RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Squire, l'écuyère

Aller en bas 
AuteurMessage
Beryl Hutchinson/Squire

avatar


MessageSujet: Squire, l'écuyère   Lun 8 Oct - 12:09

Votre Personnage
Nom : Hutchinson
Prénom : Beryl
Âge : 17 ans
Sexe : Féminin
Nationalité : Sujet de la couronne Britannique née en Ecosse

Groupe : Justicière
Alias : Ecuyère / « l’opérateur »
Affiliation : Batman, Inc. ; amie et collaboratrice de la Bat-Family


Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Statut : Célibataire
Profession : Chargée de Communication du Comte de Wordenshire

Description physique : Beryl a des cheveux roux carotte, et porte souvent perruques ou extensions afin de changer à loisir de coupe de cheveux. En règle générale, en civil elle a les cheveux mi-longs en bataille, maintenus au-dessus du front par des barrettes. Ses joues pâles et ses épaules sont parsemées de quelques taches de rousseur dorées. Elle affiche un grand sourire éclatant. De corps, malgré ses 17 ans, elle incarne la puberté ; elle a de longues jambes, de grands pieds et doit faire sans cesse des soins pour peau grasse. Elle a une petite poitrine, mais elle a des fesses, plus qu’on en attendrait pour sa condition physique athlétique.
Elle porte souvent des lunettes adaptées à chaque situation pour protéger ses yeux, que ce soit du soleil, de la vitesse à moto, dans l’eau, etc.
En costume, elle porte une longue natte rousse sous son béret vert ou rouge à plume, un costume vert et noir aux armoiries dorées de Knight & Squire (deux marteaux croisés en X). Elle porte des bas rayés rouge et noir et des pixie boots, vertes, semblables au premier costume de Robin. Son visage est caché par un masque domino noir en forme du symbole de l’infini.


Description psychologique : A tous points de vue, mentalement, Beryl est une jeune femme précoce. Elle est même au-delà de la norme. Adolescente, elle a su motiver un homme mûr à reprendre pieds, et l’a aidé à redevenir un homme et même un héros, c’est dire l’ampleur du phénomène. Ce bout de bonne femme est prête à mourir pour ses valeurs et son sens moral aigu. Elle adore l’aventure, mais est prête à la trouver dans n’importe quel bouquin, ce n’est pas une tête brûlée. Elle a une excellente mémoire, un tempérament calme (bien qu’un brin kamikaze comme on l’a dit) et un don pour l’information. Elle parle plusieurs langues et est capable de manipuler les gens, bien qu’elle y répugne. Sa vraie force réside dans le fait qu’elle s’est fait sa propre place dans l’héritage d’une tradition forgée dans les âges depuis Merlin lui-même, ce qui rend sa foi totalement inébranlable. Cependant, sa faiblesse est son cœur, comme toutes les adolescentes.
Elle respecte énormément les arts martiaux et leur code de conduite, tout ce qui est extrêmement codifié mais elle a tendance à y faire à sa sauce en évitant de trahir les matériaux source. Elle ne se considère pas comme une détective, mais ses actions prouvent le contraire. Elle se voit plutôt comme avide de connaître et comprendre.

Histoire :

Le Sceau de Merlin.
Cinquième siècle après Jésus-Christ, le druide Merlin, à la sulfureuse réputation, rassemble et même participe à la création de reliques destinées à assurer la pérennité de la couronne d’Angleterre. Parmi celles-ci, la cotte de l’Ecuyer. Celle-ci confèrera à tout jamais le pouvoir d’être intouchable à quiconque sera choisi pour la porte à travers l’Histoire.
Au fil du temps, l’objet sacré arriva en possession de la famille des Comtes de Wordenshire ; dans l’Angleterre moderne, le titre est porté par la famille des Sheldrake.
Il y a une quinzaine d’années, Beryl Hutchinson alors âgée de 6 ans, arrive d’Ecosse avec sa mère. Lorsqu’elle emménage dans la campagne du Wordenshire, ce n’est pas un gros déchirement pour elle, qui n’étais pas encore scolarisée, et assez isolée du fait d’être élevée par une mère célibataire dans une société conservatrice. Curieuse et éveillée, elle se passionne pour le comté et son histoire, pour la richesse de cet héritage local, et les très discrètes célébrités de l’aristocratie qui l’incarnent, le Comte Percy et son fils Cyril Sheldrake.

Les Rues de Londres.
Lorsqu’elle arrive à l’adolescence, Beryl demeure une fille assez incomprise mais absolument brillante. Elle obtient une première bourse d’excellence, et commence les cours à Londres dans le privé. Elle se fera renvoyer de l’école, et de nombreuses autres, pour insolence envers les personnels enseignants ; elle oscillera entre les écoles d’état et les établissements du privé, ce qui lui mettra à dos, à chaque fois, les jeunes des deux milieux.
Elle assimile cependant, presque religieusement, tous les savoirs reçus dans le système scolaire. Elle s’identifie à des héros historiques comme William Wallace, ou encore Knight, l’ancien héros Londonien supposé être originaire du Wordenshire. Chaque technique de combat apprise en cours lui est précieuse pour survivre dans la sombre capitale, seule au milieu de tous.
A la faculté, elle choisira la communication. La jeune femme introvertie apprend alors les techniques d’interprétation, les approches sociologique, psychologique et linguistique. Elle étudia également l’informatique, ainsi que le journalisme. Tout cela, afin de changer ses lacunes sociales en atouts grâce à des études intenses.

Le Passage de Flambeau.
C’est lorsqu’elle se fait agresser la nuit à Londres, qu’elle finit par admettre que la tranquillité du Wordenshire lui manque à un point presque vital. Cependant, la nuit ne s’arrête pas là et elle rencontre un homme amoindri, détruit par les méfaits de la consommation de stupéfiants, et portant le costume de l’ancien Squire, jeune acolyte héroïque du Knight de Wordenshire.
Elle ramène le jeune homme sur sa moto, jusqu’à la maison de son enfance. Avec sa mère, elle s’occupera de remettre sur pieds le jeune homme qui s’avère être Cyril Sheldrake, le jeune Comte. Celui-ci avait été bouleversé par l’assassinat de son père Percy. Officiellement en stage professionnel auprès de l’aristocrate, Beryl l’aide à remettre sur pied la tradition de redresseur de torts de Knight & Squire.
Cyril choisit Beryl pour devenir le nouveau Squire, tandis qu’il endosse le costume de son père, celui du Knight of Wordenshire. Lui-même est sans enfants, suspecté d’homosexualité par la presse, et Cyril entre dans des bottes jusque-là héréditaires. Elle devient la nouvelle porteuse de l’armure de l’Ecuyer de la tradition merlinique.

Le Général et les Soldats.
La réputation du duo dynamique de Grande-Bretagne était au plus haut. Ils furent recrutés il y a quatre ans par le Général Wade Eiling, fondateur des Ultramarines, afin de créer une équipe de réponse à la Ligue de Justice. Plusieurs interventions et missions à travers le monde soudèrent l’équipe, dont les héros mineurs Vixen et Frankenstein ; cependant, le gorille guérillero Grodd utilisa sa télépathie pour prendre le contrôle de la compagnie paramilitaire.
Suite au traumatisme d’être utilisés pour l’agenda malveillant du super-vilain, l’équipe se sépara ; Cyril et Beryl retournèrent en Angleterre, où ils se rapprochèrent de la tradition internationale des Batmen. Ils choisirent d’assumer l’histoire un peu ringarde de l’ancien groupe appelé Club des Héros, tous dans la même veine de justice urbaine, dont avait fait parti feu Percy Sheldrake.
A l’invitation du Docteur Mayhew, Knight et Squire se rendirent sur l’île de ce dernier. Ils rencontrèrent les héros classiques que sont le Légionnaire, le Dark Ranger, El Gaucho, Le Mousquetaire, Chief Man-of-Bats, Wingman ainsi que le Batman, les dignes représentants du Club des Héros, aussi surnommés les Batmen du Monde, tous engagés dans une croisade contre le crime.

La Marque du Gant Noir.
A cette période, le Gant Noir, sous l’influence de Simon Hurt, avait fait de Batman leur nouveau défi, détruisant avec lui tout signe d’espoir dans chaque dimension de sa vie. En cascade, ces évènements touchèrent le Club des Héros, qui fut détruit à l’initiative du Docteur Mayhew et grâce à la trahison du Wingman, ancien héros suédois. Néanmoins, Beryl et Cyril survécurent et rejoignirent l’Angleterre en un seul morceau.
Hélas, Hurt et le Joker profitèrent de la débandade de ses alliés pour achever la destruction du Batman. A cause d’un conditionnement psychologique et à des attaques sur ses alliés, occasionnant une neutralisation des communications. Pendant qu’un Batman qui pouvait à peine marcher, trop paranoïaque pour renoncer à ses fonctions, fut supprimé de la surface de la Terre par Darkseid, ses amis britanniques ignoraient tout du danger qui planait sur la chauve-souris.

Les Croisés et la Cape.
Suite à la disparition du héros originel, le chaos semé par ses ennemis se répercuta sur ses plus proches alliés. Beryl et Cyril, quant à eux, rejoignirent Gotham pour rendre hommage au défunt. Lorsqu’ils constatèrent les querelles qui animaient la Bat-Family, ils se rapprochèrent de l’ancien agent de la Couronne et sempiternel gardien de la Bat-Cave, Alfred Pennyworth. Grâce à son aide, ils repoussèrent le chaos le plus possible dans les milieux criminels parmi l’agitation causée par l’absence et la succession du croisé à cape.
C’est à cette période que Béryl rencontra Tim Drake, qu’elle vit prendre son indépendance, et reconnut en Damian, le futur Robin et plus tard héritier de Bruce. Car oui, quand on se rapproche autant de la Bat-Family, les identités deviennent des secrets de polichinelle, désolé de vous l’apprendre.

Le Réseau des Veilleurs.
Tandis que Nightwing, dont elle ignore l’identité secrète, devenait le nouveau Batman, accompagné de l’héritier biologique comme jeune acolyte, Alfred Pennyworth invita les alliés de la Chauve-Souris à constituer un réseau plus solide, dans et en-dehors de Gotham. Comme elle l’avait fait avec Cyril, l’Ecuyère se rapprocha du jeune Wayne pour l’aider à endosser la tradition familiale. Bien que le jeune garçon ait du mal à faire la paix avec lui-même, elle retourna cependant à Londres où son maître avait toujours besoin de ses services, d’autant que le nouveau Batman requérait leur présence dans leur fief pour surveiller l’émergence de la Ligue des Ombres à l’échelle anglaise.

La Jeune Fille et la Mort.
Ils reçurent la visite impromptue de Batwoman et de l’ancien Nightwing désormais porteur de la cape, et combattirent King Coal pour parvenir jusqu’à un Puits de Lazare convoité par la Ligue d’Assassins. C’est là qu’ils découvrirent un plan pour ressusciter le cadavre de Bruce Wayne. Celui-ci, qui n’était autre qu’un clone, devint violent et sauvage dès sa résurrection, et le Réseau finit par accepter la mort de Bruce Wayne. Le nouveau Batman rentra à Gotham pour entraîner Robin.
C’est alors qu’ils enquêtèrent sur Oberon Sexton, célèbre romancier et allié du Batman ; pour découvrir qu’il n’était autre qu’un usurpateur en la personne du Prince du Crime, le Joker, meurtrier de l’original. Malheureusement, il était déjà trop tard et celui-ci fut tabassé par Damian. Au même moment, tous les membres du Gant Noir sont assassinés, on soupçonne Talia ou le Joker.


Le Réseau devient Global.
Contre toute attente, Bruce Wayne alias le Batman originel revient d’entre les morts ; sous son identité civile, il annonce une campagne internationale appelée Batman : Incorporated. Le Chevalier et l’Ecuyère sont les premiers à répondre à l’appel de la nouvelle croisade, financée officiellement par le conseil d’administration de la Wayne. Ils deviennent enfin officiellement, les Batman et Robin Britanniques, une consécration dans la reconnaissance de leurs pairs.

La Nouvelle Oracle.
Pendant ce temps, à Gotham, le plan de longue haleine de Barbara Gordon arrive à son terme. Tout comme on prétend que Batman a créé une réponse incarnée par sa galerie de vilains, les criminels se reposent sur le Calculator alias Noah Kutler, la réponse du mal à l’Oracle. La mort d’Oracle, mise en scène de toutes pièces, est destinée à briser ce cycle. Tandis que la lutte contre le crime et la corruption devient internationale sous la houlette des Batmen, on supprime l’idée de contrôle. Désormais, les vilains ne voient plus l’intérêt de brimer leurs égos en s’alliant. Pire, une ombre dont ils ne comprennent rien plane sur eux, faisant le travail de la sélection naturelle.
Enfin libérée de sa lourde charge, Barbara entreprend la thérapie de la dernière chance, et devient à nouveau Batgirl. Puisque Batman Inc. a besoin d’un opérateur, Beryl rejoint la branche gothamite de l’opération afin de succéder à l’Oracle. Néanmoins, sa mobilité et son intelligence lui permettent de rester à la fois un soldat de terrain et le nouvel officier de communications de la Bat-Family.
La jeune protégée du Comte de Wordenshire devient alors officiellement stagiaire dans le département communication de la Wayne, ce qui lui permet également des horaires souples et un contrôle des informations qui peuvent filtrer de Batman Inc. vers le grand public ou les actionnaires. De plus, son expérience mondaine aux côtés de Cyril en font une parfaite assistante dans les soirées de gala.


Famille : aucune à Gotham (pas de famille proche à part sa mère en Angleterre)
Alliés : Knight (Cyril Sheldrake), Robin (Damian Wayne), Stephanie Brown, le Batman, Dark Ranger
Ennemis : Springheeled Jack, Grodd

Compétences :
  • Combat urbain : Beryl pratique l'escrime ainsi qu’un mélange d’arts martiaux inspirés de la baston de rues ainsi que des divers sports de combat appris lors de sa scolarité. Elle peine en duel, mais parvient à semer la confusion lorsqu'elle combat des assaillants multiples.
  • Forme physique : C'est une jeune femme dans la force de l'âge, qui s'entraîne à ce jour à la gymnastique et à l'art de l'acrobatie pendant que les citoyens ordinaires se contentent de cours de salsa ou de salles de remise en forme.
  • Accessoires maîtrisés : Lance-grappin et lance-pierres, bien qu'elle n'ait pas des talents de tireur olympique (faut pas pousser)
  • Compétences intellectuelles : Polyglotte, lecture du langage corporel, interprétation des signes et symboles. C'est un rat de bibliothèque, elle a tendance à comprendre tout ce qu'elle apprend.
  • Autres : Conduit une moto, et là pour le coup elle est plutôt balèze


Hors Jeu

Présentation : Léo, alias Smash. Je suis actuellement étudiant dans une filière Enseignement pour lycées-collèges en France. J’ai commencé le RP il y a une demi-douzaine d’années sur du forum Marvel. Je me suis essayé plusieurs fois à du DC, en particulier l’univers du Chevalier Noir,qui est le plus porteur et le moins ‘grosbill’.

Disponibilités : Comme vous tous j’ai une vie à côté, je bosse, je fais des études, je bosse mes études, j’évite de lâcher mes amis et ma copine. La vie IRL passera toujours avant tout, mais j’ai bien une à deux soirées minimum par semaine pour RP.

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage?
Tous les bons persos étaient pris J'aime bien l'univers Batman plus large de Morrison, et les anglais en règle générale. De plus, j'adore les sidekicks.

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points? Lu et approuvé en tous points.


Dernière édition par Beryl Hutchinson/Squire le Mar 16 Oct - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Squire, l'écuyère   Lun 15 Oct - 17:39

Je valide,

J'apprécie l'attention porté au détail.

Je voudrais également signaler que j'aime le fait que tu es parler de Wingman sans mentionner, le meurtre. Comme nous l'avons laisser dans les "héros", nous espérons qu'il s'agisse d'une bonne histoire de rédemption.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Squire, l'écuyère   Mar 16 Oct - 5:05

Bonjour et bienvenue.

Je te valide également, collègue britannique Smile
Bon jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beryl Hutchinson/Squire

avatar


MessageSujet: Re: Squire, l'écuyère   Mar 16 Oct - 6:55

Deux validations... Ça veut dire... Razz ... oh Oui ! Je suis dans Justiciers !

J'attends peut-être une troisième validation, celle de notre cher Epouvantail, avant de jouer les héroïnes en culottes anglaises.
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Squire, l'écuyère   Mar 16 Oct - 7:06

TU peux l'attendre si tu veux mais effectivement tu peux jouer.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Crane/Scarecrow

avatar

Localisation dans Gotham : Arkham Asylum

MessageSujet: Re: Squire, l'écuyère   Mar 16 Oct - 12:56

Bonjour et bienvenue à Univers Gotham!

Je n'ai rien à redire (ou presque) sur ta fiche! Tu es validé par Scarecrow aussi!

Passe faire ta fiche rp en même temps pour que nous puissions suivre tes aventures!

Bonne chance!

_________________
La peur, c'est le pouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
Stephanie Brown/Spoiler

avatar

Localisation dans Gotham : Là où il y a de l'espoir

MessageSujet: Re: Squire, l'écuyère   Mar 16 Oct - 15:42

Salut camarade!

Contente de voir Beryl sur le forum, je te réserve un RP un de ces jours Wink

Bienvenue à (Univers) Gotham!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Squire, l'écuyère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Squire, l'écuyère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les relations filiales chez Gaskell
» 1957 Ford Country Sedan 9 passengers & Shasta Airflyte Trailer FINI
» D'or que Landes ou l'étrange aventure d'Harvey Squire, de Denis Bretin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Salle d'attente :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: