimerais vous remercier d'être venu à cette petite rencontre. Je sais que nos familles n'ont pas toujours été en bon terme, mais nous avons partagé une histoire commune ensemble et j'apprécie votre présence à cette petite réunion.

Le serveur vint les déranger. Ce qui faisait encore une fois le bonheur d'Oswald. Il s’était mordu la langue pour énoncer ces formules de politesse qui selon lui n'était pas méritée. Pennyworth l'avait poussé et presque insulté, mais il était ici pour de bonnes raisons. Il devait donc, se calmer, être posé et raisonnable.

Alors est-ce que ces messieurs ont envie de commander?

Euh... oui, je prendrai votre Pot au feu. Il paraît qu'il est fameux.

Normalement il aurait pris du poisson ou des fruits de mer. Mais le choix du plat n'était pas anodin pour Oswald, il voulait essayer de démontrer du changement dans son attitude afin de convaincre Alfred. Comme à son habitude chaque mouvement, chaque décision étaient calculés. C'était un homme d'affaires dans chacun de ses gestes et dans chacune de ses décisions. Il croyait fortement dans ses capacités et ne laisserais pas filer.

Le serveur repartit avec leurs commandes et Oswald reprit sa conversation après une petite gorgée d'eau.

J'ai appris une nouvelle récemment, qui, je ne vous le cacherai pas, m'a beaucoup secoué. Ça m'a également obligé à revoir certaines de mes priorités.

Il mit la main dans sa poche et tendit une photo à Pennyworth.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Pot pour un Penny   Jeu 8 Nov - 13:57

.


Dernière édition par Alfred Pennyworth le Mer 5 Déc - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Un Pot pour un Penny   Jeu 8 Nov - 19:03

Le ton d'Alfred avait un peu changé. Certes, il restait très digne... arf il restait très pédant et suffisant. Il fallait l'avouer le vieux majordome se conduisait comme un goujat et ça commençaient à énervé Oswald. Pour qui il se prenait le vieux Butler à le regarder de haut? Oswald se mordait le dedans de la bouche pour éviter de lui cracher au visage. Une attitude comme celle-là normalement, Cobblepot l'aurait traîné en cuisine pour lui foutre la tête dans la friteuse. Il aurait moins fait la forte tête.

Lorsque le repas arriva, Oswald prit une bonne bouchère. Il passa toute sa rage sur ça bouché se qui eu l'effet recherché. Il se calma un peu. Il fut content de voir que Pennyworth était plus ouvert à parler lorsqu'il comprit ce qu'était Wilkes pour lui. Il semblait vraiment heureux pour Cobblepot. Ce qui donna un second souffle à la gentillesse d'Oswald. Il déposa ses ustensiles de cuisine et essuya les commissures de ses lèvres avant de remettre sa serviette sur ses genoux.

Citation :
Bien que vous me voyez honoré d’être ainsi mis au courant d’une si réjouissante nouvelle, permettez-moi d’être intrigué par votre geste. Malgré notre histoire commune, comme vous le dites si bien, je ne parviens pas à voir en quoi cette nouvelle peut-elle concerner un simple majordome. À moins que vous n’ayez décidé de me choisir pour parrain ?

Voilà le moment de la demande était arrivé. Mais il devait bien jouer ses cartes après tout. Il ne voulait pas que ce souper se finisse en queue de poisson. Ce n'était pas le moment de faire une scène, surtout pas chez un compétiteur qui mousserait cet incident sans aucun doute. Il devait donc la jouer fine.

Hé bien. Comme vous devez, vous en doutez, la découverte d'un fils fait qu'on doit revoir certaines choses. J'imagine que vous avez eu vent de la triste histoire le soir de l'Halloween, elle fut pour mois un moment des plus révélateur.

Alfred ne pouvait pas ne pas être au courant du coup de Scarecrow, premièrement tous les journaux en avant parler et deuxièmement Bruce Wayne et un de ses héritiers étaient présents. C'était un événement très marquant dans l'histoire récente de la ville et même si Alfred n'en avait pas entendu parler de Bruce, il était au courant par les rumeurs et la presse locale.

En faite. Mon fils Wilkes ne l'a pas eu facile. Sa mère était une fille de joie et il a subi les quolibets longtemps de ses camarades d'école. Aujourd'hui j'aimerais lui donner une deuxième chance dans la vie. Le problème c'est que je ne crois pas que l'ambiance du Casino et de la vie de minuit lui conviennent. Il aurait besoin de quelqu'un qui pourrait l'entourer et l'éduquer. Quelqu'un qui serait en mesure de lui offrir cette chance.

Il se doutait bien que la proposition était maintenant bien ouverte sur la table. Pennyworth n'était pas un imbécile, il devait avoir vu la question arrivée. C'était le meilleur après tout.

Même si ça me coûte de le dire, vous êtes le meilleur. Ce que vous avez fait avec les Wayne est admirable et j'admire votre dévotion. Bien que je n'en sois pas surpris, ma famille n'a eu que des bons mots pour votre famille. Écoutez, je sais que c'est difficile se que je demande, mais pourriez vous y penser? Wilkes aurait vraiment besoin de quelqu'un comme vous dans son entourage. C'est un bon garçon et j'aimerais qu'il puisse bénéficier de votre touche magique.Après la mort récente de sa mère, il se retrouve avec moi. Je n'ai pas se que vous pouvez lui transmettre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Pot pour un Penny   Mar 27 Nov - 17:00

.


Dernière édition par Alfred Pennyworth le Mer 5 Déc - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Un Pot pour un Penny   Mar 27 Nov - 23:25

La réponse d'Alfred arriva, il fallait l'admettre sans surprise. Cobblepot s’était préparé à cette réponse. Il avait longtemps imaginé tous les cas de figure possibles. Mais l’honnêteté et la façon qu'Alfred avait utilisée pour lui répondre lui avait au moins paru non insultant. Le vieux majordome aurait bien plus rejeté du revers de la main et s'en aller, mais il avait pris la peine de lui expliquer et d'un ton, ma foi presque amical. Oswald qui avait prévu faire une sortie triomphale et sois partir est faire kidnapper Pennyworth et l'envoyer se noyer dans le port, était toujours assis et mangeait en face de son interlocuteur. Il goûta au pot au feu qui m'a fois n'était vraiment pas mauvais. Certes ça ne valait pas les carpes farcies de son restaurant, mais c'était quand même très bon. Il prit une gorgée de son verre d'eau, qui était comme à l'habitude, à boire avec une paille. Ce n'était pas par manque de politesse, mais bien parce qu'avec son nez, il était difficile pour Oswald de boire à même un verre. Une fois que l'eau avait éclairci sa gorge, il reprit la parole.

Je vous avoue que je m'attendais malheureusement à une telle réponse, mais je me devais d'essayer. Vous savez, je sais que nos familles malgré tout n'avaient pas ... disons les relations les plus cordiales. Mais mon grand-père avait quand même de très bons mots pour les Pennyworth. Je tiens à ce dont vous le sachiez.

Il prit une seconde bouchée de son pot-au-feu. Il ne savait comment réagir en un tel moment. Il y avait évidemment un petit malaise entre les deux hommes. Tout s’était passé si vite, il venait à peine d'arriver que déjà tout fût réglé. Les raisons évoquées par Alfred ne permettaient pas de croire que celui-ci revient sur ses idées. Oswald qui n'était pas un ingrat accepta tout de même d'étirer un peu la conversation. En fait, parler avec Alfred était plutôt agréable malgré tout. Après tout, lui aussi était un être de la classe supérieure. Son grand-père lui avait bien laissé laver ses sous-vêtements, Oswald pouvait bien partager un repas avec lui. Les mots qu'Alfred avait dit avaient fait résonner un vieux souvenir dans sa tête, qu'il décida de partager.

Lorsque ma mère est décédée. J'ai voulu remercier sa servante à ma façon. Je lui est donner la lune et elle l'a refusé. Elle m'a dit, qu'elle aimait ma mère et que l'amour ne requérait aucun paiement. C'est quand on regarde ce genre de personne qu'on comprend le sens de la dévotion, et je crois que vous faites partie de ce genre de personne. J'aurais vraiment aimé que vous travailliez avec Wilkes, mais je comprends votre décision, c'est un sentiment que je respecte. Autant je le respecte chez la servante de ma mère, autant je le respecte chez vous. Je ne vous en veux pas.

Oui c'était exactement ça la raison de la réaction apaisée de Cobblepot. Malgré tous les préparatifs, jamais il n'aurait pu agir aussi calmement à une réponse comme celle-là. Mais... les mots utilisés c'étaient ceux utilisés par la femme qui avait servi sa mère jusqu'au dernier moment de sa vie. Il avait repris sensiblement les mêmes tournures de phrases. Le sentiment de malaise était en fait un sentiment de respect pour Alfred en ce moment. C'était très étrange, mais il avait retrouver pendant un instant, la même passivité qu'il l'avait envahi à ce moment. Pennyworth ne le savait pas, mais il avait évité la noyade dans un canal à cause d'une servante dévouée et aimante. Il reprit une bouchée et une gorgée.

C'est un enfant difficile d'approche, vous savez. Il doit retenir de moi pour ça.*il fit un sourire* c’est assez étrange de se réveiller un matin et d'apprendre qu'on avait un fils. C'est déstabilisant, je dirais. C’est un jeune homme maintenant. J'ai raté plusieurs années, je me sens comme si j'avais commencé un film au milieu et qu'on me disait de prédire la fin. J'aurais simplement voulu mettre toutes les chances de son côté. Je vous remercie de votre conseil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Pot pour un Penny   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Pot pour un Penny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pressed Coins(=piéces écrasées) de WDW et Disneyland
» [Lost] Desmond/Penny
» [Jolie Fille] Pour le plaisir des yeux
» Evolution pour un CDD
» Conseil pour HDTV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Diamond District :: Restaurant Fox Gardens-
Sauter vers: