RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Quand on se frotte a un oiseau de la banquise...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harley Quinn




MessageSujet: Quand on se frotte a un oiseau de la banquise...   Jeu 27 Sep - 12:38

Il y avait eu un accident de pingouin. C'était indéniable. Ce satané volatile voulait mettre la main sur les terres de la belle du Joker. Cette saloperie de riche. Enfin, il avait du mérite. La finance, c'est un monde de requins. Et a défaut d'avoir les dents, il avait le nez. M'enfin. Assez plaisanté, ce genre d'affaires là c'est du sérieux. Il y avait eu des pertes dans la bataille et quand il reviendrait le poussin, il serait pas jouasse. Alors il était temps de mettre un plan au point. Et rapidement. Ainsi donc, la poulette avait tout simplement dépêché la majorité de ces hommes qui n'étaient pas morts ce jour là pour aller pêcher les informations. Toutes étaient bonnes à prendre sans aucune exception. Il était connu, on avait pas encore réussi à lui mettre la main dessus. Il magouillait c'était certain, mais il le faisait intelligemment. Mais ça ne durerait pas. On ne se frotte pas impunément aux rois du rire.

Prendre du bon temps pendant que les autres travaillent, c'est facile. Et c'était quelque chose que Harley maîtrisait le mieux du monde. La petite équipe qui lui restait se chargeait de placer des interrupteurs presque invisibles à hauteur de main dans le labyrinthe des glaces. Une nouvelle lubie pratique qui amuserait bien du monde. Elle en riait déjà. Et puis, elle aimait bien se perdre dans ce dédale. Le sentiment de perdre le contrôle. Et le bonheur de le retrouver au détour d'un chemin qui ressemblait aux autres. Oui, du pur onanisme intellectuel. Seulement, elle était à mille lieues de deviner ce qui pourrait bientôt se passer.

Ainsi donc, pour le moment, elle avait envie de grande roue. Elle interpella deux de ses hommes de mains pour l'occasion. Ca se partage ce genre de choses. Et voilà qu'après avoir remis l'électricité en marche elle monta avec ses deux préférés dans une des nacelles. Le tour était agréable, il faisait bon et l'air était doux. Elle ferma les yeux. Bonheur. Un bonheur auquel il manquait un sourire, mais tout de même !

« heu..Harley ? »

Elle ouvrit les yeux.

« Qu'est ce qu'y a ...Ca a intérêt a être important. »

Il montra vers la droite.

« ben.. »

Des voitures. La lune faisait briller ce métal qu'elle connaissait bien. On venait lui chercher des noises, armé.

« Merde ! »

Elle se redressa et appela en bas.

« Peter, fais nous redescendre en accéléré ! »

Il s'éxécuta, mais l'ennemi continuait à avancer.

_________________
« “Everyone else sees the Joker laugh, only Harley has ever seen him cry.”»

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on se frotte a un oiseau de la banquise...   Lun 1 Oct - 15:14

Mission du Pingouin n°1 : capture de cette garce de Harley Quinn.
Ayant fait partie des services spéciaux secrets d'intervention de l'armée dans la Team 7, je ne ressentais pas de stress particulier pour ce genre de mission. L’événement approchait et je me sentais bien. En revanche, j'aimais ressentir l'adrénaline qui s'écoulait dans mes veines et qui faisait battre mon cœur assez fort pour que je l'entende. Cette sensation m'avait terriblement manqué, ses dernières années que j'ai vécu avait été plus ou moins calme. Je la retrouvais enfin.

Il y a près d'un mois, j'avais infiltré le gang du Pingouin, alias Oswlad Cobblepot, ce gros salaud de palmipède des neiges. Perché, et le mot tait vraiment bien choisis pour ce drôle d'oiseau, sur son Iceberg Casino, entouré de belles poulettes qui, j'espère pour elles, gagnaient bien leurs vies respectives, il ne voyait que du feu à mon double-jeu. Il y avait des justiciers qui utilisait leur tête et leur sens de la logique. Moi, je préférais suivre mon instinct. Je sentais que Pingouin préparait un sale coup, enfin un plus grave qu'il en a l'habitude. Je devais me débrouiller pour découvrir ce qu'il préparait et l'en empêcher avant qu'il soit trop tard. Déjà, il voulait cette folle de Harley, et vivante. Pourquoi elle et pas ses rivaux plus directs comme Double-Face ou Black Mask ? Après tout, elle et son gang avait l'habitude de rester cloîtrer en attendant le Joker, si jamais il finissait par revenir un jour.

En tout cas, cela avait l'air important ; et cela signifiait donc deux choses : il me faisait relativement confiance pour me confier ce genre de mission et des hommes de mains, et donc mon infiltration et ma couverture fonctionnait à merveille, et de deux Pingouin préparait bien un gros coup qui avait de l'importance. Je ne savais pas trop si je devais m'en réjouir ou pas, au final.

« On arrive en vue de Amusement Mile, la planque de Quinn, dit un des hommes du Pingouin confié à mes ordre, message envoyé par talkie walkie, vieille technologie toujours diablement efficace.

Mon objectif était de capturer Harley, pas de provoquer une guerre de gang qui risquait de faire beaucoup de victimes, tout ça pour les lubies d'un gros palmipède congelé. J'avais donc envoyé des leurres assez voyant, quelques hommes qui conduisaient voitures et camionnettes noires et qui devaient faire quelques tirs de couverture, puis se mettre à couvert et tenir leurs positions. Les hommes de Harley seront ainsi absorbé par la fusillade et mon équipe d'intervention discrète pourra infiltré discrètement le parc d'attraction par derrière, et aller directement à la rencontre de Harley Quinn.

Les hommes qui m'accompagnaient étaient vêtu tout de noir. Hélas, ce n'était ni des flèches, ni des spécialistes de l'infiltration. Il devait y avoir un QI moyen voir cumulé de 10. Mais j'ai dû me débrouiller avec les clodos qu'on m'avait confié à l'Iceberg Casino. Je voulais absolument faire un minimum de victime, la discrétion était donc de mise.


Nous étions ainsi sur le toit d'un immeuble à l'arrière de l'Amusement Mile, dans le quartier d'Otisburg. Je regardais donc la scène, avec les voitures qui s'approchent et les clowns de Harley en mouvement, à l'aide de jumelles de très bonne qualité. Même si cela faisait près de deux ans que j'avais quitté la Team 7, le matériel que DEUS nous confiait était à la pointe, et j'en avais bien entendu gardé quelques éléments. Cela aurait vraiment été dommage de passer à côté de cet équipement de pointe, surtout que je ne croulais pas sur l'or. Je me demandais comment faisaient les autres justiciers ? C'était tous des milliardaire ou quoi ? Cela me faisait rire, comme si les playboy comme Bruce Wayne allait risquer leur petite vie de riche à combattre des criminels.

« Ok, nous allons donc commencer l'infiltration, hurlais-je à mes hommes. Aller les gars on y va !
Je descendis donc en rappel de l'immeuble. J'aimais bien faire ça, je le faisais toujours avec classe et fluidité. C'était pas mal pour débuter une mission, et il faut le faire avec style. Mais bon, mes coéquipiers étaient légèrement moins doué. Peu importe, la mission commençait. Silence et... action.
Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn




MessageSujet: Re: Quand on se frotte a un oiseau de la banquise...   Lun 8 Oct - 18:17

Situation critique. Mister J aurait déjà trouvé comment réagir. Elle était encore une novice bien qu'elle soit tout à fait à même de se montrer cruelle et délicieusement calculatrice. Pourquoi maintenant, pourquoi ici, pourquoi comme ça. Beaucoup de questions que ses années d'études ne pouvaient pas résoudre. Pour le moment. Elle serait vite fixée, mais avant de savoir, elle devrait tout de même se préparer à faire face à toute éventualité. Ce n'était certainement pas une visite de courtoisie, et pourtant. Elle devrait faire bonne figure. Seulement, pas dans le sens où on est en droit de l'entendre usuellement. La roue descendait.

« Plus vite, BORDEL »

« Je fais ce que je peux Harl' »

Une fois à hauteur raisonnable du sol, elle s'élança afin d’atterrir en bonne forme au sol en gratifiant l'homme pas assez rapide d'un coup derrière la nuque.

« Et m'appelle pas comme ça . Cours prévenir les autres la bas qu'on a un problème.»

« Tout de suite ! »

Il était parti. Elle lui avait donné de l'élan. Elle espérait juste qu'il ait compris qu'il serait bien d'arriver avec des armes et des munitions. On ne sait pas ce qui se passe, alors on essaie de voir si a un moment donné on ne peut pas faire semblant de négocier. Lui ne négociait pas, il fonçait dans le tas sans réfléchir, et le pire restait que ça marchait pas trop mal. Mais elle restait une femme et avait besoin de faire ce genre de chose en finesse. Ainsi donc, elle fit en sorte de s'avancer, a couvert. Il était nécessaire de repérer les effectifs, en essayant de trouver la tactique qui serait utilisée contre eux.

Ca avait commencé à tirer. Les camionnettes étaient équipées. Ca ne sentait pas bon S'ils étaient bien armés, on ne pouvait pas vraiment dire qu'ils étaient assez préparés pour faire face à une attaque surprise. Ils faisaient chier à pas prévenir comme ça.

*Aucun humour. Aucun sens de l'étiquette. Pauvres fous, sauvages.*

Il était temps de trouver une parade. La demoiselle attendit patiemment que tous se ramènent et elle les envoya au front.

« Allez y, faites attention, ils rigolent pas. Moi j'retourne dans le labyrinthe, j'ai un sniper ou deux. Peter, Franck, vous venez avec moi, je sais exactement ce qu'on va faire. »

Et eux trois s'enfoncèrent dans le labyrinthe des miroirs abandonné alors que les autres tentaient de lutter contre les hommes dans les voitures.

_________________
« “Everyone else sees the Joker laugh, only Harley has ever seen him cry.”»

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on se frotte a un oiseau de la banquise...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on se frotte a un oiseau de la banquise...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La réplique qui vous a le plus marqué
» Le Roi et l'oiseau
» Si j'étais un oiseau, je serais un pluvian
» La fille, le chat et l'oiseau...
» L'oiseau bleu du bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Otisburg :: Amusement Mile-
Sauter vers: