RPG +16 ans
 

Partagez | 
 

 { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Norman S. Rotrig

avatar


MessageSujet: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Lun 9 Juil - 17:57

« Ploc »
C'est le seul son que l'on peut entendre dans les sous-sols d'un des entrepôts du Pingouin .
Le bruit de l'eau sortant d'un tuyau , coulant petit à petit sur le sol .
La pièce est assez grande pour une « cave » , plusieurs cartons y sont entreposés , certains sont assez grands …
Que peut il y avoir dedans ?
Des tonneaux comportant certainement de l'alcool sont mis alignés face à la porte qui mène à l'étage au dessus .
Et au milieu de tout ce bordel , dans le noir le plus total , quelqu'un porte une camisole orange attaché à un vieux dossier .
Soudain , la porte s'ouvre brusquement et la lumière s'allume .
Un sous-fifre du pingouin armé d'un pistolet mitrailleur débarque , une bouteille d'alcool d'une main et un cigare à la bouche .
Il s'approche du prisonnier et lui jette de l'alcool au visage via sa bouteille .
Le prisonnier s'éveille …
Les cheveux verts , le teint blanc et un large sourire dessiné sur le visage …
Le prince du crime était prisonnier du Pingouin , un objet de collection .




« Hmm... Excellent réveil » ironisa le Joker

L'homme armé s'écria alors , en fronçant les sourciles .

« T'es pas ici pour dormir le clown . »

Le Joker craqua sa nuque en penchant sa tête sur le côté et prit un air nonchalant .
Le soldat d'Oswald , prit son tic et pencha également la tête sur le côté et cracha la fumée du cigare au visage du Prince du crime .
Ce dernier toussa quelque peu en bougeant la tête dans tous les sens .
Regardant le cigare puis la bouteille , le Joker eut une idée folle .

« Dit , c'est quoi que tu bois ? »

Le soldat rétorqua alors l'air un peu vaseux .

« De la Vodka , pourquoi ?»

« Je peux ? »

Le soldat réfléchit quelques secondes mais se dit que de toute façon , boire ou pas , ce type allait resté ici pendant longtemps , autant qu'il boive un coup …
Il mit la bouteille dans la bouche du clown , et le Joker bu une gorgée puis , garda la deuxième gorgée de sa bouche .
Le sous-fifre retira la bouteille et tira sur son cigare en même temps .
Les joues gonflés , le Joker cracha l'alcool qu'il avait récolté sur le bout du cigare du soldat .
Le cigare prit feu et le visage de l'homme avec .
Il courait dans tous les sens , se giflant pour essayer d'éteindre le feu en vain pendant que le Joker était en train de rigoler .
A cause de la douleur , il prit le tonneau d'alcool pour de l'eau et plongea la tête dedans pour son plus grand désespoir .
Le feu s'empara de tout son corps et maintenant , c'est le sol qui accueille les flammes .
Les flammes brûlent rapidement les tonneaux d'alcools ce qui provoqua un incendie .
Tout commence à brûler et les précieux objets du copplebot avec .
Le Joker essayait quand à lui de se libérer par la force en vain .
Mais c'est au moment qu'une flamme passa sur un carton contenant on ne sait quoi qu'on entend un bruit sourd .
Le Joker écarquilla les yeux , impuissant , il assiste à une formidable explosion .
Les murs s'écroulent , le feu sort du bâtiment et une épaisse fumée noire se dégage du reste de l'entrepôt …

L'alarme ne mit pas longtemps à se déclencher et tous accourent pour voir le bâtiment en feu .
Des débris à n'en plus compter jonche le sol .
Au milieu de tout ça , un tas de tous cela semblait bouger …
Une main s'en dégage et s'appuie sur le reste des débris afin que le corps qui se cache dessous .
Le Joker se relève lentement , salis par la cendre et les débris .
Le feu a brûlé le bas de la jambe gauche de son pantalon violet auquel il avait perdu sa chaussure .
Sa camisole orange et sa petite veste violette ont totalement disparu sous les décombres et seul sa chemise orange , où les manches sont déchirés sont encore présentes .
La figure et les mains pleines de cendre mélangés à la poussière et au sang .
Les cheveux ébouriffés et un visage choqué sont visible sur la tête du Joker .

Après quelques secondes d'halètements , le Joker reprend ses esprits et regarde autour de lui …
Tout les criminels qui étaient venu regardaient le retour d'un homme qu'ils pensaient mort .
Il lève ses mains et les regardent quelques instants avant de fermer les yeux et d'afficher son sourire …
Il relève brusquement la tête pour éclater dans un grand rire diabolique .


«  AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! AH ! Bat'y ! Je suis rentré ! »


Dernière édition par Joker le Sam 11 Aoû - 8:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Mar 10 Juil - 18:17

nous interrompons votre programme pour un flash spécial.

FERMEZ LÀ, MONTE LE VOLUME.

Celle qui était affichée à la télévision c'était Vicky Vale. La journaliste d'enquête et d'événements spéciaux de Gotham. Elle ne dérangeait pas les gens inutilement elle. Quand on voyait sa jolie gueule blonde à la télévision, c'était toujours très important. Où du moins ça en avait l'air.

Lui qui venait de gueuler. C'était le pingouin. Il contrôlait Bowery. C'était certes loin de son centre d'activité légal, mais c'était une source de revenu génial. De plus, il n'y avait pas meilleur endroit pour recruter des hommes. Au bar le Crowd tout le monde y finissait un jour. Dans un coin du bar il y avait Zsasz, tueur malade spécialisé au couteau, Tally man sirotait un vers plus loin et le soûlon qui dormait c'était Killer moth. Le pingouin venait de paniquer. Derrière la jolie petite journaliste à la télévision on voyait de grand feu et Oswald savait exactement où c'était.

Vicky Vale dans son hélicoptère commentait ce qui venait de se passer. Apparemment le Joker qu'on croyait mort venait de faire exploser un entrepôt de Cobblepot qui lui servait de hangar à boisson. Cobblepot fulminait, il fumait, mais la fumée aurait très bien pu sortir directement de son nez tellement il était enragé. Sa plus belle pièce était en train de se faire là mâlle ...

Oswald assied au fond de la banquette entre ses hommes donna un puissant coup de parapluie à son voisin de droite.

Magne-toi crétin. Laisse-moi sortir faut allez là-bas grouille.

Oswald sortit du bar en ne salissant de regarder la télévision. Le cameraman filmait en gros plan le Joker qui riait à en perdre haleine du haut des aires. Quelques hommes du pingouin s'approchaient de lui. Il ne put voir la suite, car il franchit la porte du bar pour filer dans sa limousine en direction de sa propriété.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Mer 11 Juil - 12:26

- Je le veux.

Généralement, les jeunes femmes prononcent ça en parlant du dernier sac à la mode, du dernier modèle de concentré technologique dernier cri à l'usage des jeunes et à la gloire de l'ultraurbain, ou du nouveau tome des aventures fades d'une jeune femme sans cervelle. Mais dans la bouche de Talia Al'Ghul, cela n'avait pas exactement le même sens, et les quatre hommes présents dans la pièce connaissaient très bien la cible des paroles de l'immortelle. En effet, bien qu'elle n'ait pas la télévision, Talia avait des hommes dévoués à ses ordres grouillant en chaque coin de Gotham comme les fourmis d'un édifice qui menerait à la nouvelle humanité rêvée par son père. L'un d'entre eux avait témoin de la scène et avait aussitôt contacté la forteresse du Démon, menant son interlocuteur à amener la nouvelle à Talia Al'Ghul. Cette dernière n'avait pas eu besoin de réfléchir longtemps pour élever sa sentence à l'audition du quatuor meurtrier en attente de ses ordres. Parmi toutes les ordures de Gotham, toutes les injures faites à l'humanité de cette satané ville, le Joker était l'une des plus connues et l'une des plus laides. Parangon de l'apocalypse, c'était certainement l'homme le plus fou que Talia ait croisé lors de son interminable vie et par la même occasion l'un des plus dangereux. Batman, son Bien-aimé, l'avait combattu à plusieurs reprises mais peu importait ces croisades, l'"homme" si on pouvait encore utiliser ce qualificatif à son intention revenait toujours, plus félé qu'avant même si cela paraîssait à chaque fois impossible. Il pouvait être un allié de choix pour la purge de l'humanité, tant son "expérience et sa folie n'avaient d'égales à travers la planète et tant ses plans farfelus avaient le label de la destruction massive et sanglante. La Ligue employait son temps à combattre les monstres comme lui, même si parfois, elle les utilisaient à des fins de purgation plus rapides, et se parait de leurs talents avant d'essayer de les faire disparaître. Quoi qu'il en soit, si le Joker était revenu, quel que soit ses plans pour l'avenir - et Dieu savait qu'il était imprévisible -, elle devait absolument se le procurer. Le fait qu'il soit en vie constituait une très grande surprise, qui ne toucha pas particulièrement Talia mais qui devrait causer un certain tort et une rage qu'elle connaissait bien à Batman. Son némésis était de retour, à moins d'une excellente manipulation du Pingouin

. Tout cela était invraisemblable. La rumeur courait depuis quelque temps que Dollmaker avait tué le Joker et arraché son visage, bien que le corps du Prince du Crime n'avait jamais été retrouvé et que les infiltrés de la Ligue dans le GCPD avait affirmés que ce dernier n'était pas secrètement gardé. Elle l'avait -presque- cru mort, sans grand espoir tout de même. Et voilà qu'il faisait son grand retour, et semblait il avec son visage d'antan. Comme presque tous les agissements du Joker, cet acte n'avait aucun sens mais elle n'arrivait pas à comprendre ce qu'il cachait. Peut être s'agissait il là d'une mascarade et ses hommes auraient affaire à un faux Joker ou un gugusse ambitieux fan du fou et décidé à s'appropprier son renom. Quoi qu'il en soit, elle devait absolument envoyer ses hommes pour vérifier tout cela et tenter de capturer cet homme coûte que coûte, avant qu'un justicier ne parvienne jusqu'à lui ou qu'un criminel agacé ne parvienne enfin à le supprimer. Si quelqu'un devait tuer le Joker, ce serait soit Batman, soit Talia et cette dernière ne se priverait pas. Ses dernières rencontres avec lui avaient été plus que "folles.."

- Je le veux. Supprimez ceux qui vont tenter de le retrouver et rapportez moi le Joker. Si vous n'y arrivez pas, abattez le. Et je ne veux pas que les médias vous voient, pour cela, arrangez vous. Baraka.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Batman/Bruce Wayne

avatar

Localisation dans Gotham : Batcave

MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Mer 11 Juil - 14:25

Pour cette nuit-là, rien ne valait mieux qu'un bon bain, et un bon canapé. Bruce avait fini par prendre cette nuit de "congé", et pour une fois, contrairement aux autres nuits, il avait fini son repas, et sirotait à présent un bon verre de scotch, allongé sur le canapé. Il regardait alors la télévision, profitant de cette courte "pause" dans sa journée. A vrai dire, il était épuisé : tout au long de la journée, il jouait son rôle de playboy, sortant avec plusieurs femmes, et faisant la une de la presse à scandale. Sourire charmeur, dernier tailleur fait main, lunettes aviator sur le bout du nez, il faisant de son mieux pour soigner son image. Et sa nuit, au lieu de la passer en bonne compagnie, comme croyait souvent les médias, il les passait à défiler en costume de chauve-souris, brisant bras et jambes à la racaille de Gotham. Bruce repensait à tout cela d'un air mélancolique. Il zappait frénétiquement les chaînes, signe d'un ennui profond, jusqu'à qu'il arrive sur un flash spécial ...

- Bonsoir Gotham ! Ici Vicky Vale, en direct du Bowery ! Il y aurait comme qu'il dirait une explosion dans une sorte d'entrepôt. Et selon certaines sources, le Joker serait le responsable ! Vous avez bien entendu mesdames et messieurs, le Joker est de retour !

Bruce sursauta, à vrai dire, à force, il ne devait pas s'habituer à ce genre de situation ? Le Joker était sois disant mort des dizaines de fois. A chacune de leur rencontre, on le croyait mort. Mais pourtant à chaque fois, il s'en sortait. Cela semblait étonnant, car Bruce avait vraiment pensé à sa mort, suité au combat avec Dollmaker, qui avait sois-disant arraché le visage du Joker. Bruce se releva alors, et posa son verre sur la table basse. Alfred entra à ce moment, comme à son habitude, avec un plateau en main. Il s'approcha alors de Bruce et lui déclara :

- J'ai pensé qu'une tisane passerait sûrement mieux que tout cet alcool, maître Wayne.

Il posa face à Bruce sa tisane miracle, celle qui effaçait toutes traces de migraine ou autres mal . Il en prit quelques gorgées, avant de se lever. Alfred regarda alors son maître déambuler dans la pièce, puis se diriger vers l'horloge, et donc, vers la Bat-cave.

- Ma compagnie vous dérange, maître Bruce ?

- Pas le moins du monde Alfred, mais le Joker est sois-disant de retour, et je dois aller vérifier ceci par moi-même

- Et votre soirée de ...

- Pour une prochaine fois .


Bruce actionna le passage secret, et entra dans la Bat-cave. Il continuait à boire sa tisane tout en descendant les marches. Il arriva bientôt au centre de la pièce, et parla au Bat-ordinateur :

- Actionne les caméras à l'angle de la vingtième et de la neuvième.

Le sigle de la chauve-souris s'effaça pour afficher deux caméras, qui montraient l'incendie que Bruce avait vu un peu plus dans le journal spécial. Il posa alors sa tasse et s'approcha près de l'ordinateur, et pressa un bouton. une grande armoire en verre sortit alors du sol, avec la combinaison de Batman à l'intérieur. Bruce s'équipa alors, prêt à rejoindre la scène au plus vite. Il prit alors quelques gadgets en plus, tel que le Bat-IEM, Bat-fumigènes, Bat-griffe et d'autres ... Mais cette fois-ci, il se dirigea vers la Batwing, certes, il n'aimait pas tant utiliser ce moyen transport. Il devait allez au plus vite sur la scène, pour vérifier les dires. Il entra alors à l'intérieur de son appareil, et le configura rapidement. Quelques minutes plus tard, le plafond s'ouvrit, et la Batwing s'éleva dans le ciel, avant de partir rapidement. Il savait qu'en un rien de temps, il serait au dessus du Bowery, et qu'il allait pouvoir être déposé sur le toit le plus proche de l'action. Et ce fut le cas, cinq minutes après, il était au dessus, à quelques centaines de mètres du sol. Il sortit alors de la Batwing, activant l'auto-pilote, puis sauta dans le vide. Il se posa alors sur un toit, non loin de l'incendie, qui illuminait Gotham. Il s'approcha et zooma sur le bâtiment en feu, tout en pensant :

* Où que tu sois Joker, je ne te laisserais pas semer le chaos dans Gotham ...*
Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn




MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Ven 13 Juil - 7:14

L'absence qui ronge. L’incompréhension qui taraude. Le manque qui rend affable. Voilà que la pauvre Harley se trouvait bien désemparée et la bise n'était pas encore venue. Affalée sur le canapé, rideaux clos, elle regardait la télévision sans vraiment la regarder. Il avait disparu de la circulation sans un mot. Elle l'avait on ne peut plus mal vécu. Une femme peut être ? Une femme sûrement ! La maison en avait fait les frais .

~Flashback

« Je disparais quelque jours. Ca sera grand. Très Grand. J'en ris d'avance. »-. Pudding.»


Un œil d'ouvert, l'esprit qui revient se placer au centre de son cerveau toujours embrouillé. Voila qu'une nouvelle journée commence et on se retourne. Il n'est pas vraiment affectueux tout le temps, on finit la nuit chacun de son côté, parfois comme on l'avait commencé. Mais croiser ses yeux clos au réveil était un plaisir qui s'était lentement et insidieusement changé en habitude. Hors, cette fois çi. Personne. Si elle passait assez facilement le manque parfois flagrant d'intérêt et les changements si fréquents de petit nid douillet- on ne badine pas avec la sécurité. Pour ce qui était des disparitions imprévues elle ne concevait pas que cela puisse arriver. Sans compter que la nuit avait été mouvementée. Voila qu'elle l'avait perdu dans les bras de Morphée qui l'avait confié à une charmante demoiselle. La jeune fille un peu superstitieuse accordait une grande importance aux rêves et peut être même à certains signes. Vérification. 

Alors que sa main atterrit plus rapidement que prévu sur ce bout de lit vide, froid et sans couverture, elle revint bien plus vite à la réalité. Douche froide sans eau-bien écologique-. Elle n'avait pas besoin de beaucoup plus. La jeune femme sauta du lit sans plus de cérémonies et poussa un cri profond. 

« POUSSIN »

La première pensée, poussée par le manque la surprise et le déplaisir, qui lui avait traversé l'esprit était qu'une demoiselle lui avait donné rendez vous pendant la nuit. Elle avait dormi un peu plus longtemps que d'habitude et pensa, guidée par la jalousie qu'il avait-dans ce but cherché à lui donner des somnifères pour partir tranquille. Rien. Il n'était pas là. Il aurait répondu. La demoiselle fit le tour de l'appartement en petit culotte, cherchant une trace de son cher et tendre. Pour lui faire passer le goût de la plaisanterie, elle s'était saisie du petit couteau qui était sous son oreiller en permanence et d'un air décidé annonça avant de faire un tour un peu plus approfondi : 

« Je vais te faire passer l'envie de jouer si tu ne te montres pas tout de suite »

La jalousie maladive, elle l'avait évitée jusque la. Jamais véritablement tombée amoureuse, ce n'avait été que se protéger pour finalement tomber de plus haut. La découverte de cet homme avait fait tomber en peu de temps ce que des années d'études avait réussi à détruire de son peu de potentiel affectif. Mais quelle chute. Il ne montrait pas tant de signes d'affections, mais il ne pouvait qu'être sincère. Pauvre homme, il avait vécu tant de choses difficiles. Bien sur qu'il ne pouvait pas l'aimer comme deux jeunes aisés peuvent s'aimer. Et tout cela rendait leur couple tellement plus intéressant. Mais, boostée par la force que seule la haine peut offrir à l'homme, elle cherchait dans les placards. Peu de chances qu'il s'y trouve, il ne s'y était caché qu'une fois, avec un masque, et cela n'avait rendu la soirée que plus agréable. Sans certitudes on cherche partout, surtout là ou on ne devrait pas. 

« Mon chériiiiii~ »


La voix mielleuse, arme préférée et désirable de la femme au sommet de son art. Art qui resta cependant bien de peu d'effet. L'appartement n'étant pas bien grand elle en fit vite le tour. De retour au lit, elle trépigna sur place et se jeta sur le lit pour hurler dans ce coussin vert noir et rouge qu'elle n'avait plus voulu lâcher après l'avoir emprunté à un vendeur bien aimable d'avoir attendu leur départ pour alerter les autorités les moins compétentes de tout Gotham. Elle se mit à pleurer. Cependant, elle ne savait pas vraiment pourquoi. Enfin si, il n'était pas là et elle se sentait bien seule. Elle finit par se redresser pour finalement serrer ce coussin contre son cœur. Elle pleurait encore et ses lèvres bougeaient presque toutes seules. Et finalement, trop tard-comme à chaque fois-, elle remarqua ce léger détail qui lui avait échappé quelque part entre l'émergence et la fureur. Ce papier n'était pas posé là à son réveil. Et voilà donc qu'elle se sut seule. Sans un baiser de départ, il avait disparu sans raison ni mobile. 

« Pourquoiiiiiiiiiiiiiii »

Et nouvelle salve de larmes. Plus courtes, il n'y en avait plus tellement. A vrai dire, elle s'en retrouva rassurée, « Pudding » était la signature qui prouvait qu'il n'y avait pas d'autres demoiselles dans les environs. Fierté de mâle, quand il y avait à craindre, il signait presque systématiquement « J ». Mais sa fureur n'avait pas épargné la maison.

~

Et voilà donc qu'affalée sur son canapé des mois plus tard, elle caressait un bleu sur le bras qu'elle avait pris le soin d'entretenir depuis son départ. Quelques jours ? Un putain de mensonge, oui. Depuis son départ, la vie s'était arrêtée dans l'appartement couvert de photos des deux clowns. Elle allait du canapé au frigo, puis du frigo au canapé. Au début, elle continuait à se montrer digne, elle avait organisé deux ou trois petits braquages avec le reste de la troupe. Mais il ne revenait pas et était introuvable. Alors lentement, une fois vidée de cette colère qui fait tenir debout quand tout est perdu, elle s'est enfermée dans le noir. Antidépresseurs et petits gâteaux. Elle l'avait cherché partout, il n'était nulle part. On commençait à le dire mort et quelques uns de ses acolytes quittèrent le navire. Parfois, un des sbires de son chéri venait frapper à la porte et remplir le frigo. Un des rares qui l'aimait bien de toute évidence. Elle ne le remerciait même pas, de toute façon à quoi bon. Et il repartait. Mais ce jour là serait différent.

La télévision tournait en boucle. Souvent devant des dessins animés, elle zappait parfois à des heures improbables pour tomber sur des films dérangeants. Le hasard qui fait bien les choses. Lui au moins faisait encore quelque chose. Et soudain. Flash spécial. Elle ouvrit brusquement les yeux.

« C'est à peine croyable, l'entrepôt vient de partir en fumée. Il ne reste que des cendres comme vous pouvez le voir. Mais..Attendez, je vois que ça bouge. Mon dieu que se passe t'il..Je..Je reconnais la pâleur de cette main. Oh non. Il est de retour »

Incrédule, elle se frotta les yeux. Elle avait souvent rêvé de son retour mais rien ne s'était jamais passé.

« Pincez moi, je rêve »

Elle dut le faire elle même. Sur le bleu encore frais, histoire de bien marquer le coup.

« AIE »


C'était bien vrai, elle voyait cette main qui lui manquait tant bouger sous les gravas. Son cœur reprenait lentement vie, et au fur et à mesure qu'elle revenait elle aussi, la rancœur se fit plus vive. Il était vivant, et il avait des explications à lui fournir. Comme si elle n'avait jamais végété sur ce canapé sale, elle se releva d'un trait et courut dans sa salle de bains pour se préparer rapidement. Elle avait un coup de fil à passer, elle ne pouvait pas y aller seule. Plus on est de fous plus on rit.

« Tu ne perds rien pour attendre, « poussin ». J'arrive, et ces comptes tu vas devoir me les rendre. Mort ou vif. i'm back on business. »

_________________
« “Everyone else sees the Joker laugh, only Harley has ever seen him cry.”»

Revenir en haut Aller en bas
Catwoman/Sélina Kyle

avatar

Localisation dans Gotham : East Side

MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Lun 23 Juil - 7:42

Je me promène sur les toits, un sac rempli d'objets précieux en tout genre sur le dos. La routine. La sac se balance au grès de mes déplacement mais ce n'est pas un problème, tout ce qu'il y a dedans est bien calé et rien ne peux se casser. D'habitude je ne vole que pour moi mais ce soir j'ai fait une exception. Il faut que je trouve un moyen pour que notre équipée toute fraîche sois.... plus soudée.... Bon ok , j'ai du mal avec Ivy mais il vas falloir faire avec. Elle et Harley sont... Soudées comme les doigts de la main, sur ce coup c'est l'une et l'autre et pas l'une sans l’autre. Ça ne fait pas vraiment mes affaire mais tant pis... Cette nuit j'ai pillé le Gotham city malls et le musée d'histoire naturelle. Parmi tout les bibelots que j'ai récupéré et que je compte revendre rapidement via Gwen, il y en a deux qui sont destinés à être donnés. Le premier est une bouture du Wollemia Nobilis. C'est un pin si atypique qu'il a fallu lui trouver un nouveau genre pour le classifier... Bon ce truc est originaire d’Australie mais j'imagine que les talents d'Ivy peuvent faire prospérer a peu prés n'importe quelle plante... Eyh ! ne me regardez pas comme ça ! Les plantes , les fleurs et tout le toutim ça n'a jamais été ma tasse de thé mais il faut bien que je charme un peu Ivy... Si on continu sur cette lancée on ne vas pas s'en sortir ! On a deux tempérament trop sulfureux pour vraiment s'accorder je crois mais on se supporte c'est déjà pas si mal... Il faut juste qu'on arrondisse un peu les angles et ça devrait marcher.... Quoiqu'il en soit ce petit morceau d'arbre devrait lui plaire j'en suis certaine et je serais prête à parier qu'elle ne l'as pas encore dans sa collection. Bon je vais essayer de me servir de cette plante comme d'un drapeau blanc ou d'un calumet de la paix.... Ça peut paraître un peu bizarre mais je n'ai pas envie de me faire broyer par des plantes en furies si vous voyez ce que je veux dire....

Le deuxième cadeau est destiné à Harley. Pour elle il ne s'agit pas d'une « opération séduction » mais plutôt d'une opération « remonter le morale des troupes ». L'absence du joker la mine à un point difficilement imaginable et un clown qui n'a pas se sourire avouez le, c'est tout sauf normal ! Du coup je ne vois pas trente six solutions, hormis garder son attention focalisée sur autre chose le plus longtemps possible.... Il y a bien Ivy mais très franchement on aurait beau faire des pieds et des mains toute les deux on est bien faible par rapport à l’Everest de chagrin qui mine notre petite Harley.... Du coup j'ai prévu quelque chose d'amusant bien dans le style de la petite arlequine ! On vas s'en prendre à n'importe quel magasin qui nous tomberas sous la main et n en feras ce qu'on veux. Je la connais et se servir tout en mettant un magasin à sac et faisant flipper le personnel et la clientèle, elle vas adorer... J'ai tout ce qu'il faut pour préparer ça dans mon sac. La seule chose que je voudrais éviter c'est un massacre.... Je ne suis pas pour tuer des gens... Mettre le souk pourquoi pas ça lui ressemble après tout à la petite dame, mais tuer... Non décidément je me fait difficilement à l'idée bien qu'il n'y a pas si longtemps j'étais à deux doigts de franchir la barrière.... Bref j'ai deux livraison à faire ce soir et une demoiselle en détresse à mettre sur les rails de la bonne humeur. La nuit vas être chargée alors autant ne pas traîner ! Je saute de toits en toits quand tout à coup une explosion retenti au loin. La nuit s’illumine et je vois le Bowery s'enflammer ! D'immense langues de flammes lèche les bâtiments pendant un court instant avant de reprendre une taille plus normale et de commencer à dévorer les restes de l’entrepôt qui à été soufflé.

Je me suis arrêtée net ; observant le spectacle au loin... Mais qu'est ce qui se passe là bas ??? Ce n'est pas excessivement loin de mon appartement …. De loin c'est difficile de situer le lieu précisément.... Du coup mes inquiétudes prennent le pas sur mes objectifs du soir … Et je modifie ma trajectoire. Je bondis sur un toit à ma gauche et avale la distance à toute vitesse. Par pitié dite mois que Holly et Kitrina vont bien... Je fonce en direction de l'explosion et quand j'arrive finalement à l'origine du désastre je réalise que nous somme plusieurs à avoir convergé vers ce lieu. Un hélicoptère vole si bas que les rafales qu'il provoque et me fouettent le visage, dessus le logo de la chaine de télé ou travaille Vicky Vale, les médias suivent l'affaire ils semblerait. Une limousine arrive sur les lieux, à quelques toits sur ma gauche le Batwing vient de se poser.... Batman est sur le coup lui aussi pourtant le Batsignal n'as pas encore était actionné... Je jette un œil autour. Nous sommes à deux rues de mon appartement a moins que les flammes se propagent les filles sont en sécurité je me sens soulagée... Puis un rire bien connu vient me tirer de mon apaisement....

Quoi?!! Il n'est pas censé être mort celui là ?? Harley me tuerait si elle m'entendait mais très franchement ça vas faire des mois qu'on est sans nouvelles du Joker et la discrétion ça n'a jamais été son fort même enfermé à Arkham... Certains le pensaient juste disparu et ils avaient raison... Le Joker est increvable... vraiment.... J'observe la fine silhouette qui s’extirpe des décombres... Il doit être ravi d'avoir autant d'attention portée sur lui, ça devait lui manquer depuis tout ces mois de silence radio. Puis je repense à Vicky Vale... Si elle couvre l’événement il est retransmis sur toutes les chaînes de Gotham.... Si le joker est de retour tout le monde doit le savoir après tout... Et si tout le monde doit le savoir, Harley est aussi au courant et je ne serais pas étonnée de la voir débarquée d'une minute à l'autre. Il vas falloire que je garde un œil sur elle. Je me moque du sort du joker... Il a été un allié et un ennemi et pour le moment qu'il oit là ou non ne change rien pour moi. Batman peut le ramener immédiatement à Arkham je n'y vois aucun inconvénient... Par contre..L Harley c'est un autre problème... Je n’ai pas envie que la chauve souris me la ravisse au passage, alors je vais rester encore ici jusqu'à ce que je sois sûre et certaine qu'Harley s'en sorte hors des geôles dans les bras du joker ou non ! Et puis je veux aussi observer un peu … Je suis sûre que cette explosion vas rameuter beaucoup beaucoup de monde et cela vas être terriblement intéressant. Se serait quand même idiot de rater u ntel spectacle, n'est ça pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Norman S. Rotrig

avatar


MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Dim 29 Juil - 19:17

Le projecteur cible le Joker au milieu du désastre .
Celui-ci à les yeux pointés sur l'hélicoptère qui tourne autour de la zone .
Toujours en train de rire , il faisait un « coucou » de la main à la télévision .
En effet , il se disait que tout le monde était en train de le regarder à travers leur écran …
Et Batman ne peut pas passer à côté de ça ! Et si le Joker a raison , il va bientôt se ramener ici .
Pas pour fêter les retrouvailles , mais pour ramener le Joker à l'asile d'Arkham .
Mais , à la vue d'un hélicoptère , Joker sait qu'il va être vu par tout Gotham et donc , le Pingouin y comprit .
Si il se ramene et l'attrape , il va vite le remettre dans un entrepôt , en compagnie de rats .
Mais il est également possible que d'autres justiciers ou criminels ramènent leurs fesses ici .
Tout ça risque d'être tendu , et Joker à intêret à avoir un plan de sortie .

Le clown baissa la tête et regarda les criminels qui l'entouraient .
Et au milieu de petits délinquants , quelques criminels à la mauvaise tête et autres mafieux , il se trouvait un homme au visage famillier au Joker .
Le sociopathe aux cheveux vert plissait les yeux en direction de l'homme en question essayant de se remettre son visage en tête .
Mais celui-ci semblait plutôt éffaré , choqué de voir le Joker , et pendant que le clown le regardait celui-ci balbutait quelque chose sous la petite barbe .
« Cling » Joker se rappela alors de son visage .
Il travaille pour lui , ou plutôt , travaillait vu que celui-ci semble dépourvu de teint blanc et semble se laisser aller …
Le prince du crime s'approcha de lui , un sourire se redessinant sur son visage .

« Padley ! Tu pensais que je t'avais oublié ? Vu ton visage , il est évident que je t'ai manqué . »

« Joker … Vous … Vous êtes mort ! »

« Comme quoi , les légendes urbaines sont à prendre à la légère . » Dit le Joker en souriant .

Padley tremblait , comme si il avait vu un fantôme .
Quoi que pour lui , la situation y ressemble .
Se tenant les bouts de sa veste marron , et laissant donc apparaître son arme coincé dans son pantalon .
Le Joker n'y manqua pas et lui prit son pistolet .
Il tendit alors la main vers Padley encore tremblant , ne pouvant dériver son regard du Joker .
Ce dernier se calma petit à petit et sourit voyant la main tendue vers lui et s'empressa de la serrer .
Quand au Joker , son visage n'avait plus le sourire , il avait un air nonchalant .

« C'est gentil de me serrer la main , mais c'est ton arme que je veux . »

Le sourire de Padley fondit instantanément laissant place à une triste expression .
Pendant qu'il donnait son revolver au Joker qui ne semblait pas se soucier de la honte qu'il avait provoqué chez Padley , certains criminels étaient en train de rire .
Après avoir pris le pistolet , le Joker s'assit sur un baril renversé et croisa les bras .
Que fait-il ? La même question que se pose tous les spectateurs venu obsevés le retour du Joker .
Hé bien , il attend .
Il attend que d'autres criminels de son gang et des justiciers se ramènent .
Pour lui , son retour est quelque chose d'important qu'il faut fêter par du sang et des larmes .
Et quand tout sera finit , il espère voir Batman , pour lui faire revivre un calvaire encore et encore !
Comme à chaque , tout se répète . D'après le Joker , on appelle ça , le « comic de répétition ».

_________________
I like the black humor and in this theme there, my life is a good joke
Revenir en haut Aller en bas
Le Pingouin

avatar

Localisation dans Gotham : Iceberg Casino

MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Mar 31 Juil - 19:40

Dans la limousine du pingouin, les télévisions satellites étaient sur une chaîne d'information continue afin d'entendre les développements de l'histoire. Oswald n'avait d'autre choix il était coincé dans un embouteillage monstre. Tous les cinglés de Gotham essayaient de se rendre en pèlerinage sur le lieu de renaissance du Joker. Alors le pingouin prenait son mal en patience et écoutait attentivement Vicky Vale.

Vous êtes toujours avec Vicky Vale Gotham. Nous assistons en direct à la renaissance, encore une fois, du plus célèbre des criminels de notre ville Le Joker. À des milles à la ronde des gens afflux sois pour le rejoindre ou pour s'en prendre à lui. Comme vous le savez depuis maintenant plusieurs mois les différents parrains de Gotham se disputent les anciens territoires du clown, le revoir en vie aujourd'hui doit leur donner un sacré coup de fouet. D'ailleurs tous les truands des alentours viennent prendre des nouvelles du prince du crime. Sois pour essayer de le descendre soi pour le rejoindre dans sa lutte contre le Batman. Pour ceux que ça intéresserait, la circulation pour se rendre à l'endroit de l'Explosion est complètement bouchée, les forces de l'ordre essaient tant bien que mal de se frayer un chemin afin de permettre aux pompiers de rejoindre l'endroit toujours en flamme. Le Joker quant à lui est assis au milieu de tout ce carnage. Certains truands ont encerclé l'homme afin d’empêcher toute personne mal intentionnée de s'approcher du clown. Nous voyons des hommes moururent sous les balles de ces fanatiques qui protège le nouveau ressuscité. Tout le monde se pose la même question en voyant ce spectacle apocalyptique, mais ou est BATMAN...

Cobblepot ferma la télévision et grogna en s'allumant une cigarette.

Chauffeur trouve un moyen de passé, je dois absolument trouvé le moyen de me rendre au Joker avant le Batman. Il faut le remettre dans sa boîte et au plus vite. J'ai déjà assez de problèmes avec la fiancée s'il faut que l'homme de la maison revienne lui foutre une raclée je ne suis pas sorti du bois... Allez roule.

Oswald espérait une seule chose, que Batman ne se pointe pas. Il se mettait à réfléchir et si Batman était du dossier il remonterait forcément à lui. En même temps il pourrait l'accuser de quoi? D'avoir gardé enfermé le Joker plus longtemps que l'asile d'Arkham ne l'a jamais fait? Il serait le héros avec une accusation pareil. Une chose était cependant très claire, le Joker était de retour, Oswald avait besoin d'un plan... sinon la revanche du clown pourrait y coûter très cher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Talia Al'Ghul

avatar

Localisation dans Gotham : Wonder City

MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Sam 25 Aoû - 9:31

A l'image du principal acteur de cette mascarade, les évènements en train de se dérouler sous les yeux des assassins n'avaient aucune cohérence. Ces habitués des moments difficiles et tendus comme les négociations sous tension où la recherche rapide d'une information avant l'exécution d'un crime n'en revenait pas de leurs yeux taillés pour l'analyse de moments donnés. Ils avaient l'impression d'être dans l'un de ces instants où quelqu'un vient de déclencher une bombe et que le bip final vient de retentir. Cette fraction de seconde entre le déclenchement et l'explosion où tout devient impossible, et surtout où le monde entier retient son souffle autour de la petite boîte pleine de substances. Comme si le temps attendait qu'on lui donne le signal avant de s'égrener à nouveau, insensible au monde qui allait très bientôt brûler. Sauf que dans le cas présent, la seconde était longue, très très longue et que la bombe était pire qu'un engin explosif. Bien pire. Autour du clown débraillé et braillant, un véritable attroupement de criminels et d'opportunistes en tout genre s'était déployé. Le gratin gothamite, attiré par la faille dans la sécurité de cet entrepôt. Toujours voilés dans leur discrétion, et se tenant loin de l'attroupement, les deux hommes tentèrent tout de même de percer à jour les conversations - rares puisque tout le monde avait son attention rivée sur le spectacle du Joker - afin de décéler le pourquoi du comment mais peine perdue. Un ancien démon allait très probablement être à nouveau relaché sur Gotham mais qui en connaissait la raison ?

Le pire arriva rapidement, comme il en était de tradition avec le Joker. Il rejoignit des truands tout heureux de voir leur Lucifer ressucité et et attendit son extraction en souriant, sagement diabolique, alors qu'une bataille faisait rage pour s'emparer du plus fameux des terroristes anarchiques. Certains voulaient le tuer pour l'empêcher de ramener sa concurrence déloyale et immense, d'autres voulaient aussi l'exterminer pour des raisons de vengeance et de manque certain d'amitié envers sa personne, mais beaucoup ne lui tirèrent pas dessus, voulant peut être s'emparer de lui pour une rançon ou bénéficier de sa présence. En tout cas, ses fidèles le défendait corps et âmes le sourire de moins en moins artificiel aux lêvres et l'issue de ce combat de criminel semblait tracé d'avance. Comme à son habitude, le Joker s'en sortirait indemne, son ombre reviendrait vite hanter Gotham et lui apporter sa dose de folie chaotique quotidienne, gratuitement par dessus le marché, puis Batman s'acharnerait à le repousser en sacrifiant tout ce qu'il avait de plus cher. Métro boulot barjot.

C'était précisément pour mettre fin à ce genre de routine et neutraliser ce genre d'hommes que la Ligue existait. C'était dans le but d'empêcher son règne que la Purge avait été inventé et se mettait en route depuis des siècles. Mais Batman continuait de faire la sourde oreille et ses proches comme des gothamites innocents mourraient encore et encore jusqu'à ce qu'il ne devienne plus réceptif. Les assassins n'avaient pas le pouvoir de changer cela si même Talia n'y parvenait pas et n'avaient pas non plus le pouvoir de toucher au Joker dans ces conditions. Beaucoup trop de criminels en vue, et surtout le média. L'utilisation de fusils snipers et gadgets discrets étant prohibées car impossible, ils comptaient simplement rester dans l'ombre et observer les évenements, en tirer toutes les subtilités et toutes les informations pour ensuite faire leur rapport à Talia, c'était la meilleure chose à faire. Ils seraient venus, ils auraient vu et ainsi, ils ne seraient pas vaincu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Batman/Bruce Wayne

avatar

Localisation dans Gotham : Batcave

MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Dim 26 Aoû - 18:46

Bruce était sur place, et prit ses jumelles. Il devait avant tout observer la scène pour établir un plan. Le bâtiment en flammes, éclairait parfaitement les alentours, en plus des divers lampadaires. Un gros attroupement s'était formé dans le bâtiment, d'après la vision. Les hommes du Joker, sans aucun doute, qui accueillait triomphalement le retour de leur chef tant aimé. En armes bien entendu, pour rajouter un peu de piment. Le GCPD, par ailleurs, n'allait plus tarder. J'espère que ses complices avaient trouvés une voie de sortie, car il allait se retrouver d'un moment à l'autre encerclé par toutes les forces de police du coin. Bruce continua à regarder autour de la scène, avant de voir brusquement un hélico lui passer au dessus de la tête. Surpris, il manqua de tomber. Il regarda alors l'hélico, où on pouvait voir le logo de la presse, et Bruce savait pertinemment qu'il n'y avait qu'une reporter pour vouloir se frotter d'aussi près aux criminels de la pire espèce : Vicky Vale ... Une autre de ses conquêtes au passage. Mais quelle importance, tellement de femmes étaient passés chez Bruce Wayne, lui faisant cette réputation de grand séducteur, et le mettant souvent en avant dans des magazines dont raffole les femmes. Il regarda encore la rue une dernière fois, et descendit.

* Il est temps d'agir* pensait-t-il.

Il arriva dans une ruelle sombre, ressemblant étrangement à Crime Alley, ce qui le dérangeait un peu. Il détestait ce genre de rues, traumatisme de ce souvenir si difficile. Il devait sortir de là au plus vite, il avança donc jusqu'au coin de la rue, et se plaqua contre le mur. Il jeta un coup d'oeil, et vit alors quelques sirènes, ainsi que les gyrophares. La police était là, ainsi qu'une brigade de pompiers, mais qui n'osait pas s'approcher, de peur de se prendre une balle. Alfred intervint alors par l'intermédiaire de l'ordinateur :

- Monsieur ?

- Oui Alfred ?


- J'ai scanné les différentes images, et selon notre base de données, cette planque appartiendrait à un certain businessman du nom d'Alca Torda. Il n'est pas répertorié dans nos fiches criminelles et ...

- Il s'agit du Pingouin, Alfred

- Mais comment avez-vous ...

- L'Alca Torda est une espèce se rattachant au pingouins. On l'appelle d'ailleurs petit pingouin, on en entrouve surtout dans l'Atlantique nord.

- Votre sens de déduction m'étonneras toujours, maître Bruce .

- J'ai eu un excellent professeur. Je vous rappelle plus tard.


Le Pingouin avait donc gardé captif le Joker pendant toutes ce temps ... Il avait limite battu le record d'Arkham. Bruce était un peu surpris par ailleurs que personne ne soit venu enquêter sur ce mystérieux entrepôt. Cela doit être du aux pots de vins versés, et cette sale police corrompue, qui rongeait le GCPD de Gordon comme un cancer.

Il devait se hâter. Les hommes du Joker devait d'ores et déjà se retirer discrètement, tout en emportant leur maître. Bruce traversa alors la rue, et se rapprocha des flammes. Pas à dire, ils seraient tous mort s'ils étaient passés par là . Bruce tira avec son grappin, et monta sur les toits autour du bâtiment en feu. Il remarqua alors un sac, avec plusieurs cordes.

* Du rappel ? Plutôt astucieux ...*

Bruce suivit cette piste, avant de tomber sur ce qui devait sûrement être l'arrière garde : deux bonhommes qui patroullaient autour d'une porte. Contre toute attente, Bruce préféra attendre que quelque chose se passe. Il voulait voir si les rumeurs se confirmaient. Il voulait voir si le Prince des clowns était de retour ...
Revenir en haut Aller en bas
Harley Quinn




MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   Mer 10 Oct - 14:06

La soirée serait propice aux explications, à n'en point douter. Poussin tu ne t'en sortiras pas pour ça. Le plan était plutôt simple. Le coup de téléphone avait un but précis : ramener le gros de la troupe assez armé pour qu'ils puissent le sortir de là. Et une fois qu'il serait de nouveau à elle, il mangerait la plus grosse claque de sa vie, pour lui avoir fait tant de peine en si peu de temps. Et cette pimbêche de Vale qui elle était déjà auprès de Mister J. Non, ça ne se passerait pas comme ça. Mais, malgré la jalousie et la crainte de se voir piquer son cher et tendre par une autre blondasse, elle gardait la tête froide. Ca attirerait du monde un truc comme ça. Il attisait les convoitises, ce clown la. Il faut dire qu'il avait toujours eu le sens du spectacle. Et elle était prête.

-Riiiing-

« Vous êtes prets ? »

« Bonjour madame, nous vous proposons une merveilleuse gamme de produits de -CLIC- Dzz Dzz Dzz »

Pas le temps pour ces bêtises. Elle était de toute façon très bien comme ça. Finalement elle devrait appeler elle même.

« Bon, vous êtes prêts ? »

« Ouais, ça y est. »

« Bon, alors tous au Bowery, et pas la peine de prendre des gants, on y va pas pour faire dans la courtoisie »

« Très b. »

-CliC-

Quelques acrobaties plus tard, les toits. Un bon point d'observation. La vie suivait son cours pour les quelques Gothamites qui n'avaient pas la télévision, ou pour qui la chaine principale des informations n'était pas la plus vitale. Ils étaient tous sur les toits. Il n'y avait pas de surprises. Elle avait donc pris l'option rase mottes pour éviter de rester trop à vue. Certains auraient des hélicoptères, d'autres resteraient perchés pour avoir une meilleure vue d'ensemble, elle choisissait l'anticipation. Elle en serait plus proche.

C'était simple. Envoyer des hommes un peu partout et attendre des informations. Il y aurait certainement la chauve souris. Oui, au moins elle. Et tous les autres. Mais que pouvait il bien avoir derrière la tête, Est ce que lui même le savait d'ailleurs ? Enfin. Première arrivée, -ou seconde, Catwoman semblait l'avoir précédée- première servie. Tout autour de la zone, elle avait des hommes de main embusqués, prêts à faire feu, se replier ou mettre le feu à ce qui restait de décombres. On leur demandait juste deux choses : obéir et donner leur vie s'il en était besoin. Il y avait le feu. Elle n'avait pas de tenue appropriée. Premier accroc. Et au milieu des Flammes. Il était là. Ravi. Il ne restait qu'à le rejoindre. Quelques sauts plus tard, elle fut à l'abri derrière un pan de mur que les flammes avaient choisi de laisser en paix après la tempête.

« MONSIEUR J ! JE SUIS LA POUR VOUS. JE VOUS RAMENE A LA MAISON »

La voix portait. Un peut trop peut être. Et elle aurait certainement du réfléchir un peu plus. Mais c'était le calme avant l'action.

_________________
« “Everyone else sees the Joker laugh, only Harley has ever seen him cry.”»

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ 09/07/12 } Le Retour du Joker [ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rumeur : Dark knight la série avec Karl Urban en Batman et le retour du joker?
» Yoko LE RETOUR DU JOKER ET POUR DE BON <3 (Mo Doll-zone)
» Le retour du fugueur (Libre)
» Probleme de haut parleur , retour sav
» Le Joker est de retour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Gotham :: Gotham City :: East Side :: The Bowery-
Sauter vers: