RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Une visite innatendue [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une visite innatendue [Fini]   Ven 27 Juil - 12:53

C'était un soir de pluie des plus ordinaires à Gotham. Les plus jeune, faisant fi de la pluie, étaient demeurés à l'extérieur pour jouer entre eux tandis que les plus âgés s'était réfugiés à l'intérieur, probablement pour regarder la télévision. Dans les rues de Gotham, un motocycliste parcourais le labyrinthe que constituais les rues de la grande ville. Il semblait être un biker ordinaire, portant un simple casque rouge. Mais ceux qui connaissait son histoire, savait qu'il était plus qu'ordinaire, mais malheureusement, ils étaient trop peu à connaître l'histoire de Jason Todd, le Robin déchu. Depuis qu'il était revenu à Gotham, ses ambitions étaient plus que claires. Éradiquer le crime n'était devenu qu'une utopie aux yeux de celui qui autrefois accompagnait Batman dans sa croisade contre le crime. Le seul moyen d'avoir un impact considérable sur le crime était d'en prendre le contrôle, par la parole ou par la force ...

Le crime organisé n'est guère différent qu'il était autrefois. Aux yeux de Jason, le crime se divisait en deux grandes familles : Les producteurs et les vendeurs. Les premiers s'occupant de la production et les second s'occupant de la distribution. S'il voulait s'assurer la dominance du crime organisé de Gotham, il devait d'abord s'en prendre aux producteurs. Ceux qui produisent les drogues et importent les armes. Mais il n'était pas facile de savoir qui dans cette ville, était chargé de ces tâches. Donc le plan pour Red Hood était simple, aller voir un des vendeurs les plus notoires de la ville et lui demander des noms, des adresses, n'importe quelle information pertinente. Red Hood savait à quelles portes il fallait cogner pour avoir de telles informations. Du temps ou on l'appelait Robin, Jason avait accès à la base de données des criminels de Gotham City qui était dans l'ordinateur de la Batcave. À présent, il ne disposait pas de dossiers complets comme ceux dont disposait Batman, mais les noms de ceux qu'ils combattu lui étaient revenu à l'esprit.

Oswald Cobbelpot, connu dans le milieu sous le pseudonyme du Penguin, avait un passé criminel. Maintenant, partout en ville, on croyait qu'il s'était rangé et avait cessé ses activités illégales. Jason savait que Cobbelpot n'avait jamais arrêté et que le Iceberg Lounge n'était qu'une façade. Ce soir, ce serait la première porte où il allait cogner. Le Lounge était un endroit très populaires auprès des gens de la haute société Gothamite. Ce soir là, l'endroit était bondé et une grande fille d'attente situés à l'extérieure démontrait l'intérêt des gens pour l'endroit. Après avoir stationné sa motocyclette dans une ruelle en face de l'endroit. Jason prit soin de prendre sa dague dentelée et deux pistolets Colts .45. Il ne comptais pas faire de grabuge ce soir, mais il se devait d'être prêt à toute éventualité. Il ne perdit pas de temps et se dirigea à l'entrée. Son arrivée ne passa pas inaperçue ...


« Hé toi ! Le type avec le casque, retournes derrière ! Ma femme et moi attendons depuis plus d'une heure pour entrer ! » dit un homme à l'entrée

« Dégages, c'est pas de tes oignons » se contenta de répondre Jason

Red Hood arriva à l'entrée. Il appercu une femme avec sa liste. Il lui demanda aussîtot :

« Je veux voir Cobbelpot ... Maintenant. »

Voyant que la dame en question de semblait vraiment réagir à sa requête, il la poussa sur le côté, entra dans le club, et s'écria ...


« OSWALD C. COBBELPOT ! SORS DE TA CACHETTE ! FAUT QU'ON CAUSE !! »

Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Ven 27 Juil - 17:17

Oswald était comme l'habitude en train d'affairé à son bureau bien confortablement assied dans son énorme fauteuil de cuir devant son grand bureau en acajou. Il trafiquait un plan finement réfléchi qui devrait le rendre encore plus riche et devrait lui permettre de mettre son second plan en marche afin d'écraser la fortune Wayne. Il cliquetait sur son ordinateur à la recherche de toute information pouvant lui permettre de retrouver un curieux personnage disparu de la carte de Gotham depuis beaucoup trop longtemps. Il commençait à croire que la voie informatique n'était peut-être pas la bonne et qu'il devrait faire un saut dans son club de la bowery. C'est en ayant cette réflexion et en rétrécissant sa cigarette de manière pompeuse que l'interphone s'alluma.

M. Cobblepot, on a un problème à la porte. Il y a un cinglé qui gueule pour vous voir.

Oswald grogna presque d'ennuie. On le dérangeait encore pour probablement une peccadille. Ça l'énervait tout ces dérangements. Il avait un plan magnifique à mettre en route on pouvait ne pas le laisser tranquille un peu? Catwoman, Talia, Harley, Cavalier ... mais merde à la fin et aucun pour l'instant n'avait rapporté le moindre argent, que des dépenses et des bagarres. Une fenêtre s'ouvrit et donna accès à une image du visiteur en avant de la bâtisse.

Il me veut quoi ce motard?

La personne au bout de l'interphone ne répondit pas. De toute évidence c'était une question rhétorique. Le fait qu'il est gardé son casque énervait Oswald. Aucune reconnaissance faciale possible grâce à la base de donnée de Calculator. Évidemment quand on ne voit pas son visage difficile de faire une reconnaissance faciale. L'homme semblait beugler après lui, mais du haut du deuxième étage et avec le bruit des machines à sous il était impossible pour Oswald de l'entendre. De toute façon ça l'intriguait cette histoire. Le pingouin était un homme curieux de nature et le fait de ne pas avoir l'information l'énervait. Il allait rencontrer ce type. Il dirigea sa voix vers l'interphone.

Okay. Je ne veux pas de ce type dans le casino. Amener le à l'arrière sous bonne escorte je le rencontrerai à l'entré des fournisseurs. Je veux au moins 4 gars avec nous lors de la rencontre et camoufler le moi entre deux camions. Il y a déjà assez de curieux atours j'ai pas envie de voir dans les journaux demain que Oswald Cobblepot marchande avec des motards...


Bien monsieur Cobblepot

Oswald put voir sur le moniteur qu'on chuchotait quelque chose à l'oreille du motard. Il vit, deux de ses hommes sortirent, du casino pour escorter l'homme qui crie. Deux hommes cognèrent également à sa porte.

Vous avez demandé une escorte monsieur.

Oswald se choisit un parapluie et marcha vers la porte vers son escorte armée.

oui et tachez de faire mieux qu'avec Talia ou je vous jure que je vous tue de mes propres mains... grrr

Il claqua la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Dim 29 Juil - 20:56

Red Hood attendit que quelqu'un réponde à sa requête. Il savait que hurler comme ça au milieu d'une foule peut s'avérer stupide, voir risquer, mais il ne venait pas attaquer Cobbelpot, donc il pouvait se permettre de se faire remarquer. De plus, pour la majorité des gens dans le Iceberg Lounge, Jason n'était qu'un motard en dette envers le proprio, simple supposition qu'il s'était fait ...

D'un coup de regard vif, Red aperçut deux hommes s'approcher de lui. Il constats facilement qu'il avait été entendu et que le Pingouin s'était décider à le recevoir. L'homme à sa gauche agrippa l'épaule de Jason.

« Le Boss est prêt à te recevoir. Suis-nous. »

« D'accord. Et bouges tes sales pattes de mon veston. Au prix qu'il m'a coûté j'aimerais bien le garder en un seul morceau. »

Red Hood suivit les deux hommes à travers le club. Il était évident que tout le monde le dévisageait. Même si la ville de Gotham regorge de personnages haut en couleurs, voir un homme avec un casque rouge et une allure aussi inquiétante n'était jamais bon signe dans cette ville. Après avoir traversé le hall principal, les 3 hommes continuèrent leur marche dans quelques couloirs très peux fréquentés. Quelques petits dealers minables s'était éloigné de la fête pour entreprendre leurs transaction de la soirée. Jason n'y porta guère attention, de la petite besogne sans intérêt se disait-il. Finallement, le trio emprunta une sortie de secours qui les mena jusqu'au stationnement de l'endroit. Jason vu Cobbelpot, accompagné de deux autres hommes, se dissimuler entre deux camion ...

« Bon, analysons la situation. Quatre hommes armés qui surveillent notre rencontre. Cobbelpot s'attend à une discussion du genre musclée à ce que je vois. Il veut que nous nous rencontrons entre deux camions, j'imagine qu'il ne veut pas être aperçu. Mieux vaut être prudent » se disa-t-il ...

Avant qu'il ne s'engage dans cette discussion. Red Hood fit un récapitulatif de ce qu'il avait sur lui, advenant que les choses tournent au vinaigre. Ses deux pistolets .45mm dissimulés dans son veston, sa dague courbée qu'il affectionne particulièrement, et une petite pastille fumigène se trouvais dans sa poche. S'il devait créer une diversion, ses années en tant que Robin lui ont appris comment se sortir d'une situation fâcheuse. C'est ainsi que Jason et Cobbelpot se rencontrèrent face à face.

« Tu es un homme chanceux Cobbelpot, je ne suis pas venu pour t’abattre. Toute la ville de Gotham croit que tu t'es rangé et que tu es maintenant dans le commerce légal. Mais tu ne peux rien me cacher, je connais tes activités illégales. Je sais que tu es un des grand revendeurs de drogues et d'armes de cette ville. Je te donnes deux options. Option A : Tu me donne toutes les informations que tu possèdes sur tes fournisseurs et je te laisse en vie. Option B : Je vais chercher les noms de tes fournisseurs moi-même et je m'assure que la Presse de Gotham soit au courant de tes petites activités de hors-la-loi. Que les Gothamites savent que tu es toujours dans le millieu du crime organisé, c'est pas bon pour les affaires non ? Qu'est-ce que tu en dit ? »

Il fixa au travers de son casque le petit homme et ses sbires, prêt à toute éventualité ...
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Dim 29 Juil - 21:22

Cobblepot qui allait ouvrir la bouche fut interrompu par le motard qui prit la parole pour le menacer. Sans trop l'écouter, il s'alluma une cigarette puis pompa tranquillement la fumé la laissant rouler dans sa gorge afin de réchauffer son souffle. Avec le vent la pluie tombait un peu en biais et les camions leur offraient un assez bon abri. Le parapluie de Cobblepot tenu par un de ses gardes du corps faisait Office pour le reste. Cobblepot laissé le motard sortir se qu'il voulait. Puis il regarda l'homme.

Hahahaha C'est bon ta fini? Il doit y avoir une sacrée paire de couilles sous se look de motard de bas étage pour que tu viennes crier chez moi chialer comme ça. De plus, tu te pointes seul alors que j'ai littéralement une armée d'homme à mes ordres prêts à t'étrangler au besoin.

Il respira un peu plus sa cigarette. Ces hommes c'étaient mis en position défensive, mais Cobblepot leva la main afin qu'il ne bouge pas. Malgré ce que croyait Jason, c'est lui qui avait besoin de quelque chose et pas l'inverse. Les lois du marché s'appliquaient à ce niveau et malgré toute les petites menaces que cette tête enflée pouvait faire, rien n'y changerait.

Tu crois que t'es le premier à venir me voir avec des menaces?. Pour ce qui est de tes menaces, il n'y aucun éditeur qui acceptera d'écouter tes âneries. Tu n'es personne dans cette ville. Moi, je suis cette ville, elle m'appartient. Va te promener dans le casino, tu vas y voir, un juge, un chef d'antenne, deux conseillers du maire, et trois banquiers privés. Tu veux me faire chanter ?!? Bafff a d'autre... tu couches l'argent ou tu te couches.

Les hommes se remirent en position offensive. Cobblepot se retourna

Mais merde calmez vous est-ce que j'ai dit quelque chose? Bon allons droit au but petit. J'ai quelque chose que tu veux, alors dit moi se que c'est et on trouvera un arrangement. De toute façon, comme on dit les bons comptes font les bons amis. Alors au lieu de jouer les caïds avec moi. Que dirais-tu de la relation commerçante client? Je ne suis pas un mauvais gars tu va voir, que quand j'aime mes clients je suis généreux ,

Il finit sa phrase en prenant un énorme bouffé de fumé qu'il laissa s'échapper par sa bouche souriante puis ajusta son monocle.

Qu'est-ce que la maison peut faire pour vous, M. le motard gueulard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Mar 31 Juil - 0:26

Une relation commerciale ? Red Hood fut surprit d'entendre ces mots de la part d'un des plus grand criminels de l'histoire Gotham. S'associer avec Cobbelpot pouvait comporter certains risques, mais Jason pouvait aussi en tirer avantage ...

Une association avec Cobbelpot pouvait lui garantir un équipement de grande qualité qui lui serrait très utile. Mais commander et utiliser des armes de ceux qu'il tente de faire tomber, c'est un peu ironique non ? Mais si c'est ce qu'il faut pour se rendre jusqu'en haut de la hiérarchie, un petit coup de main serait la bienvenue. De plus, en acceptant cette offre, Red pourrait toujours obtenir ce qu'il est venu chercher içi : La liste des fournisseurs. Mais avant d'accepter trop impatiemment comme un enfant le matin de Noël. Il peut toujours s’avérer que Cobbelpot tente de le piéger et fasse de lui un pion de son échiquier.


« Ton idée est intéressante Cobbelpot. Mais qu'est-ce que j'obtiens de cet arrangement ? »

En observant les hommes du Pingouin, il observa le comportement hostile de ceux-ci, plusieurs avaient d'ailleurs déjà dégainé leur armes. Jason réagit aussitôt.

« Du calme mon ami, tu crois que je ne suis pas armé ? Pour ton information j'ai plus d'un tour dans mon sac. Donc si toi ou un tes copains décide de faire feu, vous allez tous passer un très mauvais quart d'heure .. »

Red songeait toujours à la proposition du Pingouin. Il est vrai que son arsenal a besoin d'une mise à jour. Quelques mitrailleuses se seraient pas de refus. La liste de ses besoins était longue. L'accord avec Cobbelpot lui permetterais de lui éviter de perdre son temps à faire les magasins et commencer sa chasse le plus rapidement possible ...



Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Mar 31 Juil - 19:51

Cobblepot regarda l'eau couler sur le casque de l'homme devant lui. La pluie tombait à grosse goutte malgré les camions et leur abri. Sans un parapluie l'homme se versait sur le visage toujours caché par le masque de l'homme qui avait changé de ton. Il avait cependant un ton arrogant et plutôt déplaisant, mais à force de traiter avec tout le gratin criminel de Gotham Oswald commençait à être habitué. Vous devriez voir un échange avec Hugo Strange... ça c'était du sport.

Citation :
« Ton idée est intéressante Cobbelpot. Mais qu'est-ce que j'obtiens de cet arrangement ? »

Qu'est-ce que tu gagnes? Ce n’est pas un concours télévisé. Si tu veux gagner, quelque chose va t'acheter un billet de loterie ou encore mieux va mettre de l'argent dans les machines de mon casino. Avec moi tout se paie. Tu veux de l'information? Nul doute que j'ai se qu'il te faut, tu veux de l'équipement? Même chose à ce niveau. Tu veux une femme? Un homme? Tu veux quoi ou qui? Je peux toujours tout avoir. C'est pour ça que j'ai des amis puissants parce que quand on vient voir Cobblepot pour quelque chose, on n'est jamais déçus. *petit coup de fumer, puis sourire narquois* suffit d'y mettre le prix Twisted Evil

Citation :
« Du calme mon ami, tu crois que je ne suis pas armé ? Pour ton information j'ai plus d'un tour dans mon sac. Donc si toi ou un tes copains décident de faire feu, vous allez tous passer un très mauvais quart d'heure .. »

Tu as deux pistolets .45mm dissimulés dans son veston, une dague courbée et une petite pastille fumigène dans la poche. On t'a scannés à la seconde ou tu es entré dans mon casino. D'ailleurs tu remarqueras ma bonne foi en n'exigeant pas que tu sois désarmé pour traiter avec moi. Surtout que je ne sais toujours pas à qui je m'adresse... et comme tu le sais, l'information c'est un peu ma passion. Alors avant d'aller plus loin j'aimerais savoir avec qui je traite. Histoire de jouer franc jeu tous les deux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Ven 7 Sep - 17:58

Jason croisa les bras, écoutant attentivement les paroles de son interlocuteur. Quel rapace ce Pingouin, et ce n’était pas un mauvais jeu de mots pour souligner le fait que ces deux oiseaux là n’ont strictement aucun rapport l’un avec l’autre. Non c’était vraiment un « rapace » ! Bien entendu Red Hood ne s’attendait pas à ce qu’Oswald lui livre ces informations comme ça sans rien demander en retour, mais à sa façon de s’exprimer c’était pas une petite somme que le businessman allait demander pour soumettre ses informations et autre transactions plus ou moins envisageable. Et Puis… il fallait réfléchir sérieusement, autant un arrangement à l’amiable c’était peut être l’assurance que tout le monde avait à y gagner, mais surement à y perdre aussi, il est clair que se fier à l’honnêteté de Cobblepot ce n’était surement pas la meilleure chose à faire… même si cette remarque est surement un petit peu gonflée quand on vois le phénomène Red Hood. Les infos qu’il recherchait, une fourniture pour un nouvel arsenal en échange d’un bon prix, tout ca c’est bien beau, mais est ce qu’une escarmouche n’était pas non plus à envisager ?

Toutes ces questions commençaient sérieusement à lui prendre la tête, et puis il y avait ces gars là, qui avaient l’air de fauves près à bondir à n’importe quel signe de montée de tension quelconque. Ils étaient déjà près à intervenir alors que Red Hood n’avait même pas levé le petit doigt, la prévention c’est très bien mais quand même faut pas non plus imaginer qu’il est assez stupide pour s’en prendre a Cobblepot alors qu’il est complètement encerclé, y a des limites à la folie suicidaire… ou pas, mais dans la situation actuelle les gardes du corps montraient eux même plus d’hostilité que Jason qui jusqu’à présent n’avait fait qu’hausser le ton dans ses paroles et encore, son air arrogant c’était naturel ça chez lui. Il n’était même pas surpris de voir que son petit armement avait été découvert, ca ne l’empêchait pas d’être toujours aussi sur de lui, il n’allait quand même pas se laisser déstabiliser par la technologie du Casino non ? D’ailleurs la prochaine altercation du Pingouin l’avait bien amusé, c’est vrai qu’il ne s’était pas présenté en arrivant, et même s’il commençait tout de même à faire parler de lui, Red Hood n’était pas encore très connu dans Gotham. Cette réflexion lui extirpa un léger ricanement.


« Appel moi simplement Red Hood, et si ce nom ne te dit rien pour l’instant sache qu’il va bien vite prendre de l’ampleur dans Gotham ! … Pour ce qui est de ce que je veux… » Jason marqua un court moment de pose le temps de remettre en ordre chaque idée, chaque formulation. « Ce n’est pas compliqué, je cherche une liste de ceux qui fournissent les revendeurs de la ville que ce soit en drogue, armement ou tout autre activités illégales »

Bien entendu maintenant que la requête était formulé il ne restait plus qu’à attendre de voir ce que Cobblepot allait demander en retour et même si la réponse était sans se tromper des p’tits billets verts, le tout était de savoir combien ces information allait lui coûter… ajouter à cela la proposition du businessman quand à un certain niveau d’association qui lui permettrait de se fournir en arme rapidement par son biais, ce n’était pas une option à écarter même si Jason restait perplexe quand à cette idée. Il hésita longuement, un peu de nouveauté question matos ne lui ferait surement pas de mal, restait à voir le coût d’une telle transaction.

« Et si tu peux comme tu le prétends si bien, me trouver quelques pièces un peu plus calibrées que… ça… » Red Hood sortit à vu les deux colts de son veston sous le regard méfiant des hommes du Pingouin « j’adore ces p’tits joujoux, mais de temps en temps c’est utile d’avoir de plus gros modèles… »

Bien entendu, une alliance avec un criminel comme Cobblepot était surement à craindre, mais dans le pire des cas, Jason pourrait toujours retourner sa veste, après tout ce ne serait pas la première fois et puis ce n’est pas comme si ça allait le gêner… aucune notion d’honnêteté ? Peut être mais après tout l’honnêteté n’est-elle pas elle-même le plus gros des mensonges ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Dim 9 Sep - 7:22

Red hood? Ce n’était pas le Joker ça... boff quoi qui l'en soit, ça me va.

Oswald s'en foutait il pouvait bien s'appeler Black Mushroom il s'en foutait tant qu'il payait. Mais, il faut avouer qu'il y avait un malaise avec ce Red hood, mais il ignorait pourquoi. Cobblepot fumait tranquillement il réfléchissait à la demande de Red Hood. Il était évident qu'il recevrait une réponse négative, après tout s'il donnait le nom de ses contacts il se retrouverait rapidement sans boulot. Il n'était qu'un intermédiaire qui empochait sa part. En plus, il ne faisait pas confiance à ce casque rouge, évidemment dans son métier on ne faisait confiance à personne, mais ébruiter ses sources était chose extrêmement compliquer.

Donc tout ça pour des armes? Tu sais que tu aurais pu aller voir les familles mafieuses de Gotham pour ça au lieu de venir gueuler comme un perdu à la porte de mon casino. Bon tu dois me dire se que tu veux exactement, c'est payable d'avance. Je refuse de te donner ma liste de contact et ça ne devrait pas te surprendre, ils me font confiance parce que justement je suis discret et j'ai bien l’intention que ça continue en ce sens.

Les hommes d'Oswald s’étaient détendus. Quand on commence à parler réellement affaires, c'est toujours plus "normal". Même si c'était avec un énergumène qui avait repris l'ancien sobriquet du Joker. Un fou de plus dans cette ville. Mais ce nom n'était pas totalement inconnu à leurs oreilles non plus. Certains d'entre eux n'étaient pas à leur premier contrat et avait déjà travaillé pour d'autres malfrats notoires, notamment Black Mask. Ils feraient un rapport très précis à leur patron dès qu'il aurait fini son business. Il fallait être très prudent avec ce Red Hood, quelque chose clochait. Quoi qu'il en soit, ils étaient revenus dans leur zone de confort, le commerce et la protection transactionnelle. Ils surveillaient toujours les deux protagonistes impliqués, mais c'était du connu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Ven 14 Sep - 13:15

Red Hood poussa un léger soupir, c’est vrai que son alias lui venait de la première identité secrète du Joker, bien avant qu’il ne devienne l’homme tristement connu d’aujourd’hui. Ironie du sort mal placé ? Le fait que Jason ai délibérément repris cette identité pour prendre en main ses petites affaires restait encore… un mystère. Mais la n’était pas là question après tout il n’était pas venu jusqu’ici pour parler de son meurtrier, mais il fallait avouer que cette brève parenthèse le concernant l’avait assez contrarié… non pas qu’il n’aimait pas en parler mais qu’il cherchait toujours un moyen de pouvoir se venger de ce que le Joker lui avait fait subir et que malgré toute ses tentatives il n’y était pas encore parvenu. Quoi de plus frustrant ? Et bien on peu toujours trouver pire, là en l’occurrence, Red Hood venait de se faire refuser la raison principale pour laquelle il avait pris la peine de se déplacer jusqu’au Casino du Pingouin. D’un certain côté il n’était pas plus étonné que ça par le refus du businessman, après tout dans le domaine des transactions il fallait rester discret, mais ne pas être étonné ne signifie pas que l’on accepte le fait pour autant.

La tout de suite Jason n’avait plus beaucoup d’options, non seulement le refus de Cobblepot avait achevé de le foutre en rogne, mais en plus de ça, il se retrouvait dans une situation des plus désavantageuse pour lui. Alors qu’est ce qu’il allait pouvoir faire… bien sur l’option « faire feu a tout va » pour obtenir ce qu’il désirait était à proscrire… après tout il était cerné, impossible d’agir sans risquer de se prendre l’assaut des hommes de mains de plein fouet et passer l’arme à gauche. Il pouvait aussi utiliser son fumigène pour profiter d’un instant d’inattention et aller voir ailleurs s’il pourrait obtenir de meilleur résultat, mais l’idée même de partir comme ça sans avoir obtenu la moindre petite compensation de son déplacement le répudiait franchement. Restait la derrière option envisageable, peut être pas la moins avantageuse car il pourrait malgré tout obtenir quelque chose de son petit entretient.


« Les armes ne sont qu’un petit extras par rapport à ce que j’étais venu chercher en arrivant ici… »

Jason était peut être quelqu’un de violent et imprévisible, mais il était loin d’être idiot au point de se risquer à menacer la vie de Cobblepot pour obtenir une simple liste de fournisseurs. Red Hood avait toujours plusieurs plans d’action et si l’un d’eux était mis à mal ou qu’il présentait un risque que ce soit pour sa couverture ou pour sa propre vie, il ne restait plus qu’à passer à autre chose, il trouverait bien un autre moyen d’obtenir ce qu’il voulait. Alors autant profiter pour l’instant de l’opportunité de pouvoir se fournir un petit plus, il aurait surement été plus rapide de détourner un convoi d’armement, mais maintenant qu’il était là… il réfléchit quelques secondes

« … BAR M1918, M16A4 et AK-47… j’imagine que tu n’auras pas de mal à trouver ça. »

Alors oui, s’en prendre à un convoi aurait été certainement plus efficace question quantité, mais ce qu’il y avait de désavantageux c’était qu’il fallait se contentait de ce que l’on trouvait, la plupart du temps c’était largement suffisant, après tout ce n’est pas la qualité de l’arme qui compte mais plutôt l’habileté de son possesseur à s’en servir… enfin, dans certaines situation c’était quand même bien utile d’avoir de bonne chose entre les mains. De toute façon on ne pouvait pas dire que les problèmes d’argent était monnaie courante, avec le nombre de bénéfice qu’il avait fait en récupérant un pourcentage les revenus de certains revendeurs…

« En revanche… comment j’peux être sur que tu vas pas me rouler si j’te pais d’avance… chuis pas trop pour les jeux de hasard tu vois… »

C’est sur que niveau confiance on pouvait dire que Red Hood n’était pas le genre de personne à qui on pouvait se fier, mais, lui non plus ne se fiait pas à grand monde non plus… en fait on pouvait même dire que Jason avait perdu toute confiance en qui que ce soit…


_________________



Dernière édition par Jason Todd / Red Hood le Mar 18 Sep - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Dim 16 Sep - 9:37

Cobblepot put presque remarquer la déception de Jason à travers le masque lorsqu'il refusa de lui donner la liste de fournisseur. Oswald n'en était pas à ses premières affaires et il comprenait la dynamique d'un échange de ce genre. Moins il y a d'intermédiaires plus le prix est avantageux. Il avait passé les dernières années à cimenter son réseau afin qu'il soit toujours le dernier intermédiaire et celui qui est inévitable. Pingouin pouvait ainsi demander la part du lion, tout en sachant à qui il avait affaire. Le refus de payer d'avance l'irrita un peu, mais Red hood était "nouveau" dans la business avec lui, il ne connaissait peut-être pas le fonctionnement, il lui fit une fleur et lui expliqua.

Travailler avec moi Red Hood, c'est, avouons le une assurance. Tu t'assures de la réussite de ta transaction. Avant que j'établisse ma toile, tout le monde traitait avec tout le monde sans la moindre organisation. C'était le chaos, tu comprends? Ça se trahissait et ça s'arnaquait sans que personne ne soit capable d'établir une "loi du marché". Chaque transaction devenait coupe-gorge, ce qui faisait augmenter le prix, pour prime de risque, car on ne savait jamais comment ça allait finir par se solder. Je ne t'apprends probablement rien vu le choix de ton Alter-Ego, mais cette ville... est complètement cinglée.

Joli préambule Cobblepot. Se dit-il lui même en penser. Il aimait bien baigner ses allocutions d'une certaine prestance, généralement il y allait pour des choix plus directs et cinglants, c'était même sa marque de commerce. Mais il aimait bien le petit côté frondeur de Red Hood même s'il ne lui faisait pas confiance. En plus c'était une occasion de se mettre en valeur devant un nouveau client et comme Oswald le savait. Il n'y a rien de mieux que de se faire des contacts et d'élargir son réseau. En fait, Oswald n'était pas vraiment méchant, il n'était qu'un organisateur qui avait été plongé dans ce monde par ses assaillants et comme un oiseau fini toujours par retrouver le chemin vers le sud, il avait réussi à trouver un chemin pour faire de l'argent et de tenir ses fesses aux chauds.

Donc voila. Avec moi tu as l'assurance de la réussite de ta transaction. Pour ce qui est du piment d'avance c'est comme ça dans ce milieu et puis ma réputation me précède. Si j'arnaquais mes clients j'en aurais plus, quand j'accepte une entende en affaire je la respecte. De toute façon, je crois que vous n'avez pas d'autre choix. Le contact de toute évidence vous ne l'avez pas , moi si. Allez Red hood, tu sais que je suis le meilleur, sinon tu ne serais pas venu gueuler devant chez moi.

Le contact était évident pourtant. C'était Ivanovick qu'il devait voir pour une telle demande d'arme. Le chef de la mafia russe de Gotham avait accès aux anciens entrepôts de l'URSS cachés en sol de l'Europe de l'Est. C'était un des plus vieux contacts de Cobblepot. Un contact sur et qui n'avait pas hésité à embarquer dans le programme du Pingouin. Oswald avait permis à la mafia russe de prendre un peu plus d'expansion avec son système. Il avait même réussi à négocier une entendre au port de Gotham avec Falcone afin que les Russes paie une taxe d'utilisation et que Falcone surveille les débarquements. C'était un système bien huiler et bien rodé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Mer 19 Sep - 10:46

Certes s’il était habitué à s’en prendre à une livraison d’armement pour se fournir en matériel, envisager un « parlement » pour obtenir ce qu’il voulait c’était encore une première, Red Hood était un homme d’action, pas vraiment de tact ou de patience pour les affaires pour ne pas dire pas du tout. En fait dés qu’il voulait quelque chose il se débrouillait pour l’avoir peu importe la manière mais en général c’était la force brut qui était employé, combinée à un sens aigue de la tactique car même si Jason agissait la plupart du temps en bourrin, il n’en était pas moins bon tacticien. Mais la tactique n’a rien à voir avec le commerce de marchandise et les entretiens ennuyeux pour effectuer on ne sait quelle négociation au cours de la transaction. Alors oui, Red Hood n’avait aucune confiance en Cobblepot, qu’il possède une immense clientèle et de nombreux contact n’y changeait rien, il n’en était pas moins l’un des grands noms de la criminalité.

Il écouta longuement le discours du Pingouin visant visiblement à lui « expliquer » le contexte d’une transaction avec lui. A première vu tout semblait crédible, mais la façon qu’il avait de mettre en scène ses propos était néanmoins on ne peu plus agaçant. Pour sur que Jason savait que cette ville était « cinglée » comme l’avait si bien souligné Cobblepot, il savait à quel point Gotham est une ville charnière qui ne laisse aucune chance qui ne donne que très peu d’initiative qu’il faut savoir saisir au bon moment, une ville construite de folie dangereuse et habité par des êtres plus spéciaux les uns que les autres pour ne pas dire complètement déments. Jason était peut être un des mieux placé pour comprendre cette folie, après tout depuis son retour à la vie on n’avait cessé de le traiter de taré instable. Non pas qu’il le démentait pour autant.

Le monologue de Cobblepot se poursuivait alors que Red Hood ne sifflait pas un mot pour l’arrêter, le businessman possédait de nombreux arguments pour essayer de convaincre Jason de son équité en se qui concernait le domaine des affaires. Après tout c’est vrai qu’il avait avant tout pensé à lui en premier lieu alors qu’il était au départ venu se renseigner en ce qui concernait la liste des fournisseurs de tous les mécréants de la ville. D’ailleurs cette histoire n’avait pas non plus fini de l’énerver, il allait falloir mettre en application un nouveau plan pour obtenir cette liste coûte que coûte, après tout, il n’était pas vraiment venu pour acheter des armes, mais disons que le compromis avait servis de lot de consolation en quelque sorte. Il hésita un long moment durant lequel le silence était devenu maître de la conversation, se résigner à donner sa confiance au Pingouin le répudiait encore, mais il n’avait pas vraiment le choix.


« Bien… mais laisse moi te dire que si tu essais de me rouler je n’hésiterai pas à te le faire payer ! »

Lorsque toute la confiance que vous possédez en quelqu’un s’évapore d’un seul coup, il est tellement dur d’imaginer pouvoir faire confiance à nouveau. C’était le cas de Red Hood, il avait délibérément décidé de ne plus accorder la moindre foi en l’humain, il est le premier à vous trahir dés qu’il en aura l’occasion alors dans un monde comme celui de Gotham lorsque votre notion des choses diffère un peu des idéaux rependu il vaut mieux ne plus essayer de se faire d’illusion sur la soi-disant bonne foi des gens qui se disent vouloir vous aider. Jason l’avait compris, il était même le premier à jouer de cette technique, après tout les règles son faites pour être enfreintes. Ne faire confiance qu’à soi même.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Mer 19 Sep - 11:01

PARFAIT! Je savais bien qu'on finirait par trouver un terrain d'attente.

Oswald aimait bien quand les affaires aboutissaient. Quelques fois on ne faisait que parler et parler et au final on n'obtenait rien... Là on avait un accord. Il acceptait de payer d'avance pour ses marchandises. Quel genre de paiement Cobblepot exigerait-il. Il pouvait toujours demander de l'argent, mais ce n’est pas comme s'il en avait vraiment besoin. Quel autre truc, Le pingouin pourrait nécessité. Il jaugea son nouveau client. L'identité de Red Hood, un corps assez imposant, une connaissance des armes et surement de leur fonctionnement. Certaines armes demandées par Red Hood étaient des calibres intéressants et nécessitaient de savoir s'en servir sous risque de se blesser. Il ne doutait pas des capacités du jeune homme devant lui il allait alors en usé.

Il se tourna vers un de ses chiens de garde

Va me chercher le dossier D-5879 au bureau de la sécurité.

Le garde du corps partit rapidement.

Tu voit Red Hood. Je vais te demander un paiement plutôt intéressant, et puis je crois que tu devrais aimé. Je ne veux pas de l'argent. En fait oui j'en veux, mais pour l'instant j'ai d'autre désire. Il y a des choses ou des gens que je veux plus que de l'argent. C'est là que tu vas intervenir.

Cobblepot avait coupé son discours de quelques bouffés de cigarette afin de donner le temps à son homme de main de revenir. Il avait laissé le fumé roulé dans sa gorge et dans sa bouche et avait pris soin d'éviter le masque de Red Hood histoire de démontrer un peu de respect à sa clientèle. L'homme revint avec un dossier tout ce qu'il y avait de plus normal. Une chemise fermée de couleur brune avec un nom écrit sur le dessus.

Voici le dossier de Garfield Lynns, il est actuellement à Arkham. Tu le sors de là, tu me le ramènes et je te donne tes armes et tout le monde est content. Puis ça te fera une belle petite publicité, se qui n'est jamais mal dans cette ville ou tout est question de paraitre.

Le pingouin fit un grand sourire replaça son monocle, pris une bouffée de cigarette et tendit le dossier de Lynns.

Alors on a un marché?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jason Todd / Red Hood

avatar

Localisation dans Gotham : un peu partout

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Mer 19 Sep - 12:07

Jason avait finalement accepté de traiter avec Oswald Cobblepot, même si c’était loin d’être de gaité de cœur, il avait du admettre que le business man avait tout de même raison sur un point, il était celui avec le plus de relation et par conséquent celui qui pourrait au mieux le satisfaire dans sa démarche de transaction d’arme. Red Hood avait également du accepter de fournir un paiement d’avance à Cobblepot et il s’attendait déjà à une somme exorbitante de sa part. Bon d’un certain point de vu, il ne manquait pas d’argent alors ce n’était surement pas ça qui lui aurait posé le plus de problème non. Il patienta un court instant, voyant que son interlocuteur semblait tout à fais satisfait de la décision de son client. Pourtant, aucun montant ne vint, aucun chiffre, rien du tout à part le nom d’un dossier que le Pingouin avait expressément demandé à un de ses hommes de mains. Red Hood eu un instant d’incompréhension, c’était quoi cette histoire de dossier ? Et qu’est ce qu’était entrain de préparer Cobblepot ?

La réponse ne tarda pas à arriver, alors que le chien de garde avait finalement disparu sous la pluie battante, le Pingouin entreprit d’expliquer ce qu’il attendait de la part de Jason. Visiblement il n’allait pas lui demander d’argent, bonne ou mauvaise chose ? Bonne dans le sens ou il n’aurait pas à banquer une somme incroyable pour se fournir en armement, mais mauvaise dans le sens ou il allait très certainement lui demander autre chose pour « payer » la transaction. Et c’était bien le cas. Pour reprendre les propres mots du businessman, Red Hood s’attendait maintenant à ce qu’on lui demande de rapporter « quelque chose ou quelqu’un ». L’attente était presque insupportable, la patience n’avait jamais été une vertu que possédait Jason Todd et le long silence qui pesait alors que Cobblepot s’occupait sur sa cigarette n’était pas pour arranger l’état irascible du jeune homme.


« Alors, qu’est ce que tu veux ? » Demanda-t-il à bout de nerf…

Finalement l’homme que le Pingouin avait envoyé récupérer ce fameux dossier revint avec une pochette en main et la donna rapidement à son patron. Cobblepot se décida alors enfin à poursuivre les détails de ses attentes à Red Hood. Tout ce mettait doucement en place le businessman avait besoin de Red Hood pour faire évader un détenu de l’Arkham Asylum. Des armes en échange d’un homme… ca semblait intéressant, mais si cet homme était suffisamment intéressant pour que le Pingouin ai besoin de le faire sortir d’Arkham c’était bien qu’il devait posséder un sacré potentiel, mais s’évader de l’Arkham Asylum seul restait encore chose difficile. En gros, Red Hood allait devoir jouer les livreurs pour Cobblepot, c’est vrai que l’idée était alléchante, il avait toujours eu envie de semer le trouble au travers de ces lieux qui l’avait gardé enfermé un certain temps.

Ce ne serait certainement pas très compliqué, une mission comme il en avait rarement eu, mais le jeu en valait certainement la chandelle, restait plus qu’à voir si le dénommé Garfield Lynns allait accepter de le suivre gentiment jusqu’au Casino du Pingouin… au quel cas il n’aurait qu’à employer la force si jamais il tentait de se rebeller. Le businessman semblait content de son effet, il tendit enfin le dossier en question à Jason qui hésita une seconde avant de s’en saisir pour le feuilleter, ça allait surement être amusant. Jason esquissa un sourire en coin derrière son casque avant de relever la tête vers Cobblepot.


« C’est d’accord… j’vais te ramener ce gars… »

Sur ces mots, Jason quitta l’enceinte sécurisé du lieu de transaction pour repartir vers son moyen de transport… un entretien qui allait lui permettre de se défouler un peu, l’action ça lui manquait.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   Mer 19 Sep - 23:04

Le pingouin avait un grand sourire. Il avait eu une bonne idée. Si Red Hood échouait, il s'en foutait, il ne perdait rien, mais ne gagnait rien. S'il réussissait, il aurait eu l'avantage que son opération ne lui aurait presque rien coûté. Effectivement, car une opération comme celle-là prenait au moins trois hommes et plusieurs pots-de-vin. Pas que l'argent manquait, mais ce n'est pas en dépensant à tout vent qu'on devenait riche. Il prit la dernière bouffée de sa cigarette la lança par terre et l'écrasa sous sa botte hors de prix. Il regarda Jason partir et se retourna vers les portes de son casino. Il parla à ses hommes de main sans les regarder.

Bon vous m'appelez Ivanovick et vous lui passer la commande d'épicerie de l'autre casqué. Qu'il me livre du bon matériel cette fois ou je rompt le contrat avec les Italiens. Il va me trouver moins drôle, cette empaffée de buveur de vodka. Si le vieux soûlard ne livre pas, c'est moi qui vais livrer ses couilles au Rital. Il les mangeront en boulette de spaghetti.

Oswald avait perdu son charme des affaires tendues. Il avait repris son attitude de vieil oiseau remplumé et rabougri. C'était comme ça qu'il était bien, à cracher sur le monde entier pour sa misère. Après tout, le monde l'avait bien cherché. Puis il se remit à penser à Garfield. C'était un bon plan, mais il devait retourner à ses sources. Il avait besoin de clarifier certaines rumeurs.

J'aimerait aussi que vous rappeliez nos indicateurs, j'ai besoin de savoir si la rumeur au sujet de l'autre connard de squelette est vraie. Je n’aime pas trop qu'on vienne fourrer le nez dans mes affaires. Ou du moins, je n’aime pas plus quand on prévoit le faire... je veux savoir si les rumeurs sont vraies à propos du sac de foin.

C'était aussi simple que ça pour Oswald. Ses hommes partirent faire ce qu'il avait demandé. Lui referma son ombrelle juste avant d'entrer par la porte de derrière. Il regarda vers le ciel et se dit que cette pluie n'avait sûrement pas fini de tomber, et que... il détestait vraiment la pluie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite innatendue [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite innatendue [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite et découverte... [PV : Keiko Suzuka][Fini]
» Visite guidée : fort de Château-Lambert
» Fini le catch sur NT1 ?
» Visite au Musée de CHARAVINES / PALADRU - Isère
» Qui veut faire une visite au Mont Saint Michel ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Diamond District :: Iceberg Casino-
Sauter vers: