RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]

Aller en bas 
AuteurMessage
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Mer 11 Juil - 5:20

La soirée d’hier ne s’était pas passer exactement comme j’en avais envie. Je ne voulais faire qu’un test de mes capacités et de mon équipement. Résultat Bruce et Damian connaissaient mon retour et bientôt tout les autres aussi j’en étais certaine car si Bruce pourrait ne pas en parler j’étais quasiment certaine que Damian se ferait un plaisir de me casser du sucre sur le dos.

- Babs, tu m’écoutes.

- Ah oui, excuse moi Simon, je réfléchissais à notre problème.

J’étais dans la partie bureau de mon chez moi. Situé à l’étage c’était là que se trouvait les bureaux de l’ancienne entrepôt et là que j’avais placé tout mon système informatique et tout ce que j’avais besoin pour travailler. J’étais actuellement en communication avec le professeur Simon Sloan, un ami, un collaborateur et surtout l’une des personnes à qui je devais de marcher de nouveau.

- Et alors? Qu’Est-ce que tu en penses?

- Je penses que cela ne va pas être simple. L’idée des broches est intéressante, mais il va falloir faire de nombreux tests pour que cela fonctionne correctement.

- Oui, mais une fois qu’on aurait décodé toutes les impulsions nerveuses, ont n’aura plus besoin de le refaire. On pourra créer n’importe quelle prothèse. Imagine, la fin des implantations d’organes hasardeuses pour les mains, les bras ou les jambes, où des systèmes pour palier les membres déficients.

Je portais mon mug, marqué du logo de superman, cadeau de Kara qui préférait dire que c’était là le S de Supergirl, buvant une longue gorgé de café. Je réfléchissais à tout ce qu’il me disait. C’était évidement une perspective tentante, mais personne n’avait encore décodé les signaux nerveux. Ma propre prothèses ne cherchait pas à les décodé, se contentant de faire passer l'influe électrique par une autre voie que la partie brisé de ma colonne vertébrale.

- On pense pouvoir réaliser une première broche pour faire des tests, mais on a besoin de ton soutien informatique. Il nous faudra un logiciel pour tout enregistrer et faire des premières interprétation, vue que tu t’y connais un peu en biologie.


- Ecoute je vais voir ce que je peux faire, je laisserais de coté le développement du logiciel de domotique.
Dis je doucement, commençant à prendre quelque notes sur un calepin

- Tu sais, ce serait plus simple si tu étais resté à Metropolis.
Je retirais mes lunettes, frottant rapidement mes yeux essayant de me réveiller un peu plus que je ne l’étais.

-Je sais Simon, mais ma famille est ici et je peux quand même bosser.

- Bon je t’envois le cahier des charges dès qu’on en a terminé avec Rebecca.


- Merci Simon. Prenez soins de vous.


Je coupais la communication, me levant pour m’étirer de toute ma longueur. La fatigue commençait à se faire ressentir dans mon corps. Faut dire que je n’avais pas réussi à dormir après l’intervention d’hier soir, j’étais bien trop excité pour ça. Il allait me falloir plus de café si je voulais continuer d’avoir les idées clairs toutes la journée. Je quittais doucement mon bureau, descendant dans la cuisine pour me refaire du café. Tout l'étage inférieur était aménagé comme un grand salon avec cuisine américaine. La décoration était sobre, je n'avais pas vraiment eu d'argent à consacrer à ça.

- Delphie.

- Oui Barbara?

- J’aimerais que tu fasse des recherches concernant les prothèses mécaniques point, l’influe nerveux point. Compile en deux dossiers, Ordre de classement : Du plus ancien au plus récent et par pitié évite les récits de gamins.

- Recherche en cours.

J’attrapais ma tasse remplie à nouveau de café bien chaud. Deux sucres plus tard j’étais assise dans mon vieux canapés, les pieds sur la table, mes lunettes posés à coté. Je me laissais aller, savourant un peu le confort à ma disposition. Je crois que je m’endormis quelques instants car je fis un véritable bond quand j’entendis la sonnette de ma porte. Bond qui me recouvrit de café à moitié froid. Déposant vivement ma tasse, je récupérais mes lunettes.

- Delphie affichage caméra de l’entré.


Une minuscule image apparut devant mes yeux, merde, je m’attendais bien à ce qu’il vienne, mais j’aurais espéré avoir un peu plus de temps que ça. J’attrapais rapidement un vieux jean qui trainait là, pas question qu’il ne puisse voir l’état dans lequel j’avais finis par mettre mes jambes et puis j’avais assez de décences pour ne pas l’accueillir en sous vêtement, mais tant pis pour la tache de café toute fraiche qui j’avais fais sur mon débardeur noir, de toute façon j'avais les cheveux en bataille et même pas un peu de maquillage sur moi, je ne devais pas vraiment avoir l'air présentable. Je déposais mes lunettes sur la table basse avant d’aller ouvrir.

- Bruce, je ne pensais pas te voir si tôt ce matin. Dis je un sourire en coin sur les lèvres.

_________________


Dernière édition par Barbara gordon/ Batgirl le Ven 13 Juil - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Batman/Bruce Wayne

avatar

Localisation dans Gotham : Batcave

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Mer 11 Juil - 15:13

Depuis la soirée d'hier, Bruce avait réussi qu'à dormir que quelques heures, avant de se lever vers neuf heures, ce qui était déjà exceptionnel. A vrai dire, il n'avait pas grand chose à faire aujourd'hui à la Wayne Entreprise, mais il devait faire au moins acte de présence. Il se leva alors, prenant sa douche, son petit-déjeuner royal, avec ses croissants que Alfred était allé chercher. Il arriva alors à table, et ouvrit le journal, posé à côté de son café et de ses croissants. On pouvait lire alors en gros titres :

UN ENTREPOT SUBIT UNE DESCENTE DU GCPD !
BATMAN RECONNU SUR LES LIEUX AVEC BATGIRL ET ROBIN !


suite page 4.

Bruce pensait encore à cette soirée. Le retour de Batgirl l'avait quelques peu déboussolé. A vrai dire, il avait vraiment pris l'habitude de la voir dans ce fauteuil, et non pas sur ses deux jambes. Bruce reposa alors le journal après l'avoir feuilleté, et prit alors une gorgée du fameux café d'Alfred. Un vrai homme à tout faire d'ailleurs : cordon bleu, femme de ménage, chirurgien, un homme d'exception, comme on en rencontre peu de nos jours. Celui-ci entra justement, avec un téléphone à la main. Il s'avança vers Bruce, d'un pas pressé, puis posant sa main sur le micro, chuchota :

- Monsieur Fox pour vous .

Bruce prit alors l'appel, et écouta Lucius, une autre personne à savoir son identité, mais surtout l'inventeur de nombres de Bat-gadgets :

- Oui Lucius ? Qui y'a-t-il ?

- On vous cherche partout monsieur Wayne . Vous aviez dû sûrement omettre de venir au conseil d'administration de ce matin, qui était à huit heures trente ?


Effectivement, les différents évènements de la nuit dernière avait fait totalement oublié à Bruce ce foutu conseil d'administration. Bruce soupira, et se gratta derrière la tête. Un peu embarrassé, il répondit :

- A vrai dire ... Oui, il semblerait que ...

- Très bien, vous pourrez alors prendre le rapport qui est à votre bureau. Comme d'habitude, j'ai tout inscrit dedans, mais par pitié, pour la prochaine fois, soyez présent.


Après avoir bavardé quelques instants, Bruce finit par rendre le combiné à Alfred, et se leva. Il termina alors son café, avant de s'adresser à Alfred :

- Alfred, je sors .

- Vous voulez la Ferrari ?

- Soyons un peu plus discret Alfred.

- Très bien, vas pour la Lamborghini alors .


Bruce se changea alors rapidement, et prit son costume de chez Hugo boss, avec ses Ray-ban dernière génération, et des gants de conduite. Il alla ensuite au garage, où on pouvait entendre gronder le moteur de la voiture. Il monta alors à l'intérieur, et vit Alfred lui apporter quelque chose :

- Attendez ! Voici les dossiers que vous devrez aussi déposer au bureau !

- Merci Alfred, sans vous je ...

- Je sais , je sais . Allez vous l'avez fait suffisamment attendre ! Avanti !


Bruce prit alors les dossiers, et démarra la voiture. Il commença alors à tracer sa route, tout en repensant là encore aux évenements de la nuit dernière. Il devait la voir. Maintenant, tout de suite. Il appuya alors sur l'accélérateur, et déposa alors en toute hâte les dossiers à son bureau, avant de reprendre la route. Il tourna alors dans le Bowery, essayant de se souvenir de l'endroit où habitait Barbara. Il finit par s'y retrouver au bout de cinq minutes, et se gara devant l'immeuble. Il referma alors la portière, et sonna. Quelques minutes plus tard, Barbara lui ouvrit, tout en l'accueillant :

- Bruce, je ne pensais pas te voir si tôt ce matin.

- Et moi donc ! dis-je, un peu essoufflé, je passais te voir pour papoter un peu. Damian étant absent, nous pourrons discuter tranquillement, sans la moindre interférence.

Bruce retira alors ses gants de conduite, et resta sur le pas de la porte, prêt à rentrer .
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Mer 11 Juil - 15:52

Que pouvais-je dire? Que pouvais-je faire? L’inviter à rentrer déjà peut être, ou le forcer à rester dehors par pure mesquinerie? Non, il ne fallait pas exagérer quand même, papa m’avait bien éduquer, même si juste pour montrer qu’ici c’était chez moi, qu’ici c’était moi la reine et que je dictais mes lois.

- Tu veux rentrer peut être?
Dis je en m’écartant pour le laisser passer. Non, j’étais définitivement une fille bien éduqué, dommage. De toute façon nous devions discuter c’était une certitude, j’aurais juste préféré être plus prête à ça, pas le recevoir habillé comme une adolescente qui rentrait de boite de nuit et avait la gueule de bois. Là entre le vieux jean froissé, mon haut à bretelle taché, mes cheveux miraculeusement et négligemment attaché en queux de cheval, je n'avais vraiment pas fière allure. Mon apparence ne devait pas entrer en ligne de compte, mais c'était plus facile de se sentir en confiance quand son apparence le refletait. Ce n'était pas pour rien que le design de nos costumes étaient aussi important. J'’aurais aussi pensé à désactiver Delphie. Note à moi-même, planquer un bouton quelques parts pour l’arrêter sans parler.

- Je suis désolé Bruce c’est encore un peu brut de décoffrage, mais je commence à peine à m’installer.

C'est vrai que la décoration laissait vraiment à désirer, mais ce n'était pas vraiment le plus important pour moi. J'avais perdu les photos, les souvenirs auquel je tenais vraiment lors de la destruction de la tours de l'horloge. Je fermais la porte derrière lui. J’avais des sentiments assez contradictoire. J’étais tout de même contente de le voir venir, c’était une façon de me reconnaitre de s’intéresser à moi, mais cela n’effaçait pas tout ce qui c’était passé entre nous loin de là. Je lui en voulais pour le Joker, je lui en voulais pour Black Mask. Que je sois mise en danger n’était rien, mais en tant que coéquipière, enfin à l’époque je croyais l’être, j’aurais espéré un peu plus de considération que simplement une intervention mollassonne qui m’avait forcé à démolir la tour de l’horloge qui finalement avait été chez moi. J’avais perdu tout mon équipement et si je n’avais pas été très prudente par le passé, j’aurais perdu aussi Delphie, ma plus belle création.

- Tu veux quelques choses? J’ai du café, un bon coup de micro-onde et il sera tout chaud. Bon j’ai appris à faire le café au commissariat, donc il est dégueux, mais bon ça se laisse boire.


Je parlais en souriant, passant prêt de la table pour ranger et empiler des livres concernant les avancés de la programmation informatique et des premiers logiciels semi-intelligent. Un jour j’écrirais peut être dans l’un de ses bouquins, la plus part des programmes présentés était bien inférieur au capacité de Delphie, mais certaine idée était intelligente. Un scientifique commençait même à parler de Blue-box. Je récupérais au passage ma tasse à moitié vide, découvrant que je n’avais pas fait que de m’en renverser dessus, mais aussi par terre.

- C’est un peu le bordel, je bossais sur un truc et je me suis endormie. Tu dois vraiment avoir l’air très intelligente ma fille sur ce coup là. J’allais vider ma tasse dans mon évier, me servant un autre café.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Batman/Bruce Wayne

avatar

Localisation dans Gotham : Batcave

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Jeu 12 Juil - 19:46

On observa alors une courte pause, sûrement dû à cause de la surprise, car oui, Barbara semblait un peu surpris de voir Bruce, de si bon matin, sur le pas de sa porte. Bruce l'était sûrement un peu aussi, car il avait prit la décision de la voir sur un simple coup de tête, sans y avoir mûrement réfléchir. Etais-ce par pure curiosité ? Ou une simple pulsion ? Car Bruce savait qu'il se sentait obligé de tout contrôler, ce qui lui avait attiré pas mal de problèmes par le passé. Il finit alors par entendre Barbara, qui s'adressait à lui :

- Tu veux rentrer peut être ?

Elle s'était habillée rapidement, et semblait avoir passé sa nuit derrière un écran, tout comme Bruce en fait. Mais la seule différence entre eux était notable, et se résumait en un seul nom : Alfred. Si celui-ci n'était pas présent tout les jours pour permettre à Bruce d'entretenir son image de marque, il serait sûrement habillé de la même façon que Barbara, et non pas en tailleur Armani à onze heures. Il entra alors dans l'appartement, qui semblait un peu en désordre. Des cartons de déménagements, certains ouverts, d'autre à moitié, d'autres demeurant vides. Bruce suivit alors Barbara, tout en prêtant attention à ne pas trébucher dans l'un de ces précieux cartons, qui pourraient répandre sur le sol toutes les affaires de Barbara, et ainsi lui éviter un futur rangement supplémentaire. Celle-ci continuait à parler à Bruce, pour justifier l'état de l'appartement :

- Je suis désolé Bruce c’est encore un peu brut de décoffrage, mais je commence à peine à m’installer

- A vrai dire, tu n'as pas à t'en faire, si je n'avais pas Alfred derrière moi, le manoir ressemblerait à un bazar du Moyen-Orient.

Lâchant un petit rire pour accompagner la plaisanterie, je remarquais alors l'absence de photos sur les murs. Elle venait vraiment d'arriver, cet appartement n'avait pas la moindre trace de son passage. Ou peut-être ne voulais-t-elle pas marquer cet endroit . Dick a pendant longtemps laisser le Bat-Bunker non décoré, malgré les pressions d'Alfred. Nous arrivèrent alors en cuisine, ou deux tasses à café paradaient fièrement à côté d'un tas d'assiettes sales. Une grande cafetière, remplie d'un café bien noir, était aussi présente. Barbara ne perdit pas de temps pour m'en proposer :

- Tu veux quelques choses? J’ai du café, un bon coup de micro-onde et il sera tout chaud. Bon j’ai appris à faire le café au commissariat, donc il est dégueux, mais bon ça se laisse boire.

Après avoir attendu quelques instants, Bruce finit par se retrouver avec une tasse à la main, et regardait les livres qui traînaient dans l'appartement. Il souriait en lisant les titres : programmation informatique, codes binaires, et tant d'autres. Des choses qui échappaient à Bruce, mais un domaine ou Barbara excellait. Elle semblait d'ailleurs embarrassée d'accueillir Bruce dans tout ce désordre, et s'excusa à nouveau :

- C’est un peu le bordel, je bossais sur un truc et je me suis endormie.

Bruce reposa alors un des livres qu'il avait reprit en main, et finit par prendre la parole :

- Cessons de parler de ceci, non ? A vrai dire, je suis avant tout là pour te rendre visite, et non te juger.

Bruce prit alors une grande inspiration, et continua son monologue :

- A vrai dire, quand je t'ai vu hier, courant sur ce toit, j'étais pour le moins très surpris. Et j'y ais repensé toute la nuit . A vrai dire, j'ai repensé à tout ton parcours, et j'étais venu donc dans l'optique de m'excuser. Pourquoi ? Sûrement parce que je me rends compte à présent le certain mépris que je t'ai montré toutes ces années. Nous avons traversé beaucoup d'épreuves, et je sais que par ma faute, tu as perdu des choses que je ne pourrais sûrement jamais rétablir. C'est ainsi.

Il marqua une pause, posant les deux mains sur le lavabo, regardant à la fenêtre, puis il reprit :

- Tu peut me blâmer, me critiquer, voir même m'insulter, car je l'ai sûrement mérité. Mais à présent, ce qui compte, c'est que je sais que grâce à ces prouesses technologiques, tu es bel et bien de retour sur le terrain. Et je m'en réjouis.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Ven 13 Juil - 5:33

Je ne pus m’empêcher de rire quand Bruce affirma que sans la présence d’Alfred le manoir serait un hymne au bordel, personnellement je n’étais pas sur que sans Alfred le manoir tienne encore debout et que Bruce sache vraiment comment s’habiller autrement qu’en collant sans aide et pas sur que le costume de Batman soit la tenue la plus adapté pour dormir dans les réunions du conseil de Wayne Enterprise ou de faire semblant de sortir avec les plus belle femme de Gotham city, enfin celle qui ne portait pas elle-même de collant ou de masque.

Je regardais Bruce du coin de l’œil alors qu’il regardait l’un des livres parlant de la création de boucle aléatoire dans un système informatique multi-plateforme. Autant dire que ce n’était pas le genre de livre qu’on trouvait dans n’importe quelle librairie de Gotham City. Il faisait partie des livres écrits par des universitaires ou des chercheurs ce genre de chose. Très intéressant par ailleurs, même si je n’étais pas d’accord sur de nombre écrit fait par ce professeur, puis c’était un vrai con, l’informatique restait un domaine d’homme et il n’avait pas apprécié que je remette en cause ses théories lors d’une assemblé de chercheur ouverte au public.

Soudain quelques choses que je ne pensais jamais voir arriver se produisit, je fus tellement surprise que je faillis m’étouffer avec une gorgé de café brulante. Bruce qui s’excusait? Bruce qui faisait le premier pas pour s’excuser? Je m’étais préparer à de nombreuses éventualités, mais ça … Je réussis à rester silencieuse, écoutant ce qu’il me disait.

- Oui tu as raison Bruce.
Commençais je doucement. Je réfléchissais rapidement. Tout ce qu’il disait était vrai.

- Je t’en veux pour beaucoup de chose, particulièrement pour la Tour. J’ai perdu tout ce qu’il me restait ce jours là. Autant le matériel que des choses plus mental.

Oui j’avais perdu ma confiance envers lui. J’avais crue que j’étais une coéquipière, une amie, une confidente. La seule personne qui était resté plus longtemps que moi prêt de Bruce avait été Dick. J’espérais avoir de l’importance pour lui, mais non. J’avais du me sortir des griffes de BlackMask, toute seule en faisant sauter la tour de l’horloge, puis j’étais partie.

- Heureusement que je n’oublies rien.
Dis je m’adossant à l’un des meubles de ma cuisine, tournant le dos à la fenêtre. Je bus une longue gorgé de café, c’est vrai qu’il était dégueux. Oui j’aimerais bien gueuler, t’insulter et tout, mais si tu t’excuse, tu me retire ce plaisir. Dis je en soupirant. Je décidais de faire l’impasse sur sa remarque concernant ma façon de marcher de nouveau. Cela pouvait être la technologie? La magie, un long travail, les possibilités ne manquaient pas dans notre monde.

- Le terrain me manquait trop, même si je suis totalement déclassé par rapport aux autres maintenant.


Oui j’allais mettre du temps avant de retrouver mon niveau d’antan qui était déjà inférieur à celui des nouveaux membres des vigilants, même lorsque j’étais à mon sommet jamais je n’aurais pus imaginer rivaliser avec Cassandra par exemple ou Damian. Je n’avais de toute façon jamais été la meilleurs des combattantes. Je finis d’une traite ma tasse de café.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Batman/Bruce Wayne

avatar

Localisation dans Gotham : Batcave

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Lun 16 Juil - 18:05

Bruce continuait à boire sa tasse, tout en regardant Barbara. En voyant Bruce s'excuser, celle-ci lâcha un petit bruit, montrant qu'elle avait sûrement du mal à y croire. Même Bruce était surpris de la tournure qu'avait pris les évènements : rares sont les moments où il s'était remis en question, et même présenter des excuses. Mais il sentait que avec Barbara, il les lui devait depuis un certain temps. Celle-ci finit par lui répondre, quelques temps après :

- Oui tu as raison Bruce.

Elle marqua une courte pause, avant de reprendre :

- Je t’en veux pour beaucoup de chose, particulièrement pour la Tour. J’ai perdu tout ce qu’il me restait ce jours là. Autant le matériel que des choses plus mental.

En effet, je l'avais totalement laissée. A cette époque, Bruce était préoccupé par autre chose, par le bazar que Stéphanie Brown avait provoqué dans Gotham City. Black Mask avait réussi à piéger Oracle, qui avait été obligée de faire sauter son quartier général dans la Tour de l'Horloge. Bruce s'en était pour dire, pas du tout préoccupé. Débordé par la situation, il avait délaissé un de ses plus gros soutien. Dans sa quête obsessionnelle contre le crime, il n'avait pas fait que le bonheur de ses alliés.

- Heureusement que je n’oublies rien. Oui j’aimerais bien gueuler, t’insulter et tout, mais si tu t’excuse, tu me retire ce plaisir. Le terrain me manquait trop, même si je suis totalement déclassé par rapport aux autres maintenant.

Bruce la regarda encore, et vit qu'elle n'appréciait pas le café. Il était vrai que celui-ci était particulièrement mauvais. Mais Bruce masquait son expression de dégoût, comme il avait appris à faire dans tout ces dîners mondains sans intérêt. Il prit alors plusieurs gorgées avant de reposer la tasse sur la table basse, puis il s'adressa à la jeune femme :

- Je ne t'en voudrais pas si tu en venais à utiliser des noms d'oiseaux envers moi, mais j'ai quelque chose à te proposer. Tu l'a dit toi-même, tu te sens "déclassée" : nos ennemis de nos jours sont de plus en plus nombreux, et il faut que j'ai des alliés de talent à mes côtés. Tu peut retrouver ton niveau actuel, si tu t'entraînes régulièrement, et pour cela, je peut te fournir une salle d'entraînement à la Bat-cave, pour que tu puisses te préparer, et achever de retrouver ta forme.

En proposant ceci, Bruce s'exposait à une dispute : Barbara pourrait croire que Bruce souhaite le contrôler, comme il fait souvent, mais cette fois-ci, il ne l'avait pas fait intentionnellement. Il voulait surtout avoir des alliés dans ce temps, car les criminels étaient de plus en plus nombreux à Gotham, et d'autres justiciers n'étaient plus à la hauteur, comme le nouveau Azrael, qui s'était fait prendre par la ligue des Ombres. Barbara était une justicière exceptionnelle, et Bruce veut à tout prix qu'elle recouvre sa forme. Il sait, par le passé, qu'il n'arriveras jamais à contenir toute la racaille de cette ville seul. Bane lui avait appris cette leçon, en lui brisant le dos. Il devait donc s'entourer des bonnes personnes pour faire face à ceci. Et Barbara était une candidate de choix pour ce rôle : elle avait été très proche de Bruce, faisant parti d'un cercle restreint, où seul Dick Grayson et Alfred faisait parti à l'époque.

C'était une nouvelle ère à Gotham, et il devait s'entourer de personnes de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Mer 18 Juil - 15:37

Bruce se sentait il vraiment désolé pour ce qui s’était passé? Ou ce n’était qu’une vague comédie? Je devenais peut être tout simplement trop parano ou trop méfiante? Je m’en moquais de toute façon, je ne voulais pas d’excuse, je ne voulais pas de traitement de faveur et plus particulièrement …

- Je ne veux pas d’aide Bruce.
Commençais je tout en posant ma tasse de café et de croiser les bras, signe évident que je me refermais sur moi-même. Me proposait il ça pour moi ou pour lui? Pour lui, sans aucun doute, il a besoin d’alliés de talent, il venait de le dire lui-même. Bruce n’avait pas changé, il me voyait sans doute comme une ressource utile, moins bonne peut être qu’une Cassandra Cain, mais il m’avait pas non plus besoin de me former depuis le début.

- Tu crois que je ne me suis pas équipé, pas entrainé de nouveau? Que je suis revenu la fleur au fusil en espérant que mes années passés en fauteuil soit oublié d’un seul coup?

C’était presque insultant, non pas presque, totalement. Bien sur ma remise en forme n’était pas encore parfaite et ne représentait absolument rien par rapport à l’entrainement qui avait fait de Bruce le vigilant qu’il était, mais je marchais, je courrais, je bougeais bien mieux que la plus part des gangsters de cette ville, puis j’avais salement dérouillé lorsque je me remettais à niveau en affrontant Kara. Puis je n’étais pas resté inactive dans mon fauteuil. Mes jambes ne pouvaient alors plus bouger, mais mes bras si, j’avais continuer de m’entrainer au Batarang, au combat avec les bâtons et commencer le tir avec les armes de poings.

- Je veux bien t’aider dans la nuit Bruce, combattre dos à dos, travailler de concert avec toi et les autres, mais je ne suis pas revenue pour redevenir une simple apprentie, une élève, j’ai passé l’âge de ça.
J’essayais de rester calme, les poings serrés pour ne pas éclater de colère.

- De même j’ai repris le rôle de Batgirl, que parce que c’est et restera toujours le mien. Tu ne peux pas imaginer la douleur que j’ai ressenti en voyant Cassandra, puis Stephanie prendre ma cape.


C’est vrai, ce jour là j’avais crue que jamais je n’arriverais à remonter la pente, à m’en sortir et accepter ça. J’avais finie par réussir en prenant un rôle de protectrice envers elles ainsi que d’enseignante, de professeur, mais chaque fois que je les savais en mission, seule ou avec quelqu’un d’autre je ne pouvais m’empêcher de m’en vouloir, de penser que cela aurait du être moi.

- Je n’ai pas besoin de ton aide ni pour m’entrainer, ni pour m’équiper. Dis je en me plaçant devant lui, le fixant droit dans les yeux. Je n’étais plus la gamine qui rêvait de m’amuser, ainsi que de combattre le crime, la nuit. J’étais une jeune femme et je voulais être libre et indépendante. Une jeune femme qui veut revivre après des années d'enfer coincé dans son fauteuil et ce n'était pas Bruce, Dick ou n'importe qui d'autre qui m'empecherait de le faire comme je le souhaite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Batman/Bruce Wayne

avatar

Localisation dans Gotham : Batcave

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Mer 18 Juil - 19:07

- Je ne veux pas d’aide Bruce. Tu crois que je ne me suis pas équipé, pas entrainé de nouveau? Que je suis revenu la fleur au fusil en espérant que mes années passés en fauteuil soit oublié d’un seul coup?

Effectivement, sa demande reçut la réponse appropriée. Barbara ne semblait pas à l'aise face à Bruce, et prenait tout de travers. Vexée par la proposition de Bruce, elle avait répondu agressivement, comme si on l'avait touchée au mauvais endroit. Bruce regarda alors la fenêtre, et essaya alors d'éviter d'entendre tout ce que la jeune rousse allait sortir de sa bouche. Car en effet, elle était belle et bien parti pour s'acharner sur Bruce, pour qui la journée s'annonçait bien sombre.

- Je veux bien t’aider dans la nuit Bruce, combattre dos à dos, travailler de concert avec toi et les autres, mais je ne suis pas revenue pour redevenir une simple apprentie, une élève, j’ai passé l’âge de ça.

A vrai dire, vu son état, Bruce pensait qu'une petite remise en forme lui aurais permit de retrouver toutes ses capacités, et lui permettre d'être encore plus efficace sur le terrain, mais la jeune femme ne l'entendait pas de cette oreille, et continuait son discours :

- De même j’ai repris le rôle de Batgirl, que parce que c’est et restera toujours le mien. Tu ne peux pas imaginer la douleur que j’ai ressenti en voyant Cassandra, puis Stephanie prendre ma cape. Je n’ai pas besoin de ton aide ni pour m’entrainer, ni pour m’équiper.

Que répondre à ceci ? C'était pourtant simple : rien. Bruce aurait pu se mettre en colère, détruire tout l'appartement tel un primate enragé, cela n'aurait rien changer. Il ne pouvait tout simplement rien faire, hormis se taire. Il baissa alors la tête, et reposa la tasse à café qu'il avait désormais terminé. Il avança alors dans l'appartement, et jeta un regard au balcon, tout en réfléchissant. Il était un peu déçu. Il espérait trouver en Barbara une alliée idéale, prête à l'écouté sur ses ressentiments, ses terreurs, ses craintes. Mais apparemment, il s'était trompé. Il devait donc faire face seul à tout ces démons, sans vraiment espérer de l'aide de l'extérieur, hormis celle d'Alfred, bien entendu. Il fit alors demi-tour et commença à se diriger vers la porte de l'appartement. Il s'adressa alors à Barbara :

- Très bien, je ne te reposerais plu ce genre de questions, Barbara. J'ai compris mes erreurs, mais je sais que sa ne suffira pas à combler le fossé qu'il existe entre nous. Maintenant, si tu m'excuses, mais j'ai à faire.

Il avança vers la porte, posa la main sur la poignée, et la tourna. Puis, face au couloir, il lâcha une dernière phrase :

- Merci pour le café. A une prochaine fois., Barbara.

Puis il continua sa route, et laissa la porte de l'appartement se refermer derrière lui. Qu'avais-t-il tiré de cette discussion, pas grand chose. Il avait laissé sa curiosité habituelle sur le pas de la porte, et les questions sur sa guérison miracle et tout le tralalala. Pourquoi ? Parce qu'il savait que sa aurait dégénéré obligatoirement. Alfred lui avait toujours conseillé de faire attention à son tempérament , que Bruce était trop à vouloir contrôler ses alliés. Par le passé, en refusant diverses résponsabilités à Dick, celui-ci l'avait quitté, et était parti pour Blüdhaven. Bruce avait fait beaucoup de trop de fois ces erreurs, et il savait qu'à présent, à cause de ceci, il n'avait plus trop accordé sa confiance. Bruce arriva alors près de la Lamborghini, et monta à l'intérieur. Il referma la porte et parti en trombe. Le moteur de la Lamborghini résonnait dans les rues de Gotham, et Bruce s'empressa alors de rentrer au manoir, où Alfred l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Barbara gordon/ Batgirl

avatar

Localisation dans Gotham : Chez moi !!!

MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   Jeu 19 Juil - 6:17

Bruce semblait refuser de m’affronter. J’aurais du m’en douter. J’aurais du le savoir. Qu’avait il dans la tête? Que pensait il là maintenant alors qu’il partait la queux entre les jambes. Était il déçu? Était il en colère? Lui avais-je fais du mal? Se sentait il blessé par ce que j’avais dis? Des fois je donnerais cher pour lire dans la tête des gens. En tout cas je savais ce qui ce passais dans la mienne et j’allais exploser. J’avais besoin d’hurler, de me défouler et cet homme refusait de m’affronter. Est-ce que je n’en valais pas la peine? Non, ce n’était pas moi, je savais que Bruce avait du mal à faire preuve d’empathie envers ceux à qui il tenait. Je ne fis rien pour le retenir, fixant son dos en espérant secrètement mettre le feu à ces vêtements ou un truc du genre.

J’attrapais sa tasse, qui vola quelques instants avant de s’écraser sur la porte d’entrer maintenant close. J’allais avoir besoin de me défouler, de me détendre. Ce soir je serais de nouveau de sortie, mais je n'aurais jamais le courage d'attendre bouillante de rage aussi longtemps.

- Delphie. Hurlais je. Verrouille les lieux, actives les caméras de surveillances sur l’écran quatre.

Le verrouillage était simplement l‘automatisation des différentes serrures du bâtiment, cela n’empêcherait absolument pas à quelqu’un d’entrer dans le bâtiment s’il le souhaitait vraiment, je n’avais pas mes moyens de piéger porte et vitre, mais au moins je gagnais du temps. Je me changeais rapidement, enfilant une tenue de sport consistant en une simple brassière et un cycliste. Cela laissait voir la plus part de mes cicatrices, particulièrement celle de mes jambes et surtout la grande qui barrait mes reins, là où mon implant avait été fixé.

- Je connais un sac qui va avoir mal. Grognais je entre les dents fonçant dans la cave pour m’entrainer et surtout me défouler. Le style n’y était pas forcement, mais au moins cela me faisait du bien, je devrais peut être coller des visages dessus, pourquoi pas le Joker déja, puis Bruce et Dick. Non se serait mesquin, mais qu'est ce que cela me ferait du bien.


[Terminé]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis une jeune femme maintenant [PV: Bruce Wayne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le vieillard et la jeune femme
» [Higgins Clark, Mary] Recherche jeune femme aimant danser
» [Colorisation] Jeune femme aux éventails
» BATMAN BEGINS - BATMAN/BRUCE WAYNE (MMS155)
» Jeune homme/femme jusqu'à quel âge ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: East Side :: Batgirl's Cave-
Sauter vers: