RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catwoman/Sélina Kyle

avatar

Localisation dans Gotham : East Side

MessageSujet: Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia   Lun 23 Juil - 5:46

&
VS


Fait suite à Help Wanted


Mercredi 20 Février 2012-23h30
Old Gotham-Wonder City- Tour Wonder


La nuit est fraîche, le soleil s'est couché depuis plusieurs heures et la température déjà basse n'a fait que chuter depuis ! Tant mieux, cela gade les idées claires et force à rester attentif, le froid et revigorant et je profite du vent qui me fouette le visage pour rester éveillée. La nuit est noire, pas une étoile ne brille dans le ciel. Il faut dire que le temps est couvert et qu'il ne serait pas très étonnant qu'il se mettent à faire orage durant la nuit. Ce serait un peu ennuyeux pour le repérage qui est prévu ce soir mais tant pis si cela arrive nous ferons avec. Les contre temps , j'ai l'habitude et j'imagine que celui qui vas être mon partenaire sur mon prochain vole est dans le même cas. On a fixé le rendez vous sur le toit d'un immeuble désaffecté à coté de la tour Wonder à 22h40. C'est à dire dans dix minutes. J'ai le temps je suis tout prés mais sur ce coup je veux être un peu en avance pour me remémorer plus précisément la configuration des lieux. Je saute de toit en toit au fur et à mesure des balancements de mon fouet. Je m'en sert comme d'un grappin pour ça je n'ai strictement rien à envier à Batman et toute sa clique de petites chauves souris. Pour un homme qui se veut solitaire je ne peux pas m’empêcher de penser qu'il à fait un bon paquet d'émule et qu'il à une sacré famille. Je crois que c'est ce que j'appelle se voiler la face. Je traverse facilement le pâté d'immeuble qui me séparait du point de rendez vous pour atterrir souplement sur le rebord d'un toit qui commence à voir les tourments de la ruine s'approcher dangereusement de lui . Je me relève et avance jusqu’à une citerne en si piteux état que si il y a encore de l'eau là dedans elle doit être croupie et rance. Je m'appuie contre la paroi branlante de la citerne et je la sens affaissée un peu sous moi. Je sursaute et me décide à abandonner cet espace du bâtiment en jetant un regard suspicieux à l'ancien gage de sécurité.

Je reprend ma marche et avance précautionneusement le long du toit . Quand on s'est décidé pour cet emplacement c'était parce qu'il était très facilement reconnaissable même dans la nuit , pour éviter de se chercher …Finalement nous aurions du préférez le pied du bâtiment cela aurait été plus sûr. Si les murs et le toit sont en aussi bon état que le citerne il vas falloir que nous fassions extrêmement attention à nos mouvements si nos ne voulons pas traverser tous les étages sans ascenseur ni préavis de descente. Je prends appuie sur le rebord du toit et je scrute la nuit. La tour Wonder domine littéralement le quartier, sacré morceau d’architecture métallique. Une dame de fer et de verre injustement abandonnée. Je suis comme tous les habitants de Gotham je dois dire : je l'ai toujours vu elle fait parti de mon univers de mon décors... Mais elle en fait tellement parti que je l'en oublie presque. Je ne la voie plus quand je passe à coté d’elle elle est comme un fantôme dont j'ai conscience mais qui se dérobe à ma vue... Alors oui, aussi étrange que ce la puisse paraître j'ai besoin de l'étudier malgré les années passées à ses cotés. La structure de ferraille s’élève sur plusieurs bons mètres en un entrelacements de poutre et de piliers courbés. A croire que les architectes se sont amusés à dessiner des entrelacs avec les structures porteuse de l'édifice. J'imagine que toute cette dentelle de ferrailles cache tout la partie technique de l’ascenseur et des différents niveaux mais elle à un gros avantage. Elle sera facile à escalader avec une structure aussi découpée ce sera un jeu d'enfant de grimper et de se déplacer à l'intérieur des enchevêtrements de piliers en métal. Et je ne parle même pas des câbles et poteaux électriques qui entourent et passent par la tour elle même comme un nouveau pilier destiné aux support du matériel électrique. Je lève les yeux vers le ciel … Même le plus haut des bâtiments autour ne parviennent pas à la moitié de cette tour... En haut il y a une sorte de plate forme assez large. C'est sans doute par là que nous allons rentré mais il faudra escalader la moitié de la tour pour ça... Remarque que les gargouilles effilées accrochées au flanc du bâtiment vont s'en doute nous sauver d'un ascension qui s'éterniserai. C'est là que mon fouet interviendra... Pour mon partenaire... Et bien, je ne connais pas sa façon de fonctionner en la matière mais il est bien possible que je doivent l’emmener avec moi à ce moment là pou monter plus vite . De là ou je suis je ne vois pas comment est configurée la plate forme... Est elle fermée ? Y-a-t-il des vitres ?.... Je verrais ça plus tard .

Je baisse la tête pour observer la rue, un autre point déterminant pour notre réussite. A cette heure ci il n'y a plus grand monde dans les ruelles à part des mafieux et quelques délinquants cherchant à se faire les dents sur des âmes égarées. Je vois deux, trois silhouettes seules errer en bas au pied des bâtiments. Deux d'entre elles quittent les lieux tandis qu'un continue de tourner en rond comme un lion autour de sa proie à deux pâtes de maison sur ma droite... Soit il attend un dealer soit il surveille le coin... J'ai tendance à penser que si un des ninjas de la ligues des ombres lui tombe dessus il ne fera pas long feu mais c'est la cadet de mes soucis …. Il y a une entrée au pied de la tour en revanche et ce détail est autrement plus intéressant à ... il vas falloir voir si on peut s'économiser du travail en passant par là … Par contre Talia est ses ninjas font pour l'instant faux bond à l'appel. Je n'en ai pas vu un seul en venant et ils restent absolument insaisissables maintenant que je suis à l'entrée de leur fief. Je suis pourtant sûr qu'ils sont là, dans la tour, quelques part et que tôt ou tard une patrouille viendra filtrer les résidents encore dehors à une heure si tardive. Je ne pense pas qu'ils passeront par les toit .. Quoiqu’avec la ligue il faut s'attendre à tout... Je suis toujours en avance, j'ai du temps devant moi alors j'en profite pour passer tout ce que je sais en revue. Il y a un conduit principal d'aération qui mène jusqu'au niveau qui nous permettra de faire descendre l’ascenseur jusqu'à Wonder City. D’après le plan d'Oswald ce conduit n'est joignable qu'a partir du haut de la tour. Tout en bas il y a un paquet de fil électrique et de sécurités que nous devrons désactiver.... A partir d’où et comment ? Mystère et boule de gomme.... Le conduit principal se ramifie mais aucun de sous conduits ne mène assez bas.... Talia et ses hommes ont investit Wonder City et ne se sont jamais montrés aussi actif que depuis un mois et demi. Nous entrerons directement dans la cage aux lions et lorsque nous sortirons du conduit nous trouverons une immense porte . Qu'y a-t-il derrière ? La salle du trône, celle du trésor, le puits de lazar ? Ça nous ne le vérifierons pas aujourd'hui sous peine de nous faire repérer et faire capoter le plan final... Maintenant il y a cette entrée en bas … Peut être une option un peu plus efficace... Je me penche par dessus le rebord... Toujours pas plus d'agitation dans les rues, je ne peux pas m’empêcher de trouver ça trop calme....

Je pend une grand e respiration , l'air froid rentre dans mes poumons en les brûlant . A chaque respiration un nuage de condensation prend forme devant ma bouche. Malgré la combinaison je ne peux pas m’empêcher de frissonner un peu . Il faut dire que ma tenue n'est pas vraiment faite pour les grand froid et mon corps s'en fait l'écho. Il vas falloir que je peaufine ça, ce n'est vraiment pas l'idéal quand il faut être précise.... Le cavalier devrait être là d'une minute à l'autre... C'est moi qui suis en avance... C'est un voleur lui aussi presque aussi doué que moi donc je n'ai pas vraiment à me plaindre, nous ne sommes pas spécialisés dans le même domaine en revanche et son accoutrement est... Encore plus extravagant que le mien... Je n'ai rien conte pour tout dire mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’arborer des tenues aussi bariolées ne peux pas aider à la discrétion.... Hors nous avons besoin de discrétion... Mais avant de cracher sur de l'aide il faut tester le nouveau venue et cette soirée vas être parfait pour ça. Ce que je sais de ses aptitudes ? C'est un excellent voleur rapide qui manie aussi bien le fleuret que moi le fouet. L'entrée par effraction il connaît autant que moi tout comme la fuite. En revanche contrairement à moins il n'as pas les faveurs de Batman -et quelque part ça me rassure- et par conséquent il a plus goûter la saveur des barreaux que moi malgré tout mon passé judiciaire. Dans l'ensemble le tableaux est assez prometteur... Je crois qu'il officie à Gotham depuis a peu prés aussi longtemps que moi, sauf erreur de ma part nous avons presque le même age. C'est d'ailleurs curieux que depuis tout ce temps nous ne nous soyons jamais croisés, il fallait que cela arrive un jour la communauté des voleurs de Gotham City n'est pas si étendues et nous savons que nous pouvons nous épauler d'une façon ou d'une autre. Les flics ont beau dire nous ne sommes pas des truands et encore moins de chiens errant. Nous avons nos codes et surtout de l'honneur chose que la plus grosse partie de la criminalité de Gotham n'a pas. C'est presque une fierté à vrai dire et si notre carrière n'en dépendait pas, nous l'afficherions beaucoup plus clairement.

J'ai pris contacte avec le Cavalier hier. Je suis d'abord passer par son receleur qui à su me rencarder pour le joindre. Il n'y a pas eu de contacte physique... Je ne l'ai pas vue , juste un coup de fil bref et concis. On le sait tous on est jamais à l'abri d'une écoute alors quand on passe les informations , d'une on ne parle pas clairement et de deux on dit le stricte minimum. Quand je suis sorti du Lounge il était trop tard pour tenter de trouver mon complice alors j'ai épié les rues autour de la tour Wonder puis je suis partie à la chasse aux informations sur mon coéquipier. Le réseau des voleurs est solides et bien renseigné mais par précaution on ne laisse que filtrer nos performances dans le travail, rien sur nos vraies identités. C'est logique , c'est la moindre des précautions. Si l'un d'entre nous tombe les autres ne chuterons pas avec. De toute façon le reste ne m’intéresse pas et je dois avouer qu'il à un beau palmarès en matière d'objets rares et exotiques . Il n'a pas à rougir, ce type est un professionnel. Si nous arrivons à accorder nos violons on devrait faire une bonne équipe... Bref, j'ai passé une demie journée à faire mais recherches avant d'arriver à le joindre. Après je dois avouer que ce fut un sacré coup de chance. Il y a plusieurs moyens pour éviter de se faire comprendre de n'importe qui. Soit vous lui parlez grâce à un code connu des deux interlocuteurs et parfois créer par leurs soins, mais pour ça il faut s’être déjà rencontré... Soit vous parlez dans une langue étrangère mais la garantie est très limitée, soit vous vous attaquez à « l'argot »... Il y a « a rgot » et « argot » à Gotham. Le premier c'est celui des petites gens qui déforment et maltraite la langues et qui à quelques expressions prés reste compréhensible aux yeux de la plupart des Gothamites. Et il y a l'argot des criminels, celui qui nous sert à communiquer de façon plus tranquille et sous couvert de mots qui n'ont a priori aucun rapport. Cet argot là, change en fonction du quartier voir même de la simple rue. Il doit yen avoir une centaine à Gotham et je ne compte pas les dérivés que chaque argot connais. Le principe est simple : chaque mot est un code cachant un autre mot. Ainsi selon certains dialectes « On retrouve la file au garage » veut dire « rendez vous avec l'argent dans les égouts ». Bien sûre quelques gamins qui n'ont rien à voir avec le milieu connaissent cette façon de parler et s'en servent pour échapper à la surveillance de leurs parents mais cela reste assez rare car il faut malgré tout avoir des connaissances dans le milieu pour apprendre ce langage. Le problème étant : lequel de ces «patois » votre interlocuteur connaît il ? Personnellement je n'en connais que trois et celui que je maîtrise le mieux est celui de l'East Side mon quartier d'origine. Avec celui de Brunley ce sont les deux plus répandus dans le milieu. Alors j'ai tenté directement avec celui là … J’avais une chance sur deux... Non sur cent en fait.. Mais je suis une femme chanceuse et le premier essai fut le bon... Je suis allées très vite dans mon coup de fil. Oswald l'avait déjà contacté il était donc au courant de la situation, inutile de s'attarder là dessus si des points devient être éclaircis on le ferait ce soir face à face à l'abri des regard et des oreilles indiscrètes sous le couvert de la nuit de Gotham. Je lu ai simplement dit que je voulais qu'on fasse un repérage ensemble . On a rapidement choisit l'heure , le lieu et le jour . J'ai a peine mentionné Oswald, c’était inutile. On savait tout les deux de quoi il retournait et les détails ne se passent pas par téléphone.

Me voilà donc à attendre en me réchauffant en me frottant les bras alors que la température continue de s'enfoncer dans le négatif tandis que la nuit avance. En bas tout est toujours aussi calme. Les nuages restent toujours aussi compacte c'est à la fois une gène et une aide providentielle. Le manque de lumière nous ralentira un peu mais il nous cachera à des yeux un peu trop vifs qui voudraient surveiller une tour qui dort depuis trop longtemps.... Le calme est à la fois inquiétant et rassurant même si je n'y crois qu'a moitié il se peut que les homes de Talia restent tranquilles ce soir, c'est trop beau pour être vrai mais pourquoi pas... Je jette un coup d’œil au ciel à moins qu'une chauve souris vienne hacher la fête, si nous restons discret, je ne pense pas que nous rencontrions beaucoup de difficulté. Alors pour une fois je prie pour que mon cher Batman soit occupé ailleurs. Que ce soit avec des malfrats ou avec une femme peu m'importe... Enfin peu m'importe... Pour la dernière option ce n'est pas tout a fait exacte mais quelque part je suis assez détachée de ça pour ne pas en faire une maladie et m'en moquer . Au moins en façade et puis je suis assez ouverte d'esprit sur ce principe... Il ne m'appartient pas, je ne lui appartient pas, nous faisons chacun ce que nous voulons et tout ira très bien...N'est ce pas? Qui est ce que j'essaye de convaincre ? Vous ou moi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Le Cavalier

avatar


MessageSujet: Re: Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia   Lun 13 Aoû - 1:14

Enfin Le Cavalier reprend du service, cela faisait quelque temps qu'il n'avait pas commis de vol, mais comme le dit le dicton: voler c'est comme la bicyclette, ça ne ce perd pas. Il était des plus fébrile, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas ressenti pareilles émotions, cette joie et ce bonheur, mais aussi cette superbe nervosité qui vous gagne avant de commettre ce que l'on sait faire de mieux. Cette sensation résume très bien comment se sentait Le Cavalier. Quelle extase aussi de remettre ce costume, rien n'avait changé il faisait toujours aussi bien à Mortimer. Cette occasion représentait le moment idéal pour se dérouiller, mais aussi montrer son potentiel et tout son talent à son nouvel employeur, mais aussi à sa possible future partenaire.

Bien qu'il avait déjà parlé avec celle-ci il ne savait trop à quoi s'attendre, il avait fait des recherches ici et là, mais sans plus. Il avait décidé de ne pas se faire d'attente question que ne pas avoir de déception, nous n’en sommes jamais à l'abri. Malgré tout les informations qu'il avait vues sur Catwoman étaient très bonnes, elle était souvent citée somme étant l'une des meilleures voleuses sinon la meilleure de la ville. Il ne l'a voyait juste pas autour de lui, mais il avait tout de même cette impression d'être observé sans toute fois comprendre pourquoi. La seule chose lui accrochait l'oeil était cette énorme montre d'acier et de béton devant lui.

C'était dans cette dernière qu'aurait lieu l'assaut de ce soir. Il était prêt plus que jamais de prouver sa valeur, sas excès et sans tout prendre le crédit, il faut tout de même rester gentleman quand même, il y aura la présence d'une femme. Il sera faut de dire qu'il n'était pas légèrement intimidé, c'était tout de même la première fois qu'il attaquait une telle bâtisse. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’était pas préparé. Il savait ce qu’il allait faire et ce qu’il devait faire pour ne pas faire partir le système d’alarme, il n’en était tout de même pas à son premier vol.

Pour en revenir à sa complice, c’était la première fois qu’Il allait travailler avec elle, cet événement était l’occasion idéale pour apprendre les techniques de travaille de l’un et l’autre. C’était aussi le moment idéal pour savoir si les deux pourraient bien travailler ensemble dans le futur. Serait-ce le début d’une belle histoire de camaraderie, si tel était le cas les ravages seraient terribles sur la ville de Gotham et très prolifique pour les deux coéquipiers. Il fallait tout de même qu’il donne raison à sa bonne réputation de voleur, il fallait qu’il prouve qu’il était une valeur sûre pour le Pingouin.

En se levant la tête pour observer les lieux et repérer les alentours, il entrevit une silhouette sur le haut d’une corniche. D’un seul coup son cœur se mis à battre à tout rompre, il était certain que c’était Batman. Après réflexion ce n’était pas du tout ce dernier, on n’est jamais trop prudent. C’est à ce moment qu’il regarda sa montre et qu’il comprit que ce devait être sa complice pour le vol. Ne restait plus maintenant qu’à faire le signe dont ils s’étaient parlés. Restait plus maintenant à savoir si cette dernière l’avait vu, sinon disons que ce serait un peu étrange, pour être certain, il fit en plus reflété sa montre dans le filet de lumière qui éclairait ses pieds, question de bien à attirer l’attention de Catwoman. Enfin l’action pourrait commencer et enfin il pourrait finalement recommencer à voler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia   Sam 25 Aoû - 9:01

La tour au pied de Wonder City, communément appelée "Tour Wonder" était une chose monstrueuse. Sur tous les plans. Gigantesque et improbable dans un paysage où les grattes ciels avaient désertés pour laisser place aux échafauds industriels et à leurs confrères résidentiels sans saveur, elle attirait l'oeil et l'impressionnait aussitôt, où que l'on se trouve dans Gotham, elle se dressait, éternelle, mystérieuse et imposante. D'aucuns soutenaient qu'elle était plus haute encore, ou au moins tout aussi grande que les fameux édifices du centre des affaires et la forêt surélevée de Diamond District. Etait il vraiment possible qu'un architecte fou ait ainsi défié la Tour Wayne ? Et si oui, pour quelles raisons ? Il avait toujours été de noteriété publique que ce mirador géant n'avait aucune utilité et que personne n'habitait plus à son sommet, même si les légendes les plus folles et les plus effrayantes reliaient aisément ses mystérieuses et insondables hauteurs avec la cachette d'un des terroristes du terroir local ou d'un mafieux intouchable qui savait rester discret. Mais rien de tout cela n'avait jamais été prouvé et la Tour restait bien droite, déserte, et surtout muette dans le ciel souvent sombre de Gotham, qu'elle percait horriblement. Car elle n'était pas trés esthétique, un fait qui ne faisait que s'ajouter à son mystère. Qui donc était assez marginal pour apprécier les formes floues de ce tas de feraille en acier, sans aucun décor, excepté quelques gargouilles honteusement volées au reste de la ville, assez marginal pour comprendre où se trouvait l'accés au dernier étage en forme de rotonde puisque l'entrée de la Tour se trouvait sous terre à un endroit que les plans du métro et ceux des égouts ne mentionnait même pas ? Derrière les vitres, à plusieurs centaines de mètres du plancher des vaches, pas de traces d'un mouvement, pas la moindre ombre d'un meuble et voilà qui nourrissait les ragots colportant qu'une arme de destruction massive, servant selon les histoires à détruire Gotham ou la protéger, ou qu'un monstre y était tapi.

La seule possibilité pour y accéder, outre tomber par hasard sur son entrée sous terraine, était de s'approcher d'assez pour pouvoir la toucher et ainsi amorcer une escalade. Une escalade plus que risquée puisque même les plus fous acrobate des quatre coins des Etats-Unis n'aurait pas osé s'y attaquer. Ce n'était pas un gratte ciel avec des fenêtres, ni une montagne avec des aspérités et des défauts. Non, l'édifice était aussi lisse que puissant, et sa grandeur aurait obligé n'importe qui à faire des pauses, or il faut être très bon pour faire une pause en s'accrochant à un fil d'une main ou en maintenant sa vie, les doigts dans les quelques orifices d'une gargouille usée, peut être en mauvais état, peut être prêt à tomber. Le Batman, célébre justicier versatile aux multiples talents aurait probablement pu faire cette ascescion mais ce n'était pas du tout le genre d'hommes qui allait ensuite aller avertir les journalistes de ce qu'il y avait trouvé. Après tout, c'était peut être son repère, que la municipalité gardait ainsi protégé ? De là, il pouvait fondre sur ses proies silencieusement..

Bref, toutes sortes de questions bouillonnaient aux alentours de la Wonder Tower, mais son mystère restait entier. Sauf pour quelques élus, qui savait exactement à quoi elle servait et ce qu'elle cachait. Parmi eux, vêtue comme les autres de noir et armée très légerement, Eejil, la vieille garde de Talia Al'Ghul, veillait, debout, appuyée sur l'un des murs qui entouraient le dernier étage. Comme d'habitude, son antique peau parcheminée dissimulait les sombres pensées qui voltigeaient dans sa tête et elle changeait alternativement de coiffure, passant de la queue de cheval au french braid ridicule sans s'attirer l'inimitié ni la moquerie d'aucuns des autres assassins présents dans la pièce. Dans la Ligue, tout le monde connaissait le peu d'impact que pouvait avoir l'âge sur un corps si celui ci avait été correctement forgé par la feu du Démon et de sa fille. Et tout le monde respectait une femme qui avait passé une décennie à défendre et combattre aux cotés de la fille de l'Immortel. De toute façon, les moqueries et les enfantillages n'avaient pas lieu d'être dans l'organisation écoterroriste, et tout le monde était occupé à autre chose de bien plus important. La Wonder Tower se dressait sans que personne ne le sache au pied de l'entrée de Wonder City, repaire secret de la famille Al'Ghul dans lequel beaucoup de membres de la Ligue et Talia elle-même passait beaucoup de temps. Il était donc primordial, voir même vital, de veiller à sa sécurité et continuer à s'en servir de mirador, afin de surveiller Gotham l'Imprévisible.

Non seulement des patrouilles régulières étaient organisées mais la Tour avait un service minimum et n'était jamais laissée vide, si bien qu'aucun justicier n'était jusque là venu les embêter. Cette tâche ennuyante n'avait rien de plaisant pour les assassins, surtout ceux de la trempe d'Eejil mais tous s'y collaient sans rechigner, comme à tous les ordres de Talia et de sa famille. C'était un petit prix à payer pour faire partie de la plus grande et la plus légitime organisation du monde, celle qui avait la Raison, celle qui avait le droit de juger le monde et de le punir. Mais prendre un ascensceur et faire le tour d'une pièce pendant des heures n'avait tout de même rien de très attirant. Deuxfemmes assassines venaient de prendre l'élévateur, et descendaient actuellement au pied de la tour pour une patrouille discrète des environs, tandis que deux autres restaient au sommet, dont Eejil et surveillait ce dernier. Mais actuellement, personne n'avait gardé l'oeil sur la surface extérieur. De toute façon, qui saurait se montrer assez discrète pour pénetrer à l'intérieur après un aussi ardu voyage et redescendre à l'oeil d'une femme comme Eejil ? Qui donc ? Catwoman peut être ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Catwoman/Sélina Kyle

avatar

Localisation dans Gotham : East Side

MessageSujet: Re: Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia   Mer 29 Aoû - 17:26

Les rues sont toujours aussi calmes personnes à l'horizon hormis les traînards et retardataires déjà signalés. Les bruits de circulation sont atténués par la hauteur d'autant que celle ci est largement diminuée durant les nuis froides de février. Le ronronnement des voitures pourrait presque me bercer mais le froid me maintien bien éveillée. Je perds mon regard dans les allées sombres autour de la tour Wonder quand un reflet m'interpelle. Un éclat de lumière qui se reflète dans le verre de mes lunettes et titille mes yeux. Je lève la tête vers l'origine de l'inconfort et j'aperçois une silhouette a peine éclairée par la réverbération des lampadaires. Une haute stature qui s 'amuse à faire jouer la lumière sur un miroir. Je penche la tête sur le coté avant de réaliser qu'il est l'heure ! Ça doit être le fameux Cavalier. Après tout c'est le signal que nous avions prévu... Il est à cinq toits de moi. Je fais un pas en arrière pour mieux jauger de la silhouette. On dirait qu'il arbore une sorte d'immense chapeau avec une plume. Je ne eux pas m’empêcher de penser que c'est un petit peu passer de mode, même pour les femmes, alors pour un homme..... Mais passons sur les excentricités vestimentaires de mon collègue pour des choses plus sérieuses. A vrai dire, je n'ai pas vraiment de leçons à donner de ce point de vue là … Une femme en combinaison de latex moulant et oreilles de chats... Autant dire que niveau blagues vaseuses et perverses j'ai mon quota quand les idées tordues ne vont pas avec.... Quoi qu’elles ne seraient pas toutes pour me déplaire....

J’esquisse un sourire avant de descendre lentement la fermeture éclaire de mon costume pour sortir un petit miroir de mon décolleté. Je lève la main et répond aux signes de mon acolyte tout en refermant ma combinaison. Quoi?! On est en plein hiver et on se les gèles ici ! Vous n’espériez quand même pas que je n'allais pas remballer la marchandise ?? J'incline trois fois le miroir de façon à ce qu'il renvoie la lumière à la façon d'un flash puis je le re glisse dans mon décolleté. Je viens de confirmer que j'ai aperçut le voleur et je m’apprêtes à la rejoindre. Ce bâtiment ne m’inspire absolument aucune confiance, à chaque pas je suspecte le sol de vouloir s'effondre sous mes pieds... Après une traversée précautionneuse, je me juche sur le rebord surélevée du bâtiment à peine plus stable que le reste et m'élance dans une course quelque peu risquée. Si j’éprouvais déjà la fiabilité de l'édifice en marchant je vous laisse imaginer l'effet en courant... Cependant j'ai besoin de cette course pour prendre assez d'élan et m'expédier d'un bon gracieux sur le toit d'en face. A chaque foulée j'ai l'impression désagréable qu'un morceau de béton vas se détacher du reste du bâtiment. Au pire j'ai toujours mon fouet enroulé autour de ma taille. Si vraiment le plafond s'affaisse je pourrais tenter un rattrapage expresse en me servant des toits alentours mais tant qu'à faire je voudrais éviter. Avec les ninjas de Talia dans les parages ce n'est pas le moment de se faire remarquer et plus nous serons discret plus nous serons efficaces. Mes foulées s'allongent tandis que je prend de la vitesse et arrive au bord de la corniche. Je prend un dernier appuie sans effort pour effectuer un des ces saltos dont j'ai le secret. La distance n'est pas suffisante pour justifier l'usage du fouet. Je fait confiancer à mes jambes pour cette fois.

Tandis que je prend appuie sur le sol, je sens la corniche s'effriter . La scène se passe comme au ralentit , j'ai l’impression de me retrouver dans un de ces mauvais films ou le réalisateur se sent obligé de passer le moment le plus dramatique de son action en slow motion … Allez je sais que vous avez tous déjà vu ça , vous savez quand on vous offre un plan de la balle prête perforer le cœur du héros, ou vilain c'est selon , au ralenti et avec un très gros plan en prime, c'est le même prix ! Oui je sais vous voyez tous exactement de quoi je parle.... Et bien là, c'est exactement pareille , je sens ma cheville se tordre avec une lenteur presque écœurante , le décor qui prend un angle étrangement penché ossu mes yeux écarquillés et le morceau de béton qui met un temps fou à se détacher de l'ensemble duquel il faisait pourtant si intimement parti il y a peu. Mon pied suit le changement de trajectoire et s'enfonce très lentement dans le vide comme en apesanteur.... Le bloc vas légèrement plus vite et s'échappe de mon emprise tout doucement en prenant tout son temps... Il n'a que ça a faire à vrai dire.... Avant de tomber en chute libre et seul, prêt à atteindre le sol tout en ayant l'air de se jouer des lois de la pesanteur durant encore quelques secondes. Le long plan dramatique ne s’arrête pourtant pas là... Je sens mon corps basculé avec le bloc suivant sa trajectoire et tomber lentement dans le vide dans un mouvement un peu désordonnée et qui manque définitivement de grâce... Vous savez quel est le problème avec ce genre de situations ? Vous avez beau tout voir au alentit vous êtes incapable d'adapter vos gestes et de profiter de cet instant bizarre pour agir en conséquence.... Résultat je me vois tomber et perdre l'équilibre sans pouvoir rien faire... C'est rageant... Après ces quelques secondes qui m'ont parues interminables me voilà en train de tomber dans le vide, et cette fois ci a vitesse normale s'il vous plaît ! Il y a eu comme une sorte d'accélération.... Et cette fois mon corps descend beaucoup trop rapidement à mon goût 'sans doute les effets de la rupture de rythme)... il faut que je réagisse et vite c'est impératif.... Je dénoue le fouet autour de ma taille et l'envoie s'accrocher en haut de l'immeuble que je visais à l'origine. Je suis trop basse pour m'expédier directement au dessus des bâtiments. Résultat je me balance pour me retrouver accrochée sur la paroi du vieux bâtiment . Un immeuble en brique aux aspérités multiples..... Une chance pour moi ! Je plante me griffes dans les reliefs et cales mes pieds sur le rebords d’une vitre. Une fois stabilisée, je tire sur mon fouet et m'en sert pour remonter la façade du bâtiment en rappel . Un bruit sourd retentis à plusieurs mètres en contre bas, sans doute le morceau de mur qui vient de se détacher. J'espère qu'il n' y avait personne en dessous....

L’acensions se fait assez aisément je suis rapide et agile. En moins d'une minute je suis de nouveau sur le toit et cette fois il est bien solide et entretenu ! Je me met debout et j'observe la rue toujours aussi sombre, toujours aussi noire. Je n'ai pas l'impression de voir de mouvements, mais il est difficile d'être sure. Les ruelles en dessous de moi sont particulièrement mal éclairées et à cette hauteur il faudrait avoir une vison d'aigle ou des jumelles pour avoir une idée précise des mouvements en dessous. Je n'ai ni l'un ni l'autre, alors à moins que les types se mettent à danser une salsa habillés en tenue fluo ou réfléchissantes... Je ne risque pas de deviner. Dans tout les cas que je parvienne à voir l'action dans la ruelle est hautement improbable. Je ramène mon attention à ma cible actuelle : le Cavalier. Il est à quartes immeubles du mien . J'enroule à nouveau mon fouet autour de moi pour éviter d'être gênée dans ma course. Cette fois les bâtiments ne sont pas désaffectés je ne risque rien. Je m'élance à pleine vitesse sans me poser de question et enchaîne avec un premier saut en direction du toit suivant pour les autres j’aurais besoin d'un peu d'aide.... Je traverse le nouveaux toi et m'élance dans le vide avec la grâce et l'agilité des félins. A mi-course je me rétracte et attrape mon fouet que je libère au passage. D'un coup de bars et de poignet expert j'envoie mon arme s'accrocher à un rebord et me sert du mouvement de balancier pour m’expédier sur l'autre toit en conservant mon élan. J’enchaîne souplement avec une nouvelle course sur les toits. Un saut plus loin et je rejoint celui que j’imagine être mon complice.

Je range à nouveau mon fouet et m'approche d'une démarche calme et posée de l'homme que j'avais entrevu du haut de mon toit. De plus près, je remarque son accoutrement . Nous sommes aux antipodes c'est le moins qu'on puisse dire. Je suis la combinaison ultra moulante et noir à la fois discrète et extrêmement racoleuse et lui.... et bien les vêtement son plus amples et colorés et je ne vous parle même pas du chapeau déjà cité. Je ne remet pas en doute ses capités de voleur mais je dois avouer que même si Gotham compte à un sacré quota de criminels excentriques (le joker en tête quoique condiment king n'est pas mal dans son genre non plus) je considère que dans certains travaux il faut miser sur la sobriété et la discrétion... Autant dire qu’actuellement …. Ce n'est pas gagné … Je hausse les épaule, avant de dénigrer voyons ce qu'il a dans le ventre ! Je suis désormais à sa hauteur, et je le regarde fixement derrière mes lunettes au verre teinté. Bon, a priori ça ne peut être que lui. Après tout qui pourrait se balader à une heure pareille du coté de la tour Wonder hormis les assassins de la famille Al Ghul ou la chauve sourie ? Qui ferait bien de ne pas venir me trainer dans les pattes ce soir soit dit en passant..... Bien, il est temps d’arrêter de tourner autour du pot et de bouger. Je cesse mon inspection pour entamer la « discussion » qui risque plus de se résumer à un échange d’informations et une mise au potin qu'a une rencontre amiable.


« Cavalier ? Je suppose... Catwoman, mais j'imagine que tu dois t'en douter. »

J'affiche un sourire en coin. Nous ne sommes pas des milliers de femme à nous déguiser en chat la nuit tombée pour dévaliser Gotham. Il y a bien Kitrina mais son accoutrement est, comment dire .. Plus adolescent et flashy que le mien. De toute façon, difficile de confondre un femme mure avec une gamine de quinze ans. Il n'y a pas d'erreur possible. Je l'examine un peu et remarque le fleuret qu'il à porte à son coté, une belle arme d'ailleurs . Il aura peut être des chances de se défendre face aux sabres de la ligue le jour ou nous passerons réellement à l'action. Je ne vais pas y aller par quatre chemins on a bien toute la nuit mais il faudra plier bagage avant l'aube si nous voulons maximiser nos chances de rester hors de la ligne de mire de Talia.

« Je ne vais rein t'apprendre en te disant que la tour ici présente est notre cible.... J'imagine que le pingouin t'en as déjà parlé... Je pense qu'il serait bon que l'on se brief rapidement sur ce que l'on sait respectivement, histoire d'être sur que nous sommes sur la même longueur d'ondes.. Je ne sais pas ce que t'as dit Oswald.»

Je tourne autour du Cavalier de ma démarche féline et sensuelle, roulement de hanches et mouvement lents et posés sont au rendez vous . Comme toujours. Puis je me détache de son regard pour me dirger vers le bord du toit et m'accroupir les yeux rivés sur la tour Wonder. J'essaye de déceler quelques déplacement ou un chemin pour commencer notre acensions tandis que je continue de parler.

«  Pour ma part je sais juste que nous devons accéder à une console pour permettre à l’ascenseur de descendre au dernier niveau via le conduit dudit appareil d’élévation.... A priori nous aurons quelques pièges qui nous attendront en bas. Autre détail Talia est extrêmement active en ce moment et nous avons de grandes chance de tomber sur une de ses patrouilles.... »

Voilà pour le résume du topo que ma fait la palmipède maintenant on passe à la pratique et aux faits... C'est a dire l’ascension du mirador made in Al Ghul.

« La structure est très ciselée et la tour est ancienne tout dépend de l’entretien mais il y a de chances pour que cela ne soit pas trop dur à escalader, mais ça reste difficile à juger sans s'en approcher... Dans tout les cas l'entrée semble être tout en haut sur l'espèce de plate forme qui surmonte le tout ….. »

Je désigne le haut de la tour d'un coup de menton. Et voilà que nous arrivons à la question cruciale. Celle qui vas déterminer toute la suite des événements. Je me relève lentement en prenant appuie sur mes genoux un sourire excité fixé sur mes lèvres et je me retourne pour faire de nouveau face à mon partenaire du soir (avec un peu de chance il y en aurait peut être même un qui serait jaloux) : le Cavalier. Dieu que j'aime les défis !

« Tu te penses capable de monter jusque là ? »

La tour Wonder est immense, c'est probablement l'édifice le plus haut de la ville, elle dépasse les plus hauts buildings du quartier des affaires avec une arrogance éhontée. Et pourtant elle se dressait déjà bien avant eux un petit miracle d'architecture pour l'époque. Même pour moi ou pour le Mister justice de Gotham cela reste un sacré défis qui demande plus que de la dextérité et du talent. C'est de l'endurance qu'il vas nous falloir d’autant plus que nous devrons commencer l’ascension à sa base. Aucun des bâtiments tout autour n'est assez prés pour nous permettre de nous réduire un peu le chemin et même avec mon fouet je n'arriverais pas à effleurer même un millimètre carré du métal sombre de l'édifice. Alors si même pour moi qui suis une habituée des acrobaties en tout genre cela vas être dur, j'avoue que mon acolyte m'inquiète un peu . Je n'ai aucune idée e ses compétences alors a moins qu'il ne sorte un genre de jet équipé de technologies de brouillage de son chapeau à plume j'avoue que je doute de sa capacité à me suivre. Ce qui est d'autant plus inquiétant c'est la configuration de la plate forme. De la ou nous sommes elle parait toute petite mais conçue comme les pièges à rat … Sous un angle à 90 et un sol très large.... Je ne suis pas certaine de pouvoir atteindre ses rebords avec mon fouet et pourtant il nous faudra monter par dessus bords pour avoir une première approche. mieux ! IL nous faudra même réitéré l'exploit d’ici plusieurs jours... La nuit Promet d'être sportive....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Le Cavalier

avatar


MessageSujet: Re: Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia   Lun 3 Sep - 1:00

Le signal avait bien fonctionné, Le Cavalier voyait Catwoman qui s'en venait au loin et qui se dirigeait vers avec ma foi un pas plutôt sensuelle et féminin. C'était la première fois qu'il voyait cette belle créature, dire qu'il n'aimait pas ce qu'il voyait serait un terrible mensonge, le tout avec une retenue certaine, il faut tout de même rester gentleman quand même. Avec l'arrivée de cette dame, cela signifiait le point de non retour, plus question de revenir en arrière, il faut dire que cette idée n'a jamais effleuré une seule seconde la pensée du Cavalier.


Citation :
Catwoman : Cavalier ? Je suppose... Catwoman, mais j'imagine que tu dois t'en douter.


Lui, même en personne pour vous servir, lui dit-il tout en lui donnant un petit baiser sur la main.

Citation :
Catwoman : Je ne vais rein t'apprendre en te disant que la tour ici présente est notre cible.... J'imagine que le pingouin t'en a déjà parlé... Je pense qu'il serait bon que l'on se brief rapidement sur ce que l'on sait respectivement, histoire d'être sur que nous sommes sur la même longueur d'onde.. Je ne sais pas ce que t'as dit Oswald.

Il m'en a glissé un mot et j'ai fait quelques recherches question d'être bien informé au sujet de ce monstre d'acier et de béton. Disons que la dernière conversation que j'eus avec lui fut très brève, autre que le fait qu'il m'engageait que j'allais travailler avec toi. Il m'a aussi prévenu que cette tâche ne serait pas des plus faciles. C'est en quelque sorte un teste qu'il me fait passer pour voir ma valeur. Une chose est certaine c'est qu'elle est beaucoup plus imposante une fois à ses côtés, c'est toute une pièce d'architecture.

En effet la tour était une tout autre histoire de proche, certes Le Cavalier savait qu’elle était grande, mais c'était autre chose de proche. La plus grande des certitudes était qu'il était prêt plus que jamais à l'attaquer.

Citation :
Catwoman : Pour ma part je sais juste que nous devons accéder à une console pour permettre à l’ascenseur de descendre au dernier niveau via le conduit dudit appareil d’élévation.... A priori nous aurons quelques pièges qui nous attendront en bas. Autre détail Talia est extrêmement active en ce moment et nous avons de grandes chances de tomber sur une de ses patrouilles....

Il va falloir faire preuve d'une très grande prudence, tomber sur l'une d'entre elles pourrait ruiner notre mission. Je ne doute tout de même pas une seconde que cela représentera une problématique, du moins je l'espère. Il va falloir faire preuve d'une grande discrétion, mais selon ce que j'ai pu entendre à votre sujet, cela ne représentera pas trop un problème, cela semble représenter même une spécialité chez vous.

Un repérage des lieux était prioritaire question de faire état de la situation et d'être bien au courant de l'emplacement de chacune des patrouilles, car la surprise de tomber sur l'une d'entre elles ne serait pas des plus réjouissante pour nos deux criminelles. Tous deux se devaient de connaître parfaitement la bête qu'ils allaient attaquer, rien ne devait être laissé au hasard, l'échec de la mission ne serait pas toléré.

Citation :
Catwoman : La structure est très ciselée et la tour est ancienne tout dépend de l’entretien, mais il y a de chances pour que cela ne soit pas trop dur à escalader, mais ça reste difficile à juger sans s'en approcher... Dans tous les cas, l'entrée semble être tout en haut sur l'espèce de plate forme qui surmonte le tout… Tu te penses capable de monter jusque-là ?

À priorie, cela ne devrait pas trop représenter un problème, mais juste avant, l'idéal serait de faire un léger repérage sans être vu, bien sûr, question d'avoir le meilleur portrait possible de la situation. Pour tout vous dire je ne suis pas très en claim à faire un face à face avec l'une des patrouilles. De plus, en faisant une telle chose, cela nous permettrait de repérer les lieux afin d'évaluer la meilleure sortie possible une fois notre mission accomplie. Je suis convaincu que cette Talia ne nous en donnera pas de facile. Je tiens à vous dire, gente dame, que je fais ce petit rituel depuis toujours, cela m'a été fort utile jusqu'à présent, en plus de m'aider à me sortir de situation plutôt difficile. Reste à voir si vous voulez faire la même chose, voulez-vous?

Ne restait plus maintenant à attendre la réponse de Catwoman, il n'était pas question pour Le Cavalier de prendre des risques inutiles qui pourraient compromettre la situation. Le succès de celle-ci était la priorité, c'était la seule occasion qu'avait ce dernier pour prouver tout son talent à Oward, pas question de rater son coup, cela n'était jamais arrivé par le passé, plusieurs passes proches, mais aucun échec, pas question de tacher cette fiche parfaite. Ce sentiment de réussite absolue semblait tout aussi présent chez la coéquipière du Cavalier, l'expérience de ces deux personnes allait représenté leur plus grand atout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce système de protection est il si performant? PV Cavalier et Talia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système de protection pour le transport de nos beaux modèles
» La protection antipiratage HDCP mise à genoux ?
» [KERNEL/MOD] Supprimer protection des fichiers système du HTC One
» Protection de vos oeuvres(*)
» [New]Filtre/protection Outerwears - Contro MMM Mamba Monster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: Old Gotham :: Wonder City-
Sauter vers: