RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr Wade

avatar


MessageSujet: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Jeu 30 Aoû - 16:24

Quatorze heures trente dans l'université de Gotham. Les larges cours et les immenses couloirs étaient plus ou moins désertés. Avec le temps pluvieux des derniers jours, les étudiants encore présents étaient soit enfermés à la bibliothèque ou occupés dans les amphithéâtres au style gothique ou dans les labos ultra-modernes. Ainsi, ils étaient rare à déambuler entre les salles et ceux qui l'étaient pouvaient assister à un étrange manège. Une étrange machine à quatre jambes et en partie recouvert d'un voile en tissu blanc marchait sur le carrelage tout juste ciré. Mesurant deux mètres de long et de large, ce robot ressemblait à un plateau sur pattes et sur lequel était posé d'autres objets, eux caché par la toile albâtre. Malgré son poids apparent, sa démarche lente et les espèces de cousins d'air parsemant la plante de ses pieds lui permettaient de ne pas endommager les sols du couloir. Sur ce qui ressemblait à l'avant de la bête, une paire de sphère à une moitié métallique et à l'autre transparente,suivait des objectifs de caméra, situés à l'intérieur, un être humain marchant à un mètre cinquante devant lui. Cet homme à la quarantaine bien tassé, au cheveux noirs et à la veste rouge déteinte au lavage ne cessait de se retourner entre deux coups d’œil à son téléphone portable :

"Allez mon gros, dépêche-toi un peu, nous allons être en retard pour le prochain cours que je dois donné."

L'étrange machine répondit en faisant clignoté l'un de ses yeux en vert et accéléra légèrement l'allure. Apparemment, sa masse était trop lourde pour lui permettre de se déplacer beaucoup plus vite. Son maître sembla néanmoins s'arranger de sa nouvelle vélocité, rangeant son téléphone dans la poche de son pantalon mal repassé. Il regarda ensuite dans la serviette en cuir usée qu'il tenait à la main et sur laquelle était brodé le nom "Dr Wade". Il fit naviguer ses doigts entre les différents documents qu'il avait à l'intérieur de sa valise. Puis, il grommela quelques mots dans son bouc :

"Mince, j'ai encore oublié le plan de la fac." Dit-il avant de tourner de nouveau la tête vers sa machine. "J'aurais du d'installer un GPS intégré, on aurait peut être mis deux heures à arriver, mais nous ne serions pas dans cette situation."

Les yeux du plateau à pattes clignotèrent en rouge et vert d'une manière chaotique, comme s'il ne comprenait pas les instructions que venait de lui donner le dénommé Wade. Celui-ci lui dit alors de le suivre, calmant instantanément le vacarme luminaire de ses pupilles de verre. Le duo, loin d'être dynamique, continua son avancée dans les couloirs et, plus le temps passait, plus l'humain semblait s'enfoncer dans une réflexion intense. Il savait qu'en faisant marché son cerveau, il pourrait démêler son problème. Après tout, grâce à lui, l'homme avait réussi à faire venir sa machine depuis son laboratoire à Otisburg sans gros problèmes. Néanmoins, l'endroit était tellement grand qu'il ressemblait à un véritable labyrinthe :

"Ça me rappel la première fois que je suis allez dans la jungle." Fit-il en s'arrêtant à un croisement de deux couloirs. "Je ne pouvais pas faire un pas sans me perdre."

Sachant pertinemment que son camarade robotique ne pouvait lui répondre, le Docteur Wade regarda de gauche à droite. Il lit les numéros des différentes salles, espérant sans doute voir s'il se rapprochait où s'éloignait de sa cible : un atelier où les étudiants en mécanique, ses nouveaux étudiants en électronique pour être plus précis, allait avoir leur premier travaux pratiques avec lui. Commençant à remuer ses méninges pour arriver à se repérer, le professeur stoppa sa matière grise quand il aperçu un jeune homme passer devant lui. Il décida alors d'abandonner sa méthode pour une autre bien plus humaine. Il tapa doucement sur l'épaule de l'étudiant et lui demanda poliment :

"Excusez-moi, jeune homme. Je suis nouveau ici et je me suis plus ou moins perdu. Pourriez-vous m'indiquer l'emplacement de la salle de Travaux Pratique numéro 18, s'il vous plait ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tim Drake

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Lun 10 Sep - 16:37

S'il y avait bien une chose que je ne supportais pas, c'était bien de louper des cours. Et pourtant, j'étais en retard et pas qu'un peu. En fait je ne m'étais tout simplement pas levé de la mâtiné. Il faut dire qu'être un justicier solitaire et gérer l'université, c'était loin d'être simple. A l'époque où j'étais difficile, j'étais rentré de mission tôt dans la mâtiné. Finalement je m'étais assoupi et endormit pendant des heures et des heures. Lorsque je me réveillais, il était déjà 14h passé, alors que je commençais les cours à 9h …. Aie aie aie !!!

Prenant rapidement une douche, je me préparais en vitesse avant de piquer un sprint jusqu'à l'université. Le prochain cours allait commencer. Un cours d'électronique. De plus, il s'agissait d'un nouveau prof. Bravo Tim, tu vas faire une bonne impression pour le premier cours avec ton retard. Je m'activais, courant à toute allure dans les couloirs avant de ralentir lorsque j'arrivais à l'étage désiré. Et puis j'étais un peu épuisé aussi. J'avais un peu grimpé de partout pour parvenir à mes fins, heureusement personne ne m'avait vu, sinon certains se seraient posés des questions. Alors que je passais devant un homme, je restais un peu perplexe en regardant la drôle de chose qui l'accompagnait. Dans la vie, j'avais vu de tout, mais c'est à croire qu'il y avait toujours quelque chose pour me surprendre. Mais bien éduqué, je savais que dévisager tout avec insistance était mal poli. C'est pour ça que je continuais mon chemin, sans vraiment y prêter attention. Mais l'homme au robot m'attrapa l'épaule. Me voyant interpelé, je me retournais avec surprise vers l'homme qui avait posé sa main sur mon épaule.

« Oui ? »

A cet instant, le robot bougea, se mettant de nouveau en mouvement. Un peu surprit, je reculais d'un pas, avant de pencher ma tête sur le côté, d'un air intrigué. Mais avant que je ne puisse prendre la parole, l'homme me demanda son chemin. Je souris doucement avant de répondre avec amabilité.

« L'atelier 18 ? C'est là où je me rends également. Vous êtes au bon étage, c'est déjà un bon début. Par contre, je crois que les autres doivent déjà être arrivé. Je présume que vous devez être le Dr Wade ? Je fais parti de vos élèves. Je m'appelle Timothy. Suivez moi, je vais vous emmener. »

Reprenant mon chemin, je ne pouvais m'empêcher de jeter des coups d'oeil au robot. Il fallait l'avouer, j'étais tout de même impressionné. Marchant à reculons, devant le Dr Wade, si c'était bien lui, je les observais tous les deux avant de reprendre la parole.

« C'est un robot avec une intelligence artificielle ? Vous l'avez fait tout seul ? Je comprends pourquoi c'est vous qui nous donnerez des cours. Je dois le reconnaître, vous êtes vraiment doué. Mais pourquoi l'avoir programmer ? Quelle est son utilité ?... Oh et puis, il a un nom ? »

Oui bon, je parlais peut-être un peu trop, mais à chaque fois que j'étais intrigué ou intéressé par quelque chose, je pouvais parfois devenir oppressant, sans m'en rendre forcément compte. Reprenant mon chemin normalement pour éviter de percuter quelqu'un ou même le mur, je repris la parole.

« Je n'ai certainement pas vos capacités mais je bricole quelques petites choses »

Quelques petites choses qui au final devenait des gadgets pour la batmobile ou même pour ranger dans ma ceintures avec les autres outils de combats, défense ou même dissimulation.

«Mais je ne vous cache pas que j'ai plus de facilité dans l'informatique. Je suis tout de même très impatient de voir votre premier cours. »




[HJ : Ce n'est pas super désolé :/ mais je me rattraperais au prochain !]
Revenir en haut Aller en bas
Dr Wade

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Mer 12 Sep - 17:18

[HRP : Pas grave ^^]

Tiens, comme le monde universitaire pouvait se révéler petit. De tous les étudiants que Wade pouvait croiser dans ce gigantesque campus, il tomba sur l'un de ses élèves. Ce dernier fit d'ailleurs preuve d'une belle faculté de déduction en comprenant qui était le docteur sans même que ce dernier ne se soit présenté. Intérieurement, le Brésilien était ravi d'avoir des esprits vifs dans son cours. Alors que le jeune homme s’identifia sous le prénom de Timothy, Wallace sortit son téléphone portable de sa poche et commença à chercher à l'intérieur de son répertoire en marmonnant :

"Timothy...Timothy...ah ça y est !" Dit-il en souriant et en regardant son interlocuteur. "Vous êtes monsieur Drake ! Je suis enchanté de rencontrer l'un des meilleurs étudiants de cette institution, je suis...euh..eh bien vous le savez déjà. Mais je vous en prie passez devant, n'hésitez pas à prendre quelques mètres d'avance si vous ne voulez que vos camarades vous vois en train fayoter avec un professeur."

Wade élargit alors son sourire. Il avait beau être un intello durant tout son cursus, il n'aimait pas vraiment être vu par ses camarades avec des enseignant. Comme il venait des favelas de Rio, il pensait parfois qu'un élève plus aisé et jaloux pouvait crier à la corruption de professeur. Néanmoins, causé avec son prof ne semblait pas vraiment gêner Timothy qui était apparemment plus intéressé par le robot du docteur que par sa réputation. Encore plus ravi d'être à ce point sollicité par un de ses étudiants, Wallace répondit avec enthousiasme :

"En effet, il s'agit d'un modèle de ma création. Une barge de transport personnel et écologique capable d'agir sur commande vocale ou de mouvement. Elle sert à transporter des objets encombrant et a été designer pour monter les escaliers avec sa charge. Je l'ai fabriqué au MIT quand je voulais travailler sur des machines ailleurs que dans les labos. Depuis il m'aide à transporter d'autres inventions ou, en l’occurrence, les sujets des travaux pratiques d'aujourd'hui. Pour son nom, je lui avais d'abord donné un matricule avec une trentaine de chiffres et de lettres en rapport avec des nombres entiers, j'adore faire ce genre de truc."
Fit-il en tournant la tête vers son drôle d'engin. "Mais bon comme je n'arrivais jamais à retenir ce genre de nom, je l'ai surnommé Lama. Surtout à cause du fait qu'il crache toujours un peu d'huile quand il est trop chargé."

Évidemment, lancer un inventeur sur l'un de ses bébés et il peut être intarissable pendant des heures. Seulement, Wade avait réussit à calmer un peu ses ardeurs. Il devait en garder sous le pied pour le reste de l'année, surtout que Lama avait encore quelques petites propriétés dans sa manche. Tandis que son élève se remettait dans le sens de la marche, Wallace rangea son portable dans sa poche et écouta. Le jeune homme était bricoleur à ses heures et, pour une fois, le Brésilien le savait. Non, il n'a rien déduit par rapport à l'état des main de Timothy ou la lueur brillante à l'intérieur de sa pupille, il avait juste lu son dossier universitaire, comme il le faisait avec la plupart de ses étudiants. Il finit par répondre à son interlocuteur, toujours avec le sourire :

"Oh, mais ne faites pas le modeste, vos autres professeurs ne tarissent pas d'éloge sur vous, quand vous arrivez à l'heure. Quant à mon premier cours, Lama en a une partie sur le dos et je pense que ça va vous plaire. Du moins j'espère que ça sera un challenge suffisamment stimulant pour vous et vos camarades."

En parlant de cours, l'atelier 18 finit par se montrer au bout du couloir. Wade remercia son interlocuteur d'un geste de la tête et le laissa rentrer avant de pénétrer à son tour dans la salle. Derrière lui, le robot commença à s'engouffrer dans l'entrée mais fut vite bloqué par son gabarit. Tout en s'installant à son large et vide bureau pour déballer ses affaires, Wallace se tourna vers la porte et déclara :

"Eh bien mon gros, tu ne vois pas que la porte est trop grosse ? Sépare-toi et retente un passage."

Dans un bruit métallique typique, Lama recula de quelque pas et se coupa littéralement en deux dans le sens de la longueur. Ses quatre pattes se divisèrent alors en deux, plus petites. La moitié droite du robot se colla à la queue de la gauche et les deux se faufilèrent tranquillement dans la salle, juste entre les tables des étudiants et son bureau. Une fois entré, le monstre de métal ne bougea plus. De son côté, Wade se tourna vers le tableau et marque son nom au complet en déclarant :

"Bonjour jeunes gens, je suis le professeur Wallace Anderson De Souza Esperito Santo, mais vous pouvez m'appeler Docteur Wade. Je suis votre nouveau prof d'électronique et nous nous verrons ici toutes les semaines pendant deux heures...un peu plus pour ceux qui ont prit l'option robotique. Bien, avant que nous commencions le premier cours, avez-vous des questions ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tim Drake

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Mar 18 Sep - 8:05

Observant toujours le robot c’était à peine si j’entendais le Dr Wade parler. Mais je remarquais tout de même sa proposition de prendre de l’avance, si je ne voulais pas être vu par mes camarades en train de discuter avec un prof. Remarque à laquelle je répondis avec un haussement d’épaule et un sourire. Je me fichais pas mal de ce que pouvait bien penser les autres. Les connaissances que j’avais acquis jusqu’à maintenant, en discutant, en lisant, en étant tout simplement curieux, c’était pour moi-même, ma propre satisfaction. Peut m’importe si on me montre du doigt « C’est Timothy Drake, le petit intello ». Au moins j’aurais le mérite d’être connu. D’ailleurs, lorsque le Dr Wade affirma qu’il était enchanté de faire la rencontre d’un des meilleurs élèves de l’université, je ne pouvais m’empêcher de ressentir une certaine fierté. Et bien quoi ? Ca fait toujours plaisir de recevoir des compliments.

D’autres personnes auraient certainement laissé tomber en entendant les explications du professeur sur son robot. Mais comme le Dr Wade l’avait si bien fait remarquer, je suis brillant. J’acquiesçais d’un signe de tête, buvant chacune des paroles. J’observais le robot qui effectuait son travail de « porte bagages ».

« En effet, il a l’air performant. Dr Wade ? Vous n’avez jamais pensé à … humaniser vos créations ? Je veux dire, je sais bien qu’il y aura toujours des différences entre l’humain et le robot, notamment dans la façon de penser ainsi que les sentiments. Mais c’est tout aussi intéressant de voir la progression humanoïde à l’état d’humain. »

Mes pensées étaient tournées vers Superboy, mon défunt ami. Pour lui c’était encore différent, il n’était pas un robot mais un clone. Le clone de Superman. Il avait fini par vivre avec sa propre volonté, ses propres choix, et de ressentir ses propres sentiments. Ce qui finalement était une grande progression, car on lui a donné une intelligence et un but dès sa création. Mais finalement, il c’était détaché des ordres pour vivre sa propre existence. Même si cela l’avait mené à sa propre perte. Mais c’était une preuve que tout le monde pouvait vivre comme un humain, gérer sa propre vie, à condition d’avoir de la volonté.

« Vous avez déjà entendu parler des clones ? »

Alors qu’on se rapprochait de l’atelier voulu, je pensais toujours à Conner Kent, alias Superboy. Depuis sa mort, j’effectuais de nombreuses recherches sur les clones. Mon but était de cloner de nouveau Conner mais en lui laissant sa mémoire. Tache difficile et pour l’instant irréalisable. Malgré plus d’un an de recherches et tentatives, mes efforts restaient vains. De plus, je ne manquais pas seulement de connaissances, mais aussi de moyens. Je ne pouvais pas demander de l’aide à Bruce, je doute qu’il soit d’accord avec le fait de cloner Superboy. Pour lui, on ne réveille pas les morts. Moi, je pensais que tout le monde avait le droit à une seconde chance. Après tout, Jason Todd/Red Hood était bien là (bon ce n’est peut-être pas une bonne référence, je vous l’accorde) ainsi que Spoiler et Batman lui-même. Je ne pouvais abandonner mes recherches.

« Je ne dois pas faire mon modeste ? Oh, bah d’accord, je suis le meilleur ! Mais c’est bien parce que vous insistez ! Malheureusement je ne suis pas quelqu’un de très ponctuel, mais je prendrais sur moi»

Le tout dit avec humour, j’éclatais de rire avant d’accélérer le pas. Entrant dans la classe, je pris place au premier rang, après avoir dit bonjour à mes camarades qui étaient déjà installés. Le robot changea de forme pour pouvoir entrer. Décidément, très performant ! Alors que le Dr Wade se présenta, je sortis quelques affaires. Ah oui quand même … On va rester sur Dr Wade qui est tout de même plus court que son nom entier dont je n’ai rien retenu. Certains élèves posèrent quelques questions au prof au sujet du robot.

« Alors qu’est-ce qu’on va étudier pendant le cours ? »

Je regardais avec intérêt le robot qui tenait toujours son matériel. J’étais intrigué. Qu’est-ce que le Dr Wade avait ben pu nous préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Dr Wade

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Dim 23 Sep - 17:36

Comme Wade aurait pu l'attendre d'un élève aussi doué que Tim Drake, ce dernier n'avait décroché suite à l'explication assez longue et enflammée de son invention. Il posa aussi une série de question toute aussi intéressante les unes que les autres au docteur. Tout d'abord il demanda si celui-ci n'avait jamais eut l'idée d'humaniser ses créations. Il était vrai que Wallace pouvait parfois considérer ses projets complets comme ses enfants, surtout ceux qui lui avait prit le plus de temps. Peut être que leur donné une forme plus humaine et un intelligence plus complexe aurait pu lui permettre de se sentir encore plus proche de ses créations ? Cependant, il n'en sentait pas vraiment le besoin et l'expliqua dans sa réponse :

"Vous savez, j'adapte la forme et l'intelligence de mes créations en fonction de leur futur rôle. Il vrai que la recherche sur l'évolution de la machine vers l'homme est toujours très intéressante. Or je dois vous avouer que, quand j'étais petit, j'ai vu pas mal de films et lu des livres de science-fiction où les créations humanoïdes finissaient par se retourner contre leur maître qui, dans chaque histoire, finissait mort. Ça m'a quelque peu refroidi. Néanmoins, si je dois bosser sur un androïde un jour, ce ne sera pas pour qu'il effectue une tâche précise, mais pour qu'il apprenne à vivre tel un humain comme vous et moi."

Le Brésilien sourit d'un air un peu embarrassé. Il était vrai qu'il avait déjà pensé à construire des robot plus humains, mais les contraintes et les intérêts malsain, surtout des gouvernements et militaires, l'avaient toujours empêché de le faire. Il s'était dit que si, un jour, il devrait perdre son imagination, son envie de créer de nouvelles choses et qu'il n'aurait pas d'enfants, il construirait sans doute un androïde et l'élèverait pour qu'il devienne une personne comme une autre. De son côté, Tim posa une nouvelle question concernant les formes de vie humanoïde pour ainsi dire "alternative". Apparemment, le jeune homme était très intéressé par ce domaine, ce que le docteur remarqua tout en répondant à la question sur les clones :

"Comme toute la communauté scientifique, j'ai entendu parlé de projets gouvernementaux sur le clonage, je dois avouer que ce n'est pas vraiment mon domaine d'expertise. Dites-moi, vous semblez intéressé par tout ce qui est forme de vie humanoïde, prépareriez-vous un article ou une thèse sur le sujet ?"

De retour dans la salle, Wade répondit aux différentes questions des étudiants présents. Il y avait des interrogations sur lui, son parcours ou la durée de sa venue à Gotham et d'autres sur les côtés plus pratiques, comme les livres à acheter, le matériel et le déroulement des cours et des contrôles continus. Toujours avec le sourire, Wallace répondit que le matériel serait soit fourni par l'université et ses généreux donateurs, soit par lui-même. Il marqua au tableau le nom d'une demi-douzaines d'ouvrages et de revues, non pas à acheter, mais à consulter régulièrement. Vint enfin le tour de Tim qui en vint au vif du sujet. Élargissant son sourire, le docteur passa devant son bureau et posa la main sur le voile blanc qui recouvrait les marchandises transportées par Lama. Il regarda chacun de ses étudiants en silence avant de dire :

"Bonne question, monsieur Drake. Aujourd'hui, comme nous en sommes à notre premier jour ensemble, j'ai bien envie de tester votre niveau pratique à tous. J'ai bien les dossiers que m'a fourni mon prédécesseur, mais comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois. C'est ainsi que je vous ai préparé un examen pratique qui vous apprendra une leçon essentielle de l’ingénierie."

"Vous voulez dire que ce TP sera noter ?" Questionna un élève anxieux.

"En effet, mais pas sur cette séance. Le travaille que vous allez effectuer est assez long et vous prendra plus de deux heures. Nous l'étaleront donc sur deux semaines."

"Mais quel est le sujet de cet examen ?"

Souriant de nouveau, le docteur tira le voile albâtre sur sa machine. Il dévoila ainsi plusieurs tour d'ordinateurs, des écrans et des outils en tout genre, dont une tablette électronique, des engins de mesures et des outils plus classiques. Il y en avait un pour deux étudiants et le logo de S.T.A.R Lab était gravé sur le côté de chacune des unités centrales. Tout en rangeant le morceau de tissu derrière son bureau, Wade donna plus de précision sur ce qu'il attendait de ses nouveaux élèves :

"Quand ils conçoivent des machines ou des programmes, les ingénieurs en électroniques oublient souvent qu'ils ne feront sans doute pas la maintenance de leurs créations. Il se contentent de suivre le cahier des charges qu'on leur a imposé sans penser au pauvre technicien ou informaticien qui devra le réparer en cas de panne. Ceux qui ont fait ou font de la mécanique savent de coin je parle. Un écrou placé dans un endroit impossible à atteindre, des circuits coincés dans une coque en plastique trop petite, des câbles emmêlé et de la même couleur, j'en passe et des meilleurs..."

Wallace s'arrêta de parler quelques instant, revint ensuite vers les tours et posa sa main sur l'une d'entre elle en reprenant :

"Pour ceux qui ne comprennent pas où je veux en venir, ce TP vous permettra de comprendre l'enfer que peut vivre les personnes qui seront chargé d'entretenir et réparer vos inventions. Voici des unités centrales qu'un ami de S.T.A.R. lab m'a généreusement offert. Elles contiennent toute un processeur et une I.A. développé pour analyser et imiter les émotions humaines. Le système informatique est bien foutu, mais si mal agencé que même S.T.A.R. Lab a du les faire remplacer à la première panne. Ces unités étaient toute en parfaite état quand je les ai reçu, mais j'ai eut l'idée vicieuse de trafiquer chacune d'entre elle."

Le brésilien regarda certains étudiants grimacer non sans un certain plaisir. Il continua alors :

"Vous travaillerez en binôme sur une tour. Vous la démonterez, tenterez de diagnostiquer le problème, de le réparer et de remonter la machine uniquement avec les outils présent à côté de chaque unité centrale. Inutile de chercher à copier sur le binôme voisin, chaque tour à un problème différent. Bien sûr, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à me demander, ça ne vous pénalisera pas, au contraire. Allez, une fois que vous avez choisi vos binôme, venez prendre ce dont vous aurez besoin. Ne vous en faites pas pour les notes, vous n'aurez pas besoin de réparer ou remonter la tour pour avoir la moyenne, tout que vous avez essayé de le faire. Bonne chance à vous."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tim Drake

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Mar 2 Oct - 7:56

Mon arrivée dans la classe m’évita de répondre. Etais-je intéressé par les humanoïdes ? Est-ce que je présentais une thèse ? Je me voyais mal expliquer au Dr Wade que j’ai pour projet de cloner Superboy pour qu’il puisse de nouveau, avec une seconde chance. Premièrement parce que tout comme Dick, il me répondrait « oui mais il ne sera pas vraiment Superboy » et deuxièmement parce qu’on se demanderait quels sont mes liens avec ce super héros qu’était Superboy. La discussion n’était pas envisageable et semblerait de toute façon très surréaliste.

Aie, Tim, ça t’apprendra de poser des questions, te voila maintenant avec un TP quelque peu problématique sous les bras. Bon vous allez me dire, il n’y aurait pas spécialement de problèmes pour une personne qui sait pirater les systèmes informatiques. Après tout, je suis Timothy Drake, Red Robin. Mais j’avais tout de même un mauvais pressentiment. Déjà travailler en binôme, je détestais ça. Chose ironique, puisque j’ai toujours travaillé avec Batman. Mais pour les cours, c’était différent. Je ne devais pas trop montrer mes capacités, de peur de mettre l’identité de mon costume, en danger. Et également, j’étais méfiant. Quelque chose me disait que le TP ne serait pas si facile que ça. L’idée du premier cours était de voir notre niveau non ? Alors logiquement, il a du mettre un piège assez difficile à trouver, pour voir jusqu’où on était capable d’aller parmi tous ses câbles.

Par chance, on était un nombre impair. J’attendis donc que tout le monde choisisse un camarade. Oh bah tient je me retrouve tout seul, mais quel dommage ! Avec un sourire satisfait, je me levais enfin de ma chaise, pour aller chercher la dernière tour qu’il restait avant de regarder ma place et de posée l’unité centrale sur le bureau.

Bon c’est partit. A l’aide d’un tournevis, je retirais les boitiers verticaux. Toute la classe avait l’air désespérée en voyant tous les fils et les composants. Le problème était qu’en cherchant l’erreur, on risquait de créer un autre problème. La moindre fausse manipulation serait fatale. Finalement c’est un travail très minutieux. Le bloc d’alimentation n’a pas l’air abimé, les composants internes devaient donc être alimentés sans problème. Ce n’est donc pas ça. Les nappes OK, les voyants OK également. Mes yeux se posèrent sur la carte mère. Je grimaçais, espérons que le problème ne vienne pas de là. Un des câbles bus qui permet le passage de l’information était légèrement coupé. Je le retirais avant de le poser sur la table. Ce cable là était à changer. Mais le problème n’était pas ça, se serait trop facile. Je continuais ma progression dans la tour, parmi les processeurs et quelques mémoires. J’en profitais pour remonter la mémoire CMOS qui contient les paramètres nécessaires au démarrage de la machine. Les ROM étaient bien en place également.

Après avoir fait le tour des composants, je relevais la tête vers le Dr Wade, frustré. Je ne trouvais pas le problème. Chose rare de ma part. Mon pauvre Tim, tu te ramollis ! Refusant de m’avouer vaincu, je partis de nouveau explorer ma tour, mais j’avais l’impression que quelque chose m’échappait. Les ventilateurs étaient intactes, idem pour la carte graphique et carte réseau. Et bien là, je suis dans une impasse, ce qui me frustrait beaucoup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dr Wade

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Dim 7 Oct - 16:48

Debout devant sa machine, Wade regarda ses élèves prendre possession de leurs tours par binôme...ou presque. Apparemment, Tim Drake s'était retrouvé tout seul. Le scientifique se dirigea vers lui pour lui demander s'il ne voulait pas créer un trinôme avec quelques uns de ses camarades, mais il stoppa assez rapidement son avancée. Le jeune prodige semblait, de un, plutôt ravi de travailler en solo et, de deux, être assez doué pour se débrouiller seul. D'ailleurs, il montra une grande habilité dans le démontage de de son unité centrale et était bien plus à l'aise que tous ses camarades. Cependant, comme les autres étudiants, il avait fait une petite erreur. Aucun des élèves n'avaient prit la peine de brancher sa tour sur le secteur et/ou à la tablette fournie avec les outils avant de tout simplement appuyer sur le bouton d'alimentation :

"Vous savez mesdemoiselles et messieurs." Déclara le Docteur en retournant tranquillement à son bureau. "Quand j'ai dit que j'avais trafiquer ces tours, je n'ai préciser l'origine du problème. Il peut être autant physique que informatique, voir les deux. Un petit virus, un problème de mise à jour des pilotes de périphériques ou encore une simple surcharge au niveau des données, qui sait, c'est peut être aussi simple que ça ?"

Bien sûr que ça ne l'était pas. Wallace sourit alors en apercevant deux binômes profiter du fait qu'ils avaient à peine retirer la coque de l'unité centrale pour la mettre sur secteur et utiliser la tablette pour faire un diagnostique informatique. Pas de bol pour eux, les premiers virent la tour s'éteindre quelques minutes après son démarrage tandis que les seconds découvrirent que les ports USB permettant de relier l'écran à la tour avaient simplement disparus. Rapidement, l'un des membres de ce dernier groupe interpela le professeur :

"Monsieur ! Comment fait-on s'il manque des composants dans l'unité centrale ? Nous ne pouvons pas réparer l'engin s'il manque des pièces."

"Techniquement, aucun composants ne manquent aux unité centrales. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, c'est que ça été déplacé. N'oubliez pas non plus que vous avez des câbles et des composants de rechange dans le compartiment au fond de la boîte à outils je vous ai fourni."

Tout en parlant, Wade se leva de son bureau et se dirigea vers Tim. Celui-ci avait déjà démonté et fait le tour des composants de l'unité centrale et semblait un peu perdu. Néanmoins, Wallace se doutait que sa remarque de toute à l'heure allait donner un coup de main au jeune homme. D'ailleurs, la tour qu'il avait prise avait surtout des problèmes informatique, dont un virus faisant croire au processeur que des centaines de périphériques étaient branchaient sur lui. Appuyant ses mains sur la table où travaillait le jeune homme, le scientifique le regarda faire et lui dit :

"Ça va, vous vous en sortez ? N'oubliez que les apparences sont parfois trompeuses et qu'on ne sait pas ce qui ne va pas avec une voiture tant qu'on a pas essayer de la démarrer. N'oubliez pas de remplacer les câbles endommagés et soyez plus curieux du côté de vous outils, certains d'entre eux peuvent cacher des surprises."

Le docteur pensait surtout à la tablette tactile et aux applications placée à l'intérieur. Certaines d'entre elles étaient pourraient se révéler utile pour diagnostiquer les problèmes des différents composants. Il avait même une application de voltmètre et d’ampèremètre avec deux sondes permettant ainsi de vérifier si le courant alimentait bien les différentes parties de l'unité centrale. Tranquillement, Wallace observa Tim quelques instants avant de se retourner et de se diriger vers un autre binôme. Jetant un coup d’œil à l'horloge, il voyait déjà la première heure bientôt arriver à son terme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tim Drake

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Mar 23 Oct - 12:15





Dr Wade & Timothy Drake

L'indice du Dr. Wade me fit l'effet d'une ampoule qu'on allume, une lueur d'intelligence, une soudaine idée brillante qui me traversait l'esprit. Je me frottais les mains avec un sourire satisfait avant de bondir de ma chaise pour courir au fond de la classe, récupérer les câbles de rechange pour remplacer ceux qui sont abimés. Ceci fait, je pris ensuite ma tablette tactile que je branchais sur l'unité centrale. L'avantage d'avoir Batman comme « professeur » c'est qu'on fini par savoir plein de choses, associé à mon intelligence naturelle. Comment je me vante ? Bah quoi ? Je ne vais pas taire mes qualités !

Il me fallu pas mal de temps pour la tâche la plus difficile : créer un algorithme de repérage. Après avoir bidouillé ma tablette une bonne vingtaine de minutes, mon algorithme est enfin configuré et se transforme en antivirus plus puissant que les autres. Je me souviens avoir vu Bruce utiliser le même procédé une fois, lorsque quelqu'un avait voulu entrer dans le système informatique de la Batcave pour modifier des fichiers et mettre des virus pour la destruction de quelques données importantes. Grâce à cet algorithme, je peux maintenant faire un scan générale sur la totalité de l'unité centrale.

Laissant le scan exécuter son travail, je regardais un peu les autres élèves, qui eux aussi travaillaient sur leur tablette tactile. Vu la tête que certains faisaient, ils n'avaient pas tous eu la même idée. Surveillant la progression du scan, j'observais le professeur aider les autres binômes qui étaient à deux doigts du suicide. Un sourire élargit mes lèvres alors que je laissais échapper un petit ricanement amusé. Ah tient ! Le scan est terminé, le travail reprend. Me concentrant de nouveau, j'analysais les résultats. Constatant que certains ports d'entrées n'existent pas, je mis quelques minutes à évaluer ce qui est vrai et faux. Je soupirais quelque fois, ce travail étant éprouvant. Mais la persévérance fini toujours par être un succès. Relançant mon algorithme après l'avoir modifié et analysé la problématique, je pus trouver les composants manquants à l'aide du code source de la tablette qui est maintenant compatibles avec l'ordinateur ainsi que les codes sources étonnées de la tour principale.

Une fois tous les problèmes réglés, je relançais la tour en croisant les doigts pour que tout marche. Et c'est avec un soupire de satisfaction et de fatigue que je constatais que le TP était résolu avec succès. Je m'étirais en regardant autour de moi, personne d'autres n'avait terminé, le travail étant minutieux et fatiguant. Un coup d'oeil vers l'horloge me signala qu'il ne restait pas bien longtemps avant la fin du cours. Juste le temps de vaquer à mes occupations pour me détendre de ce long TP.

Je ne mis pas longtemps pour pirater le système informatique de l'université et ainsi de débloquer l'interdiction d'accéder à internet. Et me voilà entrain de lire mes mails et de vagabonder sur internet, en gloussant malgré moi. Ce sont sans doute mes ricanements qui attirèrent de nouveau le professeur. En même temps, j'étais en train de rire tout seul en cliquant sur « j'aime » à propos d'une page de Facebook sur les super héros, le sujet étant « Superboy était mieux que Superman ». C'est toujours un plaisir de constater que Conner n'avait pas été oublié par la population.

Je fis un petit sourire d'excuse au Dr Wade.

« Si vous m'aidez dans mes recherches sur le clonage, j'accepte de vous dire comme j'ai fais ! »

Je ris de nouveau, fier de moi.

Codage fait par .Jenaa


PS : Désolée du retard, j'étais en BTS blanc

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dr Wade

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Mar 30 Oct - 18:07

Pris par son travail de professeur, Wade avait passé la majorité des deux heures imparties à aider ses étudiants. Hormis deux binômes, enfin un binôme et un élève seul, la plupart d'entre eux avaient réellement galéré tout du long de cet exercice et n'avait cesser de demander des explication au scientifique Brésilien. Celui-ci tentait de les aiguiller sans trop leur révéler la nature exact du problème, une chose difficile à faire pour quelqu'un plus occupé à construire des machines plutôt que des cerveaux. Dans l'ensemble, la grande majorité des étudiants auraient besoin du TP de seconde semaine pour en terminer avec ce casse-tête, enfin, sauf Tim Drake. Une fois mis sur la voie par Wallace, il plia le contrôle à une vitesse ahurissante. En passant d'une table à l'autre, le Docteur jetait de temps en temps un coup d’œil dans la direction de la table où se trouvait le petit prodige. Ses attentes envers le jeune homme étaient plus que comblé. C'était presque à se demander pourquoi les doyens de l'université ne lui faisait pas passé les examens finaux dès maintenant ?

Alors que la fin du cours approchait, Wade entendit pousser Tim de rire. Intrigué, il se dirigea vers lui et le découvrit en train de profiter du réseau internet de l'université pour son propre divertissement. Comme on l'avait prévenu, Drake était vraiment un génie de l'informatique. Ce dernier regarda le professeur en souriant et lui fit une proposition surprenante. Il voulait que Wallace l'aide dans ses recherches sur le clonage en échange de la révélation de son secret de la réussite. Tout en rendant son sourire à son étudiant, le scientifique brésilien sortit son téléphone portable de sa poche. Un smartphone semblable à un IPhone, mais avec des composants ajouté par-ci par-là. Si un bricoleur aurait rafistoler un IPhone après la fin du monde, il ressemblerait sans doute à ce que le Docteur tenait dans les mains. Tout en commençant à trifouiller sur son engin, il déclara :

"Voyons monsieur Drake, ne sous-estimez pas non plus mes capacités d'analyse."

En quelques dizaine de secondes, Wade entra dans le système de la tour et fit un diagnostic rapide de la situation. Il repéra rapidement les traces de l'algorithme utilisé par Tim et l'étudia quelques instants. Il ne put alors caché sa grande surprise quand il en termina. C'était un travail de pro et encore, beaucoup de d'ingénieur spécialisé dans les logiciels de repérage serait perdu devant une telle merveille. Continuant de lire l'algorithme non sans caché son étonnement, le Brésilien déclara :

"Ce programme viens de la NASA ma parole. Monsieur Drake, ce que vos professeurs m'ont dit sur vous était loin de la vérité. Permettez si j'emprunte cet algorithme ? Avec deux trois modifications, il pourrait m'être fort utile pour la réalisation d'un de mes projets."

Tout en rangeant son portable, Wallace regarda à l'horloge de la salle. les deux heures étaient bientôt terminées et il était temps pour les élèves de rendre leur devoir. Wade, monta à son bureau, ralluma les plateformes de transport qu'il avait amené et tapa dans ses mains :

"Chers étudiants, si vous ne voulez pas être en retard pour votre prochain cours, je vous conseil de marqué vos noms sur les étiquettes collées sur chaque tour et de les remettre, ainsi que les outils, à leur place. Vous reprendrez votre devoir la semaine prochaine, ou plus tôt si vous le désirez, mais dans ce cas n'oubliez pas de me contacter."

Il se tourna ensuite en direction de Tim et lui sourit en reprenant :

"Quant à vous monsieur Drake...et bien, rangez tout et mais ne croyez pas que vous n'aurez rien à faire la semaine prochaine. Si vous êtes libre après ce cours, j'aimerai vous parler d'un projet qui vous intéressera... c'est en rapport avec vos recherches sur les clones."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tim Drake

avatar


MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   Jeu 8 Nov - 8:24

C’est non sans satisfaction que je remarquais qu’à la fin de l’heure, personne n’avait terminé le cas pratique. Personne à part moi, évidemment. Avouons-le, c’était plaisant de recevoir des compliments. Encore un peu et je pouvais bomber le torse en disant « hé oui, c’est moi » ! Mais bon, ce n’était pas non plus dans mon caractère. Je suis un jeune abruti, comme dirait Barbara, mais pas un narcissique. Lorsque Wade arriva vers moi, je fermais la page de facebook, bien que je savais que j’avais été grillé. Pour ce coup là, la discrétion n’avait pas été mon fort. Pourtant le Dr Wade ne se préoccupait pas du tout de ma petite balade sur le web, mais plutôt du travail surprenant que j’avais fourni. Il voulait m’emprunter mon algorithme. J’haussais les épaules. Ca m’était un peu égal.

« Si ça peut vous faire plaisir, faites donc. »

Mince alors, la semaine prochaine je ne serais pas dispensé de cours. Quoi que, un petit coup d’œil à mon emploi du temps me montre que le prochain cours commence assez tôt. Il y a de grandes chances pour que je sois en mode rouge gorge à voltiger quelque part dans Gotham. Il pouvait donc compter minimum une heure de retard. Je souris à cette idée. Mon absence n’était pas spécialement gênante du fait que je progressais assez vite, ce qui était même surprenant. Mais j’admets que je jouais sur mon intelligence et le fait que l’université voulait absolument me garder pour dépasser les limites. Mais souvenez vous de ce que dit Babs « jeune idiot ». Oui oui, on va mettre ça sur le compte de la jeunesse !

Reprenant mon sérieux, je rangeais mes affaires, en regardant le Dr Wade, d’un air un peu intrigué. Qu’est-ce qu’il pouvait bien vouloir me présenter comme projet ? Surtout concernant les clones. Est-ce qu’il était assez brillant pour réussir là où tout le monde échoue ? Est-ce qu’il trouverait un moyen de ramener Superboy ?

Une fois les cours terminés, et que tous les élèves quittèrent l’atelier, je m’approchais de Wade, quittant ce masque souriant et décontracter pour opter pour une allure beaucoup plus sérieuse et intéressée. Une personne totalement différente de tout à l’heure. Comme si instinctivement Tim Drake laissait la place à Red Robin, malgré l’absence du costume.

« Vous voulez me parler d’un projet en rapport avec le clonage ? … Je vous écoute. Mais sachez que pour moi, c’est un sujet très sérieux. Je ne supporte plus que les résultats ne soient que des échecs. Vous voyez, même l’enfant prodige à ses limites. Je n’ai parlé de ce projet à personne, vraiment personne, pas même Bruce Wayne. Si je demande votre aide, c’est que je suis vraiment désespéré. …. Dr Wade, vous pouvez garder un secret ? Je peux avoir confiance en vous ? »

Ce que j’allais faire pouvaient avoir des conséquences énormes. D’ailleurs si Bruce était là, j’aurais passé un sale quart d’heure. Hésitant encore un peu, je me mordillais les lèvres, scrutant le visage de Wade avec sérieux et tout de même un peu de stress. Oh et puis zut, Bruce n’en saura rien ! Là j’avais vraiment besoin d’aide et personne d’autre que Wade n’était en mesure de m’aider. Je lâchais un soupire avant d’ouvrir mon sac et d’en sortir mon propre ordinateur portable. Je l’allumais et entra le mot de passe. Ensuite, je farfouillais dans les dossiers cachés pour ouvrir celui qui contenait le projet de clonage de Superboy. Bon, pour ouvrir ce dossier, il fallait aussi plusieurs mots de passe, pour être sur qu’il ne se retrouve pas entre de mauvaises mains. Je tournais l’ordinateur vers Wade, pour lui montrer l’écran où se trouvaient une photo de Superman avec les analyses de son ADN, idem pour Lex Lutor et enfin, des informations sur Superboy.

« Voila qui j’essaye de cloner … Ca fait un an que j’y travaille avec acharnement, sans succès. J’ai vraiment besoin de votre aide Dr Wade. »

J’avais conscience du danger dans lequel je me trouvais. Après tout, ce n’était pas tout le monde qui faisaient des recherches sur les ADN des Super Héros et encore moins pour cloner Superboy. Ceci montrait donc que j’avais un lien avec lui, et je lui laissais donc également un indice sur mon identité. Les risques étaient gros.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu dans les couloirs (avec Tim Drake)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Defoe, Gidéon] Les Pirates! dans: Une aventure avec les Romantiques
» Perdu dans ses pensées
» Perdu dans les bois
» Perdu dans ses pensées
» Perdu dans les lignes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Burnley :: Université de Gotham-
Sauter vers: