RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Souriez... vous êtes filmés

Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Souriez... vous êtes filmés   Ven 21 Sep - 10:53

Les actualités sont faites pour informer le public, apporter divers nouvelles plus ou moins importante selon le sujet abordé. Elles sont réalisées la plupart du temps par des personnalités, choisies plus souvent pour leur capacité à faire « joli » sur un écran plutôt que leurs compétences à transmettre les informations. En général les bulletins les plus intéressants portent soit sur les décisions et rendez-vous politique de la ville soit sur les actualités concernant ses criminels et bien entendu son justicier de l’ombre Batman. Il arrive que certaines divulgations deviennent le point de départ même d’un nouveau conflit ou encore la proie de la censure d’individus hauts placés et suffisamment influant pour taire une information gênante et/ou compromettante pour sa carrière. Mais quand on n’a pas le bras assez long pour parvenir à ses fins grâce à cette méthode, il ne reste plus que l’option « se débrouiller tout seul avec les moyens du bord ». Les journalistes sont partout à l’affut du moindre petit renseignement à divulguer un tant soit peu rentable en terme d’audimat et il arrive parfois que « certaines » personnes ce retrouvent à un « certain » endroit et ceux, au mauvais moment.

Je n’ai jamais vraiment été quelqu’un de très discret et pourtant il y des moments ou il faut savoir rester dans l’ombres, hors c’est justement dans ces moments là qu’il faut savoir être le plus attentif de ce qui nous entoure, et sans que je m’y attende un soir, je m’étais retrouvé pris dans un angle de caméra alors que journal télévisé enregistrait leur émission concernant un braquage de banque qui avait eu lieu dans la soirée. Bien sur rien à voir avec moi, je n’allais surement pas me rabaisser au cambriolage pour faire fortune seulement le simple fait de me retrouver sur cet enregistrement avait indirectement fait de moi une proie facile pour quiconque chercherait à analyser la vidéo. Alors n’importe quel civil normal aurait fait en sorte de demander un droit à l’image pour diffuser la vidéo sur une chaine de télévision, mais dans mon cas j’avais une solution bien plus radicale. La chaine n’allait surement pas pleurer pour une malheureuse cassette.

Je décidais donc de me rendre aux studios de Gotham Cable News dans la nuit. Sous mon identité de Red Hood je me glisse sur le toit du bâtiment après une bonne ascension à la verticale de la tour ou se trouve les locaux d’enregistrement des émissions et également les salles où sont entreposés les reportages en attente d’être diffusés. Infiltrer les lieux demande une grande minutie et une certaine discrétion, certes au beau milieu de la nuit, il n’y a plus personne à l’intérieur, mais de nombreuses caméras de surveillance doivent être activés et à quoi bon venir pour détruire une cassette si c’est pour me retrouver immortalisé sur toutes celles qui protégeaient le building des intrusions. Mais avec de bons gadgets, la situation problématique peut rapidement disparaître. A l’aide d’une trappe située sur le toit je parviens à entrer dans le studio en prenant soin d’éviter chaque mouvement de caméra de surveillance. Une fois dissimulé dans un angle mort je sorts de mon veston un émetteur capable de brouiller les ondes électromagnétique dans un rayon de 20 mètres… ca va peut être perturbé un peu le voisinage mais que voulez vous. Les caméras cessent leur petit mouvement de rotation dans la pièce et je peux désormais me déplacer librement sans crainte.

Il ne me reste plus alors qu’à retrouver la cassette qui m’intéresse et je pourrais repartir comme je suis venu. Seulement alors que je n'ai toujours pas touché au but après une bonne heure de recherches, j’entends un bruit… il y a quelqu’un pas loin c’est sur. Je sorts un de mes deux Glock avant de lancer sur un ton menaçant…


« Qui est là ? …… »

_________________



Dernière édition par Jason Todd / Red Hood le Lun 8 Oct - 12:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Dim 23 Sep - 7:02

Le manoir était calme ce soir. Même si les coups d'éclat était au final assez rare dans la demeure des Wayne, Damian et Alfred avait subis un assaut de ninja assassin récemment. Sans nul doute envoyé par la mère de Damian qui voulait le capturer, la grande Talia Al Ghul, ses derniers avaient dû faire face à la ténacité du jeune garçon, son majordome et son chien Titus qui avaient ensemble repoussé l'assaut. Depuis lors, plus aucune attaque n'avait été a dénoter. À son retour, Batman avait fait augmenté la sécurité du domaine et avait interdit à Damian de sortir seul, même sous le costume de Robin. Surtout sous ce costume. Si Talia recherchait Damian, elle savait parfaitement à qui elle devait s'en prendre.

Sa mère lui manquait cependant énormément. Bien entendu, son père ne lui laisserait jamais l'occasion de la voir à nouveau. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de la retrouver. D'essayer d'unir ses parents à nouveau. Sa mère l'avait éduqué seule, jusqu'à ses dix ans. Elle lui avait appris pratiquement tout ce qu'il savait. Dick Grayson et son père n'avait fait que parfaire les enseignements qu'elle lui avait donné. Il c'était toujours senti plus proche d'elle que de son père Batman, qui lui refuser sans cesse de lui faire confiance comme à un fils. Il percevait Damian comme un danger potentiel, pas comme un fils. Il le gardait proche de lui pour le protéger de sa mère, pas pour leur relation. Sa mère l'aimait vraiment. Preuve en ait qu'elle avait envoyé des mercenaires pour le retrouver.

Il ne savait cependant pas où la retrouver. Il était pratiquement certain que son père le savait. Il y avait plusieurs fichier crypté dans le batordinateur, et il était pratiquement certain que c'était des indices sur la localisation de sa mère. Bien entendu, ce n'était pas quelques fichiers cryptés qui devaient donner du soucis au jeune Robin. Mais il était pratiquement impossible de les pirater. Son père avait dû profiter de ses retrouvailles avec l'autre geek de rousse pour augmenter la sécurité de ses fichiers. Il avait cependant pu forcer un dossier ou quelques fichiers vidéos avait été enregistré. Il ne parvint pas à les ouvrir, mais il pu remonté l'un d'entre eux jusqu'à son origine, le Gotham Cable News. Robin allait donc se rendre à la source pour y découvrir plus d'information.

Il sortit alors sa Robin-moto, força les sécurités qui empêchait les sorties, sans doute mis par son père pour empêcher Damian de prendre l'air comme il le lui avait ordonné, et fonça vers la ville. Le Gotham Cable News se trouvait dans le quartier de Burnley, situé sur la grande île centrale de Gotham, Midtown. Ce quartier était en général assez calme, sans doute parce qu'il n'y avait rien de particulier à part le quartier universitaire, le musée et quelques bars et boites de nuits sympa, sans doute dû au fait que les étudiants logeaient dans le coin. Il y avait également la tour de Gotham Cable News, l'une des principales chaînes d'informations de Gotham City. C'était notamment là que travaillait l'une des ex à son père, Vicky Vale.

Il pénétra par le haut de la tour, comme n'importe quel justicier, et commença sa recherche de la salle d'enregistrement. Il avait mis son masque dans le mode optique de vision nocturne pour faciliter sa progression. Pourtant, au bout d'un certain moment, l'image se brouilla et la vision nocturne s'arrêta. Damian essaya de refaire fonctionner son masque en vain. Comment pouvait-il se casser comme ça sans raison ? Ce n'était pas très gênant. Telle une chauve-souris, Damian se déplaçait sans mal dans le noir. La recherche en était cependant ralentit, car il avait en revanche du mal à lire les écriteaux sur les portes sans lumières, qui ne semblait pas fonctionner non plus. Quelqu'un avait dû utilisé un IEM pour tout brouiller. Il continua donc sa progression à l'ouïe et ses autres sens. D'ailleurs, il ne mit pas longtemps à entendre quelqu'un devant lui. Un gardien ? Peut-être. Mais celui-ci avait dû l'entendre également.

Ce dernier lui cria alors « Qui est là ?... » d'un air assez menaçant. Damian n'y voyait pas grand chose, mais il était certain qu'il pointait une arme. Une intuition, comme il en avait souvent. Et puis, que ce soit un garde ou un intrus, il était sans aucun doute armé. D'ailleurs, Robin mit un moment avant de se rendre compte qu'il connaissait la voix. Un ennemi de Batman ? En tout cas, c'était l'occasion pour Damian d'utilisé l'un de ses nombreux talents, l'imitation de voix. Il était capable de recopier n'importe quelle intonation et manière de parler des personnes qu'il entendait, homme ou femme. Cela lui permettait par exemple de forcer quelques sécurités qui nécessitait une reconnaissance vocale. Ou bien, en l’occurrence, de s'amuser un peu. Il décida en effet d'imiter Batman pour impressionner un peu la personne.

« C'est plutôt à toi de me dire qui tu-es, dit-il avait la voix rauque et effrayante de son père quand il est en costume.

Robin lança alors un birdarang dans la direction de son ennemi, espérant ainsi le désarmer. La soirée allait s'avérer être plus intéressante qu'il ne l'aurait cru.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Dim 23 Sep - 12:41

Je mets un temps fou à chercher la cassette que je convoite tant, il faut dire que dans une telle obscurité ce n’est pas forcément évident de chercher quelque chose. Pourtant il me faut bien parvenir à y mettre la main dessus coûte que coûte alors sans relâche je poursuis mes investigations, bien décidé à arriver à mes fins. Après une bonne heure de recherche, je n'ai toujours rien, j'allais donc entreprendre de fouiller ailleurs, mais j’étais loin de me douter que je n’étais pas seul dans le bâtiment. En effet, alors que je m’apprêtais à quitter la pièce que j’occupais, j’entendis des bruits de bas venir dans ma direction, il ne devait pourtant y avoir personne ici en pleine nuit ! Peu importe dans mon cas je ne pense pas avoir grand-chose à craindre. Alors que j’en impose avec ma question j’ai l’impression que l’individu que j’ai réussis à dénicher met un temps fou à se manifester, pourtant je n’avais pas rêvé j’étais persuadé que j’avais entendus des bruit et même, je sentais une présence, une sensation qu’il était impossible d’halluciner. J’attendais encore, embusqué dans un coin de la pièce attendant presque que l’intrus débarque pour pouvoir le surprendre, mais rien ne vint. Seul le silence et… d’un seul coup une voix qui le déchire, une voix qui m’est plus que familière, je la connais mais j’aurais préféré ne jamais plus l’entendre…

Mon sang ne fit qu’un tour, comme paralysé, je resserre un peu plus mon étreinte sur mon arme. Mon corps entier se crispe, oh pas de peur non, mais de rage. Je serre les dents qu’est ce qu’il vient faire ici ? J’en viens presque à me demander si je ne suis pas entrain de rêver pour de bon. Mon cerveau me jouerait-il des tours à cause de l’adrénaline ? Non aucune chance, mais s’il était là c’est qu’il m’avait surpris, il n’aurait pas pu savoir que j’étais venu ici dans le but de récupérer une cassette ou j’avais été immortalisé à mon insu. D’un seul coup j’ai l’impression de perdre pied, comme si une étrange panique s’emparait de mon corps, pourtant je ne ressens aucune crainte, seulement des doutes, des doutes monstrueux, d’une façon ou d’une autre je refusais de croire qu’il m’avait retrouvé… encore une fois.

D’un seul coup j’entends un sifflement s’approcher de moi, quelque chose viens dans ma direction je parviens à l’éviter en grande partie car je sens tout de même l’objet effleurer ma main ganté. Une forme qui m’est familière et dans l’obscurité je n’ai pas pu discerner de quoi il s’agissait exactement. Mais mes doutes s’accentuent un peu plus, est ce que cet acte qui visait très certainement à me désarmait était également un moyen de me mettre en garde ? Je m’efforçais de garder mon calme, alors que ma respiration s’était accélérée au même titre que mon rythme cardiaque, j’essayais de conserver une certaine sérénité pour ne pas faire ressentir mon trouble dans ce que je venais d’entendre.

*Du calme Jason, tu te laisse dépasser par les évènements et ce n’est pas une bonne chose, fait le vide dans ton esprit et analyse la situation*

Je ferme les yeux, je réfléchis, je dois me poser les bonnes questions. Si c’était bien « LUI » qui venait de s’adresser à moi, alors pourquoi me demandait-il de m’identifier ? Il connaissait ma voix non ? Et ce n’était certainement pas l’obscurité qui allait l’empêcher de la reconnaître, tout comme moi j’avais reconnu la sienne et immédiatement deviné. Je prenais une grande inspiration et décidait de tirer cette étrange histoire au clair. Je me rapprochais tout doucement de la direction d’où la voix avait surgit, avant de répondre à cet échos en essayant toutefois de cacher ma perplexité.


« Tu dois bien savoir qui je suis non? … Est-ce que tu aurais déjà oublié ma voix? »

Je continue d’avancer, arme en main, me préparant à toute éventualité, la haine qui m’habite ne semble qu’augmenter au fur et a mesure de mes pas, je refuse d’admettre qu’il soit là, qu’il essai encore de me baratiner avec ses beaux discours inutiles et désuets, pourvue d’une morale mielleuse et sans aucun intérêt. Alors je continue de m’approcher, suffisamment pour sentir sa présence de plus en plus proche de la mienne. Dans la pénombre je ne distingue qu’une silhouette, elle me semble si fine que j’en ai du mal à vraiment comprendre la situation, alors maintenant c’était mes yeux qui essayaient de me tromper ? Pourtant on pouvait presque dire que la rage et la rancœur m’aveuglait et sans plus attendre je me précipitais sur celui que je pensais être mon ancien mentor avec pour but de le faire basculer en arrière mais au lieu de ça j’agrippais une carrure enfantine, ça me surprend tellement que je pousse un grand « HEIN ? » d’incompréhension.

« Mais… tu n’es pas Batman !!! »

Je venais de m’être fait rouler en beauté, et je ne savais pas se qui me mettais le plus en colère, le fait que je me sois laissé distraire comme un bleu, ou le simple fait d’avoir entendu la voix de Bruce et d’être presque déçu de ne pas m’être retrouvé face à lui au final…

_________________



Dernière édition par Jason Todd / Red Hood le Lun 8 Oct - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Ven 28 Sep - 13:43

Damian riait intérieurement. Son interlocuteur c'était apparemment fait bien avoir par sa sublime imitation de son père. Lui qui avait été si menaçant c'était apparemment stopper net et commençait sérieusement à tergiverser. Robin en profita donc pour prendre discrètement un taiser paralysant avec sa main gauche, qu'il cacha discrètement avec le pan de sa cape jaune. Chaque seconde que l'autre intrus passait à réfléchir était une seconde ou Damian avait le temps de se préparer et prendre le dessus du criminel. Un jeu d'enfant quand on voyait la naïveté de l'interlocuteur. Celui-ci commença cependant à se poser les bonnes questions, que le jeune tenta d'éluder, toujours avec sa fière immitation du Chevalier Noir.

« J'ai la mémoire sélective...

Damian sentait que son adversaire se déplaçait vers lui. Il ne savait pas s'il était bel et bien armé, mais vue la menace proféré plus tôt cela était très probable. Il avait dû avoir recours à une grenade IEM, cela voulait dire qu'il avait un arsenal de haute pointe. Apparemment, il était étonnait que Robin ne reconnaisse pas sa voix. Certes, elle ne lui était pas inconnu. Mais de là à la reconnaître comme ça, c'était plus compliqué. Mais il avait hésité à tirer en apprenant que c'était peut-être Batman dans l'ombre. Un criminel quelconque aurait soit fuit, soit tirer, soit chercher l'affrontement via une quelconque provocation puérile. Là, il c'était étonné que « Batman » ne reconnaisse pas sa voix. C'était donc un proche ? ''Déjà oublié'', cela voudrait dire qu'il l'a abandonné il y a quelques temps, sans être pour autant un passé très lointain. Qui cela pouvait donc être ?

La réponse découla d'elle même quand Red Hood, alias Jason Todd. Celui-ci agrippa sauvagement. Il s'attendait à rencontrer une carrure largement plus puissante que celle de Damian. Il était évidemment déçu de n'avoir que son acolyte face à lui. Et très surpris. Il cria après Robin. Celui-ci fronça des sourcils, comme si le son de la voix était trop fort pour ses fines oreilles. Il ne fallait pas que cette abrutis face venir des gardes parce qu'il criait trop fort. Il risquait de faire capoter le plan à Damian et c'était très fâcheux. Robin se demanda si Red Hood, de par sa position assez biaisé, était un ennemi ou un allié. Il n'y a pas si longtemps, Jason lui avait tiré dessus en costume de Batman, et plus tard il c'était attaqué à lui et Dick Grayson. Mais il n'avait jamais cherché à véritablement le tuer. Sans pour autant être un allié, Red Hood était-il un ennemi ? Après tout, son but, tout comme celui de Damian, c'était de se débarrasser des criminels. De façon plus expéditive.

Damian répondit donc à Jason Todd avec un sourire malsain aux lèvres. Il réutilisa son talent pour l'imitation pour imiter cette fois le Robin déchus, Jason.

« Non, mais j'ai vraiment la mémoire sélective. Et je ne t'autorise pas à me toucher.

Toujours dans sa main gauche, Damian utilisa le bat-taiser contre Jason. L'action du gadget contre Red Hood le paralysera une trentaine de seconde, tout en lui faisait une douleur certaine lors du choc. Damian pourra alors détruire son arme a feu avant qu'il ne pense à s'en servir de nouveau contre lui. On n'était jamais trop prudent...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Lun 1 Oct - 14:30

Tandis que je poursuivais mon approche dans l’ombre, en proie à une multitude de question qui pour l’instant restaient sans réponse, la voix de Batman raisonna une nouvelle fois pour répondre à ma question. Je m’arrêtais un court instant, qu’est ce que c’était que cette réponse à deux balles ? La mémoire sélective peut être oui éventuellement, mais la quand même il faisait fort, après tout, j’avais quand même vécu avec lui un bon moment, moi qui le considérait jadis comme mon propre père, il n’allait pas me faire croire qu’il avait pu oublier le son de ma voix alors que non seulement il avait été mon allié pendant des années, mais que nous nous étions déjà retrouvé plusieurs fois face à face depuis mon retour à la vie en tant que Red Hood. Bruce connaissait la vérité, et maintenant encore j’avais du mal à croire qu’il ne me reconnaisse pas. Plus je réfléchissais et plus cette rencontre me paraissait bancale, je m’étais remis à avancer poursuivit par les doutes qui embrumaient mon cerveau… et pourtant je ne rêvais pas c’était sa voix… sa voix, mais pas son discourt. Impossible !

Alors je continue à réfléchir, c’est frustrant, rageant, je m’approche de plus en plus de mon but et ma haine semble prendre le dessus sur toutes mes autres émotions, même si une partie de moi me cris clairement que je m’apprête à tomber dans un piège, une autre m’intime de continuer à avancer toujours plus près afin de parvenir jusqu’à lui dans un ultime effet de surprise et peu importe ce qui adviendra par la suite. De toute façon, mon but aujourd’hui était simplement de me tirer du studio et de détruire la cassette ou je m’étais retrouvé filmé à mon insu, point barre. Alors pourquoi n’avais-je pas plutôt pris la poudre d’escampette pour repartir comme j’étais venu en entendant quelqu’un arriver ? Surtout si j’avais vraiment réussis à identifier la voix qui c’était adressé à moi ? Peut être que dans le fond je voulais vraiment être sur que c’était lui.

Bien triste déception que fut la mienne lorsque je me retrouvais à agripper un gosse de mes deux mains, et pas n’importe quel gosse, le nouveau Robin, celui qui avait pris la place de Drake aux côtés de Batman. Bon d’accord, mais s’il y avait le petit oiseau, ou était la chauve-souris ? C’était pourtant bien lui que j’avais entendu… d’autant plus que si Robin était là, Batman ne devait pas être bien loin ? Et bien non personne et apparemment je m’étais fais totalement avoir par le jeune justicier, j’enrageais de l’avoir laissé me troubler autant. Quand à lui il semblait bien fier de son petit effet de surprise, me fixant avec un sourire des plus agaçant et… et… mais il est entrain d’imiter ma voix ce p’tit con !!!


« Arrête ç-arg…… »

Je n’eu pas le temps d’en dire plus que d’un seul coup je sentis une brève décharge me parcourir entièrement, mon corps cessa tout mouvement, et plus aucun son ne parvint à sortir de ma bouche. Je fus contraint de relâcher mon étreinte sur Damian, me crispant sous l’effet de la douleur qui me paralysait entièrement. Chaque membre de mon corps se retrouva immobilisé pendant plusieurs secondes… de secondes qui me paraissaient durer des heures entières. J’avais lâché mon arme, mais ce n’était pas ça qui m’inquiétait le plus, après tout j’avais un deuxième pistolet rangé dans son étui, mais lorsque l’effet paralysant du taser se dissipa au peu à peu, je choisis de ne pas le sortir immédiatement pour donner au gamin l’impression qu’il avait réussit à me désarmer une bonne fois pour toute, ca pourrait toujours être utile plus tard. Alors que mon corps tremblait encore de douleur, mes muscles se détendaient doucement me permettant de reprendre une position –plus ou moins- droite.

« S-sale gosse… c’est comme ça que tu dis bonsoir ?!! » lançais-je en me redressant avec un sourire narquois aux lèvres

Certes c’était douloureux mais je ne lui ferai pas le plaisir de le laisser transparaitre. J’avais déjà affronté le jeune Robin quand il était encore équipier avec Grayson qui avait voulu se la jouer Batman, et j’étais bien placé pour savoir qu’il possédait plus d’une ruse pour se défendre d’autant plus qu’il n’avait rien à voir avec Grayson ou Drake question caractère. J’aurais très bien pu m’en prendre directement à lui et partir dans un nouveau combat en face à face, néanmoins, j’étais curieux de savoir ce que Robin faisait ici seul étant donné que visiblement il n’y avait personne à ses côtés. Je me doutais parfaitement qu’il ne me répondrait pas si je le lui demandais mais je m’amusais tout de même à lui faire remarquer… sur un ton pour le moins ironique.


« On commence déjà à bosser solo ?! Y en a un qui va être content… »

En général c’était rare de voir Robin sans Batman, si le gamin était venu ici tout seul, l’autre ne devait certainement pas être au courant… enfin, je me base sur mon vécu…

_________________



Dernière édition par Jason Todd / Red Hood le Sam 6 Oct - 14:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Mar 2 Oct - 14:16

Jason Todd était directement calmé par l'électrochoc que lui avait jeté Robin à l'aide de son taser. Une sorte de vengeance, pour la fois ou le faux Batman aux armes à feu, qui était en réalité Jason, lui avait tiré dessus. Et aussi une manière de lui montrer qu'il devait se méfier du jeune Robin, malgré son jeune âge il n'était pas à prendre à la légère et il avait ses propres ressources. Il n'avait pas besoin de Batman pour briller, bien au contraire. Le Chevalier Noir voulait sans arrêt freiner Damian dans sa progression. Il avait peur de lui, il ne lui faisait pas confiance. Robin aimait avoir sa liberté. Il n'était pas les gentillets Tim Drake ou Dick Grayson, qui avait exprimé leur volonté d'agir seul une fois la vingtaine passé. Robin, pour Damian, c'était l'élève de Batman. Tant que son maître ne lui accordait pas la confiance qu'il méritait, il n'avait aucune raison de lui obéir en retour. Il était donc face à Red Hood ce soir, qui allait apprendre à ses dépend qu'un Robin seul, c'était sans doute plus dangereux que Batman & Robin.

« Il me semble qu'on a reçu la même éducation, Todd. Et rassure-toi, chez les Al Ghul on a l'habitude de dire bonsoir de la pointe du sabre. Ton casque rouge est encore sur tes épaules, tu peux en être satisfait.

Si Damian avait été un quelconque criminel, ou que cette situation c'était présenté il y a deux ans, Red Hood serait sans doute mort à l'heure qu'il est. Il avait manqué de vigilance, entendre la voix de Batman l'avait déstabilisé et il en avait perdu ses moyens. C'était une arme sur laquelle Damian pouvait s'appuyer. Il ne savait pas encore si Jason était dangereux ou pas. Il savait en tout cas qu'il ne pouvait en aucun cas lui faire confiance. Si Red Hood se clamait d'être un justicier, il aimait aussi défier les justiciers véritables, la batfamily, ses anciens alliés. Il n'approuvait plus leur méthode, qu'il jugeait trop gentillette. Damian aurait été d'accord avec lui il y a quelques années, avant qu'il ne rencontre son père. Même aujourd'hui, il aurait préféré adopté des méthodes bien plus expéditives avec les criminels. Ils ne méritaient pas de seconde chance. Batman avait beau laisser en vie le Joker un millier de fois, il se débrouillera de nouveau pour fuir d'Arkham et tuer des dizaines de personnes de façon sadique. A combien de mort s'élever l'indulgence de Batman ? Et combien de mort de criminel la manière expéditive aurait provoqué ? La balance devait être criante, la manière expéditive sauvait sans doute plus de vie, et ne condamné de plus que les criminels.

Mais il y avait une frontière, entre les criminels qui méritaient la mort, et ceux qui ne la méritaient pas. C'était en cela que Robin avait progressé. Dans la distinction des gens qui méritaient la mort, et ceux qui ne la méritaient pas. Son père avait cependant encore du boulot pour retirer de l'esprit de Damian que des gens comme le Joker ne méritait pas qu'on les mitrailles à coup de pied de biche. Un homme aussi abjecte. Il n'y avait pas une once de bonté chez ce malade mentale. Il tuait les gens par plaisir, juste pour la blague. Un sadisme comme Damian n'en avait jamais vu, et pourtant il avait grandit auprès d'assassin sans pitié. Des hommes comme le Pingouin, Double-Face ou Black Mask était dans ce même cas, on devrait leur coupait la tête sur le champ. Les français avaient de bonnes idées avec leur guillotine, ça permettait d'éviter de salir les sabres. Dommage qu'ils aient abandonné l'idée.

D'ailleurs, Damian se demanda du coup où il aurait rangé Talia al Ghul, c'est à dire sa mère ? Elle agissait avec peu de pitié envers ses adversaires. Pourtant, c'était une personne aimante qui n'avait pas hésité à risquer sa vie pour sauver Damian, ou même Batman par le passé. Elle avait donc du bon en elle, il en était persuadé. Il voulait revoir sa mère pour la faire revenir avec lui, au manoir Wayne. Qu'elle reprenne une relation normale avec son père, qu'ils se marient... et qu'elle arrête cette stupide croisade que son père avec commençait et qui n'avait aucun sens aux yeux du nouveau Robin. Et pourtant, il avait été promis à hérité de l'empire Al Ghul. On avait sans doute omis de lui dire quel aurait été sa tâche. La volonté de la Ligue des Assassins avaient au final peu importait à Damian qui avait avant tout voulu connaître son père avant d'apprendre qui étaient les gens qui l'éduquait.

Il revint donc sur son dialogue avec Red Hood, jugeant qu'il avait assez cogiter comme ça sur les manières expéditives de son interlocuteur en matière de justice.

« Qui te dit qu'il n'est pas sur un autre étage du bâtiment ? Travailler en équipe ne signifie pas qu'on doit se marcher dessus. En plus, il pourrait très bien se trouver derrière toi, gros nul.

Comme à son habitude, Damian aimait rester polie avec les gens qui le menaçait. Enfin, avec tout le monde, Alfred Pennyworth ou Tim Drake, ou encore récemment Tatters ou Batgirl subissait le même régime. Cela avait le don d'énerver tout le monde, mais ça permettait à Robin de défouler toute sa haine et sa violence sans pour autant les fracasser. S'il ne sortait pas les points, il devait sortir les mots. Il avait encore du mal a contrôlé ses pulsions de violence et de soif du sang que la Ligue lui avait apprise.

« En tout cas, j'avais pas entendu parler d'un nouveau présentateur TV qui portait un casque de moto de mauvais goût. Qu'est ce que tu fous ici, Red Hood ? C'est pourtant pas un coin à criminel. Tu te dit être justicier et tu viens cambrioler des locaux d'une chaîne de télévision ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Sam 6 Oct - 15:24

Je me remettais doucement de la douleur infligée par le choc du taser tandis que le jeune Robin me répondais sur ce ton toujours aussi agaçante qu’il avait l’habitude d’arborer… enfin « habitude » disons que depuis la première fois où je l’avais rencontré il avait toujours cette façon de parler hautaine et supérieure absolument insupportable, et il était loin d’être l’agneau docile et inoffensif que sa carrure enfantine pouvait le laisser croire, et en plus de ça il se ventait de ne pas m’avoir tranché la gorge lorsque je m’étais rué sur lui… tssh insupportable et vantard avec ça, mais ce n’était pas une raison pour le sous-estimer. Après tout il était l’allié de Batman, et même si je ne savais pas grand-chose de lui, j’en savais déjà suffisamment pour me méfier. D’autant plus qu’il n’avait eu aucune difficulté à me déstabiliser tout à l’heure… chose que j’avais encore du mal à laisser passer, mais je devais maintenir l’illusion que Damian maîtrisait la situation pour éviter qu’il ne se doute trop que j’avais encore quelques bonnes solutions en réserve, on ne sait jamais, au cas où la situation tournerait au vinaigre.

Et pourtant ça pouvait presque paraître étrange, mais cette allure de garçon « rebelle » qu’il se donnait de m’étais pas si désagréable dans le fond, j’avais toujours apprécié les caractères forts, ils cachent en eux une part de violence et de haine qu’ils se retiennent d’exprimer… grosse erreur contenir sa colère ne dure jamais indéfiniment, il y a toujours un moment ou l’on fini par lâcher tout ce que le corps à pu amasser et le libérer d’un seul coup et dans ces cas là, le résultat n’est jamais très beau à voir. D’un certain côté je pouvais comprendre ce tempérament de feu, après tout, je n’ai jamais été un enfant de cœur, mais jamais je n’avais voulu me remettre en question, de toute façon je n’en avais pas besoin, je ne faisais simplement que… rendre la justice, même si mon compagnon de nuit n’approuvait pas toujours ma façon de faire. Damian avait l’air d’être ce genre de personne, qui cache une grande colère en lui, mais évidement avec l’autre chiffe molle sur le dos c’était pas tout les jours qu’il devait pouvoir se défouler le Robin.

Plusieurs secondes de silence s’étaient déjà écoulées et toujours aucune trace de Batman dans les parages, mais à présent j’étais pratiquement certain que se dernier ne se trouvait pas par ici à l’heure actuelle sinon il se serait déjà pointé. Mais ce n’était pas ce que voulait me faire croire Damian visiblement. Derrière moi ? Mais oui bien sur, et là tu t’attends sans doute à ce que je me retourne pour mieux profiter de mon instant d’inattention ? Et puis quoi encore, je me fais avoir une fois, mais surement pas deux ! Et puis il me prenait pour un abrutit ou quoi ? Maintenant je n’avais plus aucun doute que ce gamin possédait un don particulier et très utile je dois l’avouer d’autant plus qu’il semblait très doué dans ce domaine… s’il échouait en tant que Robin, il pourrait toujours se reconvertir dans le monde du spectacle.


« Me prend pas pour un imbécile, je t’ai vu imiter ma voix… j’imagine que tu peux en faire de même avec celle de Batman. Malheureusement tu n’es pas lui et ça, ça a été la plus grande déception de ma soirée… ou pas…»

J’affichais un sourire moqueur dissimulé derrière mon casque, bien entendu que j’avais été déçu de ne pas trouver mon ancien mentor, mais c’était juste un bref moment de frustration… d’un autre côté c’était pas plus mal, qui sait la tournure qu’aurait pris la discussion s’il avait été là et je n’étais pas venu jusqu’ici pour recevoir quelconque leçon de morale ou autre proposition pleine de pitié de sa part… , peut être qu’il aurait essayé de m’arrêter pour me reconduire séant à Arkham… raison de plus pour ne pas regretter qu’il soit absent ce soir… les avis diverge,nt mais il n’y a que les idiots qui n’on qu’une seule opinion… mais je m’égare maintenant il est trop tard pour rattraper le passé, non en fait… il à toujours été trop tard. Finalement je suis sortis de ma rêverie par la voix du jeune Robin qui m’interpelle une nouvelle fois

«Je cherche simplement quelque chose, je ne suis pas un vulgaire cambrioleur » Je marquais une brève pose avant de hausser les épaules « Et puis je pourrais te poser la même question jeune Robin… qu’est ce que tu fais là ? J’imagine que tu n’es pas entrée par la grande porte et peu importe les raisons si tu te trouves ici ce n’est surement pas pour une visite touristique des studios… »

Je décidais de taire pour le moment la raison de ma présence à Damian, après tout il n’avait pas à être au courant de la situation, de toute façon la chaine n’allait pas râler pour une malheureuse cassette, il se passe tellement de chose dans cette ville que les journalistes trouverons surement autre choses à filmer et à diffuser…

_________________



Dernière édition par Jason Todd / Red Hood le Lun 8 Oct - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Dim 7 Oct - 12:43

L’orgueil de Red Hood devait être au vif. Damian l'avait bluffer avec sa pure imitation de la voix de Batman, et ensuite il avait encore réussi à l'avoir grâce à l’électrochoc. Se faire avoir deux fois en moins d'une minute par un soit-disant « gamin », cela devait faire mal pour un homme tel que Jason Todd. Quant à Robin, il rayonnait. Fier de son double-coup, il était en pleine confiance et se sentait capable de massacré son vis à vis en un rien de temps. Il était malin, beaucoup plus que l'ancien Robin, qui arborait désormais un casque rouge. Il pouvait encore l'avoir. En revanche, s'il devait pour une raison ou une autre combattre au corps à corps Jason, les chances de le battre pouvait grandement diminué. Non pas que Damian n'avait aucune chance, il possédait bien plus de technique de combat, mais la différence d'âge et de taille, et de fait de carrure, donnait un gros avantage à Red Hood.

Damian se demandait de toute façon s'il risquait de combattre Jason Todd. Il n'était pas venu pour ça. Et il ne voulait pas attiré l'attention. Or s'il combattait l'homme au casque rouge, les gardiens de nuits, qui devaient actuellement jouer aux cartes vue l'ambiance de cimetière qui régnait dans cette partie de la tour, risquaient tout de même de rappliquer. Et il ne fallait pas oublier qu'une chaîne de télévision fonctionnait 24h/24. Certes il y avait moins d'activité à cette heure, mais il suffisait d'une explosion quelques parts dans la ville pour que le patron ne fasse appel à tout le monde et que la chaîne se rallume. Et à cette heure-ci, les studios devaient utilisé pour une émission à caractère philosophique ou culturel. Un truc bien inintéressant. La tour n'était donc pas morte malgré les apparences, et le combat frontal devait être éviter.

Jason Todd ne tomba pas dans le panneau tendu par Damian. Bien entendu, ce coup de bluff-ci était visible, mais cela devait être un gros effort intellectuel pour quelqu'un comme lui. Robin était tenté d'applaudir, mais il valait mieux ne pas énerver quelqu'un qui voyait déjà rouge en permanence, et qui en avait carrément fait un style de vie. Robin replaça sa capuche sombre sur sa tête pour dissimuler son visage et lui donner un air plus « dark » que ne pouvait accepter sa tenue coloré. Il répondit ainsi à son interlocuteur.

« Tu n'es pas si bête que tu veux le laisser croire Todd. Mais il en faudra plus pour m’impressionner. Batman n'est en effet pas là, mais j'ai un localisateur GPS directement relié à la batcave, il peut me retrouver quand il le souhaite. Même s'il pense encore que je l'ignore. Il pourrait débarquer n'importe quand à notre insu.

C'était cette fois entièrement vrai. Robin savait qu'il y avait sous le rond qui contient le R de Robin, il y avait un marqueur satellite qui permettait à Batman de le suivre à la trace dès qu'il le voulait. Mais ce dernier ne pouvait pas lire dans les pensées de Robin et donc il ne devait pas savoir pourquoi il était sorti à la tour de Gotham Cable News. Même si le meilleurs détective du monde devait en avoir une idée. Mais Batman était de sorti, sans aucun doute, et donc ne savait même pas que Robin avait braver l'interdiction. Mais ça en revanche, Jason Todd devait l'ignorer. Un mensonge dans une vérité, qui allait le rendre craintif sans aucun doute, sauf s'il désirait rencontrer Batman en fait. Après tout Red Hood adorait faire part de ses envies de vengeances à son ancien mentor. Mais ça, Damian n'en avait pas grand chose à faire.

« Je suis fan d'une série mais j'ai oublier d'enregistrer un épisode, alors je cherche l'original, mentit Damian.

Évidemment, Jason Todd avait oublier de répondre à la question que lui avait posé Robin. Est-ce que ça l’intéressait de toute façon ? Pas vraiment. Il ne savait déjà pas si il devait le considérer comme un ennemi ou un neutre. Après tout Batman ne semblait pas trop se soucier des actions de Red Hood. En revanche, il pouvait connaître des informations sur Talia Al Ghul, Damian savait qu'ils se connaissaient plus ou moins. Avait-il encore des contacts avec Talia ? Rien n'était moins sûr. La patronne de la Ligue des Assassins savaient se faire discrète quand elle le voulait, et disparaître totalement du monde. Les recherches que menaient Damian était sans doute vaine, mais il devait essayer.

« Je propose qu'on cesse les hostilités pour le moment et que l'on cherche la salle où ils rangent leurs foutue vidéos. On ira plus vite si on cherche ensemble. Qu'on soit bien d'accord en revanche, je me fiche de ce que tu cherche ici tant que tu ne viens tuer personne, alors tu te fiche de ce que je viens faire ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Lun 8 Oct - 13:33

J’avais enfin repris possession de tous mes moyens, et m’efforçait dés à présent de conserver un certain sans froid, faisant fi de l’attitude arrogante du jeune Robin et puis c’était toujours plus amusant de se retrouver face à quelqu’un qui possédait du répondant plutôt que de lui tenir tête sans aucune répartie. Et puis Damian, même s’il semblait toujours près à vous sauter dessus pour vous réduire en bouillit ne semblait pas hostile au point de déclencher un affrontement, et même si c’était le cas, je ne m’en sentais pas plus inquiet que ça, après tout, j’avais encore toute les chances de mon côté, même si le gamin possédait surement plus d’un tour pour me mettre en déroute. De toute façon je n’étais pas venu jusqu’ici pour déclencher une baston après tout, je ne pensais même pas rencontrer quelqu’un ici ce soir, tout était tellement calme et les caméra de surveillance désactivé personne ne se serait douté que je me trouvais ici, le plus important c’était de retrouver cette maudite cassette et de fiche le camps, et de toute façon engager un combat était bien trop risqué niveau discrétion et je ne tenais absolument pas à devenir le centre d’attention de la chaine car si jamais les gardiens de nuit venaient à débarquer, c’est sur que ce n’était pas Robin qu’ils allaient essayer de chasser, bien au contraire.

Bien entendu le fait que le chevalier noir ne soit pas non plus présent avait calmé la rage qui commençaient à monter il y a quelques minutes de ça, allez comprendre pourquoi, la présence de Bruce faisait généralement un effet bœuf sur moi, sans doute parce que je n’avais toujours pas trouver un moyen de lui faire payer le fait qu’il n’ai pas réduit le Joker au silence une bonne fois pour toute alors que celui ci m’avait entièrement détruit avant de le laisser exploser dans un vieil entrepôt alors que je tentais de nous sortir ma mère et moi de cet embuscade. Mais il valait certainement mieux que je ne commence pas à me remémorer tous ces souvenirs sinon je ne donnais pas cher de la pseudo sérénité d’esprit que je peinais déjà suffisamment à maintenir. Cette histoire était loin d’être terminé et je trouverais bien un moyen de rendre la justice tôt ou tard, pour l’instant, l’heure n’était pas à la réflexion, tout du moins pas encore. Batman n’était pas là, alors inutile de se prendre la tête sur des détails qui n’ont aucun rapport avec la situation actuelle.

Damian avait d’ailleurs fini par m’appuyer en me confirmant que la chauve souris ne se trouvait pas dans les parages, mais le simple fait que le jeune justicier possédait sur lui un localisateur GPS qui permettait qu’on le retrouve n’importe ou qu’il soit ne manqua pas de m’interpeller, espérons dans ce cas qu’il ne chercherait pas à retrouver Damian ce soir, ou cette fois ci j’allais vraiment me retrouver face à lui, rien que d’y penser j’en avais des haut le cœur. Mais après tout c’était un excellent moyen si jamais le gamin avait des ennuis. Je hochais doucement de la tête en signe de compréhension, de toute façon à moins que Damian ne cherche à me provoquer, je n’avais pas prévu de lui faire du mal alors je n’avais –tout du moins je l’espère- rien à craindre de ce point de vu là.

Lorsque je finis par demander au jeune Robin la raison pour laquelle il se trouvait au Gotham Cable News, je me doutais bien qu’il ne me répondrait pas, tout du moins qu’il ne me révèlerait pas la véritable raison de sa présence. Et à en juger par la réponse qu’il m’avait fournis j’en était d’autant plus convaincu. Son excuse me paraissait à peine crédible, voir même pas crédible du tout… je n’imaginais vraiment pas Robin venir se faufiler en costume de justicier jusqu’au sommet d’une tour d’enregistrement tout ca pour récupérer l’épisode d’une simple série télévisé, soit il me prenait VRAIMENT pour un con, soit en effet il ne tenait pas à me faire partager ce qu’il recherchait.


« Mais oui bien sur… » Répondis-je sur un ton tout à fais ironique qui montrait bien que je ne gobais pas un mot de son gigantesque bobard…

Finalement le gamin repris la parole pour me proposer une trêve pour ce soir afin que l’on cherche ensemble la salle ou le studio cachait tous ses enregistrements afin que l’on trouve notre bonheur plus rapidement… c’était une idée intéressante dans le sens ou la technologie que possédait le jeune Robin allait surement m’être particulièrement utile pour retrouver la cassette sur laquelle j’avais été filmé à mon insu, en fin de compte, c’était peur être pas si mal que nos routes ce soient croisées ce soir. Et puis de toute façon, savoir ce que le gamin cherchait ici était loin d’être ma préoccupation première alors tant que lui ne cherchait pas à savoir non plus ce que je faisais ici, ça me convenais parfaitement. Et puis qui sait, peut être que je pourrais recueillir certaines informations grâce à lui.

« Tuer ? Je ne tuerai personne, tant qu’on ne vient pas interférer dans ma petite fouille, alors plus j’irai vite, plus les chances d’éviter de prochaines funérailles s’accroitront… »

Je finis par ramasser le pistolet que j’avais été contraint de laisser tomber par terre suite à l’électrochoc du taser que j’avais reçu, pour le ranger dans son étui. Je n’en n’avais plus besoin pour le moment, puisque le danger principal était passé, mais cette fois ci je resterai constamment sur mes gardes au cas où le jeune Robin ne cherche à retourner la situation à son avantage… encore une fois. Je jetais un bref regard à la pièce que je venais de fouiller de fond en comble avant de reposer mon regard sur Damian.

« En tout cas je peux t’affirmer qu’il n’y à rien ici… »

Sur ces mots, je me dirigeais vers la sortie de la salle en espérant avoir plus de chance dans la prochaine, et puis Robin avait certainement fouillé également une partie du bâtiment, ça réduisait donc encore d’avantage les lieux potentiels ou se trouvait la salle de rangement des vidéos.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Mer 17 Oct - 11:50

Les armes étaient donc pour le moment mises de côté. Apparemment, le hasard avait conduit Jason Todd et Damian Wayne à rechercher une vidéo le même soir au même endroit. Sans doute deux objectifs différents. D'ailleurs, Damian ne savait toujours pas vraiment quoi chercher. La vidéo que voulait lui cacher son père était peut-être une vidéo-surveillance d'un quelconque bâtiment au milieu de nul part. Ce qu'ils cherchaient, c'est un genre de salle des archives, ou en tout cas un ordinateur où ils stockaient numériquement toute les vidéos qu'ils comptaient diffusé ou qui avait été diffusé. Cela n'allait pas être évident car le bâtiment était grand, et ils ne pouvaient interroger personne en grande partie à cause du fait qu'ils n'étaient pas censé être là. Après tout, ce n'était pas le repère d'un supervilan ou d'un empereur du mal. Toutes les personnes ici, mis à part Jason Todd, étaient des innocents.

« Si tu veux te revendiquer comme justicier, agit comme telle. Les personnes présentes ici ne sont en aucun cas des criminels, si elles tentent de nous arrêter c'est parce que nous sommes les intrus et que leurs jobs c'est d'arrêter les intrus. Même si un garde tente de nous arrêter, je te conseil d'éviter de le tuer si tu ne veux pas être pris pour un vulgaire assassin.

Damian Wayne en connaissait un rayon sur les assassins. Il avait été élevé comme telle, et entouré par les plus grands assassins du monde, de Slade Wilson à David Cain, en passant par Merlyn ou Le Spectre Blanc. Tous avaient des méthodes différentes, mais ils avaient le même point commun. Ils n'hésitaient pas à abattre leurs victimes, qu'elle soit innocente ou pas. Ils écrasaient ceux qui se tenait sur leur passage. Red Hood, bien que violent, se disait agir en étant le véritable bras armé de la justice. Le jeune Robin le comprenait un peu. Après tout, il avait décapité le premier criminel qu'il avait affronté, The Spook. Et lui non plus ne bénéficiait pas de la confiance de Batman, même si ce dernier était son vénérable père. Mais si Red Hood commençait a tué ceux qui le dérangeait, peu importe leur alignement, il n'était pas un justicier violent, il était un pure assassin. Robin se demandait si Jason était capable de se montrer mieux que ça. De toute façon, en cas de faux pas, il pourrait l'arrêter et trouver une excuse quant à son absence au Manoir ce soir. En plus, son père sera content qu'il ai réussi a arrêté Jason Todd, l'un des fantômes de son passé. Il aurait mieux fait de rester mort. Maudit puits de Lazare.

« Bon ne perdons pas de temps, nous avons du pain sur la plance.

Ils fouillèrent plusieurs salle en vain. Ils avancèrent tout en évitant les quelques personnes qui faisaient des rondes. Elles n'étaient pas nombreuses mais il ne fallait pas les sous-estimé. Ils durent essayer un étage supplémentaire car ils avaient déjà finit de fouiller celui-là. Leurs fouillent ne donnèrent dans un premier temps pas plus de résultats. Cependant, cette fois-ci, aucune ronde n'était a dénoter. C'était étrange et finalement assez troublant. Robin activa le mode « scan » de son masque, qui était désormais à nouveau fonctionnel. Au bout d'un moment, une légère trace de sang fut détecter par le masque. Damian fit un geste brusque pour signifier au casque rouge de ralentir sa marche. L'analyse du batordinateur à distance permit à Damian de retracer la trace de sang jusqu'à une petite salle, qui était en réalité la salle de surveillance des caméras. Deux hommes leur faisait dos et semblait regarder de manière évasive l'écran sans faire le moindre geste, mais lorsque Robin retourna leur chaises, il pouvait avec horreur voir qu'ils avaient été égorgé.

« Todd, je crois que nous ne sommes décidément pas seul ce soir.

Damian reprit ses esprits. Il étudia avec attention les blessures portés à cette homme. Il en fit donc ses propres déduction de détective, comme le lui avait enseigné son père et Dick lorsque ce dernier était Batman.

« C'est un travail d'expert, une incision leur à suffit à tuer ses deux personnes sans même qu'elles ne s'en rendent compte. Ils ont pénétré très discrètement ici. La tache de tout a l'heure était sans doute du sang lâché par le poignard dont ils se sont servis. Ils ont sans doute tuer les autres gardiens de l'étages. Ces deux là n'ont pas été égorgé il y a très longtemps, leur corps est encore à température normal. Dépêchons nous !

Robin fit demi-tour et couru jusqu'à là où il avait trouvé la tâche de sang. A l'embouchure d'un couloir non loin, il trouva enfin la salle de stockage des vidéos. Mais comme il l'avait pressenti, la salle était déjà occupé. Les intrus se retournèrent tout de suite pour faire face à Robin. C'était des ninjas, tous vêtu de noir et de masque typique, que Damian supposa être de la Ligue des Assassins. Ils venaient sans doute détruire toute les preuves de la présence de Talia en ville. Vainement, vu que Batman avait déjà stocker la vidéo dans son ordinateur. Que voulait-il donc effacer ?

Damian cru repéré trois ninjas, et derrière eux il y avait deux personnes. Le lieutenant, également en tenue de ninja et qui avait plutôt une silhouette féminine, mais le visage masqué, et un inconnu à lunette qui pianotait sur l'ordinateur de centrale la GCN. Cela ne présager rien de bon. Le lieutenant jeta un coup d'oeil furtif à ses nouveaux adversaires.

« Tuez-les, ordonna-t-elle derrière son masque noir.





Lady Shiva

Nom & Prénom : Sandra Wu-San alias Lady Shiva
Capacité : Maîtrise de tous les arts martiaux connus et oubliés , acrobate hors pair, imbattable au corps à corps.
Armes spécifiques : Ses mains , couteaux et autres armes de corps à corps, ainsi que les shurikens.
Histoire: Lady Shiva s'est consacrée toute sa vie à l'étude du combat , elle est devenue une véritable arme vivante au cours du temps. Elle est réputée comme étant imbattable. Sa fille n'est autre que Cassandra , qu'elle eut avec David Cain . Elle fait parti de la Ligue des Assassins, dont elle est le meilleurs assassin.

PNJ


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Jeu 18 Oct - 18:42

Après Wayne le père, c’était Wayne le fils qui s’échinait à me faire la morale, sérieusement j’étais satisfais d’avoir échappé à Batman et à ses habituels discours plein de bonté mielleuse et de pitié désuète visant à me remettre dans le droit chemin et voila que maintenant c’était le jeune Robin qui me lançais des avertissements. On peut plus être tranquille nulle part sans blague ! Bien entendu que je n’avais prévu d’éliminer personne ce soir, après tout personne n’était censé savoir que je me trouvais au Gotham Cable News ce soir… enfin à part Damian maintenant puisque j’avais brouillé le système des caméras avec mon émetteur. C’était simplement que je n’aimais pas être dérangé pendant mes petites affaires, mais de là à me considérer comme un assassin de bas étage c’était pratiquement une insulte, bon d’accord je n’irais pas non plus jusqu’à dire que je suis un saint immaculé mais quand même… un assassin. Je hochais simplement de la tête à la remarque du jeune justicier pour éviter de lancer une nouvelle polémique, on venait d’engager une trêve ce n’était surement pas pour tout gâcher en déclenchant un débat philosophique sur la façon de décrire la justice entre Robin et moi, et puis de toute façon je n’aurais surement pas trouver de quoi argumenter suffisamment longtemps avant de perdre patience. J’étais peut être instable, mais je connaissais aussi mes limites et elles étaient trèèès facile à franchir.

Finalement nous pûmes partir en quête de la salle ou la chaine conservait tous ses enregistrements. Nous avons fouillés, si longtemps que je ne comptais même plus depuis combien de temps on avait entamé les recherches et ça commençait franchement à devenir usant. On reconnaissait bien les moyens mis en place pour protéger la plus grande source d’information de Gotham, cet endroit était un véritable labyrinthe même avec la technologie du jeune justicier nous faisions chou blanc. Et en plus de ça il fallait éviter les gardiens qui tournaient paresseusement dans les couloirs, ils avaient beau ne faire que passer tranquillement sans grande conviction, ils étaient tout de même une menace si jamais on se faisait repérer. Heureusement l’étage fut entièrement fouillé sans incident à déplorer… aucun incident, mais aucun résultat non plus, chaque pièce que nous visitions renfermaient certes des tas de choses, mais pas celles qui nous intéressaient.

Alors nous avons fini par changer d’étage, mais cette fois ci une ambiance de mort régnait dans les locaux, pas un gardien rien, même pas un simple bruit de pas qui raisonne. Le silence total. Je continue à suivre le jeune Robin dans les allées, il semble intrigué par quelque chose et d’un seul coup, il se retourna brusquement ce qui me fit sursauter malgré moi. Je ralentis alors la cadence tandis avant de murmurer doucement


« Qu’est ce qui a ? T’as trouvé quelque chose ? »

Sans même me répondre, il continua d’avancer jusqu’à une nouvelle salle, je le suis sans rechigner acceptant pour un temps de mettre ma curiosité de côté, mais j’étais loin de me douter que rapidement mes interrogations allaient rapidement être résolues. Deux hommes semblaient scruter leur écran de télé dévoilant les images des différentes caméras et ne nous avaient même pas entendus arriver … ou plutôt… ils n’avaient pas pu nous entendre. Les deux gars étaient clairement plus morts que vif. J’arquais un sourcil derrière mon masque… pour une fois que c’était pas ma faute si y avait des morts. Robin avait raison, il devait certainement y avoir quelqu’un d’autre dans les bâtiments

« Et à voir ce qu’ils ont fait aux gardiens… ils ne doivent pas plaisanter… »

Le jeune Damian avait déjà sa petite explication tout frai payé à balancer alors que j’observais les corps inertes des deux hommes sans vraiment trop l’écouter. Lorsqu’il quitta la pièce je lui emboitais le pas près à dégainer au moindre mouvement, j’espérais bien que le justicier ne râlerait pas si je sortais les armes, après tous ceux qui avaient fait ça ne s’étaient pas gêné eux, et j’imagine bien qu’ils essaieraient surement de faire la même chose avec nous. Nous arrivons alors dans une nouvelle salle, et justement c’est celle que nous cherchons depuis déjà un bon moment, mais comme l’avait prédit Damian, ils avaient été précédés et visiblement notre présence était loin de faire plaisir à la mystérieuse femme qui visiblement servait de leader au groupe d’individus masqué puisque celle ci ordonna séant de nous refroidir à ses hommes. Je jetais un regard en coin au jeune justicier, mais avant même que je ne puisse ouvrir la bouche trois combattant s’étaient déjà précipité dans notre direction. Leur rapidité m’empêcha de dégainer durant les premières secondes de l’affrontement et je fus contraint de parer leur coup –d’une grande habileté soit-dit-en-passant- à mains nues, mais pour l’instant je maîtrisais assez la situation. Pour l’instant

« Hey Robin… ceux là j’peux les flinguer ? C’est de la légitime défense ! »

Oui bon d’accord la légitime défense ca consiste à ne pas utiliser une arme plus importante encore que celle avec laquelle tu es attaqué, mais on n’allait quand même pas chipoter pour si peu, d’autant plus que si je ne faisais rien, c’est eux qui me descendraient et je dois avouer que je n’y tenais pas beaucoup. D’autant plus que leur chef ne s’était pas encore lancé dans la bataille et ça en général c’est pas bon signe. J’esquive la plupart des coups qui me sont destinés pour les rendre à mon tour, en fait je n’ai pas l’intention d’attendre une réponse du gamin pour ouvrir le feu. Je tire de leur étuis mes deux armes à feu et commence à les mitrailler de coups, mais ils sont agiles ces fumiers !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Lun 22 Oct - 17:30

Trois ninjas rudement entraîné aller donc s'en prendre à eux. Et leur chef n'avait pas l'air de vouloir faire de concession, même si cette dernière s'en retourna vers le geek qui s'occupait de l'ordinateur. Ce dernier fut d'ailleurs reconnu par le logiciel de reconnaissance faciale incorporé dans les lentilles du masque de Robin. Son identité était celle du criminel Calculator, un spécialiste en piratage informatique. C'était l'équivalent de Barbara Gordon chez les criminels. Il travaillait pour un peu n'importe qui, du moment qu'on y mettait le prix. La Ligue des Assassins n'étant pas spécialisé dans l'informatique, même s'ils cherchaient de plus en plus de gens possédant des talents pour le piratage, ils avaient apparemment du payé le mercenaire hacker pour effectué cette mission. Ils étaient sans doute à la recherche d'une video à effacé. La Ligue ne devait laissé aucune trace, c'était leur loi. D'autant plus si un des puits de Lazare était en jeu.

Red Hood semblait prêt à en découdre. Robin également bien entendu. Même si ses assassins ninjas étaient sans nul doute des experts, Damian en avait déjà affronté des dizaines dans le temps où il était encore lui-même membre de la Ligue. Même s'il était un membre à part, nombres de ses entraînement quotidien se faisait avec les ninjas de sa mère, réputé pour être les meilleurs de toute la Ligue. En revanche, leur lieutenant intriguait légèrement Damian. Sûre d'elle, sans pitié, elle rappelait vaguement quelques choses au jeune homme. Sans doute l'avait-il déjà vu à la Ligue autrefois, lorsqu'il était beaucoup plus jeune. Il n'en avait cependant plus beaucoup de souvenir. En tout cas, là, tout de suite, il ne pourrait pas dire grand chose sur l'identité de la jeune femme. Surtout qu'elle portait un masque qui empêchait le logiciel de la reconnaître. Et ce n'était sans doute pas le plus urgent, étant donné les trois ninjas qui s'apprêtait à leur jeté des étoiles de jet.

« Tu ne flingue personne tant que je suis là, sinon je me ferais moi-même un plaisir de te mettre sous les verrous, l'assassin. Surtout que si possible nous devons les interroger. Je ne sais pas comment tu t'y prends, mais j'ai l'habitude de laisser en vie les gens à qui je veux poser des questions.

Damian jeta des birdarangs sur les étoiles de jets pour les dévier. Il n'eut cependant pas beaucoup de temps de répits vue que les ninjas leur sautaient déjà dessus. Damian contra les coups de celui qui s'en prenait à lui, péniblement d'ailleurs. Ceux-là étaient rudement bien entraîné. C'était tout de même incroyable la vitesse d'exécution de chacun de leur coup. Robin dû faire appel à toutes ses connaissances et toute sa concentration pour ne pas lâcher prise. Il tenta d'effectuer une contre-attaque, mais celle-ci fut immédiatement paré. Il tenta d'effectuer un coup de taiser, comme ce qui l'avait fait à Jason. Cela fonctionna plutôt bien, mais un second ninja pris place au premier le temps que celui-ci reprenne ses esprits, et en profita pour désarmé le jeune Robin de son petit jouer électrifiant.

Robin se demanda alors comment se débrouillait Jason Todd. Il était plus vieux, plus expérimenté, et Damian devait le dire, était sans doute à l'heure actuel meilleurs combattant que lui, en grande partie à cause de la différence d'âge. Mais il avait l'habitude de se surestimé, comme lors de la rencontre tout à l'heure avec Robin. Sans compter que Damian ne savait pas si Red Hood pouvait tenir le même taux de concentration que lui aussi longtemps. Jason avait de grand trouble psychologique qui le laissait souvent aller à la rage. Mais la rage ne servait pas contre des assassins de sang froid comme les ninjas. Il risquait de provoquer les erreurs chez l'ancien Robin, erreurs qui pouvaient être fatales. Mais peu importait au final, Robin devait absolument se concentrer sur son propre adversaire et ne pas laisser son esprit divaguer trop longtemps, sous peine de risquer lui-même de faire des erreurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Mar 23 Oct - 12:36

« Ne flinguer personne tant qu’il était encore là ? » est ce que c’était un moyen de me dire que si le jeune justicier ne me voyais pas je pourrais tranquillement faire mon p’tit manège pour mettre hors course les ninjas qui c’étaient lancés contre nous ? Bien évidement ce dont il ne devait pas se douter c’était que ma question n’attendait aucune réponse, une question rhétorique en quelque sorte, et je n’avais d’ailleurs pas attendu son approbation pour sortir mes deux Glocks avant de descendre les chargeurs sur nos ennemis. Je m’efforcer de ne pas gaspiller mes minutions en rafale car si la motivation est infinie, le nombre de balle dans le chargeur lui quand il arrive à ses limites c’est fini. J’esquivais tant bien que mal les assauts qui m’étaient destinés, nos assaillants semblaient jongler entre le jeune Robin et moi dans le combat ce qui fait qu’en plus on ne savait jamais vraiment si on se retrouvait avec un seul ennemis ou les trois en même temps sur le dos.

« Et ben… si tu préfère attendre gentiment de te faire botter le cul moi ça me dis rien… »

Ma remarque était saccadée par le rythme de la bataille, j’avais beau vider mes flingue sur nos ennemis aucun d’eux ne semblait avoir le moindre mal à esquiver. Au moins, ca avait le mérite de les tenir éloigné, mais pour combien de temps ? Je jetais un rapide regard dans la direction de Damian, il se débrouillait assez bien dans sa défense, mais je devais reconnaître que ses ninjas était d’un niveau incroyable, des experts c’était certains et leur chef qui était restée en retrait devait être certainement encore meilleure qu’eux. D’ailleurs tandis que je continuais d’observer vaguement la progression de Robin dans l’affrontement, mon regard se posa sur la jeune femme au visage masqué. Elle était entrain de surveiller la progression d’un homme qui semblait être entrain de pirater les donné de l’ordinateur de la pièce et il n’y avait que deux raison à ça. Soit le groupe de ninja voulait emporter des informations importantes avec eux, soit au contraire ils venaient pour effacer des données compromettantes. Je repensais soudainement à la raison qui m’avait poussé à m’introduire dans le GCN cette nuit là, je devais récupérer cette cassette sur laquelle j’avais été immortalisé. Visiblement j’avais pas choisis le bon jour pour faire mon coup.

Mais je fus rapidement tiré de mes pensée par un bond coup de pieds bien placé dans les côtes d’un des ennemis qui avait certainement remarqué mon intérêt soudain pour le duo près de l’ordinateur. Le coup eu pour effet de me faire me recroqueviller un court instant, mais suffisamment pour me faire regretter mon manque d’attention. Cette fois ça commençait à bien, faire, ma patience était au bord de ses limites –tout comme mes chargeurs au passage- et cette attaque surprise n’avait pas du tout arrangé les choses. Au contraire, maintenant c’était devenu une tout autre affaire, celui là allait payer son coup. Je repensais rapidement aux paroles de Damian qui voulait qu’on puisse encore interroger les ninjas à la fin du combat… mais pour être franc, maintenant je n’avais plus envie d’y prêter la moindre attention. Je braquais mon pistolet face à l’inconnu qui m’avait forcé à me rabaisser, mais la encore il parvint à esquiver mon attaque en partie puisque la balle déchira un morceau de ses vêtements au niveau du bras, rien de bien méchant, mais un début de victoire. Malheureusement il faut croire que ma chance s’arrêterait la pour aujourd’hui puisque bien vite j’arrivais à cours de munitions. J’avais encore d’autres gadgets en réserve, mais pas le temps de les sortir pour le moment, tout comme je n’avais pas le temps de recharger mes armes, tant pis, on passe en mode frontal.

Je m’élançais dans une grande impulsion sur les ninjas qui m’avais pris en chasse mais à plusieurs contre moi le combat prenait une tournure rapidement inégale, bien que je parvenais à me défendre de leur coups, les miens ne touchaient que très rarement au but. Encore un petit coup d’œil vers Damian, celui ci venait de se faire désarmer, visiblement je n’étais pas le seul à être dépasser par la rapidité d’exécution de nos assaillants, je n’imaginais même pas de quoi leur supérieur était capable, de toute façon je n’avais pas le temps de m’imaginer quoi que ce soit, il me fallait rester concentré pour contre-attaquer les coups des mystérieux attaquants, mais au bout d’un petit moment, un mouvement mal positionné me plaça dans une salle position a savoir que l’un des ninjas avait réussis à se saisir entièrement de mon bras, en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ouf, je me retrouvait entièrement propulsé par l’impulsion de mon attaque par-dessus le corps de mon ennemis pour m’affaler sur le dos dans un bruit sourd. C’était la meilleure.


« Bande de……… »

Et BAM ! Le ninja en profite pour m’écraser son pied dans l’estomac, mon souffle se coupe un bref instant mais mes réflexe me permette d’attraper la cheville de mon ennemis et dans un élan de colère je parviens à l’envoyer valser quelques mettre plus loin de sorte que son corps vint frapper directement contre un mur dans une forte impulsion. Je me redressais en titubant, m’efforçant de reprendre rapidement mes esprits et me préparer à un nouvel assaut, je me doutais bien que ce n’était pas encore suffisant, mais c’était la preuve qu’ils n’étaient pas invincibles.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Lun 29 Oct - 12:52

Jason Todd fit un peu de sarcasme pour répondre à la remarque de Damian de ne tuer personne. De toute façon, il avait peu de chance de tuer qui que ce soit avec ses glocks. Les ninjas étaient surentraîné, peut-être avaient-ils pris des drogues pour se doper car même Robin était impressionner par ses assassins. Chaque fois qu'il paraît un coup, il en venait deux immédiatement après. La situation était ingérable, il arrivait de moins en moins à parer ses adversaire. Red Hood ne semblait pas avoir beaucoup plus de facilité que Damian. Et pendant ce temps, la femme et l'autre informaticien était en train de régler leur petite affaire. Rien de très sensuel, juste un piratage de l'ordinateur central de la chaîne télévisé principale de la ville. Il semblait même à Damian que la chaîne avait autrefois appartenu aux Elliot. La famille Elliot avait fait sa fortune sur les médias, ils avaient par exemple ouvert le tout premier journal de la ville, le Gotham Herald, aujourd'hui encore considéré comme la crème des journaux papiers de la ville. Autant dire que le nombre d'informations que les archives disposaient étaient presque aussi importante que ceux du batordinateur.

Damian se demandait bien ce qu'ils pouvaient bien vouloir chercher. Cela l'enrager d'être tenu à l'écart par trois pantins, en plus cela l'empêcher de réfléchir tellement que la concentration que demandait ce petit combat était élevé. Bientôt, il ne parvint plus à repoussé aucun des deux ninjas qui c'étaient lâchement abattu sur lui. Faisant son possible pour utiliser sa taille et esquiver les coups, il reculait sans cesse d'un pas supplémentaire sans parvenir à avancer pour équilibrer le combat. Étaient-ils déjà perdu, lui et Jason Todd ? Damian devait réfléchir avec sa tête, calmement, ne pas se laisser emporter par ses instincts et le désespoir. Comme le lui avait enseigné Dick Grayson et son père. Il jeta un coup d'oeil très rapide derrière lui, où le mur se rapprochait dangereusement. Il aperçut un extincteur, obligatoire dans tous les bâtiments aujourd'hui. Un sourire narquois dessina ses lèvres.

D'un agile coup de main, il récupéra une fine poudre dans une sacoche de sa ceinture qu'il jeta aux yeux des ninjas. Ne sachant pas ce que c'était, ses deux adversaires effectuèrent quelques flips arrières pour s’éloigner de la chose. En réalité, c'était juste de la poudre qui permettait de voir les lumières infrarouge, utile pour esquiver les détecteurs de mouvement. Ce petit stratagème permet à Damian de récupérer l'extincteur et tira avec rage sur les deux ninjas. Ceux-ci, complètement déconcerter, ne parvint pas a esquiver à cause de l'étroitesse du couloir. Jason Todd serait sans nul doute toucher également, mais cela n'avait rien de très dangereux. En revanche, Damian les frappa avec rage et détermination avec l'extincteur, d'abord aux genoux puis aux crânes. Une, deux, trois fois... cela suffirait à les calmer. Du sang coulait sur l'extincteur, mais au moins ses deux derniers étaient finis. Celui qui en était aux mains avec Red Hood regardait à présent dans la direction de Damian, se méfiant du jeune Robin et ne sachant plus trop qui attaqué. Cette hésitation permis à Robin de lui jeter deux batarangs dans les articulations des bras. Jason Todd en profiterait sûrement pour les finir, dans le cas contraire Damian s'en chargerait.

Robin couru en priorité vers la salle des archives. La femme se tourna vers ses deux adversaires, et retira son masque. Il s'agissait en vérité de Lady Shiva, l'une des plus dangereuse assassin du monde, si ce n'est la plus dangereuse. Était-elle de nouveau membre de la Ligue des Assassins, après ses déroutes face à Cassandra Cain, sa propre fille ? En tout cas, Calculator lui dit qu'il en avait terminé, récupéra son disque dur et Lady Shiva jeta de la poudre au sol, qui explosa et aveugla Damian quelques secondes. Secondes qui avaient suffit à la terrible femme pour disparaître avec Calculator. Les ninjas avaient également disparu.

« Merde... comment ils ont pu se tirer si vite ? On doit pouvoir les poursuivre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Mar 30 Oct - 17:16

Le combat commençait à prendre une tournure qui visait à notre désavantage, avec le temps, les ninjas avaient su trouver la faille et avaient pu en profiter un instant. J’avais eu le temps de voir mon corps se balancer un instant au dessus du vide pour finir sa course contre le sol de la salle d’archive dans un grognement de douleur. Et à peine avais-je eu le temps de comprendre ce qui m’arrivais que mon assaillant en avait rajouté une couche en appuyant le talon de son pied dans mon estomac ce qui eu pour effet de couper ma réaction un instant. Je m’étais mis à tousser pour essayer de reprendre mon souffle le plus rapidement possible, et heureusement pour moi le ninja qui m’avait mis a terre devait certainement penser qu’il en avait fini avec moi ce qui me laissa un moment pour lui saisir la cheville et dans une impulsion de colère l’envoyer valser contre un mur. Tiens ! Mange ça ! Seulement voila, même si maintenant mon ennemis connaissait la sensation de se retrouver avec le dos en miette en un instant, il semblait toujours d’attaque et revint à la charge légèrement chancelant.

Nous étions donc au corps à corps, mes avant bras paraient ses coups de poings tandis qu’en retour j’essayais d’attendre son bas ventre avec mon genoux histoire de lui rendre un peu le coup que j’avais reçu, mais malheureusement, le ninja continuait à esquiver comme une puce en sautillant autour de moi. Mais arrête donc de bouger comme ça !! Je me sentais perdre peu à peu patience, mes coups devenaient de plus en plus violents bien que de moins en moins précis, mais au moins si il se faisait toucher il se retrouverait au sol pour un bon moment surtout que j’avais déjà du salement l’abîmer vu comment il avait craqué lorsque j’avais envoyé sa colonne vertébrale rencontrer le mur. Cette fois ci je commençais à m’habituer aux assauts du subordonné, j’avais réussis à adapter ma vitesse à la sienne et même si tous mes coups n’arrivaient pas à destination, les siens non plus ne me touchaient plus.

D’un seul coup je sentis un truc froid venir se loger entre l’encolure de mon casque et de ma combinaison noire puis tout mon dos se retrouva maculé d’une matière liquide et poudreuse à la fois. J’échappais un léger râle de surprise en me demandant ce qui pouvait bien se passer comme ça derrière moi. A peine eu-je le temps de me retourner que j’aperçu Robin avec un extincteur dans les mains, il venait de couvrir les ninjas qui s’en prenaient à lui de neige carbonique, ça ne les tueraient surement pas mais ca avait au moins le mérite de les ralentir.


« Putaaain, t’aurais pu faire gaffe ! »

Je savais bien que Damian se fichait pas mal que je sois considéré comme un dommage collatéral, disons que je râlais plus pour la forme qu’autre chose. Mais pas le temps de m’arrêter la dessus, j’avais un ninja sur le feu et le coup de la neige carbonique l’avait sacrément étonné lui aussi, j’en profiter pour lui envoyer mon poing en pleine figure ce qui le sonna quelque seconde. Je me retournais une dernière fois en entendant plusieurs BANG bien distinct, et ben il avait l’air de s’éclater le gamin. Puis subitement, deux batarangs vinrent se loger dans les articulations des bras de mon ennemi, j’avais presque envie d’engueuler Damian pour être intervenu dans mon affrontement, mais je n’avais même plus de motivation à gueuler vu la nouvelle tournure qu’avait pris le combat. Alors que le ninja poussa un cri de douleur, je profitais de l’occasion pour lui asséner un atémi dans la nuque afin de le sonner définitivement et ajouter à cela un bon coup de tête pour être sur qu’il ne se réveille pas de si tôt.

Le combat achevé, je retirais les restes de l’extincteur de mes vêtements et suivit Robin jusqu’aux deux individus qui s’occupait de l’ordinateur jusqu’à présent. Mais à peine quelques secondes plus tard la jeune femme s’enfuis dans un nuage de fumée avec tous ses sbires. C’est qu’elle était rapide la bougresse, mais je n’étais pas fâché d’en avoir terminé avec sa bande de ninja. Lorsque Damian m’annonça qu’il voulait les poursuivre j’eu une longue hésitation, après tout je n’étais pas là pour me battre contre des assassins, moi tout ce qui m’avais amené ici c’était récupérer l’enregistrement ou j’apparaissais à mon insu.


« Minute papillon… on n’était pas là pour courir après des ninjas à la base ! »

Je m’approchais de l’ordinateur pour en observer les données de plus près, je pianotais sur le clavier à la recherche de la vidéo que je voulais récupérer mais à ma grande surprise… plus rien ! Les données de l’ordinateur avaient été complètement effacées, plus rien, vide ! Ca c’était pas bon du tout, si ces zigotos tombaient sur la vidéo et qu’il me voyait dans un coin ils n’auraient aucun scrupule a me faire chanter avec s’ils en avaient ne serait-ce que l’envie. Ca allait devenir une affaire sérieuse, et moi qui pensais pouvoir rentrer tranquillement après ma petite mission de récupération voila que j’allais devoir courir après des gens qui au bout du compte ne me semblaient pas si inconnu que ça lorsque j’vais pu apercevoir le visage de la chef des ninjas.

« Et merde……. Bon ben on dirait que la chasse va durer plus longtemps que prévu… »

Je poussais un long soupir de dépit et déjà je quittais la pièce pour retrouver les deux individus et leurs larbins en espérant qu’ils n’aient pas eu le temps de récupérer entre temps.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne/Robin

avatar

Localisation dans Gotham : A la Batcave

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Jeu 1 Nov - 7:15

Jason ne semblait tout d'abord pas prêt à poursuivre les ninjas, ayant pour priorité ses propres intérêts. Il se dirigea vers l'ordinateur pour y accomplir sa sale besogne. Pendant ce temps, Robin activa le mode scan de ses lentilles de contact informatisé et hightech et tenta de retrouver le dernier endroit où Lady Shiva avait posé les pieds avant de disparaître. Il y voyait bien évidement ses traces de pas mis en relief grâce au programme de pistage du scan, et remarqua également le produit qu'elle avait jeté à terre. De la poudre bien évidemment, mais le jeune Robin en analysa tout de même la composition. Le batordinateur chargea quelques instants et laissa donc Damian continuer ses recherches. Il tenta de trouver différente sortie. Apparemment ils avaient emprunter les voix de secours. Le jeune fils Wayne se demanda tout de même comment Shiva avait pu emporter les trois ninjas blessés. Il finit par comprendre qu'en réalité elle les avait tué et les avait rapidement cacher dans un placard à balais. Macabre découverte, et terrible méthode pour une terrible femme.

Jason Todd finit par rejoindre l'avis de Robin et de les poursuivre. Sans doute pas pour l'esprit de justice, mais surtout pour récupérer un fichier qui décidément semblait important pour lui. Techniquement, Lady Shiva ne faisait plus partie de la Ligue des Assassins depuis plusieurs années, mais elle avait sans aucun doute gardé quelques contacts et devait savoir où ils se terraient. Mais comment faire parler une des femmes les plus dangereuses au monde ? Même à deux contre un, ils n'avaient que très peu de chance de la mettre en échec. C'était une mission impossible, mais ça il ne pouvait pas l'avouer. Devait-il appeler des renforts ? Son père ? Très mauvaise idée, son père lui avait formellement interdit de sortir, surtout comme Robin. Il pouvait cependant appeler son ancien mentor, Dick Grayson, et même s'il le faisait à contrecœur, Red Robin ne serait pas de trop.

« Il faut analyser avant de foncer, dit Robin en essayant de se souvenir de toute les leçons qu'on lui a apprise.

En tant normal, il aurait foncé comme Jason Todd. Mais vue les événements et surtout les personnes mis en jeu, il préférait appliquer les consignes qu'il détestait habituellement suivre. Il reçu alors les analyse de poudre. Il continua donc à parler.

« Nous affrontons la criminelle du nom de Lady Shiva, qui pour une raison inconnue à voler toutes les informations de cet ordinateur. Elle s'est enfui et vue ses compétences doit être très loin désormais. Mais nous ne sommes pas pour autant démuni d'information. La poudre qu'elle a utilisé est une poudre de composition type « fusée ». En gros, elle est utilisé pour les feux d'artifice. Lady Shiva, pour se fondre dans la masse, n'a pas beaucoup de choix et a dû opter pour Chinatown, au sud-ouest de Old Gotham. Il y a une fabrique de feux d'artifice pour les fêtes chinoises là-bas. On pourra peut-être la trouver à cet endroit. Je vais appeler des renforts...

Jason Todd ne sera sans doute pas ravi, mais ils n'avaient pas beaucoup le choix face à une femme de l'envergure de Lady Shiva. Le plus efficace aurait encore été d'appeler l'ancienne Batgirl Cassandra Cain, la fille de Shiva et la seule à l'avoir battue en combat singulier. Mais cette dernière opérait désormais à Hong Kong et donc il était impossible de la joindre en l'état actuel des choses. Il fit appel aux deux anciens Robin. Même là, si Lady Shiva avait une troupe imposante de ninja, ça serait juste. Cela lui faisait mal au cœur, mais après tout il avait quand même finit par la tolérer du temps où elle était Batgirl. Il fit appel également sur la fréquence de Spoiler. En espérant qu'ils répondent tous présent.

« Et ne dis rien, s'ils sont une quinzaine ou une vingtaine comme ceux qu'on vient d'affronter, même à 5 on y arrivera pas. Rassure-toi quand même, j'ai pas appelé mon père. Mettons nous en route, ils nous rejoindront, s'ils reçoivent mon message...

[Pour moi le sujet se termine là, tu peux bien évidemment le conclure. La suite se passera à Chinatown, à Old Gotham. Avec les autres Robin normalement.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   Dim 4 Nov - 17:29

On pouvait clairement dire que j’étais dégouté, moi qui pensais en avoir fini avec cette histoire une fois que le combat aurait pris fin et que la femme ninja aurait disparu de la pièce je m’étais complètement gouré. En fait j’étais loin de me douter que cette bonne femme aurait non seulement piraté le contenu de l’ordinateur mais en plus de ça, emporté avec elle toute les informations que la machine contenait. Le disque dur était totalement vide. Normalement même un fichier effacé d’une base de données reste présente sur la mémoire du disque dur et ainsi aucune information n’est perdue. Mais dans notre cas La ninja et son partenaire informaticien étaient parvenus à TOUT éliminer du disque dur de la machine. Alors désormais je n’avais plus qu’une chance pour récupérer la vidéo ou j’apparaissais à mon insu, à savoir retrouver la jeune femme pour récupérer ce qui m’appartenais de plein droit !

Je fulminais de rage devant l’écran vide alors que le jeune Robin m’expliquait à qui nous avions affaire. Maintenant qu’il le disait, le visage de la ninja ne m’avait pas été tellement inconnu, c’était un souvenir vague, lointain, presque flou, mais j’avais l’impression de l’avoir déjà vu auparavant. Si Lady Shiva avait trouvé refuge à Chinatown, alors j’irais là bas pour l’entreprendre ! Seulement voila, il y avait un hic dans ce plan qui à première vu semblait parfaitement bien réfléchis. Damian voulait faire appel aux autres Robins… donc à Grayson et à Drake. Mauvaise idée !!! Red Robin passait encore, avec le temps j’avais fini par m’habituer un peu à lui, nos relation son encore loin de la fratrie parfaite mais disons que j’ai moins de difficulté à le supporter, ce qui n’était décemment pas le cas lors de ma résurrection, moi qui avait toujours considéré Drake comme mon remplaçant et comme un mauvais remplaçant, j’avais finalement été plus tolérant quand à sa situation de Robin. Mais Nightwing ! Lui je ne peux absolument pas le supporter, peut être que c’est a cause du combat que j’ai mené un temps contre lui a cause du fait qu’il m’ai éjecté de mon rôle de Batman alors que j’étais parfaitement apte à assumer ce rôle, mais… même aujourd’hui notre relation et tout ce qu’il y a de plus houleux !


« Génial… quel merdier… » Soupirais-je en levant les yeux au plafond.

J’avais déjà pris la direction de la sortit avec Damian sur les talons, je n’avais pas, mais alors absolument pas envie de bosser avec tous les Robin, ca me semblait presque surréaliste, déjà que mes méthodes de travails divergeaient de celle de Robin, qu’est ce que ça allait être avec Nightwing et Red Robin… manquait plus que la p’tite avec le costume pourpre se pointe et j’aurais vraiment l’air du vilain petit canard au milieu de tous ses frères et sœurs. J’étais tout de même soulagé de savoir que Damian ne contacterait pas Bruce, j’aurais surement refusé toute participation à une mission où la chauve-souris serait présente, allez savoir comment la mission se serait terminée… Déjà qu’avec les différents rouges-gorges c’était suffisamment la merde.


« Encore heureux !! » Lui lançais-je dans un sarcasme.

Je quittais donc le bâtiment de GCN en compagnie du jeune Robin, Direction Chinatown, d’un certain côté j’espérais que ni Grayson, ni Drake ne se pointeraient mais sans eux la mission risquerait effectivement d’être un véritable fiasco… en fait… avec ou sans eux elle serait surement un fiasco !

[end]


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souriez... vous êtes filmés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souriez... vous êtes filmés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souriez, vous êtes filmés !!
» Souriez! Vous êtes filmés!
» Pourquoi souriez-vous...
» Souriez, vous êtes gérés - Collectif
» souriez à pleines dents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Burnley :: Gotham Cable News-
Sauter vers: