RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Lun 24 Sep - 17:54

Je tremblais dans ma douche, pas parce que l'eau était froide ou trop chaude. Bon l'eau était presque brûlante, mais c'était uniquement parce que je sentais le besoin de me remettre les idées en place, de me purifier, même si le terme n'était pas exact. Merde ma fille, comment cela avait put arriver. Je levais mon visage vers le pommeau de ma douche pour sentir l'eau me marteler le visage. Si j'avais put jamais je ne serais sortie de cette douche, mais il le fallait ce soir c'était une soirée très spéciale.

Six mois, ce soir cela faisait six mois que Dick et moi nous nous étions remis vraiment ensemble et on avait décidé de fêter ça. Cela faisait un peu guimauve et besoin d'adolescent, mais j'avais tellement rêvé qu'un jours nous formions un couple soudée que je ressentais l'envie de fêter ce genre de chose, surtout comment savoir de quoi serait fait demain surtout avec ce que j'allais devoir lui dire. Je finis par sortir de la douche, jetant un bref regard vers la poubelle. Avant de pousser un long soupire en commençant de me sécher. J'enfilais rapidement des sous vêtements en dentelle, accompagné de jarretelle et de collant. J'avais repris du poils de la bête, mes cheveux semblaient plus brillant alors que je me regardais rapidement dans le miroir, mes formes étaient aussi revenu, même si les cicatrices souvenir du traitement que je m'étais infligé ne disparaîtrait jamais. J'avais été heureuse quand Dick accepte mon corps si différent et marqué par rapport à celui que j'avais plus jeune. Je pris presque une heure pour faire quelques choses de potables avec mes cheveux, réussissant à les lisser parfaitement alors qu'ils avaient tendant à friser naturellement, avant d'en faire un chignon compliqué tenue par un pique de bois gravé d'argent. Je finis par un maquillage discret à base de couleur pastel.

Bien sur les choses n'avaient pas toujours été simple entre nous deux durant ses six mois, mais nous avions tenue bon contre vent et marée, j'espère que nous tiendrons face à à une vrai tempête. Je sortis rapidement de la salle de bain, me dirigeant d'un pas qui se voulait assuré. Je m'étais acheté une robe à manche longue, mais qui laissait mes épaules dénudé, spécialement pour la soirée, d'un jolie vert émeraude qui irait parfaitement avec la couleur de mes cheveux. Je l'enfilais délicatement, je n'avais pas porté ce genre de vêtement depuis des années, pour pas que l'on puisse voir mes cicatrices, mais celle ci était assez grande pour toute les cacher et je savais que Dick me trouverait belle comme ça, enfin je l'espérais vraiment.

-Delphie. Dis je fortement, attrapant une paire de boucle d'oreille pendante avec des plumes.

- Oui Barbara ?

- Je veux que tu mettes en place le filtre d'alerte de niveau Alpha.

- Mise en place.

Je ne voulais pas être dérangé, enfin le moins possible et là avec les paramètres de recherche du filtre d'alerte Alpha, Il faudrait un événement de très grande envergure pour que Delphie me contact. De même il bloquerait automatique tout les messages entrant sauf ceux disposant des codes prioritaires.

- Barbara, le taxi arrivera dans trois minutes.

Allez ma fille dépêche toi, sinon tu vas être en retard. Je mis rapidement mes chaussures, une paire d'escarpin vert aussi. Je pris rapidement un sac à main, comme le reste acheté pour l'occasion, j'avais vraiment fait des folie, heureusement le travail que j'avais fais pour la police m'avait permis ces frivolités. Je n'hésitais qu'un bref instant avant de mettre l'une des oreilles pour communiquer avec Delphie, les habitudes avaient la vie dur et de toute façon il pouvait aussi me contacter avec mes lunettes, si besoin autant avoir le son.

- Delphie, Souhaite moi bonne chance.

- Bonne chance Barbara.


Je sortis en souriant, m’engouffrant dans le taxi qui venait juste d'arriver. Je lui donnais l'adresse du restaurant où Dick avait réservé une table, un endroit chic dans les beaux quartiers de la ville. J'essayais de ne pas trop penser à ce que je redoutais, mais je sentais mon rythme cardiaque s’accélérer alors que je me rapprochais de ma destination.

Le restaurant « Chez Pierre » était une grande enseigne de la gastronomie Française de la ville. Si on m'avait dit que je mangerais ici un jours, jamais je ne l'aurais crue. Un des serveurs me guida vers la table que Dick avait réservé. Par la fenètre on pouvait voir le Robinson Park, l'un des endroits les plus beaux de Gotham, même si la criminalité essayait ici aussi de tout gacher. Non ma fille, ce soir pas de collant, hormis en nylon

- Et moi qui espérait faire une entré remarqué auprès de Dick. Soupirais je, enfin tant pis pour lui, les autres clients semblaient avoir profité de mon arrivé.

Attendant sagement, je me mis à contempler la parc. J'espère que Dick ne tarderait pas trop ou pire que Bruce l'avait retenue.


_________________


Dernière édition par Barbara gordon/ Batgirl le Dim 4 Nov - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dick Grayson

avatar


MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Dim 30 Sep - 7:59

2 août 2012.

Londres était en pleine effervescence et les regards de toutes les nations du globe étaient tournés vers la capitale de l'Angleterre, donnant presque une impression de paix mondiale, un artifice qui ne durerait que deux semaines encore. Du fait personne ne s'intéressait à ce qui se passait à Gotham City, et pourtant ce jour d'été avait une importance capitale pour son prince acrobate. Dick souriait derrière son casque, traversant les rues de SA ville sur une moto rouge, extrêmement voyante. Il repensait à sa vie, six mois plus tôt. Et il se rendait compte que beaucoup de choses avaient changé.

Physiquement le jeune Grayson restait le même, bien qu'il avait l'air moins fatigué, moins exaspéré, moins lassé par la vie de play-boy milliardaire cherchant à sauver le monde la nuit et à se faire plaisir les nuits où il ne combattait pas le crime. Il était moins arrogant, moins aguicheur, ressemblant moins un "Barney Stinson aux cheveux noirs". Ses motivations aussi avaient changé, ses choix en tant que personne et en tant que héros. S'émancipant un peu plus du Batman, il avait participé tel un fantôme à plusieurs guerres, géré des conflits dont Gotham elle-même dépendait. Il en avait gagné plus qu'il n'en avait perdu mais avait perdu beaucoup à chaque victoire. Et pourtant la ville des chauve-souris n'était toujours pas un endroit plus sûr. Pour l'instant.

Mais cette nuit, l'issue d'une seule guerre de Nightwing comptait. Une guerre contre lui-même, contre sa propre nature qu'il s'efforçait de refouler depuis six mois. Et étrangement, il avait survécu à cette guerre, parce qu'il se devait de la gagner, parce que sa muse le motivait suffisamment pour qu'il y arrive. Il y avait eu des hauts, il y avait eu des bas, mais il avait réussi, parce qu'il avait enfin compris ce qu'il voulait.Cette nuit, Gotham pouvait brûler, un robot pouvait surgir des sous-sols de Londres et tuer des athlètes, il n'aurait pas enfilé de collants. Parce que ce soir, il allait fêter sa victoire, ce soir, il se sentait bien.

Sa liaison avec Barbara avait tenu. Tous ces mois. Il était incapable de se remémorer de la dernière fois où une relation avec une femme avait passé ce cap. 4 ans, même plus ? Il faudrait qu'il aille voir dans un registre, seulement il n'en n'avait pas, tant pis. De toute façon, toutes les autres ne comptaient plus. Fier de lui, heureux, voulant faire le bonheur de sa petite amie, il avait réservé une table - même deux, en fait, pour ne pas être dérangé par des clients inintéressants - d'un restaurant français sur le compte de Wayne Industries. Mais quelque chose n'avait pas changé : son incapacité à être à l'heure, à l'instar de la famille des Flash, avec qui il est très proche.

Garant sa moto devant le restaurant, il enleva son casque, toujours le sourire aux lèvres, laissant apparaitre ses cheveux noirs, remettant en place sa cravate et vérifiant que sa veste était propre. Il n'aimait pas les costumes qui n'étaient pas ceux de super-héros, mais il avait fait un effort, pour cette date particulière.

Une vibration dans son pantalon. Un sms.


Wally West a écrit:
"Joyeux demi-versaire.

Richard ne répondit pas, se contentant de sourire encore plus. Quand il entra dans le restaurant, tous les clients vers lui, mais ses yeux n'étaient attirés que par cette jolie rousse aux escarpins et à la robe verte. Il s'avança vers elle, embrassa sa main et fit avant de s'asseoir, tel n gentleman anglais :

"Vous êtes ravissante ce soir, Mademoiselle Gordon."
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Dim 30 Sep - 9:49

Dick qui était en retard, c'était une vérité aussi universelle que la terre était ronde, mais tant qu'il finissait par arriver, je devrais pouvoir lui pardonner ce retard si prévisible. Six mois, je n'en revenais toujours pas et j'avais peur que cela ne s’arrête ce soir. Comment lui dire ? Comment faire passer la pilule ? J'en avais mal à l'estomac rien que d'y penser. J'aurais du en parler à quelqu'un, à Kara ou Papa pour avoir des conseilles, mais je me voyais mal cacher çà à Dick. Je passais doucement la main sur mon ventre, essayant de calmer mon appréhension.

- Bordel ma fille, c'est pourtant pas ton genre de stresser comme une pucelle. Murmurais je entre mes dents serrés.

Non sa c'est vrai, j'étais rarement stressés pour des choses me concernant directement, je ne m'étais jamais vraiment inquiété par exemple quand j'étais devenue Batgirl ou quand j'avais du travailler sur Delphie, par contre je déprimais relativement facilement depuis l'attaque du Joker, mais ce n'était pas le sujet. J'essayais de me donner une contenant, essuyant doucement mes lunettes sur ma serviette. Pour ne rien arrangé, je n'étais vraiment pas habitué à ce genre d'endroit. Le serveur était déjà passé deux fois pour savoir si je voulais quelques choses, je le soupçonnais d'ailleurs de s’intéresse bien plus à ma personne que le reste des clients.

Soudain un murmure sembla parcourir la salle, je levais les yeux, regardant vers l'entré du restaurant où l'homme que j'aimais avait fait une entré remarqué. Faut dire que contrairement à moi, la haute société de Gotham City savait qui il était. Peut de personne ignorait de toute façon à quoi ressemblait le premier fil adoptif de l'homme le plus riche et célèbre de Gotham, mais bien plus beau que lui. Il s'approcha de moi, prenant ma main dans une imitation parfaite d'un baise main de gentleman anglais.

- Vous n'êtes pas mal non plus monsieur Grayson. Dis je un sourire sur les lèvres.

Il était plus que pas mal, c'était un bel homme point final, mieux c'était mon bel homme et j'étais prête à défendre mon titre de propriété bec et ongle. Je jetais un bref coup d’œil autours de nous, visiblement les autres clients du restaurant semblait trouver un intérêt tout particulier à Dick et à moi. Connaissant le goût des êtres humains pour les ragots, je pouvais être certaine que la moitié de la ville serait au courant pour Dick et moi, heureusement j'étais plus ou moins inconnue pour ces gens là.

- Dis moi Dick, j'espère que tu n'as pas prévu qu'on fasse un tour sur ta moto après, je suis pas sur que j'ai la tenue la plus adapté pour ça. Dis je gardant un grand sourire sur mon visage. Oui j'étais heureuse et cela devait ce voir. Aujourd'hui s'était un anniversaire important pour moi et je l'espérais pour lui aussi. Puis si la soirée se poursuivait bien, j'espérais bien avoir une autre monture que la moto de Dick.

- Tu ferais un Gentleman parfait, enfin si tu n'étais pas tout le temps en retard. Je riais en parlant. On ne t'a jamais appris que c'était au jeune femme de faire des entrées remarqués normalement.

Je posais les coudes sur la table, appuyant mon menton sur mes mains, sous la table, je fis doucement avancé mon pied, effleurant la cheville de Dick. Si lui il avait refusé de m'embrasser pour la bienséance, moi je n'avais pas ce genre de scrupule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dick Grayson

avatar


MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Ven 5 Oct - 10:52

Grayson ne pouvait pas arrêter de sourire. Il dévorait Barbara du regard à défaut de se servir d'autre chose. Cette fille il l'aimait depuis des années, il l'avait fuie, il l'avait abandonnée alors qu'elle avait besoin de lui et elle avait accepté ses excuses. Six mois que leur relation tenait, que l'adulescent milliardaire se sentait heureux, vivant dans un conte de fée que ne viendraient pas déranger un des tabloïds ou de ces hypocrites issus des classes mondaines de Gotham. Il était un homme du spectacle et n'appréciait pas ces gens égocentriques, moqueurs, préférant encore la compagnie de Lex Luthor, le milliardaire maléfique qui l'assume pleinement. Heureusement, Bruce n'était pas comme ça, car il n'avait jamais vu son héritage comme un don. Mais là n'était pas la question. Il voulait offrir à sa petite amie une soirée de Qualité avec un grand Q, et pour son amour il pouvait se permettre de supporter la présence de ces gens quelques heures.

"J'y peux rien, c'est mon côté efféminé qui prend le dessus."surenchérit-il, à la remarque d'Oracle.

Il rit, toujours rempli d'une certaine joie. Nightwing n'osait pas tant bouger, assez stressé malgré sa bonne humeur car cette soirée se devait d'être parfaite, pour lui comme pour Batgirl. Cette soirée devait se faire sans bas, ce qui est à prendre à plusieurs sens du termes. Six mois, c'était une demi-année, une étape importante et en néo-romantique le jeune homme voulait faire oublier à la rouquine les problèmes qu'ils avaient eu pendant ces six mois. Car oui, comme tout couple d'êtres humains ou d'extra-terrestres ou d'être humain avec un extra-terrestre, les deux héros n'avaient pas fait que voir la vie en rose et avaient fait face à des disputes, plus ou moins violentes. Mais le couple ne s'était pas déchiré, chacun ayant la capacité d'encaisser le coup, d'y résister, car chacun avait mûri au cours de l'année qui s'était écoulé. Surtout Richard qui avançait lentement vers l'âge mental adulte. Tiendrait-il le coup ?

Sentant le pied de Barbara effleurant sa cheville, le réflexe de l'Héritier du Batman fût de l'attraper. La journée avait été longue et ce n'était pas évident d'être un super-héros paranoïaque multi-tâche oeuvrant sur plusieurs fronts, ça laissait des séquelles : il avait cru à une attaque venue de nulle part. Mais bon, se rendant rapidement compte de son erreur, due à une certaine fatigue, il avança lentement ses lèvres vers celle de la fille du Commissaire Gordon afin de l'embrasser langoureusement avec autant de passion qu'il pouvait le faire, comme si c'était la première fois qu'il le faisait. Il l'aimait, c'était comme dans un conte de fée. Mais tout conte de fée a un élément perturbateur et une fin. Et si l'élément perturbateur venait ce soir ?
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Ven 5 Oct - 11:42

La soirée promettait d'être génial, enfin je l'espérais de tout mon cœur. Pourtant je sentais bien que le choses n'allaient pas durer. Dick et moi avions fais des efforts immenses depuis six mois et ce ne fut pas toujours facile, loin de là, comment de toute façon cela aurait put être le cas ? Nous avions tout les deux des caractères trop fort pour que des frictions ne se crée pas entre nous.

- C'est vrai que tu es très effémine. Dis je en riant.

Sourire qui s'effaça un bref instant lorsqu'il m'attrapa la cheville dans un réflexe. Bien plus entraîné que moi, il n'avait même pas du imaginer un seul instant que cela pouvait être moi et non l'attaque de je ne sais quel criminel. Heureusement je m'étais parfaitement rasé les jambes. Il se rendit rapidement compte de son erreur et je ne dis rien, laissant juste un sourire amusé en coin sur mon visage. Ce n'était pas bien grave, prévisible et tout de même amusant.

- Je ne pensais pas que je te faisais si peur Dick. Remarquais je joyeusement.

Il commença à se pencher vers moi et je fis de même, laissant nos lèvres se rejoindre dans un doux baisé langoureux et passionné. Je sentais son amour pour moi et j'espérais qu'il sentait aussi tout l'amour que j'avais pour lui. J'aurais préféré un endroit plus intime, je ne me serais pas contenté d'un simple baisé pour lui montrer que je l'aimais. Les clients du restaurant semblaient tous nous regarder, je crus même en voir un prendre une photo avec son téléphone, mais là tout de suite je m'en moquais. Si besoin je chargerais Delphie de détruire tout ce qu'il trouverait sur internet.

S'était si bon, mais mon corps sembla se rebeller et je reculais vivement lorsque je sentis mon estomac faire un tour complet sur lui même. Je fermais un bref instant les yeux, évitant le regard de Dick, alors que je passais discrètement une main sur mon ventre qui semblait être un peu plus rond qu'il y a quelques semaines, ce n'était pas encore flagrant, mais je devais lui dire, maintenant ou jamais. Ma fille, je préférais jamais …

- Dick. Dis je doucement, murmurant presque alors que je pris sa main dans la mienne.

Je pris une grande inspiration, je devais lui dire, je devais lui dire, je devais partir en courant, je suis certaine que la vie en Irlande ou ailleurs serait très agréable. Non, il fallait que je sois réaliste, je ne pouvais pas partir, après tout cela le concernait presque autant que moi.

- Je t'aime, je n'aurais jamais crue être aussi heureuse un jours. Commençais je. Courage, courage et surtout n'oublie pas de respirer. Je fixais Dick droit dans les yeux, essayant d'y trouver l’aplomb et le soutien qui me manquait.

- Je ne sais pas comment te dire ça, mais … Allez ma fille, courage, tu as affronté des gangs, des tueurs et les super-criminelles de cette ville et de cette planète. Ce n'étais pas si compliqué que ça, je priais pour que Delphie me contact pour nous avertir qu'une catastrophe naturelle frappe la ville ou qu'un vilain était entrain d'essayé d'éliminer la moitié de la population de la ville.

- Dick, je … Je suis enceinte. Finis je par lâcher dans un souffle.Voilà c'était sortie et j'avais toujours envie de fuir en courant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dick Grayson

avatar


MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Ven 12 Oct - 4:35

Grayson avait profité longuement de son échange de salive avec Barbara. Conscient qu'il se donnait en spectacle devant tous les bourgeois de Gotham, il aimait ça. Demain, et peut-être même déjà ce soir, circuleraient sur Internet quelques photos prises sous divers plans et agrémentées de titre à l'humour douteux comme "La Belle et le Milliardaire" ou "A la recherche du nouveau Spider-Man" pour les fans d'une trilogie de Sam Raimi ou encore "Médaille Olympique pour Gotham" pour ceux qui aimeraient faire une blague en rapport avec l'actualité.

Mais il fallait bien amuser ces frustrés de temps en temps, comme il l'avait toujours fait en tant qu'artiste, et il prouvait également qu'il avait une vie sociale et ne vivait pas enfermé dans une grotte, même si ça personne n'en doutait. Ce qui l'inquiétait surtout à propos de cet effet de masse, c'était la réaction de sa petite amie, qui elle n'avait jamais été habitué aux projecteurs, bien qu'elle soit la fille du Commissaire de la ville. De toute façon, en pirate expérimentée, elle n'aurait qu'à supprimer tout ce qui la gênerait de l'intégralité des médias. Ca allait sûrement lui prendre...10 minutes ? 11 ?

De surcroît Richard se moquait de ce que penserait le public, car il aimait Gordon, il lui offrirait des perles de pluies qui viennent de pays où il ne pleut pas, s'il le pouvait. Et il était heureux. Très heureux. Mais pessimiste et paranoïaque de nature, il se doutait que malgré tous ses efforts, malgré cette étape de passer, ça ne durerait pas. Cette impression fût renforcée quand Elle recula et entama un long discours. Quand quelque chose allait bien se dérouler, c'était à Nightwing de faire des longs discours, les mauvaises nouvelles étaient le rôle de Batgirl.


"Quoi ?!"

Le cri de surprise du jeune homme résonna dans tout le restaurant. Même le cuisinier sous-payé enfermé dans sa cuisine fermée, en train de travailler l'avait entendu. Il n'était pas prêt à ce genre d'évènement. Puis, passant de l'effroi à...autre chose, il se mit à rire. C'était nerveux.

"Ha ! Tu m'as bien eu, félicitations."

Continuant de rire, le play-boy fit signe à un serveur qui passait.

"Serveur ? Un whisky s'il vous plait, faut que je me remette de certaines émotions."

Tout en essayant de contenir son fou rire déclenché par ses nerfs en train de lâcher, le héros nocturne chercha la moindre trace d'un sourire dans les yeux de sa compagne et se rendit compte qu'il n'y en n'avait pas. Elle n'avait pas menti, ce n'était pas une blague destinée à déstabiliser Dick. C'était vrai.

Il allait pleurer. Pas de joie comme tout homme normal. Non. Le dernier Flying Grayson n'était pas un homme normal, il ne voulait pas d'enfant. Il n'était pas prêt à être père et se sentait comme un adolescent qui aurait oublié de se protéger en plein émoi avec sa copine qui elle-même aurait oublié d'utiliser ses moyens de contraceptions.

Il n'était pas prêt. Il pouvait prendre n'importe quelles responsabilités, mais pas celle-là. C'était un autre passage vers l'âge adulte.


"Et maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Ven 12 Oct - 7:11

Le hurlement de Dick me fit sursauter. Je ne m'attendais pas à ça, mais c'était plus que prévisible, comme le fait de le nier, de se voiler la face. J'aimerais pouvoir le rassurer, lui faire croire que c'était une plaisanterie, mais ce serait lui mentir et il avait son mot à dire. Je le laissais faire, profitant de ce court laps de temps pour réfléchir, mais je n'avais pas grand chose à penser de toute façon.

- Je ne sais pas Dick.
Commençais je, je pris une profonde inspiration, j'avais déjà réfléchit à beaucoup de chose.

- Si mes calculs sont bon, il me reste entre trois et une semaine pour faire un avortement. Je levais rapidement une main pour le faire taire. J'ai déjà pris un rendez vous au cas où, mais …

Mais quoi … Je ne sais pas, je n'avais pas forcement envie de ça. Avorter ce n'était pas rien. J'avais été assez stupide pour faire des recherches et les méthodes ne me plaisait pas vraiment, pour ne pas dire me dégouttait. Comprenez moi bien, je ne suis pas contre l'avortement, mais le faire c'était bien différent, surtout que plus on se rapprochait de la date butoir, plus les risques pour moi était important. Si seulement j'avais put comprendre plutôt les signes que mon corps m'avait envoyé, mais rien ne m'avait inquiété l'absence de règle ? Durant ma longue période de dépression il n'était arrivé de ne plus en avoir faute de nutrition. Des nausées le matin ? Combien de fois les nausées m'avaient empêche de dormir ? Combien de fois avais je vomie sang et bile le matin ? Puis si nous n'utilisions plus de préservatifs, c'était tellement mieux sans, je prenais mes précautions, enfin c'est ce que je croyais.

- C'est de ma faute. Les médicaments que je prends pour mon impl … Pour mon dos ont plus ou moins réduit à néant l'effet des pilules et je ne me suis pas inquiété assez tôt de mon absence de règle.
Je fis un brève instant de silence. Je suis vraiment désolé, j'aurais dut être plus prudente.

C'était vrai, les médicaments que je prenais tout les deux semaines pour être sur de ne pas risquer un rejet de mon implant qui se solderait à coup sur par des complications sévères de mon état de santé, sans même parlé des séquelles que cela risquerait de provoquer voir pire, leurs principes actifs avait neutralisé l'effet de la contraception que je prenais. Si j'avais été aussi intelligente que je le prétendais, j'aurais du me méfier, j'aurais du faire attention, essayé de prévoir, me renseigner. Je sentis la chaleur d'une larme solitaire couler sur ma joue.

- Je ne sais pas ce qu'on doit faire, ce qu'on peut faire, je suis perdu et j'ai peur ...

Non je n'avais aucune idée de ce qui était le mieux pour nous. Étions prêt à avoir un enfant ? Pourrions nous nous en occuper correctement ? Avions nous même le droit d'avoir cet enfant dans un monde si hostile ? Ne serait ce pas un crime que de le laisser vivre et lutter dans ce monde ? Mais même si cette enfant n'était pas prévu ou même désiré, je sentais déjà sa vie croitre en moi. Scientifiquement il n'était rien de plus qu'un amas de cellule, mais il était aussi l'expression de l'amour que je portais à Dick. Peut être devais je voir dans tout ça un signe ? Le temps de l'adolescence insouciante était peut être finit.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dick Grayson

avatar


MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Mar 16 Oct - 12:33

Oui. L'avortement était au premier abord la meilleure solution possible. Dick allait approuver, en hochant la tête et valider avec le sourire. Enfin, c'est ce qu'il aurait fait s'il avait agi dans le dixième de seconde qui avait suivi la fin du discours de Batgirl. Au lieu de ça, il resta silencieux une trentaine de secondes qui parurent pourtant une éternité pour sa tête et ses multiples personnalités qui débattaient entre elles et se frappaient aussi pour affirmer leur position.

"Annule ton rende-vous. On...s'en sortira."

Nightwing était un justicier. Avorter, c'était prendre une vie avant qu'elle n'éclose, prendre une vie c'était du meurtre, dans tous les cas. Et il ne pouvait pas se permettre de faire ça. Vivre avec le fardeau d'une vie prise est plus compliqué que de gérer une vie qu'on a donné. Il ne voulait pas de ça sur sa conscience, il ne pourrait plus se regarder dans un miroir, il ne pourrait plus agir en héros, il ne pourrait pas faire face à Bruce Wayne en lui disant qu'il a tué par caprice. Et les risques mêmes infimes et calculés pour Barbara étaient présents. Sans parler d'un traumatisme post-avortement éventuel. Il ne pouvait pas faire ça parce qu'il en avait envie, parce qu'il n'était pas prêt à accepter ses responsabilités, parce qu'il n'était pas prêt à être père.

"Je n'étais pas prêt à être orphelin, je n'étais pas prêt pour beaucoup de choses qui se sont déroulées dernièrement, je n'étais pas prêt à devenir la nouvelle star de Gotham, je n'étais pas prêt à...enfiler le...Costume."

Le jeune homme avait baissé la voix en parlant du Costume, de peur qu'un des curieux ne l'entende, même s'il avait correctement choisi le mot pour que l'allusion ne soit comprise que par le cercle réduit de personnes qui savaient que Batman avait changé d'identité pendant plusieurs mois. Il se confiait à la rouquine, une fois de plus sur tous ses maux d'esprits qu'il avait l'habitude de cacher par des mots d'esprit. Ce qu'il s'apprêtait à lui dire n'était pas rien. Acceptaitil de grandir, finalement ? Pas vraiment, il savait qu'il tenterait de fuir, il savait qu'il essaierait une fois encore de déléguer ses responsabilités.

"Mais ce sont des épreuves de la vie."

Grayson prit les mains de son amie.

"Nous avons la chance de pouvoir traverser celle-ci ensemble. A toi de voir si tu es prête à t'occuper de deux enfants en même temps!"
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Lun 22 Oct - 7:18

Dick resta silencieux pendant un temps qui me parut interminable, mais je voyais bien que ce n'était que quelques secondes, à peine une trentaine. Dick dit ce que j'espérais secrètement, jamais je n'aurais réussi à faire ça, vraiment. Je sais que cela m'aurait détruit, jamais je n'aurais put faire ça, détruire une vie, même si elle n'était qu'à ces balbutiements, c'était quelque chose que je ne pouvais même pas véritablement concevoir. Pour une fois je restais silencieuse, l'écoutant jusqu'au bout, même si j'avais tellement de chose que je voulais lui dire.

- Tu n'es pas un enfant Dick, tu es l'homme un peu immature que j'aime de tout mon cœur. Dis je ne retenant plus mes larmes.

Dire que j'étais heureuse aurait été un bel euphémisme. Je n'étais pourtant pas de celle qui avait passé leurs enfances à rêver d'une famille, d'un compagnon et des enfants. Non, moi je rêvais d'aventures, d'action et ce genre de chose, mais avoir un enfant c'était tout un aventure non ? Surtout qu'on n'était pas vraiment entouré d'une famille normal. Mon père était commissaire de police, mon frère un tueur sadique. Du coté de Dick c'était Bruce, Tim, Damian, Jason qui avait viré du mauvais coté. Ma meilleurs amie venait d'une autre planète qui n'existait plus et l'ami le plus proche de Dick était l'un des hommes les plus rapide du monde. Je pourrais continuer des heures à citer tout ce qui ne faisait pas de nous une famille que l'on pourrait qualifier de normal. Je ne parlais même pas de nos activités à nous deux. Il était Nightwing, j’étais Batgirl.

- Nous allons devoir prévenir un peu tout le monde. Dis je gardant la main de Dick dans la mienne.

J'étais à peu prêt certaine que papa serait heureux pour moi, mais ce n'était pas vraiment lui le problème, mais Bruce. Comment réagirait il ? Il y a des années j'aurais put dire qu'il en serait vraiment heureux, mais maintenant ? Et Tim et Damian ? Il était un peu concerné eux aussi, même si l'avis de Damian, ne comptais pas pour moi, mais Dick l'aimait bien.

- Il va falloir aussi réorganiser une partie de nos vie. Continuais je doucement et encore une partie, cela me semblait tellement peu.

J'essayais de me faire une idée de tout ce que nous devrions changer, mais j'avoue que c'était une situation que je peinais à imaginer et surtout je ne voyais pas du tout à qui demander de l'aide. Aucune de mes amies vigilantes avaient du affronter ça. Certaine chose était évidente, pas question pour moi de continuer à sortir quand ma grossesse sera plus avancé, j'allais certainement devoir revêtir de nouveau le rôle d'Oracle, mais cette fois ci ce n'était pas pareille. Dick lui pourrait continuer, mais il devra être sans doute plus présent à mes cotés.

- Il va sans aucun doute falloir que nous commencions à penser sérieusement à nous installer tout les deux.

Cette idée m' effrayait aussi. C'était une évidence pour moi, nous ne pourrions pas éduquer correctement un enfant si nous n'étions pas tout les deux ensembles. Sans parler que je risquais d'avoir besoin de lui régulièrement au fur et à mesure que ma grossesse avance, mais nous ne l'avions jamais fait. Bordel je n'avais même jamais partagé vraiment un appartement avec quelqu'un. Enfin juste avec Kara le temps de l'opération, mais elle était de bonne compagnie et nous savions elle et moi que ce n'était que temporaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dick Grayson

avatar


MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Dim 4 Nov - 11:20

Pour être honnête, Grayson n'avait jamais vécu seul avec quelqu'un. Pas plus de 24 heures, ou le temps d'une nuit en tout cas. Enfin, si, il avait vécu et vivait encore partiellement dans le Manoir Wayne en compagnie d'Alfred, de Bruce et de Damian. Mais ce n'était pas la même chose. Déjà, aucun des trois hommes n'étaient du sexe opposé. Ce qui paraissait d'une logique évidente et absurde, en le disant. D'ailleurs comment le prendraient-ils ? Comment Damian vivrait-il le fait de ne plus être le petit dernier d'une famille de chauve-souris ? Comment Bruce réagirait ? Il serait sans doute heureux mais tenterait de le cacher en disant qu'avoir un enfant alors qu'on était justicier n'était pas chose aisée et que ça relevait presque de l'inconscience. Alfred et Tim eux seraient sincèrement heureux et le montreraient, en douter était impossible.

Nightwing d'habitude si malicieux, si excentrique, si bavard ne parlait pas. Il lui fallait le temps d'encaisser le choc, d'être sûr de bien comprendre tout ce qu'avait dit Barbara qui semblait dans tous les cas plus préparé que lui. Souvent quand un problème allait s'avérer trop gros à résoudre, il s'enfuyait ses propres pensées, enchainant les réflexions plus capillotractées les unes que les autres sans dire un mot, jusqu'à miraculeusement trouver une solution. Mais là il n'y avait pas de solution possible puisque le problème n'existait pas réellement. Il fallait juste accepter le changement, s'y conformer en posant un minimum de question pour tenter de le rendre agréable. Dans tous les cas il était inéluctable. Et le jeune homme, à peine adulte n'était pas sûr d'être prêt.

En apparence le jeune couple était tout à fait normal. La nuit, ils étaient des justiciers mais le jours ils étaient complètement normaux et n'avaient aucun secret supplémentaire à cacher. Ils n'avaient pas de pouvoirs, ils n'étaient pas à moitié du robot, ils n'étaient pas membres d'une force entre les dimensions donnant une vitesse hors du commun, ils ne venaient pas d'un autre monde, le soleil ne leur permettaient pas de voler ou de tirer des rayons lasers depuis leurs yeux, ils n'avaient pas non plus voyagé dans l'espace avec un anneau de couleur, risquant de contracter des maladies extra-terrestres. Et le play-boy milliardaire n'avait rien d'un Atlante, tout comme la rouquine n'avait rien d'une Amazone.

Du fait, Dick ne pouvait pas se demander si son enfant naitrait avec deux têtes, trois bras ou s'il ne l'absorberait pas comme un clone en le touchant à sa naissance. Pourtant il avait peur. Peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être un bon père, de se consacrer trop souvent à sa carrière de justicier ou même de ne pas revenir d'une mission. Et s'il devait finir par ranger le costume ? Non, aucune de ces options n'était possible, pour la survie de Gotham. Il devrait se contenter de calmer son hyper-activité et de ne plus partir aussi fréquemment en guerre. Déléguer des tâches.


"J'ai toujours rêvé d'avoir un mon propre Robin."

C'était le premier mot que Nightwing prononçait depuis maintenant dix minutes, revenant à la réalité après que son esprit ne fut traversé par cette image d'un bébé en costume de rouge-gorge. Il secoua la tête, désapprouvant cette pensée. Ce genre de chose ne devait arriver sous aucun prétexte. Absolument. Quoi qu'il en soit, il était perturbé par ces annonces de changements en perspective et ne pouvait plus en discuter pour l'instant.

"Je...je suis désolé Babs. Je suis fatigué et...déstabilisé. On pourrait parler de tout ça un autre jour ?"

Ce soir, il fallait manger, profiter d'une union qui durait depuis la moitié d'un an. L'annonce et tous les préparatifs viendraient ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   Dim 4 Nov - 12:00

Contrairement à Dick, j'avais besoin de planifier, de réfléchir et de discuter. Enfin pour les choses importantes de la vie. Depuis que j'avais découvert que j'étais enceinte je n'avais pus m’empêcher de chercher des informations, réfléchir et surtout j'avais passés des heures à m'occuper machinalement de lignes de codes pour m'occuper les mains et me permettre de retourner dans tout les sens ce que j'avais lue. Par moment je préférais oublier certaine chose et ne pas me rappeler avec exactitude tout ce que je lisais.

- Un Robin ? Dis je souriante. Et pourquoi pas une petite Batgirl ?

Ça c'était encore une chose à laquelle je pensais. Cet enfant qui s’avançait doucement vers la vie dans mon ventre. Allait il être un petit garçon ou une petite fille ? Est ce que cela avait vraiment de l'importance ? Non, je ne crois pas. Enfin j'en savais rien. Je ne penses pas qu'il y avait un mieux, même si connaissant Dick, la vie serait sans doute plus douce avec un petit garçon. Son coté protecteur serait peut être moins marqué avec un garçon. Je n'oses imaginer l'état mental et cardiaque de Dick s'il devait un jours faire face en temps que père à une adolescente rebelle courant après les mecs et les ennuies surtout si elle tirait son caractère de lui.

- Non Dick, c'est moi qui suis désolée. Commençais je. On en reparlera plus tard.

Dick allait avoir besoin de temps pour s'y faire, moi j'avais déjà eu une bonne semaine pour intégrer cette idée et commencer à réfléchir pour en discuter avec lui, préparer le terrain, bref commencer à organiser tout ça ou trouver une idée formidable pour revenir trois mois en arrière et m'assurer que je ne tombes jamais enceinte. J'étais passé par plein de phase émotionnelle différente la peur bien sur, la colère, ce qui avait valut à trois malfrats une dizaine de fracture, encore la peur, un bref instant de joie et encore un peu plus de peur.

Mais nous n'étions pas à un jours prêt Dick et moi, nous pouvions profiter de notre soirée, vivre ce soir comme le couple qui fêtait une demi- année passé ensemble. Cela ce fêtait non et dans six mois nous ne serions plus tout seul lui et moi. Ce soir on pouvait manger, ce soir on pouvait boire, même si je n'allais pouvoir avoir que de l'eau, dans l'un des meilleurs restaurants de cette ville.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée très spéciale (Pv: Dick Grayson)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Section très spéciale - Fleuve Noir
» bracelet très spécial
» Une Harry Winston Z4 très spéciale !
» une réunion Panerai à Lille très spéciale .
» VW très spéciale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Robinson Park-
Sauter vers: